Après des années de maltraitance et de complexe sur mes seins ( surpois, amaigrissement, grossesses....) je me suis posée la question. Et ci je franchissais le cap de l augmentation mammaire afin de remédier à ce complexe qui me pèse tant. Je mesure 1m77 et pèse 63kg, plutôt carré D épaule mais une poitrine toute petite (85A). Alors je pars à la recherche du fameux chirurgien qui sera me redonnée féminité et confiance en moi. Une amie ayant eue une AM'me parle du Dr ISMAIL Medhi qui exerce sur l'hôpital de la croix rousse à Lyon. Je prend contact avec son service et tout s enchaîne.... 1er rendez-vous: je lui explique mon mal être et le Dr ISMAIL est charmant, rassurant et prends plus le temps pour tout m expliquer ( l'intervention, l'hospitalisation, les suites opératoires, le prix....) il me montre son travail !!! Bref je ressort rassurée enchantée. 2eme rdv: choix de la taille et essayage des prothèses en fonction de ma morphologie et de mes envies. On valide 325cc ce qui représente un bon 95 C (ma poitrine durant ma grossesse). Et on fixe la date D intervention à Novembre 2016. Le jour J est enfin arrivé et me voilà installée en salle de bloc, je revois Dr ISMAIL Medhi qui effectue ses repaires et me rassure avant tout. Je me réveille sans douleurs juste une gêne Dr ISMAIL est là auprès de moi et me rassure encore. Je sors le soir même avec antalgique et toute les consignes et mon rdv 10 jours plus tard pour enlever les pansements. 10 jours de gêne mais pas de douleurs atroces comme j'ai pu lire sur les forums. On me retire les pansements et je découvre avec merveille mes seins. Le résultat est bluffant et naturel. Quel joie de me sentir enfin féminine. Adieu complexe!!!!! Je recommande vivement le DrISMAIL Medhi car il est très professionnel, compréhensif et surtout à l'écoute (ce qui n'est pas le cas de certain). Alors si vous vous posez encore la question n'hésitez plus, foncée voir le Dr ISMAIL et il vous redonneras le sourire et cette féminité que vous aviez perdue.

2 commentaires

80A, 2 oeufs au plat en guise d'atout charme? Une planche à pain derrière un t-shirt? 2 cerises dans un bustier ? Non... je voulais me sentir d'avantage femme gourmande et sexy avec deux gros beignets J'ai donc franchi le cap de la chirurgie pour augmenter ma poitrine. Tout est allé très vite, je ne regrette rien, je me sens mieux, plus sexy, plus à ma place et en adéquation avec mon âge. J'avais une peur terrible de l'endormissement forcé qu'est l'anesthésie... je n'ai finalement aucun souvenir du moment où j'ai fermé les yeux.. seulement de l'anesthésiste disant: "allez on va y aller" Au reveil j'ai froid je tremble... je tremble beaucoup... Le lendemain dans la chambre, en allant aux toilettes: malaise: mes oreilles se bouchent, je vois tout noir, ma tête tourne... Je rentre en metro et RER le lendemain... dure.. La douleur fû terrible. Le moindre faut mouvement ou petit geste non réfléchi 5 fois avant de le faire provoquait un pincement dix fois pire qu'une crampe. Je conduisais 2 jours plus tard en luttant contre la douleur, boulot oblige... Mais qu'ais-je fais, pourquoi me faire souffrir a se point, on peu rembobiner? Se lever, se coucher (enfin se laisser tomber) me prenait 5 minutes de plus que les 2 secondes habituelles nécessaires Des seins bombés sur le dessus, très durs, de vrais obus... 1 an et demi plus tard, une belle poitrine, sexy, bref un buste de femme et plus d'ustensile de cuisine Encore aujourd'hui j'ai du mal à accepter que les hauts, bustiers et chemises que je vais porter vont m'aller comme un gant(pas de toilette..), me rendent sexy, mon shopping est devenu un plaisir, je trouve de beaux dessous en 90C, quel régal, je peux mettre des soutiens gorge sans rambourage... O miracle de ne plus tater les bonnets à la recherche de la plus grosse mousse hyper push up de la mort qui tue! Avant, les hommes étaient génés d'essayer de toucher mes seins tout plats et se lassaient au bout de quelques secondes en constatant que le sein plat n'est vraiment pas exitant... maintenant c'est une autre histoire (J'avoue que le 1000€ ne seraient pas de trop... gros poutou)

7 commentaires
Apres ma grossesse et une petite perte de poids, mes seins avaient perdu tout leur volume et n'étaient vraiment plus esthétiques. J'ai donc décidé de me lancer dans une augmentation mammaire. C'est le dr Faramarz à la clinique Gaston mitivet qui l'a réalisée et je suis entièrement satisfaite. Il a su répondre à toute mes questions et me mettre en confiance. Le resultat est naturel et correspond parfaitement à ma morphologie. A j+14 je n'ai plus aucune douleur et je vie deja ma vie comme avant mais avec une belle poitrine !
