Dr Marion Beuzeboc

3 recommandations
Saint-Grégoire
Le Dr Marion Beuzeboc est chirurgien plasticien. Elle pratique la médecine et la chirurgie esthétique à Rennes, dans le département de l'Ille-et-Vilaine au CHP St Grégoire considérée comme une des meilleures clinique de France.  Le Dr Marion Beuzeboc est une ancienne interne du CHU de Rennes. Elle a travaillé également 6 mois dans le service de chirurgie plastique du CHU d'Angers reconnu comme un service d'excellence dans la chirurgie... (traitement verrues Saint-Grégoire (Ille-et-Vilaine))

Clinique Saint Grégoire

Aucun avis
Saint-Grégoire
Présentation La Clinique Saint-Grégoire est un centre hospitalier privé. Elle dispose de sept pôles médico-chirurgicaux dont l'ensemble tête et cou, où est inclue la chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique. Spécialités Le plateau technique de la Clinique est très complet, il inclue : 20 salles d'opération et quatre salles de soins externes, trois salles de réveil, une unité de soins continus et un bloc obstétrical. Parmi... (verrue pied Saint-Grégoire (Ille-et-Vilaine))

Expériences phares

Je recommande le Dr HACQUARD, il m’as débarrassé de mes verrues dont je n’arrivais pas à me défaire !! Je peux enfin vivre sereinement avec des pieds nickel. Plus de douleurs, ni de bouleversement esthétique (après les points de sutures) qui n’ont laissés aucunes traces sur mes orteils. Maintenant, je peux reporter des chaussures ouvertes en toutes circonstances sans avoir peur qu’on ne remarques ces horreurs.

eucalyptus

Je me suis fait brûler des verrues chez le dermatologue l'année dernière, et je suis assez déçu parce que ça n'a pas du tout fonctionné... J'en avais surtout sur les doigts, et j'ai eu vraiment mal lorsqu'elles ont été brûlées, comme si on me mettait l'azote directement sur les os. J'en ai une qui est morte, et qui est revenue quelques semaines après :/ Peu de temps après, j'ai commencé le yoga pour apprendre à gérer mon stress et miracle ! En quelques semaines mes verrues ont disparu ! Mon dermato m'avait dit que c'était psychsomatique parfois, mai sje ne l'ai pas cru ; la preuve que si ! Elles étaient toujours là parce que j'y pensais sans cesse, et dès que j'ai arrêté d'y penser elles ont disparu. Il m'en reste deux, que je traite à l'homéopathie, et ça a l'air de plutôt bien marcher. Je suis content d'avoir dècouvert des techniques alternatives, parce que l'azote marche sûrement très bien sur certains, mais sur moi non.