Multiesthetique - Santé et Beauté
GRATUIT - Sur Google Play
Installer

Qu’est-ce que la chirurgie capillaire 3D ?

 · 
Qu’est-ce que la chirurgie capillaire 3D ?

Les avancées technologiques connaissent une croissance vertigineuse. On recense chaque jour de nouvelles découvertes et trouvailles qui nous permettent d'imaginer un meilleur futur. L'une des avancées les plus significatives de ces dernières années est certainement l'imprimante 3D, un dispositif capable de créer des répliques d'objets à partir d'un dessin réalisé par ordinateur ou à travers une simple photocopie grâce à un scanner 3D.

Le secteur de la médecine a su profiter du développement de ce type d'outils pour penser de nouvelles solutions pour la santé des patients. Il convient de mentionner ici la bio-impression 3D, un terme désignant la pratique d'impression d'organes en trois dimensions. Bien que cette technique n'en soit qu'à sa phase expérimentale et sujette à de nombreux débats internationaux, elle nous permet de nous faire une idée du potentiel de tels dispositifs.

La médecine esthétique a également su détecter le potentiel de ce type d'appareils. L'une des principales avancées en la matière a été l'impulsion donnée à L'Oréal (entreprise leader dans le domaine cosmétique) et Poietis (entreprise d'origine française dédiée au développement de tissus biologiques humains) dans la recherche de solutions à des problèmes comme celui de la calvitie grâce à l'imprimante 3D.

L'impression 3D dans le domaine de la chirurgie capillaire

L'idée de L'Oréal et de Poietis est d'imprimer des follicules pileux, organes chargés de produire des cheveux. C'est là qu'intervient la bio-impression 3D. Ce dispositif applique de petites gouttes d'encres biologiques contenant des cellules. L'imprimante place les cellules avec une précision extrême sur la surface désignée (la résolution est d'environ une dizaine de microns) et offre un taux élevé de viabilité cellulaire (supérieur à 95%). Le tissu biologique créé doit passer par une phase de maturation d'environ 3 semaines avant de pouvoir être utilisé pour des tests.

Le système de chirurgie capillaire 3D est un projet en voie de développement et d'expérimentation. Il faut souligner que les follicules pileux sont un des organes du corps humain les plus difficiles à analyser, de par leur structure et leurs réactions. Le corps humain en compte plus de 150.000.

D'autres champs d'application de l'imprimante 3D en médecine esthétique

L'utilisation de l'imprimante 3D dans le domaine de la médecine esthétique ne s'arrête pas là. La chirurgie mammaire peut elle aussi bénéficier de ce type de technologie. En 2015, on a en effet présenté les premières prothèses mammaires réalisées par imprimante 3D au Printshow de Londres.

L'utilisation de la technologie 3D dans le cadre d'opérations mammaires représente une grande avancée car elle permet à chaque patiente de personnaliser complètement la forme de ses prothèses avant que celles-ci ne soient insérées dans sa poitrine.

Multiesthetique.fr

Commentaires (0)

Consulter médecin