CELLULITE CRYOLIPOLYSE ET ONDES DE CHOC

CELLULITE CRYOLIPOLYSE ET ONDES DE CHOC
Médecin esthétique et phlébologue, le Docteur Chardonneau se spécialise en traitements laser.
Création : 20 juil. 2018 · Actualisation : 20 juil. 2018

LA CELLULITE : une longue histoire

Le terme "cellulite" est apparu pour la première fois dans un dictionnaire français en 1873, plus précisément dans la 12e édition du Dictionnaire de médecine dirigé par Littré et Robin. L'article présente la définition suivante : "Cellulite : nom donné par quelques auteurs à l'inflammation du tissu cellulaire ou lamineux". Emile Littré était médecin.

La cellulite prend véritablement naissance en 1920. C'est à cette époque qu'elle apparaît dans la presse écrite. Après la première guerre mondiale , la raréfaction de la main d'œuvre masculine dans une période de reconstruction contraint , après de vives polémiques , les autorités à accepter l'entrée des femmes dans le monde du travail.

Cela va permettre un début d' autonomie financière des femmes qui vont participer progressivement à la création de l'industrie de la beauté et du luxe. Coco Chanel en est le symbole.

Cette cellulite est considérée par la presse de l'époquecomme une marque de laideur corporelle et morale dans la mesure où elle représentait la négligence de celles qui se sont laissées aller.A l'inverse , la minceur pouvait être choisie afin d'incarner des idées valorisées comme la rigueur , la maîtrise de soi et l'auto-contrôle.Le phénomène de culpabilisation est née. Les media vont s'engouffrer dans ce marché et le dévelloper avec beaucoup d'intelligence. Aujourd'hui sur le net, la cellulite c'est près de 17 millions de références.

Parallèlement ce phénomène de culpabilisation féminine vis-à-vis de la cellulite est entretenu par le sexe masculin qui y voit un support de pouvoir.

Dans ce contexte artificiellement créer et entretenu , une association I love my cellulite

milite pour pour la réhabilitation de la cellulite comme symbole de féminité dans les sociétés occidentales .

2 FORMES DE CELLULITE

Il y a 2 formes de cellulite : la superficielleet la profonde.

L'espace sous cutané situé entre la peau et le muscle est divisé en 2 parties.

Une partie superficielle est le siège de la cellulite peau d'orange.

Elle est constituée de petits lobules qui renferment les cellules graisseuses . Ces lobules sont séparés par des cloisons.

L'aspect en peau d'orange est le résultat d'un excès de pression à l'intérieur de ces cloisons séparant les lobules graisseux. Cet excès de pression est la résultante de la présence d'œdème en quantité anormalement élevé et de fibrose dans cet espace situé entre les lobules. Elle exerce une pression sur le derme et la peau réalisant le fameux aspect en peau d'orange.

La cause de cette accumulation d'œdème et de fibrose semble être d'origine microcirculatoire et notamment lié à un excès de perméabilité des vaisseaux capillaires.

La partie profonde , qui a la même structure faite de lobules et cloisons , est le siège des rondeurs localisées. La cellulite profonde est le résultat d'une surcharge graisseuse localisée. En réalité , elle correspond à un caractère sexuel secondaire. C'est quasiment exclusivement de la graisse .

On en déduitaisément que l'approche thérapeutique sera différent pour la cellulite superficielle et la cellulite profonde.

Cellulite profonde

Cellulite superficiel espace sous cutané

Espace sius

Peau : derme

Echographie de haute résolution de la zone cellulitique

LA CELLULITE SUPERFICIELLE = UNE FORMULE MATHEMATIQUE

La microcirculation joue un rôle semble-t-il primordial dans la génèse de la cellulite superficielle ( peau d'orange).

Les travaux que j'ai fait sur les échographies de haute résolution nous apprennent que la cellulite est située dans les 5 – 7 premiers mm de la peau.

C'est une sorte de magma fibreux et oedèmateux. ( eau et fibres de collagène anarchique )

Elle est le résultat d'un combat entre d'une part la résistance du derme ( Rd ) et d 'autre part la pression ( Psc ) exercée par la couche sous-cutanée la plus superficielle.

La résistance dermique est liée à l'épaisseur du derme principalement. La pression du tissu sous-cutané est liée à la présence d'œdème , de fibres qui dilatent les espaces entre les cloisons de lobules adipeux. Si la résistance du derme est inférieure à la pression exercée par la couche sous cutanée superficielle , il y a cellulite =Rd < Psc.

CONSEQUENCES THERAPEUTIQUES

Pour supprimer la cellulite superficielle , il faut selon la formule ci-dessus agir dans 2 directions :

Ou augmenter Rd

Ou diminuer Psc .

La résistance dermique est liée principalement à l'épaisseur du derme et donc à la présence en quantité suffisamment dense de fibres de collagène.

Pour augmenter la résistance dermique , il faudra créer une néo-collagénose ( production de collagène ).

La pression du tissu sous cutané est liée à un élément : la,pression à l'intérieure de la cloison interlobulaire. Lorsque l'œdème et la fibrose sont en excès dans cet espace peu extensible et limité sur les côtés par les lobules adipeux ; ils vont exercer une force importantesur la partie inférieure du derme.

La finalité thérapeutique pour baisser cette pression est de diminuer l'œdème et la fibrose.

LA CELLULITE PROFONDE

C'est elle qui est responsable des formes jugées trop généreuses.

Elle concerne la couche de graisse située entre le muscle et l'espace superficiel sous la peau ( appelé hypoderme ).

Elle est principalement composée de cellules graisseuses.

