Homme de 41 ans, je souffre d'une gynecomastie depuis l'adolescence. Celle-ci me complexe depuis toujours, à tel point que cette honte m'avait jusqu'à présent bloqué dans la recherche de solutions

14 commentaires

Je suis un homme de 29 ans, et je suis le malheureux propriétaire d'une poitrine... Presque aussi grosse que celle de ma soeur, par ailleurs. Ce la me complexe vraiment beaucoup, je n'arrive plus à voir mon corps comme ça. En plus, je deviens totalement parano, j'ai l'impression que les gens ne regardent que ça, Je refuse les photos, je ne vais plus au sport ni à la piscine tellement c'est devenu un complexe pour moi, je voudrais vraiment faire quelque chose au plus vite pour me débarrasser de ça. Malheureusement, je ne connais pas trop les solutions possibles, et encore moins les médecins près de chez moi prêts à faire cette opération sans me juger.

5 commentaires

À mon adolescence, à la différence des autres garçons, je n'ai pas seulement pris du muscle et de la pilosité, j'ai aussi pris... des seins. J'en ris aujourd'hui, mais ça n'a pas été une époque facile pour moi... Jusqu'à mes 32 ans, je m'étais résigné à vivre avec... C'est une connaissance qui m'a parlé de l'intervention de gynécomastie pour enlever ces seins. J'ai sauté sur l'occasion : j'ai appelé un chirurgien le lendemain même et, un mois après, je passais sous le bistouri ! Je revis, vous n'imaginez pas. Il m'a enlevé de la graisse par liposuccion et la glande mammaire, j'ai retrouvé des pectoraux plats. Je me sens tellement mieux ! Je conseille vraiment à tous les hommes qui souffrent de ça de prendre rdv, des solutions existent !

5 commentaires

À l'adolescence, j'avais développé des seins, que j'ai décidé de faire enlever l'année dernière. Tout s'est bien passé, le médecin a liposucé la graisse en trop, a ouvert pour pouvoir enlever la glande mammaire qui s'était développée, et a aussi reconstruit le mamelon, qui était trop gros. Enfin, à 31 ans, j'ai un vrai buste d'homme, et plus d'homme/femme. Le post-opératoire s'est bien passé, j'ai dû porter un bandage de maintien pendant 3 semaines environ, et ai eu les pansements changés régulièrement. Médecin super, très à l'écoute, qui a répondu à toutes mes questions par mail, même tard le soir. Je regrette en fait d'avoir attendu aussi longtemps avant de me lancer, pensant que je ne pouvais rien faire à ce non-cadeau de la nature.

5 commentaires

j'ai toujours souffert de cette handicape mais sa na pas changer ma vie j'ai toujours tous bien fais et plutôt excellé dans le sport mais voila j'ai lu un article comme quoi sa pourrai faire de moi un homme sterile et la je ne sais pas si je m'en remettrai... quand pensez vous

3 commentaires