Tout le contenu de cette page est généré par les utilisateurs réels du portail et non par des médecins ou des spécialistes.

Fils permanents Easy-lift (1an après)

Traitement réalisé Ne vaut pas la peine
ggjj
Orgeval (Yvelines) · Création : 3 août 2020 · Actualisation : 23 août 2020

À propos du médecin

Centre médecine esthétique Laser Azur Asnières-sur-Seine, Hauts-de-Seine
Contacter le spécialiste
Expérience

Bonjour,

Je viens faire part d'un témoignage concernant la pose de fils tenseurs permanents, avec la méthode "Easy-lift", que j'ai subi il y a 1 an.


Je précise que, à la suite de cette intervention, j'ai connu de nombreux problèmes, mais que je ne souhaitais pas les décrire ici, pour ne pas me mettre en porte-à-faux avec de mon médecin, car, pendant 1 an, je suis passé, de très nombreuses fois dans son cabinet, en espérant que les choses s'améliorent.

Désormais, comme il m'a fait savoir, explicitement, qu'il ne pourrait plus rien faire pour moi, me redirigeant vers son Assurance médical pour "trouver une solution médicale et juridique, suite aux sinistres encourus". Je n'ai donc plus aucune raison de ne pas raconter mon expérience.

Le but premier de ce post est donc de trouver une aide (de médecins, ou de patients), permettant de m'orienter vers les solutions médicales et juridiques qui existent dans ce genre de situation.

Par ailleurs, je pense que ce témoignage peut avoir un vrai intérêt pour les gens à la recherche d'infos, comme je l'étais il y a 1 an. A l'époque, je m'étais dis que, s'il y avait un souci, la méthode Easy-lift était décrite comme "réversible et non invasive". (Cet argument est mis en avant sur le site de l'inventeur de la méthode, et était répété par mon médecin, lors de la 1ère consultation). Mais, depuis, j'ai pu constater qu'il s'agit d'un mensonge pur et simple, pour des raisons que je détaille plus bas.


Pour entrer un peu plus dans les détails, je suis un homme de 37ans, et je présentais une ptôse modérée du visage. Mais comme je suis encore trop jeune pour envisager un lifting, je m'étais orienté vers les fils tenseurs permanents. J'avais opté pour la méthode Easy-lift, parce-qu’elle était censée être sans risque et "durable" (avec possibilité de re-tension des fils). De plus, le prix restait un peu moins élevé qu'un lifting (même si cela m'avait quand même coûté 3000€)

Plus précisément, la méthode Easy-lift, est une méthode inventée par un médecin de Lyon; consistant à poser des fils permanents (de la marque Springthread) pour maintenir la peau des joues et/ou de la queue du sourcil, puis de relier ces fils, sous le cuir chevelu, au dessus de la boîte crânienne. Cela est censé permettre une tension pendant plusieurs années, et de retendre les fils (en ouvrant le crâne pour resserrer le nœud). (Je détaillerai, plus loin dans mon témoignage, pourquoi je considère que ces 2 derniers points sont des aberrations).

Actuellement, en France (en métropole), à ma connaissance, il ne reste que 2 médecins qui pratiquent cette méthode. L'inventeur Lyonnais de cette méthode, et le médecin qui m'a opéré, dont le cabinet est à Anthony, dans les hauts-de-seine.


Août 2019 J'ai donc subi, en août 2019, une pose de fils tenseurs, avec la méthode Easy-lift, par un médecin dont le cabinet est à Anthony.

Pour respecter la période de convalescence, j'avais pris 15 jours de congés (au lieu d'1 semaine, recommandée par le médecin). Ce médecin m'avait confirmé que, en 2 semaines, les choses seraient revenues à la normale.

Durant cette période, j'ai pu constater les premiers problèmes (que j'avais détaillé dans mon précédent post) : - De gros creux de chaque côté du front, et sur chaque tempe. - Un fil qui avait accroché la peau prés de ma bouche, provoquant une déformation de mon sillon naso-génien droit.

J'étais retourné voir mon médecin, 1 semaine plus tard, qui avait tenté de "décrocher" les fils (en piquant à la canule). Cela ne me semblait pas normal, mais il m'avait dit que les choses se régleraient dans les mois suivants Au passage, la phrase "ça va s'arranger dans les prochains mois", est sûrement celle que j'ai le plus entendue, cette dernière année...

J'ai donc repris mon activité 15 jours après l'intervention. Le rendu n'était pas du tout naturel, et j'ai été obligé de prétexter des problèmes de santé pour jsutifier la déformation de mon visage. Les marques front et tempes, et la déformation de mon sillon ne s'atténuaient pas, donc je commençais déjà à regretter mon choix, mais mon médecin continuait de me dire que je ne devais pas m'inquiéter car, il serait toujours possible d'enlever les fils. Il m'avait d'ailleurs raconté avoir retiré, sans problème, les fils de plusieurs patients "qui ne s'habituaient pas psychologiquement".


