Informations sur le traitement

Durée de l'intervention
1 heure
Anesthésie
Locale
Hospitalisation
Non requise
Récupération
6-7 jours
Effets
Immédiats
Résultats
Durables

Ce que le prix inclut habituellement

  • Première évaluation
  • Examens
  • Opération
  • Visites

Avantages

  • L'intervention augmente la satisfaction sexuelle lors des rapports
  • Les grossesses ou accouchements ne s'ont pas affectés
  • Aucune hospitalisation n'est requise
  • Le post-opératoire est sans douleur

Résultats attendus et risques

Les résultats sont définitifs. En plus des effets secondaires associés à toute intervention chirurgicale, la nymphoplastie peut diminuer, de manière temporelle, la sensibilité de la zone.

L'intervention

La nymphoplastie peut être de réduction ou d'augmentation. Lors de la nymphoplastie réductrice, le chirurgien retirera l'excès de muqueuse, remodelant les lèvres génitales. Ensuite, il apliquera des points de suture sur la face interne et externe. Pour la nymphoplastie augmentative, dans les cas d'hypoplasie congénitale, le médecin infiltrera de l'acide hyaluronique ou de la graisse autologue dans les lèvres.

Soins après l'intervention

La patiente devra utiliser des serviettes hygiéniques et s'apliquer de la Betadine vaginale pendant 7-8 jours. En fonction de son activité professionnelle, les jours d'arrêt peuvent varier. Les premières semaines il sera important de porter des vêtements qui ne fassent aucune pression sur la zone, de préférence des jupes. Les rapports sexuels devront être interrompus pendant environ un mois.

Contre-indications

La nymphoplastie est contre-indiquée chez les femmes enceintes ou qui allaitent. Elle n'est pas non plus conseillée aux patientes avec des problèmes cutanés sur la zone ou des infections. De même, les femmes atteintes de maladies cardiovasculaires, systémiques et auto-immunes ou avec des problèmes de cicatrisation ou coagulation devront consulter leur chirurgien. Évidemment cette intervention ne peut se réaliser durant la menstruation.

Les informations publiées par Multiesthetique.fr sont purement orientatives et servent à comprendre de manière générale en quoi consiste normalement un traitement. Ces informations ne doivent en aucun cas être considérées comme un conseil médical.

