La septoplastie, qu’est-ce que c’est ?

La septoplastie, qu’est-ce que c’est ?
Par Multiesthetique.fr
6 mai 2016

Si la rhinoplastie est une intervention de chirurgie esthétique corrigeant les disgrâces du nez, la septoplastie, elle, consiste à corriger les défauts fonctionnels, comme une cloison nasale déviée.

Une déviation de la cloison nasale peut être de naissance, ou peut apparaître lorsque le nez a été cassé (à la suite d'un accident, d'un coup). Outre les désagréments esthétiques qu'elle entraîne, le nez légèrement de travers, la déviation de la cloison nasale a des conséquences fonctionnelles, et notamment une obstruction nasale chronique : la personne est gênée pour respirer et dormir, peut souffrir d'infections de l'oreille et des sinus, et surtout d'une grande fatigue.

Comme la septoplastie est un acte de chirurgie fonctionnelle, il peut être pris en charge par la CPAM. Si le patient souhaite réaliser en plus un acte esthétique sur le nez (comme réduire une bosse, remonter une pointe, etc.), cet acte ne sera pas pris en charge.

Septoplastie, rhinoplastie, quelle différence ?

La septoplastie va permettre d'ôter ou de remodeler la cloison nasale responsable de l'osbtruction. Selon le type de déviation, l'incision se fera à l'intérieur du nez où à la base du nez. Dans ce dernier cas, la cicatrice sera très discrète.

Après avoir suturé l'incision, le chirurgien place des attelles de chaque côté du nez et des mèches dans certains cas afin de limiter le saignement et l'oedème post-opératoire. L'opération dure entre 30mn et 1h30, et se fait sous anesthésie générale et en ambulatoire.

Lorsque le nez est très dévié, le chirurgien pourra aussi réaliser un geste pour le remettre droit, on appelle alors cela une rhinoseptoplastie.

Suites opératoires de la septoplastie

Normalement, l'intervention est peu douloureuse, mais les suites opératoires peuvent être assez gênantes pour le patient, notamment le port du pansement pendant une semaine et des mèches pendant un ou deux jours. L'oedème pourra être réduit par des médicaments. Pendant plusieurs semaines après l'intervention, le patient souffrira d'ecchymoses, qui gonflent le nez et peuvent provoquer une gêne respiratoire pendant environ 3 semaines. Dès 10 jours après intervention, le patient pourra apprécier les résultats, même s'ils ne seront définitifs qu'après un an.

Le patient peut reprendre ses activités quotidiennes quelques jours après intervention, mais éviter le sport pendant un mois. Les sports qui comportent des risques de choc sur le nez devront par la suite être évités.

Les patients fumeurs devront arrêter la cigarette entre 6 et 8 semaines avant intervention, pour éviter toute complication chirurgicale liée au tabac. N'hésitez pas à en parler à l'anesthésiste et à appeller Tabac Info Service (3989) pour obtenir de l'aide et réduire votre consommation, et ainsi mettre toutes les chances de votre côté.

Lire aussi : Pourquoi j'ai décidé de me soumettre à une rhinoplastie - Témoignage

Obtenez votre devis en un clic
Nous vous informons gratuitement !

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.