Les utilisations de Botox Off-Label

Les utilisations de Botox Off-Label
Manon Lucci
Manon Lucci
Rédactrice, community manager et copywritter avec une forte expérience dans le domaine de la chirurgie et de la médecine esthétique. Manon se spécialise dans les thèmes de chirurgie intime.
Création : 24 janv. 2020 · Actualisation : 30 sept. 2020

Vous avez peut être déjà entendu parlé des applications “Off-Label” en médecine esthétique. Si ce nom ne vous dit que vaguement quelque chose, c’est parce que il est assez compliqué de trouver des informations en français sur le sujet. Explications.

Off-label se traduit littéralement par “hors étiquette” et indique l’application d’un produit ou d’un dispositif de médecine esthétique en dehors de l’utilisation pour laquelle il a été initialement prévu ; avant qu’il ait été autorisé par les autorités médicales du pays, ou en marge de cette autorisation. Ce qu’il est important de savoir, c’est que la grande majorité des médecins ou chirurgiens esthétiques réalisent régulièrement des traitements off-label et que vous même, sans le savoir, avez sans doute pensé à réaliser un de ces soins.

Pourquoi ces traitements off-label existent-ils et qu’impliquent-ils ?

Tester un produit afin de l’approuver coûte plusieurs milliers d’euros et nécessite du temps. Beaucoup de temps. C’est la raison pour laquelle les laboratoires pharmaceutiques et les autorités médicales font l'impasse sur certaines utilisations qui restent non approuvées. Cela ne veut pas pour autant dire qu’elles ne sont pas sûres, puisque certaines d’entre elles ont été utilisées depuis de nombreuses années en offrant d’excellent résultats. Attention tout de même aux utilisations fantaisistes dont vous n’auriez jamais entendu parler. Renseignez-vous toujours avant de réaliser un traitement.

Comment voient le jour les applications off-label ?

Les médecins qui possèdent plusieurs années d’expérience découvrent comment l’utilisation d’un produit dans une zone off-label pourrait apporter de grands résultats. C’est notamment le cas avec les injections de Botox. Ils mènent leurs propres tests, souvent sur eux-même, avant de se rendre compte que l’intervention a été un succès. Certains médecins inventent leur propre technique, et c’est ainsi que de fil en aiguille, surtout à l’heure des réseaux sociaux, que le bouche à oreille démocratise de nouvelles utilisations. Prenez par exemple le Dr Anna Guanche aux États-Unis, qui a inventé le lifting médical du même nom, le “Guanche Lift”, combinant un mélange d’injections d’acide hyaluronique et de Botox off-label pour rajeunir de 10 ans le visage. Toutes ces techniques sont facilement accessibles depuis son compte Instagram.

Et le Botox dans tout ça ?

En ce qui concerne le Botox, une substance qui inhibe l'activité du muscle responsable de la formation des rides, seules trois applications ont été officiellement autorisées : la correction de la ride du lion (la glabelle), les pattes d’oies, et les lignes horizontales du front ; c’est à dire seules des applications sur le tiers supérieur du visage. Cependant, vous avez sans doute entendu parler d’utilisations sur d’autres parties du visage qui n’ont rien à voir avec le traitement des rides.

botox

Les utilisations de Botox off-label

Lifting du sourcil

Le Botox s'applique pour inhiber le muscle près de l’oeil qui tire vers le bas, permettant à la queue du sourcil de remonter librement. Cette technique ne doit être pratiquée que par un médecin expérimenté, une mauvaise application risque de provoquer l’effet contraire en faisant tomber la paupière.

Bruxisme et jaw slimming

Il est courant de traiter les cas de bruxisme en injectant du Botox au niveau de la mâchoire. Cependant, les médecins se sont rendu compte que ces injections dans le gros muscle de la mâchoire, le masséter, finissait pas l'atrophier et le ramollir, ce qui donnait l'apparence d'un ovale du visage plus mince. Ce type de traitement a été démocratisé par les soeurs Kardashian et fait désormais partie des must de médecine esthétique outre-Atlantique.

Lifting du nez

Moins connu que les autres utilisations, l’application de Botox à la base du nez peut donner l’impression d’un lifting, en remontant la pointe. Les résultats sont très discrets.

Rides du lapin

Il s’agit des rides verticales qui se forment en haut du nez en souriant ou en riant. Elles peuvent se traiter facilement grâce au Botox qui va inhiber le muscles responsables de ces froissements de peau.

Lifting de la lèvre / lip lift

À la mode depuis peu, le lip lift, ou lifting de la lèvre consiste à injecter du Botox au niveau du cercle autour de la bouche, permettant ainsi de traiter les rides du code barre, mais aussi de relâcher les lèvres en faisant légèrement remonter l’arc de cupidon. Il est souvent associé à des injections d’acide hyaluronique.

Sourire gingival

Il est facile de traiter le sourire gingival, (vision des gencives en parlant ou souriant), en réalisant des injections de Botox au niveau des muscles responsables du mouvement de la bouche.

Rides du cou - Nefertiti neck lift

Le Botox est injecté dans les muscles du cou pour les détendre, ce qui va adoucir la zone et finalement faire disparaître les rides horizontales au niveau du cou.

Hyperhidrose

Appliqué au niveau des aisselles, des mains ou encore des pieds, le Botox permet de traiter la transpiration excessive.

👉🏻 À lire également : Breastox, du Botox au niveau de la poitrine

botox

Nos conseils avant de sauter le pas

Même si ces applications se sont démocratisées au fils des années, elles ne restent pas pour le moins hors protocole. Il est donc conseillé de faire appel à un médecin spécialisé et expérimenté si vous désirez réaliser une de ces applications. Puisqu’elles ne sont pas enseignées au cours de formations, il est important que vous demandiez à votre médecin s’il est habitué à pratiquer ce type de traitement et combien il en a réalisé par le passé. N’hésitez pas à demander à voir des photos d’avant /après qui vous aideront à sauter le pas … ou non.

👉🏻 À lire également : Tout ce que vous devez savoir sur le Botox

Sources

Jackson, A. (2019). Revealed! BOTOX Off-Label Uses. [online] The Bend Magazine. Available at: http://www.thebendmag.com/2019... [Accessed 23 Jan. 2020].

YARBROUGH, J. (2019). THE DANGERS OF USING INJECTABLES LIKE BOTOX FOR OFF-LABEL PURPOSES. [online] Fashionista. Available at: https://fashionista.com/2019/0... [Accessed 23 Jan. 2020].

Obtenez votre devis en un clic
Nous vous informons gratuitement !

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.