14 commentaires
J'ai perdu 30kilos est je n'ai plus de poitrine. Je ne peut plus mettre de récolter car les soutien gorge fond coque c'est horrible je me langui de me faire opérer et avoir simplement un bonnet B car la c'est invivable en dirais un enfant je n'ai plis un corp de femme
16 commentaires
J’ai réalisé une pose d’implants mammaires, qu’il a fallu changer il y a quatre ans parce que c’était des prothèses PIP. J’ai voulu essayer d’aller voir un autre chirurgien que celui qui m’avait opéré initialement, et ça a été une véritable catastrophe, il n’a jamais voulu reconnaître ses torts, d’autant que j’avais payé en espèce. Je me bats depuis 4 ans sans résultat. Je suis allée voir un autre chirurgien l’année dernière, et me suis effondrée dans son cabinet : il était très gentil, il m’a dit qu’il allait essayer de faire de son mieux et effectivement, aujourd’hui, ce n’est pas parfait mais je revis. J’ai réalisé une pose d’implants mammaires avec un très bon chirurgien : après environ 6 ans, alors que je réalisais une mammographie, un contrôle de routine, la radiologue m’a demandé de faire une échographie car il y avait un souci. Après échographie, nous avons vu qu’une des prothèses gouttait, alors que je n’avais pas subi de choc, que je n’étais pas tombée. C’était avant que le scandale des prothèses PIP n’éclate, et on ne savait pas à quoi cela pouvait être dû. On ne savait pas ce qu’il s’était passé, ni les conséquences que cela pouvait avoir sur la santé : mon radiologue m’a dit que cela pouvait continuer à goutter très légèrement, ou se vider d’un coup, ce qui me ferait le sein très plat. J’ai donc appelé mon chirurgien, et suis tombée sur le secrétariat qu’il m’a dit qu’ils étaient envahis d’appels du même genre, mais qu’ils ne savaient pas ce que c’était. Mais bien sûr, c’était un problème qui venait du fabricant, et pas du médecin. Sur les conseils d’une amie, j’ai décidé de les remplacer rapidement, et suis allée voir un jeune médecin qui travaillait dans le même cabinet qu’un médecin réputé. Celui-ci m’a proposé de changer rapidement les prothèses, et m’a dit que, si je payais en espèce, la TVA serait déduite du prix, ce qui me faisait économiser 1000€. J’ai été opérée un mois après le rendez-vous. Il a décidé de me mettre des prothèses anatomiques derrière le muscle, pour un rendu plus naturel. Comme je n’y connaissais rien, j’ai accepté. Or, mes prothèses précédentes étaient rondes et placées devant le muscle, et il ne faut jamais changer la forme ni la loge lorsqu’on change de prothèses. Mon sein avait en effet gardé la forme ronde. Au fil des mois suivant l’intervention, mes seins deviennent de plus en plus laids avec la cicatrisation, mais le médecin me dit de ne pas m’inquiéter, que cela va s’arranger. Ne voyant pas d’amélioration après un an, j’ai demandé au médecin de me reprendre à sa charge ou de me faire reprendre