Depuis le temps que j'y réfléchis, j'aimerais enfin aller à cette étape. Je souhaite me faire une augmentation mammaire. Depuis mon accouchement je suis très complexée de la taille de ma poitrine. Une augmentation mammaire m'aiderai je pense à me sentir mieux dans ma peau

80A, 2 oeufs au plat en guise d'atout charme? Une planche à pain derrière un t-shirt? 2 cerises dans un bustier ? Non... je voulais me sentir d'avantage femme gourmande et sexy avec deux gros beignets J'ai donc franchi le cap de la chirurgie pour augmenter ma poitrine. Tout est allé très vite, je ne regrette rien, je me sens mieux, plus sexy, plus à ma place et en adéquation avec mon âge. J'avais une peur terrible de l'endormissement forcé qu'est l'anesthésie... je n'ai finalement aucun souvenir du moment où j'ai fermé les yeux.. seulement de l'anesthésiste disant: "allez on va y aller" Au reveil j'ai froid je tremble... je tremble beaucoup... Le lendemain dans la chambre, en allant aux toilettes: malaise: mes oreilles se bouchent, je vois tout noir, ma tête tourne... Je rentre en metro et RER le lendemain... dure.. La douleur fû terrible. Le moindre faut mouvement ou petit geste non réfléchi 5 fois avant de le faire provoquait un pincement dix fois pire qu'une crampe. Je conduisais 2 jours plus tard en luttant contre la douleur, boulot oblige... Mais qu'ais-je fais, pourquoi me faire souffrir a se point, on peu rembobiner? Se lever, se coucher (enfin se laisser tomber) me prenait 5 minutes de plus que les 2 secondes habituelles nécessaires Des seins bombés sur le dessus, très durs, de vrais obus... 1 an et demi plus tard, une belle poitrine, sexy, bref un buste de femme et plus d'ustensile de cuisine Encore aujourd'hui j'ai du mal à accepter que les hauts, bustiers et chemises que je vais porter vont m'aller comme un gant(pas de toilette..), me rendent sexy, mon shopping est devenu un plaisir, je trouve de beaux dessous en 90C, quel régal, je peux mettre des soutiens gorge sans rambourage... O miracle de ne plus tater les bonnets à la recherche de la plus grosse mousse hyper push up de la mort qui tue! Avant, les hommes étaient génés d'essayer de toucher mes seins tout plats et se lassaient au bout de quelques secondes en constatant que le sein plat n'est vraiment pas exitant... maintenant c'est une autre histoire (J'avoue que le 1000€ ne seraient pas de trop... gros poutou)

7 commentaires