Octobre 2019 En octobre, je suis donc retourné le voir. Côté positif : les fils s’étaient un peu détendus, ce qui permettait un rendu plus naturel.

Par contre, les problèmes post-intervention étaient toujours là, et d'autres s'étaient ajoutés : - J'avais toujours une déformation de mon sillon naso-génien droit. - Et étaient apparues des bosses (d'environ 1,5cm de longueur) de chaque côté du front, et une bosse sur chaque tempe.

J'ai compris, plus tard, que ces déformations se trouvent à l'intersection des fils (prévu avec la méthode Easy-lift), et que ces problèmes sont courants et impossible à régler, car la méthode permet de serrer/dé-serrer les fils, et non de les replacer.

D'autre part, j'avais observé l'apparition de 2 alopécies, au sommet et devant mon crâne (aux endroits où il avait rentré les fils). Là aussi, j'ai appris, depuis, que c'est une séquelle courante (logiquement, les cheveux ne repoussent pas sur les cicatrices). Mais lorsque je lui en avais parlé, il m'avait répondu que c'était la première fois qu'on lui décrivait un tel problème.

Concernant ce dernier point, je suis très surpris (et choqué) qu'il n'y ait aucun avertissement nulle part. Cela me gène, et pourtant, je suis un homme avec les cheveux très épais (ce qui me permet de cacher un peu les dégâts). Mais vu l'importance de la chevelure pour la plupart des femmes, l'info me semble capitale... Je pense qu'elles seraient nombreuses à refuser Easy-lift, si elles connaissaient le risque d'alopécie (surtout pour les cheveux fins).

Enfin, au delà des désagréments esthétiques, j'avais des douleurs, qui ne partaient pas depuis l’intervention. Les douleurs à l'emplacement des fils de mon crâne étaient, plus ou moins intenses, selon les jours. Et surtout, je ressentais des douleurs permanentes, dès que je touchais les endroits des bosses front et tempes.


Décembre 2019 -> Mars 2020 Dans les mois qui ont suivi, je suis retourné, souvent, à son cabinet pour tenter de résoudre les différents problèmes, sans succès.

Et, vers Janvier, j'ai remarqué que les fils de l'un des 2 côtés s'était beaucoup plus détendu que l'autre. Cela faisait que, côté gauche, le sillon naso-génien était beaucoup plus visible, et la joue plus affaissée. Une nouvelle fois, je suis donc passer voir mon médecin, pour qu'il ré-ouvre mon crâne et resserre les fils autant que possible.

Après tant de complications, je doutais vraiment de la méthode et ses conséquences, et pensais à faire retirer les fils. J'ai donc commencé à chercher des infos auprès de médecins, et tous m'ont confirmé que, avec cette méthode, ces séquelles sont courantes, il est compliqué de retirer les fils; et même après, bcp de séquelles ne peuvent être réglées.

Par la suite, début mars, le Covid et le confinement sont arrivés, et j'ai donc dû mettre en pause mes démarches.


Mai 2020 En mai, lors du dé-confinement, aucun problème n'était réglé, et à bout de patience, j'ai décidé de faire enlever les fils. En plus de cela, en seulement 9 mois, les fils s'étaient beaucoup détendus, et je ne voyais presque plus d'effet tenseur.

Je suis donc passé au cabinet de mon médecin, en espérant mettre définitivement tous ces problèmes derrière moi. Mais l'ablation des fils s'est mal passée. En gros, il n'a pas réussi à enlever tous les fils, et il a coupé le fil principal trop court. Il a donc refermé le tout, en ayant laissé une partie des fils sous mon visage et dans mon crâne. Le fil de mon sillon droit n'a pas été enlevé; et en tirant les fils, il a laissé, sous ma peau, les bouts de silicones entourant les fils.

Depuis, j'ai contacté des médecins qui m'ont expliqué que le fil utilisé avec Easy-lift se retire mal (laissant du silicone sous la peau). Cela m'a fait comprendre que, contrairement à ce qui est prétendu, cette méthode n'est ni réversible ni non-invasive : - Les fils ne peuvent pas complètement être enlevés, donc elle n'est pas réversible. - Elle crée des séquelles, qui ne sont pas traitables (silicones sous la peau), donc elle est invasive (à plus forte raison, en sachant que pour enlever ce silicones, il est nécessaire d'inciser la peau, et donc de laisser des cicatrices).


Juillet 2020 Après ce ratage, mon médecin m'a proposé d'être opéré par l'inventeur de Easy-lift, pour retirer les bouts de fils et silicones. Je me suis dit qu'il serait sûrement le mieux placé pour résoudre tous les problèmes liés à cette méthode, donc j'ai accepté.