Expériences

Voir toutes
Après avoir pris le temps de discuter, partager avec d'autres personnes opérées ou sur le point de l'être voici ce que je peux te dire sur le sujet: Les praticiens: Niveau chirurgien, les gynécologues, comme les esthétiques le pratique. La différence c'est que tu seras remboursée intégralement par un gynécologue (normalement ... c'est ce que les autres filles m'ont dit) en revanche par les chirurgiens esthétiques tu as des dépassements d'honoraires il faut voir avec ta mutuelle si elle prend une partie en charge parfois ça peut même être intégrale. Pour ma part j'avais choisi un esthétique (ma mutuelle avait pris en charge 80%) car après de nombreuses recherches sur les forums (ex doctissimo) à ce sujet une majorité était plus satisfaite par les chirurgiens esthétiques. Leurs sutures sont plus fines. Les gynécologues apparement voient plus le côté pratique (enfin de ce que j'ai pu lire je ne confirme rien du tout). Mais après chacun fait selon ses envies, ses moyens. Quoi qu'il en soit, que tu choississes l'un ou l'autre il faut que tu sois à l'aise avec le médecin sinon change. C'est très important d'avoir un bon échange avec lui. Petit conseil les chirurgiens esthétiques comme gynécologues sont souvent débordés plus de deux mois d'attente en moyenne allez sur doctolib vous pouvez prendre vos rendez vous en ligne il y a souvent des désistements ce qui permet d'avoir des rendez vous plus vite. Les rendez vous: Je ne sais pas comment ça se passe avec un gynécologue mais avec un esthétique, tu as un premier rendez vous pour t'expliquer l'intervention, t'examiner pour voir quelle méthode est le mieux appropriée dans ton cas, établir un devis, et aussi t'expliquer les risques, même si dans ce genre d'opération les risques sont minimes, ils existent quand même. On ne peut jamais garantir la réussite à 100%. Il faut bien être consciente de ca. Ensuite tu as un second rendez vous avec un minimum de deux semaines d'intervalle pour le temps de la réflexion et à ce moment là tu signes le devis et conclue d'une date avec lui. Une fois celle ci fixée n'oublie pas de prendre rendez vous avec l'anesthésiste (si c'est une AG) car pareil il y a au moins 3 semaines d'attente. Lui va juste te prendre ta tension, te peser, te poser des questions sur d'éventuelles allergies etc ça dure une quinzaine de minute. La méthode: Cela dépend de ton hypertrophie. Moi c'était plus centrale donc j'ai eu méthode en V. Si l'hypertrophie est partout ça sera plus la méthode en long. À savoir que la méthode V est un peu plus fragile. Des petits saignements peuvent persister jusqu'à 24h après. Tu peux avoir un arrêt de travail de 3 jours. Si tu veux avoir plus de temps devant toi tu peux par exemple envisager l'intervention fin de semaine comme ça tu as le week end plus ton arrêt de travail qui suit. L'intervention: Soit anesthésie locale ou générale. Moi le chirurgien m'a préconisé la Générale, c'est sur tu mets plus de temps de te remettre mais locale tu entends tout et c'est quand même un peu gênant je trouve ... mais encore une fois ça dépend des gens. Une AG il faut qu'une personne viennent te rechercher qu'une locale tu peux repartir seule. Cela dépend si tu comptes en parler à quelqu'un ou non personnellement je te le conseille, ça te permet d'être moins stressé et même s'il y a rarement de complications c'est toujours mieux d'avoir quelqu'un dans la confidence au cas où. La douleur: Alors quand j'avais été voir l'anesthésiste il me dit:" je vous ai fait une ordonnance pour la douleur et une deuxième si la première n'etait pas assez forte, bah oui c'est quand même une partie délicate!" Il m'avait fait vraiment peur et finalement aucune douleur je me suis servie d'aucune des deux! Par contre chose importante, Si vous avez l'estomac fragile comme moi allez chez votre médecin traitant il vous changera la médication. À la base on m'avait prescrit du tramadol (anti douleur) et bi profenid (anti inflammatoire) un cocktail bien trop explosif pour moi du coup je suis allée chez mon généraliste il me les as remplacé par des gélules lamaline et le bi profenid en suppo. Je sais c'est pas super mais si tu as vraiment mal dis toi qu'il sera mis dans la zone concernée et fera plus vite son effet ;) Les complications: On ne peut malheureusement pas échapper aux œdèmes et hématomes ensuite les deux plus grosses sont la désunion et dyspareunie (douleur lors des rapports) mais pour te rassurer les risques sont vraiment minimes entre 5 et 7 % pour la désunion et encore moins pour la seconde. Donc pas besoin de se mettre la pression déjà si tu ne fumes pas ça limite les risques et surtout être patiente éviter de bouger car ça échaufffe et donc ça augmente l'oedeme. Faut rester allongée un maximum pendant une bonne quinzaine de jours donc si tu franchis le cap prévoit toi une série ;) Le mieux si vous pouvez rester tranquille chez vous c'est de rester les fesses à l'air. Pour les fumeuses il est conseillé d'arrêter au minimum 10 jours avant ou si c'est vraiment impossible diminuer à 4 cigarettes par jours. La nicotine ralentit considérablement la cicatrisation et donc entraine généralement des nécroses. Les bains, la piscine sont déconseillés les premiers temps pour éviter toute macération prolongée. Il faut vraiment assécher au maximum pour une guérison plus rapide. Le risque zero n'existe pas, la perfection non plus. Je l'ai dit plus haut mais je le redis pour celles qui pourraient être déçues. Le résultat: Il faut être patiente vraiment, au début tu vas te dire que ça n'évolue pas beaucoup, tu vas peut être même avoir l'envie de regretter l'opération mais le temps c'est le remède à tout. Pas de découragement trop précipité ;) Entre 2 et 4 semaines tu auras ta visite de contrôle et dans le cas où le résultat ne te plairai pas pour diverses raisons les deux principales étant l'asymétrie (et oui cela peut arriver) ou encore le lâchage des sutures. Une reprise de cicatrices est toujours possible. Mon chirurgien m'avait dit que si il y avait un soucis il m'aurait retouché mais seulement 6 semaines plus tard. Il faut savoir qu'une cicatrice évolue entre 12 et 18 mois. Selon le chirurgien la reprise peut être avant ou bien après. C'est chacun leur méthode il faut te renseigner lors de tes rendez vous. Si vous avez des doutes, si cela et douloureux ou s'infecte avant le RDV prévu surtout n'attendez pas téléphonez lui et si il ne peut pas vous recevoir allez aux urgences. Ne restez pas avec vos angoisses et ne laissez pas les choses s'aggravaient. Mon expérience: Opérée par le Docteur Gahagnon à Lesquin. Comme je te l'ai dit plus haut méthode en V sous AG c'était ma première. Si t'en as jamais eu ca fait l'effet d'une guele de bois! :/ Je n'ai pas eu de douleurs. J'avais fait l'intervention un vendredi et enchaîné sur mes congés pour vraiment être à mon aise. Pour les lavements il te prescrira un savon spécial genre hibiscrub à faire deux fois par jour et trois fois si dame nature se pointe. Moi elle est arrivée la semaine qui a suivi l'intervention mais ça ne m'a posé aucun problème (pas de tampons). Surtout bien sécher car dans cette zone l'humidification ralentit la cicatrisation car les fils ne sèchent pas. Après chaque passage toilette tu peux (si tu veux) nettoyer mais avec quelque chose de doux genre du sérum physiologique pareil bien sécher en tamponnant. Si tu essuies tu peux arracher les fils. Alors pour ma part pour que l'oedeme dégonfle plus vite je mettais une poche de glace. J'étais gonflée mais au toucher cela restait souple. (C'est important de palper de temps en temps pour voir si il y a de l'inflammation.) Les hématomes ont disparus en 10 jours et pour l'oedme j'en avais un plus gros du côté gauche donc le cinquième jours gros Bade un fils à lâché et l'oedeme s'est résorbé en quelques heures. Je me dis que c'est un mal pour un bien. Le fils a sauté à l'intérieur donc ca ne se voit pas, il y avait donc un petit creux vu que les berges n'ont pas pu se ressouder entre elles mais ca n'a eu aucune conséquence car pas de douleurs et avec le temps il s'est rebouché on ne le voit même plus. (Je me suis fait opérer le 15 avril) mes fils resorbables étaient partis entre 11 et 23 jours si mes souvenirs sont bons et j'avais pris du zinc en gélules pour accélérer la cicatrisation. J'avais une petite boule au niveau d'un fils quand il est tombé, gros stresse mais j'ai paniqué pour rien en massant 2/3 min légèrement le soir devant la télé et avec le temps je n'ai plus rien. Ma peau a repris toute sa souplesse. À savoir que j'ai volontairement voulu garder un peu de matière et ne pas trop raccourcir les lèvres car mon clitoris ressort beaucoup et je voulais vraiment que l'ensemble reste uniforme. La nuit j'aime bien dormir sur le côté Et les premiers jours avec l'oedeme, les hématomes ça me gênait pour dormir donc je coinçais un coussin entre mes cuisses et c'était nickel. Tout ce que je peux te dire pour terminer c'est que ca a changé mon quotidien. Je fais de l'aquabike donc mes lèvres me gênaient beaucoup, et lors de mes rapports elles rentraient à l'intérieur avec les vas et vient c'était pas terrible non plus. Maintenant je peux te dire que lors de mes rapports c'est autre chose j'ai beaucoup plus de plaisir, de sensations c'est top ;) (le médecin me l'avait dit.) par contre j'ai repris mes rapports 3 mois plus tard en juillet mais normalement vous pouvez les reprendre 4 à 6 semaines après l'intervention moi j'étais célibataire mais c'est vous qui le sentez c'est votre corps! Chaque cas est différent. Pour conclure mon expérience je ne dirai qu'une chose... le plus dur c'est de se lancer mais vraiment n'ayez pas peur c'est que du bonheur après. Je recommencerai l'opération mille fois les yeux fermés. Bonne chance. J'espère avoir aidé et ne rien avoir oublié de dire... dans le cas contraire je mettrais en commentaires ;) et si tu as des questions n'hésite pas j'essaierai d'y répondre.
2 commentaires

