Je me suis fait opéré en septembre 2015 a marseille et je ne suis pas du tout satisfaite du résultat puis c'est pas ça de tout ce que j'ai demandé! J'avais 500cc prothèses ronde profil extra haut et extra rempli veu que je avais mes sein que tombe et vide par raport a 4 grossesses donc je demandé des seins bien rond et remplis je montré au cirugien des fotos de se que je voulais et il me à dit pas de problème . Quand il me à enlevé les pansements j'ai veu de suite que il avais un problème et que ce était pas ça que je le avais demandé et il me à dit que il falaises attd 6 mois pour se m'être en place et que en 6 mois ils allez etre comme je le avais demandé. Mais non la je me trouve avec un sein plus grand que l'autre qui tombe et sur le droit j'ai mal et je sens beacoup ma prothèse. J'avais demandé au cirugien 500cc profil extra haut prothèses rondes et il m'a mit 440cc je sais pas le profil ni si ce sont des ronds ou anatomiques! Mon chirugien est parti, a quitté la France j'ai rdv avec son remplaçant qui me dit que mes sein sont normaux et a pas voulu savoir ni répondre à mes questions ni rien pour lui tout est normal, je ne pense pas, puis je paye et le résultat c'est pas ce que je demande! Qu'est-ce que je peux faire??? je n'ai pas les moyens de repaye une operation ??? je suis degouté et deprimé puis je rêve depuis plus de 10 ans pour avoir des beaux seins et à la fin pas du tout!! J'ai mit des fotos pour que vous voyez. Les 2 derniers fotos ce était se que je voulais et que le cirugien à dit que ce était bon et que le résultat ça allez être ça. .. et à la fin
6 commentaires

Ce choix est fait depuis une huitaine d'années, lorsque je me suis rendue compte à la puberté, que ma poitrine avait atteint son maximum. Remplissant un grand bonnet A.. J'ai 20 ans et je me sens toujours enfant, je mesure 1,62 pour 45 kg, ce qui n'est déja pas gros alors sans un minimum de forme je n'arrive pas à me sentir complètement femme. Ma personnalité un peu garçon manqué par moment ne me conforte pas non plus dans ce rôle. Je suis réellement décidée à faire cette augmentation mais je souhaiterais connaitre vos tarifs (car je suis étudiante et je fais des économies). Sincères salutations, Marie.

10 commentaires
J’ai réalisé une pose d’implants mammaires, qu’il a fallu changer il y a quatre ans parce que c’était des prothèses PIP. J’ai voulu essayer d’aller voir un autre chirurgien que celui qui m’avait opéré initialement, et ça a été une véritable catastrophe, il n’a jamais voulu reconnaître ses torts, d’autant que j’avais payé en espèce. Je me bats depuis 4 ans sans résultat. Je suis allée voir un autre chirurgien l’année dernière, et me suis effondrée dans son cabinet : il était très gentil, il m’a dit qu’il allait essayer de faire de son mieux et effectivement, aujourd’hui, ce n’est pas parfait mais je revis. J’ai réalisé une pose d’implants mammaires avec un très bon chirurgien : après environ 6 ans, alors que je réalisais une mammographie, un contrôle de routine, la radiologue m’a demandé de faire une échographie car il y avait un souci. Après échographie, nous avons vu qu’une des prothèses gouttait, alors que je n’avais pas subi de choc, que je n’étais pas tombée. C’était avant que le scandale des prothèses PIP n’éclate, et on ne savait pas à quoi cela pouvait être dû. On ne savait pas ce qu’il s’était passé, ni les conséquences que cela pouvait avoir sur la santé : mon radiologue m’a dit que cela pouvait continuer à goutter très légèrement, ou se vider d’un coup, ce qui me ferait le sein très plat. J’ai donc appelé mon chirurgien, et suis tombée sur le secrétariat qu’il m’a dit qu’ils étaient envahis d’appels du même genre, mais qu’ils ne savaient pas ce que c’était. Mais bien sûr, c’était un problème qui venait du fabricant, et pas du médecin. Sur les conseils d’une amie, j’ai décidé de