par un confrère, et j’ai engagé des actions pour faire connaître mon histoire (groupe Facebook, forums, etc.). Le médecin a finalement accepté de me faire reprendre par un confrère, qui m’a baladé pendant un an. Il n’osait pas me dire qu’il y avait énormément de risques pour réopérer, et me demandait pas exemple de ne plus porter de soutien-gorge afin que les chairs se décollent de la prothèse et que les nécroses se résorbent. J’essayais toujours de reprendre contact avec le médecin qui m’avait opéré, mais, lorsque j'appelais, on me raccrochait au nez en me disant qu’on ne me connaissait pas… De plus, à cause d’un incendie dans mon appartement, j’avais perdu toute preuve de mon opération. J’ai appelé la clinique où j’avais été opérée, mais elle avait été rachetée par un groupe Suisse, et toutes les archives renvoyées chez chaque chirurgien. Le médecin était malhonnête et de mauvaise foi, et je n’avais aucune preuve de mon opération… L’un de mes amis est kinésithérapeute, et reçoit de nombreuses personnes qui viennent se faire masser après un lifting afin de stimuler les vaisseaux. Il a reçut plusieurs patients de ce même médecin qui avait eu des nerfs sectionnés après un lifting, avec des parties du visage paralysées… J’ai vu cinq ou six chirurgiens, qui ont tous refusé de me reprendre car l’intervention était très risquée. J’ai finalement fini par m’effondrer dans le bureau d’un chirurgien. Il m’a dit qu’il y avait une chance sur mille pour que le résultat soit mieux après l’intervention. Une chance sur mille ! Malgré ce faible pourcentage, il a pris le risque. Il a reconstruit le côté gauche et remplacé la prothèse droite, il a tout refait. Malgré quelques petits détails infimes, comme un sein très légèrement plus haut que l’autre, le résultat est superbe, surtout comparé aux quatre années que j’ai vécu. J’ai eu la poitrine réellement mutilée, j’ai perdu ma féminité, je pleurais à chaque douche que je prenais en voyant cette poitrine que je cachais même de mon mari… Nous sommes toujours en contact avec le médecin qui m’a reconstruit, et il m’a avoué qu’il avait vraiment paniqué avant de faire l’opération. Cette histoire m’a laminée, physiquement et mentalement, j’ai perdu trois ans à me battre contre des personnes qui ne voulaient pas reconnaître leurs erreurs. Ce médecin exerce toujours, j’ai peur pour les patients qui vont chaque jour chez lui : lui et sa femme m’ont causé du tort et m’ont discrédité, allant jusqu’à contacter mes amis sur Facebook pour leur dire que je mentais... Il a tout de même fini par accepter de payer la moitié de l’opération de reconstruction : pour moi, c’est très important, car c’est la reconnaissance de son erreur. J’ai subit il y a peu une blépharoplastie, et il y a peu je suis allée dans un restaurant et j’ai vu ce médecin : mon coeur a fait deux tours, et lui est resté là, mais sans me regarder.
