À la suite d'un accident, j'ai été obligée de porter une atelle pendant plusieurs semaines, et lorsque j'ai fini par l'enlever, je ne pouvais plus bouger mon pouce... On m'a diagnostiqué une tendinite de Quervain (tendons du pouce) : j'ai donc d'abord fait deux infiltrations pour essayer d'enrayer l'inflammation, mais ça n'a pas fonctionné. J'ai fini par passer au bloc, et ça s'est très très mal passé : l'anesthésie n'a pas fonctionné, et j'ai senti tout ce que l'on me faisait... Lorsque le chir a compris ce qu'il se passait, il a préféré avancer le temps que l'anesthésiste arrive plutôt que d'arrêter... J'ai été plusieurs heures en salle de réveil car ma tension et mon rythme cardiaque étaient trop élevés. Depuis, je suis régulièrement des séances de kiné, mais je ne vois pas d'amélioration... J'ai le pouce très faible, c'est dur pour moi d'attraper des objets lourds. Je suis passée par une clinique réputée pour la chirurgie de la main, et franchement, déçue du résultat, et en plus je suis traumatisée du bloc...

5 commentaires

On pense souvent que l'âge se discerne sur le visage, voire le cou, mais on pense rarement aux mains. Or, les miennes, l'âge avançant, me trahissaient de plus en plus, alors même que je ne me sentais pas vieille dans ma tête. En me renseignant autour de moi, j'ai entendu parler de l'injection de graisse autologue, et ma foi cela m'a vraiment séduit. J'ai pris rendez-vous avec un chirurgien, et un mois et demi plus tard je passais au bloc. On m'a prélevé de la graisse au niveau de la culotte de cheval, pour me la réinjecter dans les mains. Le résultat est sublime, bien que je n'aie pu le voir qu'après quelques jours, le temps que les oedèmes se résorbent. Je recommande réellement cette opération à toutes les personnes qui, comme moi, ont les mains décharnées par l'âge.

5 commentaires
J'ai fait une manucure en etant enceinte de 3 mois en mai 2016 a body minute qui a mal tourné car j'ai eu 40 de température après pendant plusieurs jours.J'ai consulter du soir meme et on m'a dit panaris malgré les soins rien ne m aider opérer de deux doigts a sos main en juin 2016 ils été incarner la douleur revener à la repousse et le problème c'est propager aujourd'hui à tous mes doigts de mes mains. Jai revue la dermathologue est me dit de me faire opere a sos main hors que elle peut le faire elle fait la phenolisation celle que j avais vue en juin 2016 et qui m avais prescrit des corticoide fort mes entent en ceinte il faut evite car sa peut nuire au bebe se que jai fait.Operer de tous mes doigts de la main gauche depuis le 13 décembre 2016 j'ai encore mal je ne sais plus quoi et qui voir car vivre avec des douleurs au bout des doigts et impossible cordialement.
16 commentaires

Mamie de 61 ans, j'avais les mains décharnées, on voyait les veines qui saillaient... J'étais vraiment très complexée par cela, d'autant que je suis une personne sportive, qui a la chance d'avoir très peu de rides. Autant dire que mon âge était trahi par mes mains. J'ai décidé, il y a 10 mois, de réaliser un lipofilling ; on a prélevé de la graisse sur mon ventre pour la réinjecter dans mes mains. J'ai souffert d'ecchymoses pendant plusieurs jours, et ne pouvait pas trop me servir de mes mains (mes petits enfants ont bien ri lorsqu'ils ont vu que c'était Mamie qu'il fallait faire manger à la petite-cuillère!). Aujourd'hui, j'ai retrouvé des mains, pas de jeune fille, mais lisses et jeunes.

5 commentaires

J'ai un travail qui fait que je me suis très vite retrouvée avec des douleurs dans la main et dans le bras. J'ai laissé traîner (bravo...), je faisais des exercices de la main, mais ça ne passait pas. Je suis allée voir un médecin et bongo : syndrôme du canal carpien... J'ai d'abord eu un arrêtr de travail de deux semaines, et une atelle à porter pendant la nuit. C'est vrai que ça m'a soulagé, mais dès que j'ai repris le travail (avec pourtant des équipements différents pour essayer que les douleurs ne reviennent pas) j'avais mal à nouveau. Je prenais des anti-inflammatoires, mais la douleur revenait dès que le médicament ne faisait plus effet. Depuis peu, j'ai réalisé des injections de cortisone : d'après le médecin, ça soulage pendant 3 mois, mais ça fait moins de 2 mois et j'ai déjà des douleurs qui reviennent... Je vais sûrement devoir passer par la chirurgie pour me débarrasser de ces douleurs, j'ai un rdv très prochainement avec mon médecin pour en discuter.

5 commentaires

À 63 ans, j'avais les mains totalement décharnées, de vraies mains de squelette ! On voyait les veine affleurer, la peau comme rétractée sur les os... Cela me complexait beaucoup, d'autant que je ne suis pas une personne qui a beaucoup de ride et qui fait donc "moins que son âge". En outre, je suis très sportive et ait un bon équilibre de vie, je ne me sens pas du tout vieille, et cela m'agaçait que mon corps me le rappelle ainsi ! J'ai donc réalisé un lipofilling des mains : la graisse a été prélevée par le chirurgien sur ma culotte de cheval, et délicatement réinjectée dans mes mains. Résultat excellent ! J'ai perdu environ 20% de graisse injectée peut après l'opération, mais c'est normal. Avec le médecin, cependant, nous avons décidé que je ne repasserai pas au bloc pour un 2e remplissage, cela me va très bien comme c'est aujourd'hui. Des mains de jeune fille !

5 commentaires