La lipo-aspiration est la version chirurgicale du traitement. Elle est efficace , généralement une seule séance suffit .Mais nécessite de passer par la phase anesthésie générale . Ses complications sont exceptionnelles mais elles existent. Sur le plan esthétique , la lipo-aspiration peut parfois offrir un aspect un peu géométrique et masculin à des cuisses et jambes destinées à respecter certaines courbes.

Mais son efficacité est indéniable.

Les patients souhaitent aujourd'hui des traitements peu invasifs et sans éviction sociale. Ce qui fait le bonheur des industriels qui nous proposent régulièrement des machines à faire fondre la graisse.

De nombreuses technologies sont utilisées dans les cabinets médicaux avec des degrés de satisfaction variable.

La technologie reconnue par tous pour son efficacité , même si on ne peut la comparer avec la lipo-aspiration , est la cryolipolyse.

LA CRYOLIPOLYSE

La thérapeutique médicale majeure de la cellulite profonde et donc de la graisse localiséeest la cryolipolyse.

Son principe repose sur le fait que les adipocytes sont plus sensibles au refroidissement que les autres cellules de la peau.

Sur le plan technologique , des plaques à effet Peltier (transmetteur de froid) vont extraire la chaleur au niveau du panicule adipeux et ainsi le refroidir jusqu'à obtenir une température avoisinant les 3-4℃. Ce refroidissement, va induire une cristallisation des lipides contenus dans le panicule adipeux, et va conduire à la mort lente des cellules graisseuses.

Le froid intense et prolongé libère une enzyme la caspase 3 . L'activation des caspases joue un rôle centraldans le déclenchement de la mort cellulaire.

Cette mort cellulaire conduit à une digestion lente par les cellules de nettoyage environnant.

De ce fait c'est un traitement médical optimal pour les surcharges graisseuses localisées. Même si les résultats sont moins spectaculaires que la lipo-aspiration , la cryolipolyse ça fonctionne et son efficacité ne peut être remis en cause. De nombreuses sociétes proposent des machines de qualité : Zeltiq – Deleo – MLS ….

LA CRYOLIPOLYSE PEUT-ELLE TRAITER LA PEAU D'ORANGE ?

Comme expliqué ci-dessus , la cellulite est le résultat d'un rapport de forces : résistance dermique / pression de l'espace sous-cutané superficiel.

Les travaux menés par le Dr Szygula de l'université d'Opole (Pologne) montre une amélioration très significative des paramètres microcirculatoires cutanés après uneséance de cryolipolyse , avec un effet rémanent qui persiste lors du contrôle de ces paramètres 10 jours après l'arrêt des séances. Or la microcirculation est perturbée dans la génèse de la cellulite. Cette amélioration microcirculatoire tissulaire optimise les échanges vasculaires et réduit donc l'œdème.

Cet effet intéressant reste cependant partiel sur l'aspect en peau d'orange , sachant que la fibrose est toujours présente.

On peut de ce fait considérer quela cryolipolyses'arrête là essentiellement à lacellulite profonde.

L'INOVATION INTELLIGENTE CRYOLIPOLYSE et ONDE DE CHOC

Le traitement de la cellulite superficielle, on l'a vu , nécessite une action fibrolytique pour diminuer la pression exercée par les cloisons interlobulaires sur la peau. On connaît la relation intime fibrose et œdème.

L'œdème peut bénéficier de l'action de la cryolipolyse par l'amélioration de la microcirculation et notamment de la vascularisation dans les capillaires.

Pour avoir un véritable résultat sur la cellulite superficielle , il faut en plus et surtout une action anti-fibrose

C'est le rôle des ondes de chocs .

LES ONDES DE CHOCS

Il s'agit d'ondes acoustiques .Les ondes de choc thérapeutiques ont été introduites en médecine, il y a plus de 20 ans comme traitement pour l'élimination des calculs rénaux sans provoquer de dommages à la peau et aux tissus. L'onde de choc se caractérise par une augmentation transitoire et brutale de pression de forte amplitude pendant un temps très court . A cette phase d'augmentation succède une phase de pression négative, un peu plus prolongée, qui sera à l'origine de l'action mécanique des ondes de choc .

Dans la cellulite , la finalité des ondes de chocs est de casser la structure des espaces interlobulaires et donc de diminuer leur pression. Elles favorisent également la regénération du collagène par amélioration de la microcirculation.

Outre leur action sur la cellulite superficielle , les ondes chocs ont également une action sur la cellulite profonde. En effet , les ondes chocs rompent la membrane de la cellule graisseuse favorisant la sortie des triglycérides d'une part et d'autre part active une enzyme qui élimine les triglycérides.

EN QUOI CONSISTE LE TRAITEMENT PAR CRYOWAVE?

Nous utilisons dans notre centre l' appareil CRYOWAVE de la société MTD . Le cryowave combine les deux techniques les plus novatrices et efficaces du marché dansla réduction de la graisse localisée et la cellulite : La cryolipolyse et les ondes acoustiques de choc.

L'appareil dispose de 4 plaques de cryolipolyse qui pourront être placées sur différentes zones du corps.

Pour le rythme du traitement , on recommande souvent une séance de cryolipolyse tous les 45 jours . 2 ou 3 suffisent.

. Par contre, les séances d'ondes acoustiques peuvent se réaliser 2 ou 3 fois par semaine.

Une étude espagnole vient de montrer l'efficacité et l'innocuité de cette thérapeutique.

On obtient dans 100% des cas une réduction significative de la graisse ( 25% de la graisse sur la zone traitée )

Les patients ont témoigné leur satisfaction sur la réduction de la graisse et sur la tonicité de la peau

C'est le seul appareil qui peut traiter toutes les cellulites avec ses 3 principales cibles: œdème fibrose et cellules graisseuses sont

Obtenez votre devis en un clic
Nous vous informons gratuitement !

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.

0 commentaires

Trouvez votre médecin