J’ai réalisé une transformation complète homme vers femme en 2013, c’est-à-dire clitoroplastie, vaginoplastie et augmentation mammaire dans un même temps opératoire : on vous restitue en fait l’apparence d’un sexe féminin authentique. J’ai pris contact avec des chirurgiens de Marseille, mais le contact n’est pas bien passé, d’autant qu’ils me demandaient de repasser pendant un an devant des psychiatres de Toulouse que j’avais déjà vus. De plus, Marseille ne faisait pas l’augmentation mammaire dans le même temps opératoire, je trouvais cela dommage de ne pas tout faire d’un coup. Le courant est mieux passé avec la Belgique, j’ai vu un psychiatre avec qui tout s’est très bien passé, puis un rendez-vous avec les chirurgiens. Les choses se sont passées très simplement, le privilège de l’âge étant que j’ai eu une date d’intervention assez rapidement. C’est tout de même une intervention qui a duré 7 heures ! Je suis entrée au bloc à 7:30 et je me suis réveillée à 15:30. Les suites opératoires se sont bien passées, malgré une petite surinfection gérée avec une semaine d’antibiotiques. Le parcours est long pour réaliser cette intervention : environ un an d’observation psychologique, puis un an avant réalisation du traitement hormonal… En tout, c’est au moins quatre ans avant opération. Fonctionnellement, je n’ai pas l’expérience de relations sexuelles, je me contente de l’apparence. Je n’ai plus mon compagnon, mais je suis contente d’avoir mon identité mise à jour, de ne plus être obligée de vivre cachée comme j’ai dû le faire pendant tant d’années, de devoir me justifier en voyage, dans certains pays qui ne comprennent pas que le nom sur le passeport ne corresponde pas à la personne. C’est quelque chose de très intime, donc je ne me permettrai pas d’émettre une recommandation sur cette intervention. À savoir que moi-même, en voyant l’état de personnes que je rencontrais, j’avais des doutes parce que certains étaient vraiment mal dans leur tête. Mais ça a été une révélation lorsque j’ai commencé le traitement hormonal. C’est d’ailleurs un bon test pour voir si on est prêt pour la suite car on n’est plus homme après, plus rien ne marche. Le traitement hormonal a été un soulagement complet, la première grande phase, la seconde étant lorsqu’on se découvre dans la glace, lorsqu’on voit si l’on se plaît ou non. Et pour moi il était temps, cela commençait à devenir incongru.