les remplacer rapidement, et suis allée voir un jeune médecin qui travaillait dans le même cabinet qu’un médecin réputé. Celui-ci m’a proposé de changer rapidement les prothèses, et m’a dit que, si je payais en espèce, la TVA serait déduite du prix, ce qui me faisait économiser 1000€. J’ai été opérée un mois après le rendez-vous. Il a décidé de me mettre des prothèses anatomiques derrière le muscle, pour un rendu plus naturel. Comme je n’y connaissais rien, j’ai accepté. Or, mes prothèses précédentes étaient rondes et placées devant le muscle, et il ne faut jamais changer la forme ni la loge lorsqu’on change de prothèses. Mon sein avait en effet gardé la forme ronde. Au fil des mois suivant l’intervention, mes seins deviennent de plus en plus laids avec la cicatrisation, mais le médecin me dit de ne pas m’inquiéter, que cela va s’arranger. Ne voyant pas d’amélioration après un an, j’ai demandé au médecin de me reprendre à sa charge ou de me faire reprendre par un confrère, et j’ai engagé des actions pour faire connaître mon histoire (groupe Facebook, forums, etc.). Le médecin a finalement accepté de me faire reprendre par un confrère, qui m’a baladé pendant un an. Il n’osait pas me dire qu’il y avait énormément de risques pour réopérer, et me demandait pas exemple de ne plus porter de soutien-gorge afin que les chairs se décollent de la prothèse et que les nécroses se résorbent. J’essayais toujours de reprendre contact avec le médecin qui m’avait opéré, mais, lorsque j'appelais, on me raccrochait au nez en me disant qu’on ne me connaissait pas… De plus, à cause d’un incendie dans mon appartement, j’avais perdu toute preuve de mon opération. J’ai appelé la clinique où j’avais été opérée, mais elle avait été rachetée par un groupe Suisse, et toutes les archives renvoyées chez chaque chirurgien. Le médecin était malhonnête et de mauvaise foi, et je n’avais aucune preuve de mon opération… L’un de mes amis est kinésithérapeute, et reçoit de nombreuses personnes qui viennent se faire masser après un lifting afin de stimuler les vaisseaux. Il a reçut plusieurs patients de ce même médecin qui avait eu des nerfs sectionnés après un lifting, avec des parties du visage paralysées… J’ai vu cinq ou six chirurgiens, qui ont tous refusé de me reprendre car l’intervention était très risquée. J’ai finalement fini par m’effondrer dans le bureau d’un chirurgien. Il m’a dit qu’il y avait une chance sur mille pour que le résultat soit mieux après l’intervention. Une chance sur mille ! Malgré ce faible pourcentage, il a pris le risque. Il a reconstruit le côté gauche et remplacé la prothèse droite, il a tout refait. Malgré quelques petits détails infimes, comme un sein très légèrement plus haut que l’autre, le résultat est superbe, surtout comparé aux quatre années que j’ai vécu. J’ai eu la poitrine réellement mutilée, j’ai perdu ma féminité, je pleurais à chaque douche que je prenais en voyant cette poitrine que je cachais même de mon mari… Nous sommes toujours en contact avec le médecin qui m’a reconstruit, et il m’a avoué qu’il avait vraiment paniqué avant de faire l’opération. Cette histoire m’a laminée, physiquement et mentalement, j’ai perdu trois ans à me battre contre des personnes qui ne voulaient pas reconnaître leurs erreurs. Ce médecin exerce toujours, j’ai peur pour les patients qui vont chaque jour chez lui : lui et sa femme m’ont causé du tort et m’ont discrédité, allant jusqu’à contacter mes amis sur Facebook pour leur dire que je mentais... Il a tout de même fini par accepter de payer la moitié de l’opération de reconstruction : pour moi, c’est très important, car c’est la reconnaissance de son erreur. J’ai subit il y a peu une blépharoplastie, et il y a peu je suis allée dans un restaurant et j’ai vu ce médecin : mon coeur a fait deux tours, et lui est resté là, mais sans me regarder.
