Micro-chirurgie oculaire : techniques et traitements

Micro-chirurgie oculaire : techniques et traitements
Mathilde Haroche
Mathilde Haroche
Diplômée en communication d'une école de mode et d'art de vivre, Mathilde est passionnée par l'esthétique et se dédie aujourd'hui à la rédaction d'articles de chirurgie et de médecine esthétique.
Création : 27 sept. 2017 · Actualisation : 29 oct. 2020

La micro-chirurgie oculaire est une intervention faisant appel à des microscopes et loupes pour corriger des problèmes oculaires affectant les nerfs et les vaisseaux sanguins. Compte tenue de la très petite taille de ces tissus les professionnels en charge de ces micro-chirurgies ont besoin d'avoir recours à des techniques d'agrandissement pour travailler à une échelle microscopique.

Les chirurgiens spécialisés en micro-chirurgie doivent être reconnus, de la même façon que les autres professionnels de ce secteur d'activité, par la Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique (SoFCPRE) et par la Société Française des Chirurgiens Esthétiques Plasticiens (SOFCEP).

La chirurgie oculaire permet de soigner des problèmes de presbytie, de fatigue oculaire, décollement de la rétine, blessures au niveau de l'œil, myopie, inflammation oculaire, uvéites, cataractes, glaucomes, etc. Elle intervient également dans les greffes de cornée, pour freiner l'évolution des kératocônes, extraire des tumeurs et traiter les trous maculaires.

↪️ En relation : Bye bye myopie, adieu lunettes !

Les différentes méthodes de micro-chirurgie oculaire et les problèmes traités

Selon le trouble présenté par le patient le chirurgien s'orientera vers un traitement ou un autre. Voici les méthodes les plus couramment employées dans ce domaine d'activité.

Chirurgie réfractive laser

Ce type de chirurgie est employé dans le cadre de corrections de problèmes de myopie, d'astigmatisme, d'hypermétropie, etc. c'est à dire toute pathologie en lien avec la dioptrie. On peut aussi l'utiliser pour traiter des strabismes ou des fatigues oculaires.

Le laser permet de modifier la dioptrie par le biais d'un grossissement ou d'un amincissement de la cornée ou encore en en altérant la courbe. On utilise des lasers de type PRK, LASIK ou encore le laser femtoseconde qui donnent de très bons résultats. La technologie du laser femtoseconde est pour sa part associée à la pratique d'une petite incision qui permettra d'en maximiser les effets.

L'utilisation du laser dans le cadre d'une chirurgie oculaire est indolore. Le chirurgien appliquera tout de même un anesthésiant topique pour éviter toute gêne au cours de l'intervention.

Un autre avantage de cette chirurgie est qu'elle est très rapide et n'excède généralement pas les 5 minutes. Elle est également sûre et les effets secondaires pouvant survenir sont normalement temporaires (sécheresse oculaire, scintillements). Il faut cependant rappeler qu'à ces effets secondaires s'ajoutent ceux liés à tout type d'intervention chirurgicale.

Concernant les soins le patient devra suivre les recommandations de son médecin. Bien qu'il s'agisse d'une opération simple il est recommandé au patient de se reposer pendant 24 heures en évitant les points de lumières et en préférant des pièces sombres ou possédant une lumière faible.

micro chirurgie oculaire

Vitrectomie

La vitrectomie est une procédure chirurgicale visant à extraire le vitré, un gel de collagène se trouvant dans les yeux, dans le but de soigner des problèmes de rétine comme le décollement de la rétine, la rétinopathie hépatique, les blessures ou inflammations et les affections de la macula lutea, la tache jaune située sur la rétine.

Pendant la vitrectomie le chirurgien pratiquera trois incisions de petite taille (inférieures à 1 mm) au niveau du globe oculaire pour atteindre le vitré qu'il extraira à l'aide d'un vitrectome.

Contrairement à la chirurgie réfractive laser la vitrectomie est une procédure plus complexe ayant une durée approximative d'une à deux heures. Un anesthésiant local sera utilisé.

Une fois l'opération réalisée le chirurgien placera un bandage sur l'œil du patient qui devra le porter pendant 24 heures. Il est conseillé au patient de se reposer pendant cette période de temps. Une fois les premières 24 heures passées le patient pourra reprendre ses activités normalement en évitant de faire du sport, de réaliser des gestes brusques ou de se toucher l'œil. Il est normal de constater une inflammation de la paupière ou une rougeur au niveau de l'œil. Il est aussi fréquent et normal de ressentir la présence d'un corps étranger. Ces gênes disparaîtront petit à petit, au fil de la période post-opératoire. Dans les cas les plus graves des complications peuvent surgir comme par exemple une pression oculaire ou un décollement de la rétine.

Au-delà de ces risques cette intervention est également soumise aux mêmes risques que toute chirurgie à savoir des infections, saignements, etc. C'est pourquoi il est primordial de suivre à la lettre les recommandations de son chirurgien.

Crosslinking cornéen

Cette nouvelle technique est utilisée pour freiner l'évolution des kératocônes à l'origine d'une dégénérescence de la cornée. Ce trouble peut cacher de graves problèmes d'astigmatisme mais surtout des problèmes de cornée pouvant nécessiter une greffe. Ce traitement permet de paralyser la progression de cette dégénérescence oculaire.

L'opération dure généralement une heure et ne nécessite pas d'hospitalisation comme dans le cas des techniques de micro-chirurgie oculaire précédemment mentionnées. Pour éviter tout désagrément le chirurgien appliquera un anesthésiant topique.

Le patient devra se reposer pendant 4 à 5 jours et le post-opératoire peut s'avérer ici plus gênant que dans les cas précédents. Le médecin pourra recommander la prise d'antalgiques pour apaiser les douleurs.

Kératoplastie

Si la dégénération est importante et la cornée trop fine le médecin pratiquera alors un acte chirurgical consistant à greffer du tissu. La kératoplastie ou greffe de cornée dure entre 30 et 40 minutes environ. Il s'agit d'une opération en ambulatoire qui nécessite cependant l'emploi de sédation et d'un anesthésiant topique pour que le patient soit parfaitement calme pendant l'intervention.

La kératoplastie peut être pratiquée selon trois techniques différentes en fonction de la zone de la cornée affectée. Si le trouble a lieu au niveau de la couche la plus profonde (endothélium) on réalisera une greffe de cornée arrière. Si le trouble affecte le stroma cornéen, la couche la plus forte de la cornée, on réaliser une greffe de cornée avant. Si la lésion est localisée dans la couche la plus superficielle du tissu (épithélium) on pratiquera alors une greffe de cellules mères cornéennes prélevées dans le limbe sain pour permettre au patient de récupérer la transparence de sa vision.

micro chirurgie oculaire

Phacoémulsification

La phacoémulsification est une opération consistant à éliminer la cataracte. Grâce à une petite incision on applique des ultrasons qui dissolvent et permettent d'extraire la cataracte du cristallin. À la place on installera une lentille intraoculaire artificielle.

L'intervention se pratique sous anesthésie topique et peut durer entre une et deux heures. Certains spécialistes remplacent les ultrasons par le laser femtoseconde pour décomposer la cataracte.

Une fois l'opération terminée le post-opératoire sera comparable aux précédents : éviter les mouvements brusques, de se toucher l'œil ou de pratiquer du sport. Le chirurgien conseillera aussi au patient d'utiliser des lunettes de soleil les premières semaines pour éviter les dérangements.

↪️ Vous avez des problèmes de vue ? Vous envisagez cette opération, mais vous avez des doutes ? Résolvez-les sur le forum de Multiesthetique

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.