4 commentaires
Bonjour à tous, jeune maman de 21 ans, je suis complexée d'une hypertrophie des petites lèvres, et cela depuis mes 12 ans, je désirerai me faire faire une nymphoplastie. J'ai beaucoup de mal à assumer ces affreuses lèvres autant physiquement que mentalement. Elles me gâchent la vie quotidiennement. Il y a plusieurs raisons à cela, je suis obligée tous les jours, de cacher ses petites lèvres en les rentrant un maximum dans mon pubis pour que cela ne se voit pas et ne me gênent pas, sinon j'ai le droit à des irritations et des démangeaisons affreuses. Je ne peux pas me mettre en sous vêtements ou en maillot de bain, sinon cela arrive qu'elles dépassent de celui ci.. J'interdis formellement mon conjoint de me voir en sous vêtements, ou nue, le fait que des fois il me touche me fait un énorme complexe, et me bloque dans nos ébats qui sont en permanence dans le noir. Je n'arrive pas à lui en parler de peutr qu'il fasse une fixation dessus, ou qu'il soit écoeuré. Mon couple bat de l'aile, monsieur ne comprend pas pourquoi il ne peut voir sa conjointe toute nue, il vient même à parler de ruptures. Je ne sais pas quoi faire. Je désire me faire opérer plus que tout, mais n'ai pas les moyens pour cela. Merci à vous de me conseiller et de m'avoir lu. Partagez vos expériences avec moi, me redonnerait espoir pour cette opération merci.
13 commentaires

