Bonjour 36ans mère de 3 enfants. Étant enfant j étais complexée avec ma poitrine. Maintenant j'ai l'occasion de le faire je n ai pas hésité , j'ai sauté le pas et je suis très contente de l avoir fait enfin ce 17/11/2016

46 commentaires
J'ai contacté 6 cabinets esthétiques sur le site afin de demander des devis et renseignements. Sur les 6, j'ai eu 2 réponses automatiques ou de secrétaires me demandant de rappeler pour convenir d'un rendez-vous, et 1 appel d'un chirurgien avec qui j'ai discuté pendant 40 min. Il a répondu à mes interrogations, m'a décrit l'intervention, ce que je pouvais en attendre, ainsi que les limites. Très compréhensif, il n'a pas essayé de me forcer la main. Je l'ai finalement choisi. Avant l'intervention j'avais 2 consultations avec lui : la première concernant les infos données et l'essai de prothèses, la 2ème concernant la décision avant l'intervention. Hésitant concernant la taille, il m'a proposé de réessayer les prothèses lors d'une 3ème consultation. Très dispo. En plus, ses tarifs sont plutôt compétitifs. L'intervention s'est bien passée. Le bémol pour ma part c'est la douleur (rétropectoral=douleur). Mais j'ai des amies qui ont eu moins mal que moi. Le résultat est très satisfaisant (je n'ose pas dire naturel mais si quand même :) ). La cicatrice est au niveau du sillon mammaire (sous sein) et s'est bien estompée. Voilà, ça fait 1 an et tout va bien, je ne regrette pas !
34 commentaires

80A, 2 oeufs au plat en guise d'atout charme? Une planche à pain derrière un t-shirt? 2 cerises dans un bustier ? Non... je voulais me sentir d'avantage femme gourmande et sexy avec deux gros beignets J'ai donc franchi le cap de la chirurgie pour augmenter ma poitrine. Tout est allé très vite, je ne regrette rien, je me sens mieux, plus sexy, plus à ma place et en adéquation avec mon âge. J'avais une peur terrible de l'endormissement forcé qu'est l'anesthésie... je n'ai finalement aucun souvenir du moment où j'ai fermé les yeux.. seulement de l'anesthésiste disant: "allez on va y aller" Au reveil j'ai froid je tremble... je tremble beaucoup... Le lendemain dans la chambre, en allant aux toilettes: malaise: mes oreilles se bouchent, je vois tout noir, ma tête tourne... Je rentre en metro et RER le lendemain... dure.. La douleur fû terrible. Le moindre faut mouvement ou petit geste non réfléchi 5 fois avant de le faire provoquait un pincement dix fois pire qu'une crampe. Je conduisais 2 jours plus tard en luttant contre la douleur, boulot oblige... Mais qu'ais-je fais, pourquoi me faire souffrir a se point, on peu rembobiner? Se lever, se coucher (enfin se laisser tomber) me prenait 5 minutes de plus que les 2 secondes habituelles nécessaires Des seins bombés sur le dessus, très durs, de vrais obus... 1 an et demi plus tard, une belle poitrine, sexy, bref un buste de femme et plus d'ustensile de cuisine Encore aujourd'hui j'ai du mal à accepter que les hauts, bustiers et chemises que je vais porter vont m'aller comme un gant(pas de toilette..), me rendent sexy, mon shopping est devenu un plaisir, je trouve de beaux dessous en 90C, quel régal, je peux mettre des soutiens gorge sans rambourage... O miracle de ne plus tater les bonnets à la recherche de la plus grosse mousse hyper push up de la mort qui tue! Avant, les hommes étaient génés d'essayer de toucher mes seins tout plats et se lassaient au bout de quelques secondes en constatant que le sein plat n'est vraiment pas exitant... maintenant c'est une autre histoire (J'avoue que le 1000€ ne seraient pas de trop... gros poutou)

7 commentaires
Voilà c'est toujours dhuis le grand jour, je vais rencontrer mon chirurgien potentiel . Nous sommes le 11 janvier et je trépigne d impatience! Le chirurgien est à l heure , il est très dynamique. Je lui expose mon problème, il me regarde avec des yeux ahuris ...ah oui je ne vous l ai pas dit j'ai mis mon fameux pushup xxxl ... Alors effectivement il peut me regarder bizarrement le doc :) . Bon c est le moment de tout retirer :" ah ben oui je comprends mieux " me dit il . S en suit la prise de mesure. .. petit 85b ... On s assoit , je lui demande si il est possible d atteindre un petit 90 d , Il acquiesce et m explique les differentes solutions , je choisis la pose de prothèse . En plus de ma poitrine ( toute raplapla disons le ) j ai une ptose ( Faites des gosses !!!! :D ) . Pour corriger ce défaut et augmenter le volume Mr Aimard me propose des prothèses rondes avec une incison aerolaire. Pour la taille nous verrons au prochain rdv , mais il evoque un volume d environ 330cc. Il m explique également les risques et avantages de cette opération . Mais cette intervention j en rêve! !!!! Et je suis prête !!!! Bilan de ce rdv je suis CONVAINCU , nous avons un très bon feeling et j ai des explications concretes ! Le prochain rdv aura lieu en fevrier ... j ai hate !!!!
49 commentaires
Apres ma grossesse et une petite perte de poids, mes seins avaient perdu tout leur volume et n'étaient vraiment plus esthétiques. J'ai donc décidé de me lancer dans une augmentation mammaire. C'est le dr Faramarz à la clinique Gaston mitivet qui l'a réalisée et je suis entièrement satisfaite. Il a su répondre à toute mes questions et me mettre en confiance. Le resultat est naturel et correspond parfaitement à ma morphologie. A j+14 je n'ai plus aucune douleur et je vie deja ma vie comme avant mais avec une belle poitrine !
32 commentaires