10 commentaires
Je me suis fait opéré en septembre 2015 a marseille et je ne suis pas du tout satisfaite du résultat puis c'est pas ça de tout ce que j'ai demandé! J'avais 500cc prothèses ronde profil extra haut et extra rempli veu que je avais mes sein que tombe et vide par raport a 4 grossesses donc je demandé des seins bien rond et remplis je montré au cirugien des fotos de se que je voulais et il me à dit pas de problème . Quand il me à enlevé les pansements j'ai veu de suite que il avais un problème et que ce était pas ça que je le avais demandé et il me à dit que il falaises attd 6 mois pour se m'être en place et que en 6 mois ils allez etre comme je le avais demandé. Mais non la je me trouve avec un sein plus grand que l'autre qui tombe et sur le droit j'ai mal et je sens beacoup ma prothèse. J'avais demandé au cirugien 500cc profil extra haut prothèses rondes et il m'a mit 440cc je sais pas le profil ni si ce sont des ronds ou anatomiques! Mon chirugien est parti, a quitté la France j'ai rdv avec son remplaçant qui me dit que mes sein sont normaux et a pas voulu savoir ni répondre à mes questions ni rien pour lui tout est normal, je ne pense pas, puis je paye et le résultat c'est pas ce que je demande! Qu'est-ce que je peux faire??? je n'ai pas les moyens de repaye une operation ??? je suis degouté et deprimé puis je rêve depuis plus de 10 ans pour avoir des beaux seins et à la fin pas du tout!! J'ai mit des fotos pour que vous voyez. Les 2 derniers fotos ce était se que je voulais et que le cirugien à dit que ce était bon et que le résultat ça allez être ça. .. et à la fin
6 commentaires
Suite a un cancer a l'âge de 17 ans,et une radiothérapie qui m'a brûlé les glandes mammaires j'ai fait une augmentation mammaire a l'âge de 20 ans, je précise que j'avais une particularité,un fort retard pubertaire et donc jamais eu aucun développement mammaire avant mon traitement, je souhaitais simplement avoir une poitrine normale, j'ai donc rencontré un chirurgien sur Toulouse, qui a étudié la forme de mon corps, et m'a expliqué ce que j'allais subir, rien n'a été laissé au hasard, et je me suis réveillé de planche a pain enfantine,a femme enfant endolorie, mais heureuse,très heureuse...j'ai aujourd'hui 35 ans et toujours les mêmes prothèses qui n'ont pas bougés ma peau au début très tendue et douloureuse s'est bien adapté , et les prothèses ont bien été ancrés en place grâce aux soutiens gorges que l'ont doit porter constamment en suivant pendant quelques temps,après ces soins suivant l' operation, ce fut la seule et unique fois que j'ai porté des soutiens gorges de ma vie!...aujourd'hui j'ai une poitrine toujours adapté a ma morphologie,qui n'a pas bougés,n'est pas tombés, et n'est pas douloureuse,les tetons sont toujours sensibles,rien a redire,je n'ai aucunes cicatrices visibles vu qu'il n'a ouvert que dans le pli de l'aisselle, donc totalement invisible,et maintenant avec le temps les cicatrices minimes ont complètement disparues...si vous sentez un réel besoin de le faire,que votre poitrine vous complexe vraiment fortement, allez y ,foncez,c'est une intervention lourde mais je ne regrette rien, je l'ai fait pour moi,et personne d'autre,je pense que c'est le principal.merci de m'avoir lu.
4 commentaires

Il y a deux ans Docteur Berwald m'a opérée des seins. Suite aux grossesses mes seins étaient un peu affaissés et fesaient 90 b, je voulait un 90 c/d avec un résultat naturel. Aujourd'hui je fais un bon 90E , mes seins sont lourds et tombent, et le pire c'est qu'ils s'écartent sur les côtés , debout vue de dos on les voit dépasser , allongee c'est horrible, j'ai un trou au milieu et ils partent ,s'étalent sur les côtés. Impossible de me mettre en maillot et d'aller à la plage. Assise mes seins tombent et s'écartent. C'est même douloureux et gênant, avec ou sans soutien gorge. Trois mois après l opération je lui ai dit au docteur Berwald, il a nier et dit que c'était bien.. Deux ans après c'est catastrophique, voire handicapant. J'avais lu de bon avis concernant ce docteur et vraiment pour moi ca n'a pas été le cas. Je ne suis pas en France donc je ne l'ai pas recontacte mais j'y pense. Il n'a pas pris le temps de me conseiller, a vite foutu a l'arracher deux énormes prothèse , empoche ses 4000 euros et bye. Docteur Berwald est un charlatan à mes yeux. Je devrais mettre les photos de son travail pourri mais je préfères éviter de m'exposer en ligne. c'est degueulasse.

5 commentaires