Séparé depuis quelques jours je souhaiterai en finir avec se complexe qui a détruit mon couple et m'empêche d'avoir confiance en moi. Être toujours dans le noir pour avoir des rapports enlever sa main à chaque fois qu'il veut me toucher forcément c'est invivable. J'ai essayé de lui parlé de mon mal être mais pour lui j'étais normal, c'est sur je lui ai jamais montré, j'ai toujours fais en sorte de caché ce qu'il ne devais pas voir!!! Ce n'est pas seulement esthétique mais c'est vraiment gênant, et difficile à vivre surtout avec les sous vêtements et le pire c'est de se mettre en maillot de bain avec se truc qui dépasse, J'ai aujourd'hui 21 ans et je veut oublier sa je souhaiterai avoir recours à la nympho plastie en espérant de bon résultat mais je voudrai rencontrer un médecin qui me comprenne et me rassure sans me juger.

125 commentaires

J'ai fait une nymphoplastie, cela me gênait (frottement à la culotte, aspect, rapport sexué douloureux ) aucun symptôme, il n'y a pas de difficulté particulières, et depuis l'opération je suis bien et j'ai une sexualité plus épanoui qu'avant plus de douleurs et plus de complexe

En mai 2013, j'ai réalisé une opération de nymphoplastie avec le Dr M. J'étais très complexée, je savais qu'une opération était la seule solution. Rrien à signaler, l'opération s'est très bien passée. Je me sens beaucoup mieux dorénavant, je ne regrette pas de l'avoir faite et remercie encore mon chirurgien.

11 commentaires

Thèmes du forum

Voir tout
Discussions Messages Dernier message
12 21 févr. 2017
22 19 févr. 2017
Très grandes lèvres du vagin
cat5hie · Saint-Jory-de-Chalais
cat5hie 13 17 févr. 2017
13 17 févr. 2017
Questions aux médecins

questions

Voir toutes

Bonjours je voudrais savoir à quel âge peut on se faire opérer des petite lèvre ?

Meilleure réponse

Attendre la majorité Peut se faire sans anesthésie générale pas forcément en clinique ... En savoir plus

Bonjour je voudrais savoir si a l'hôpital de Bastia il y as un chirurgien que peut me faire la Nymphoplastie (réduire mes petites lèvres) et se ça peut avoir la participation de la sécu et de la mutuelle. Si quelle qu'un peux me donner des informations ,ça serais tres bon,car je non peu plus et se quelle qu'un à fait déjà cette chirurgie à Bastia ou en corse je vous remercie de me repondre aussi. En plus d'être trop gêne pour mes petites lèvres (qui sont grandes) maintenant j'ai toujours des infections que mon médecin traitent ne save pas de ou ça vient..à bientôt

Chirurgie intime Soso2016 13 avril 2016 3 réponses

Quel médecin choisir pour faire une réduction des petites lèvres : Chirurgien Esthétique ? ou Chirurgien Gynécologue ?

Meilleure réponse

L'un ou l'autre des 2 spécialistes peuvent pratiquer ce type d'intervention, prenez plusieurs avis, vous pourrez faire votre choix. ... En savoir plus

Article

Voir tout
Chirurgie intime et lèvres vaginales

Chirurgie intime et lèvres vaginales

Les troubles liés aux lèvres vaginales sont souvent tabous. Il est pourtant important de savoir les identifier pour avoir recours au...

