mon augmentation mammaire a eu lieu le 13 avril 2017 à l’hôpital Saint Joseph Saint Luc à Lyon. j'étais convoquée pour 11h00, je suis donc arrivée accompagnée de mon mari, l'infirmière m'a installé dans ma chambre. elle m'a dit d'enfiler la jolie chemise de l’hôpital ^^ ainsi que mes chaussettes de contention. on me dit qu'un brancardier viendra me chercher vers 13h pour m'emmener au bloc...donc j'ai le temps... une infirmière revient, on prends ma tension, température, on me demande quelques papiers...le stress commence à bien monter, avec mon mari on regarde la TV mais je n'arrive pas à être concentrée, trop hâte et trop peur à la fois... 11h55, une infirmière frappe à la porte, elle m'apporte un médicament effervescent pour stopper les sécrétions de l'estomac et prévenir les nausées. Elle me dit de boire ça tout de suite car finalement il y'a de l'avance au bloc et un brancardier va arriver!!! déjà!!!!!!! je bois le médicament, et je dis à l'infirmière: "je passe aux toilettes vite fait", pas le temps de finir ma phrase, le brancardier est déjà là, il m'attends...il me dit de monter dans le lit, qu'on va rouler jusqu'à la porte du bloc comme ça. aie aie ca y'est c'est le grand moment....mon mari m'accompagne jusqu'à la porte du bloc, je suis très stressée...j'attends dans mon lit à coté de plusieurs autres patients qui attendent eux aussi d'être opéré. une infirmière vient vérifier mon identité, je patiente encore...il doit être 12h30 passé quand l'infirmière revient et me demande de mettre une charlotte sur la tête et des sur chaussures (enfin des sur chaussettes là pour le coup!) elle me demande si je peux marcher jusqu'au bloc, je lui réponds que oui, donc je la suis, elle me demande si ça va, si ça ne tourne pas, j'ai l'impression d'être là et de ne pas être là à la fois.... Elle me laisse avec une autre infirmière dans le bloc ou je vais être opérée, elle me demande de m'allonger sur la table d'opération chauffante, on discute un peu, j'ai peur....je lui dis "mais je n'ai pas revu le chirurgien avant", elle me dit qu'il va bientôt arriver. 10 minutes après l'anesthésiste arrive et le chirurgien. on me pose le cathéter. Le docteur me demande de m'assoir sur le bord de la table pour faire ses tracés sur ma poitrine. il me demande si j'ai des questions...au même moment l’anesthésiste derrière moi me dit je vais vous injecter un produit pour vous détendre, là je me souviens que j'ai la tête qui tourne, j'essaye de parler au chirurgien..........LE TROU NOIR....!!!! je me suis endormie assise ^^^^ je me réveille à 15h20, c'est très dur de me réveiller, j'ai un masque sur le visage, je ne comprends pas ou je suis il me faudra un petit moment...la salle de réveil!!!!!!je touche ma poitrine, ça va ça ne fait pas trop gros. une infirmière me parle de temps en temps mais je suis trop endormie, je n'arrive presque pas à lui répondre... elle appelle le brancardier vers 16h et il me remonte dans ma chambre. le résultat est magnifique, je suis seulement à J+4, j'ai hâte qu'on retire mes pansements. j'ai des prothèses rondes sous muscles 360CC.