10 commentaires
Depuis donc plusieurs années (environ 5 ans quand même), je voulais me faire refaire la poitrine étant donné que j'ai toujours rêvé 'avoir des formes, mais que je n'avais toujours pas grand chose à 15 ans. Je m'étais dit depuis longtemps que si ça ne venait pas, je passerai le cap de la chirurgie. C'est donc l'année dernière que j'ai pris RDV et c'est ce 27 Juin que je me suis faite opérer en ambulatoire à l'hôpital de la Croix Rousse (Lyon 4e) par le Dr Ismail qui a fait un travail parfait! Je ne voulait pas quelque chose de trop gros étant donné que je fait une taille 36 et que je déteste l'effet grosse poitrine sur fille mince. Je suis donc passé d'un tout petit 85B (limite A) à un bon 85C environ. Je suis ravie et je recommande vraiment cet hôpital et surtout ce chirurgien, car le Dr Ismail est vraiment à l'écoute et explique très bien ce qu'il pense de la demande et ce qu'il fait. De plus, le service du CHU est super sympa, tous les infirmiers et infirmières étaient vraiment gentils, souriants et à l'écoute. Côté douleur j'était vraiment surprise car après les témoignages je m'attendais à des douleurs insupportables mais non, c'était un peu douloureux mais rien d'horrible (le Dr Ismail m'avait préscrit 6 Ixprim par jour car je pense que certaines femmes ne supportent pas cette douleur, chacun à sa propre sensibilité et c'est normal, mais je n'en ai pris que 4 le premier jour, 2 le second puis 1 seul pendant 3 jours). Si vous pouvez aller dans la région lyonnaise pour vous faire opérer, vous ne le regretterez pas!
27 commentaires

Je me suis fait une augmentation mammaire suite à trois grossesse précédente j'ai allaité et perdu toute ma poitrine c'était un vrais complexe je fesait 90 c je suis tomber à 70... Un choc. Jai donc pris le meilleur chirurgien de rhones alpes sur chambery il vous conseil franchement je n'est pas eu peur car le chirurgien vous rassure et jetait prête à me faire opéré en suite je suis sorti le soir des douleur se qui normal pas possible de lever ou de bouger les bras pour dormir un peu galère car fau dormir sur le dos et avec la poche de glace car sa soulagé bien mais la douleur dure deux bon jour mais c'est pour la bonne cause je n'est pas eu d'effet indésirable j'ai la taille que je voulais naturel et pas trop gros les cicatrice se voi presque plus et cela fait deux ans que je me suis fait opéré tout les ans faut une visite de contrôle je suis très satisfaite et maintenant je vais faire ma rhinoplastie mon nez me complexe beaucoup

6 commentaires
J'ai eu recours a une augmentation mammaire le 13 septembre 2013. Ce qui ma poussé à faire cet chirurgie esthétique c'était de pouvoir enfin être bien dans mon corps. J'avais peur de la douleur, peur car je n'avais prévenu personne de ma famille et en plus j'ai était opéré en Tunisie donc le stress
72 commentaires
Suite a un cancer a l'âge de 17 ans,et une radiothérapie qui m'a brûlé les glandes mammaires j'ai fait une augmentation mammaire a l'âge de 20 ans, je précise que j'avais une particularité,un fort retard pubertaire et donc jamais eu aucun développement mammaire avant mon traitement, je souhaitais simplement avoir une poitrine normale, j'ai donc rencontré un chirurgien sur Toulouse, qui a étudié la forme de mon corps, et m'a expliqué ce que j'allais subir, rien n'a été laissé au hasard, et je me suis réveillé de planche a pain enfantine,a femme enfant endolorie, mais heureuse,très heureuse...j'ai aujourd'hui 35 ans et toujours les mêmes prothèses qui n'ont pas bougés ma peau au début très tendue et douloureuse s'est bien adapté , et les prothèses ont bien été ancrés en place grâce aux soutiens gorges que l'ont doit porter constamment en suivant pendant quelques temps,après ces soins suivant l' operation, ce fut la seule et unique fois que j'ai porté des soutiens gorges de ma vie!...aujourd'hui j'ai une poitrine toujours adapté a ma morphologie,qui n'a pas bougés,n'est pas tombés, et n'est pas douloureuse,les tetons sont toujours sensibles,rien a redire,je n'ai aucunes cicatrices visibles vu qu'il n'a ouvert que dans le pli de l'aisselle, donc totalement invisible,et maintenant avec le temps les cicatrices minimes ont complètement disparues...si vous sentez un réel besoin de le faire,que votre poitrine vous complexe vraiment fortement, allez y ,foncez,c'est une intervention lourde mais je ne regrette rien, je l'ai fait pour moi,et personne d'autre,je pense que c'est le principal.merci de m'avoir lu.
4 commentaires