Multiesthetique.fr  · 16 nov. 2015 En savoir plus

Galerie

Voir toutes

Cabinets

Voir tout

Docteur Delphine Haddad

Chirurgien praticien en Chirurgie Esthétique et Réparatrice, le Docteur Delphine Haddad, s'attache à dire que ces deux disciplines sont liées.Le Dr Haddad attache une importance toute particulière à la délicatesse du geste et la douceur de manipulation lors d'interventions.Ses interventions :VisageChirurgie du nezChirurgie des oreillesChirurgie des paupièresLifting de la faceAcide hyaluroniqueToxine botuliqueSeinsRéduction mammaireAugmentation mammairePtose mammaireGynécomastieMalformation seinsLipomodelage des seinsSilhouettePlastie abdominaleLipoaspirationLifting des brasLifting des cuissesAugmentation des fessesLe Dr Haddad est dôté d'expériences significatives en tant qu'ancien interne des Hôpitaux de Paris, ancien Chef de Clinique des Hôpitaux de Paris, et attaché à l'hôpital Public.Cette spécialiste a également à son actif de nombreux diplômes dont un diplôme universitaire de Microchirurgie, un diplôme inter-universitaire d'Anatomie Chirurgicale de la Tête et du Cou et d'Anatomie appliquée à la Chirurgie Plastique.Pour vos consultations, vous serez accueillis au sein du Cabinet du Dr Haddad à Boulogne Billancourt, situé tout près d'une sortie de métro.

Boulogne-Billancourt Hauts-de-Seine

Clinique Mozart

La Clinique Mozart, fondée en 1918, est un centre de chirurgie ambulatoire et esthétique. La Clinique Mozart a été transformée en 1995 en centre de chirurgie ambulatoire et de chirurgie esthétique sous tutelle de la DRASS (Direction Régionale de l'Action Sanitaire et Sociale) et de l'ARH (Agence Régionale de l'Hospitalisation). La Clinique est conventionnée vis-à-vis de la Sécurité Sociale et des Mutuelles. La Clinique Mozart est gérée par le Dr Denis Boucq, chirurgien-plasticien.SpécialitésLa Clinique Mozart est spécialisée dans plusieurs domaines : centre laser dermatologique, chirurgie esthétique du visage, chirurgie esthétique du corps, centre ophtalmologique, médeine esthétique, chirurgie intime des femmes et des hommes, centre ophtalmologique, centre d'amaigrissement, et implantologie dentaire. Les soins de chirurgie esthétique s'orientent aussi et principalement en fonction des différents types de patients et de leurs attentes respectives, qui sont toutes différentes.LocalisationLa Clinique Mozart est située au centre ville de Nice, au cœur du quartier des Musiciens, face à la Place Mozart. C'est un établissement hospitalier à "taille humaine". Tout y a été conçu de façon à vous accueillir le plus agréablement possible, dans une ambiance chaleureuse et conviviale.Le Dr Denis Boucq est inscrit à l'Ordre des Médecins sous le Numéro 061055117.

Nice Alpes-Maritimes

Dr Oliver Körting

Le Dr Olivier Korting est praticien spécialisé en chirurgie plastique, esthétique et reconstructrice. Ses compétences techniques et humaines lui permettent d'ajuster votre silhouette en fonction de vos propres besoins.SpécialitésLe Dr Olivier Korting réalise de nombreuses interventions en chirurgie de la poitrine, de la silhouette et du visage, et pratique également certains traitements de médecine esthétique. Soucieux de votre bien-être, ce praticien et chirurgien vous guide et vous accompagne dans votre future opération. Le Dr Olivier Korting vous aide à vous sentir mieux physiquement et moralement grâce à des interventions esthétiques chirurgicales.LocalisationLe Dr Olivier Korting consulte et exerce à la Clinique du Val de Saône de Mâcon. C'est au service de votre bien-être et d'une esthétique naturelle de votre corps que le Dr Korting mettra ses compétences à votre disposition.Le Dr Olivier Korting est inscrit au conseil de l'Ordre des médecins.

Mâcon Saône-et-Loire