4 commentaires
J'ai eu une augmentation mammaire. Je suis heureuse car ma silhouette est mieux ainsi, je me sens mieux dans ma peau. Je n'ai pas eu particulièrement peur car j'avais confiance en l'équipe et les douleurs après opérations ont été très supportables .
J'ai contacté 6 cabinets esthétiques sur le site afin de demander des devis et renseignements. Sur les 6, j'ai eu 2 réponses automatiques ou de secrétaires me demandant de rappeler pour convenir d'un rendez-vous, et 1 appel d'un chirurgien avec qui j'ai discuté pendant 40 min. Il a répondu à mes interrogations, m'a décrit l'intervention, ce que je pouvais en attendre, ainsi que les limites. Très compréhensif, il n'a pas essayé de me forcer la main. Je l'ai finalement choisi. Avant l'intervention j'avais 2 consultations avec lui : la première concernant les infos données et l'essai de prothèses, la 2ème concernant la décision avant l'intervention. Hésitant concernant la taille, il m'a proposé de réessayer les prothèses lors d'une 3ème consultation. Très dispo. En plus, ses tarifs sont plutôt compétitifs. L'intervention s'est bien passée. Le bémol pour ma part c'est la douleur (rétropectoral=douleur). Mais j'ai des amies qui ont eu moins mal que moi. Le résultat est très satisfaisant (je n'ose pas dire naturel mais si quand même :) ). La cicatrice est au niveau du sillon mammaire (sous sein) et s'est bien estompée. Voilà, ça fait 1 an et tout va bien, je ne regrette pas !
34 commentaires
Je souffrer dépuit toujours d'une petite poitrine j'ai sauter le pas à 32ans et j'ai consulter docteur calibre qui m'a confirmé mon hypotrophie mammaire.apres sa tout s'enchaîne,je me suis faite opérer le 27/01/2016 et aujourd'hui je me sent comment dire revivre une vraie femme c'est un vraie BONHEUR je tiens à remercier docteur calibre Clotilde qui est extrêmement gentille et à fait un travail remarquable ainsi que toutes l'équipe de se service qui c'est très bien occupée de moi rendez-vous le 25/04/2016 pour un contrôle des 3 mois jusqu'ici tout va bien
156 commentaires

J'ai réalisé ce que je voulais, non, ce que j'aurais dû faire depuis bien longtemps. C'est vrai, les 3/4 jours après l'intervention, j'ai beaucoup souffert. J'étais prête à tout faire enlever. Je suis plus que contente d'avoir tenu bon, le résultat en vaut vraiment la peine. J'ai été opérée le 1er septembre 2014. J'ai hâte de pouvoir en profiter encore plus avec les beaux jours qui vont arriver. J'ai eu un super bon contact avec le chirurgien, il m'a écoutée, m'a conseillée et ne m'a à aucun moment poussé à quoi que ce soit. C'était plutôt moi qui était pressée. L'intervention s'est super bien passée, tout le monde était super gentil. À mon réveil, tout allait bien, ça tirait un peu mais c'était supportable. J'ai soulevé le drap et là waow, je n'en croyais pas mes yeux. J'avais enfin la poitrine de mes rêves ! Je suis sortie le soir même car je me sentais plutôt bien, sous anti-douleurs bien sûr. Et là, l'horreur, je n'arrivais plus à respirer, j'ai cru que j'allais mourir. À ce moment là, j'ai presque regretté de l'avoir fait. Pas possible de se doucher, c'est mon chéri qui me lavait au gant de toilette. Impossible de lever les bras, de dormir allongée. J'ai dormi pendant au moins une quinzaine de jours en position semi-assise. J'avais beaucoup de mal à me lever, à enfiler un pantalon, mission quasi impossible toute seule. Heureusement, j'avais pris un congé de 10 jours, je pense que c'est le minimum. Puis, au bout de 15 jours, les gestes de tous les jours devenaient plus faciles et les douleurs supportables, malgré quelques petits désagréments, comme les bouts des seins complètement insensibles et une lourdeur dans la poitrine. Après 5 mois, j'ai encore parfois quelques douleurs surtout si je me cogne et les tétons sont encore très sensibles mais quel bonheur. Je peux enfin mettre des soutiens gorges sans push up, alors là pas besoin. Je suis tellement contente et j'encourage toutes celles qui voudraient le faire. C'est vrai c'est parfois un sale moment à passer, mais après c'est que du bonheur. Mais attention, choisissez bien votre chirurgien, quitte à mettre un peu plus cher, c'est super important aussi bien pour l'avant et pendant que pour l'après l'opération. Alors maintenant je n'attends plus que l'été pour pouvoir en profiter encore plus et à moi les jolies décolletés que je me suis toujours refusé jusqu'à présent.

10 commentaires

J'aimerai me faire une augmentation mammaire, mais je ne sais pas quel est le temps de repos recommandé après l'opération. Ça conditionne un peu l'opération pour moi, du coup c'est vrai que pour le moment je n'en sais pas plus que ça, je n'ai pas eu trop de réponses à mes questions mais j'attends encore un peu, je ne veux pas me précipiter.

4 commentaires