Clinique du Grand Large

Aucune recommandation
Décines-Charpieu
La Clinique du Grand Large, située à Décines, dans l'Est de Lyon, dans le département du Rhône, est un centre hospitalier privé qui offre des presations concernant 28 spécialités dont la Chirurgie Maxillo-Faciale, la Dermatologie et la Chirurgie de la main. Notre clinique met à disposition des patients 90 lits, dont 71 pour l'hospitalisation de chirurgie, six lits de chirurgie ambulatoire et 13 lits pour la médecine. Nous vous... (chirurgie réparatrice du visage Décines-Charpieu)

Dr Bertrand Edé

Aucune recommandation
Décines-Charpieu
Le Docteur Bertrand Edé est chirurgien libéral et exerce exclusivement en chirurgie vasculaire. Présentation Détenteur de nombreux diplômes, le Docteur Bertrand Edé suit également diverses formations de perfectionnement en parallèle pour affiner ses techniques. Ses compétences et ses années de pratique sont ses principaux atouts pour répondre au mieux à vos besoins et à vos attentes. Le Docteur Bertrand Edé est membre du conseil de... (opération de reconstruction Décines-Charpieu)

Dernières photos

Expériences phares

À 63 ans, j'avais les mains totalement décharnées, de vraies mains de squelette ! On voyait les veine affleurer, la peau comme rétractée sur les os... Cela me complexait beaucoup, d'autant que je ne suis pas une personne qui a beaucoup de ride et qui fait donc "moins que son âge". En outre, je suis très sportive et ait un bon équilibre de vie, je ne me sens pas du tout vieille, et cela m'agaçait que mon corps me le rappelle ainsi ! J'ai donc réalisé un lipofilling des mains : la graisse a été prélevée par le chirurgien sur ma culotte de cheval, et délicatement réinjectée dans mes mains. Résultat excellent ! J'ai perdu environ 20% de graisse injectée peut après l'opération, mais c'est normal. Avec le médecin, cependant, nous avons décidé que je ne repasserai pas au bloc pour un 2e remplissage, cela me va très bien comme c'est aujourd'hui. Des mains de jeune fille !

À la suite d'un accident, j'ai été obligée de porter une atelle pendant plusieurs semaines, et lorsque j'ai fini par l'enlever, je ne pouvais plus bouger mon pouce... On m'a diagnostiqué une tendinite de Quervain (tendons du pouce) : j'ai donc d'abord fait deux infiltrations pour essayer d'enrayer l'inflammation, mais ça n'a pas fonctionné. J'ai fini par passer au bloc, et ça s'est très très mal passé : l'anesthésie n'a pas fonctionné, et j'ai senti tout ce que l'on me faisait... Lorsque le chir a compris ce qu'il se passait, il a préféré avancer le temps que l'anesthésiste arrive plutôt que d'arrêter... J'ai été plusieurs heures en salle de réveil car ma tension et mon rythme cardiaque étaient trop élevés. Depuis, je suis régulièrement des séances de kiné, mais je ne vois pas d'amélioration... J'ai le pouce très faible, c'est dur pour moi d'attraper des objets lourds. Je suis passée par une clinique réputée pour la chirurgie de la main, et franchement, déçue du résultat, et en plus je suis traumatisée du bloc...