Néanmoins, avant cette intervention, il fallait que je fasse un scanner de la tête, pour pouvoir situer tous les morceaux qui restaient. Grâce à cet examen, j'ai pu voir, avec précision, à quel point mon médecin avait laissé de nombreux résidus. J'ai surtout pu voir que les fils ont provoqué 2 marques sur ma boîte crânienne, et un trou à l'endroit du nœud principal. Je suppose que cela explique mes douleurs au crâne (même si le médecin Lyonnais m'a répondu qu'il n'y avait pas de lien). De plus, j'ai appris, par la suite, par d'autres médecins (mais aussi par l'inventeur de la méthode, lui-même), que cette séquelle est connue, et inscrite dans la documentation de la méthode depuis longtemps. Ce dernier point est celui qui m'a le plus choqué : Sachant cela, comment est il possible que cette méthode continue d'être pratiquée ? Et comment est-t'il possible que ce risque ne soit notifié nulle part, ni sur le site, ni par le médecin, ni sur contrat pré-opération ??

Bref, je me suis donc rendu dans le cabinet du médecin de Lyon. Mais, non seulement il n'est intervenu que du côté gauche (considérant qu'il ne pouvait rien faire pour le côté droit), et en plus (comme lors de la première ablation), en retirant les fils, il a laissé encore plus de morceaux de silicone sous la peau... Bien qu'il soit l’inventeur de la méthode, il n'a donc rien pu arranger, et a empiré les choses.

Au final, après cette seconde intervention, mon médecin m'a annoncé que ni lui, ni le médecin Lyonnais n’interviendront plus, et que j'allais devoir trouver, de mon côté, des solutions pour tous les problèmes engendrés par la pose et l'enlèvement des fils.


A présent, 1an après cette pose Easy-lift, j'en suis donc rendu à la pire situation que j'aurais pu imaginer : J'ai perdu 3000€, en espérant obtenir une légère amélioration physique, pour finalement me retrouver désemparé et défiguré.

Désemparé, car je ne sais pas comment m'y prendre pour, au moins, récupérer le montant de l'intervention, et trouver un soutien juridique et financier pour les interventions à venir, afin d'essayer de minimiser les dégâts.

Et défiguré, car cette succession de problèmes, a vraiment considérablement abîmé mon visage (j'ai ajouté des photos en fin de témoignage pour une meilleure compréhension) : - 1/ J'ai une bosse de chaque côté du front, qui sont douloureuses au toucher (photo 1). - 2/ J'ai une grosse bosse sur chaque tempe (dues au silicone), et une près de l’œil du côté gauche (photo 2 et 3). - 3/ J'ai toujours le bout de fil accroché prés de ma bouche, qui déforme mon sillon naso-génien droit (photo 4). - 4/ Et vu il n'y a que le fil de ma joue gauche qui a été retiré, ma joue droite est, désormais, "fripée" lorsque je souris (photo 5).

  • Parallèlement, avec ces bouts de fil toujours présents, j'ai encore des douleurs permanentes dans le haut du crâne.

Et pour conclure ce constat, les chirurgiens que j'ai contactés, m'ont tous répondu que le seul moyen de retirer le silicone sera d'inciser la peau (ce qui va laisser des cicatrices) et donc que les dégâts vont, probablement, encore s'aggraver.

Par ailleurs, en toute logique, cette situation m'a plongé, dans une dépression sévère, ce qui complique encore ces démarches.


Comme je le disais en préambule, avec ce témoignage, j'espère 2 choses : D'une part, prévenir les gens qui seraient tentés par la méthode Easy-lift, des risques auxquels ils s'exposent.

D'autre part, pouvoir entrer en contact avec des personnes qui pourraient m'aider dans mes démarches : - Un patient qui serait passé par une expérience similaire, et qui pourrait m’indiquer ce qu'il a fait ?

  • Un médecin ou chirurgien qui pourrait m'indiquer s'il n'existe une solution (autre que l'incision) pour retirer le silicone et les fils ? (Ne serait-il pas possible, par exemple, d'extraire le silicone en "l'aspirant" ?) En bref, un professionnel qui serait prêt à me conseiller et / ou à me recevoir pour envisager les meilleures solutions possibles ?

  • Concernant la partie juridique, une association et / ou un avocat qui pourrait me guider, et m'aider à récupérer le montant de l'intervention, à couvrir les frais médicaux à venir, et à obtenir des indemnités pour les préjudices subis ?

Je vous remercie d'avoir lu ce message, malgré sa longueur (il fallait que je condense beaucoup d'informations); et j'espère qu'il pourra être utile, pour vous comme pour moi.

Êtes-vous sûr de vouloir éliminer cette photo ?

fromparis

· Paris (Ville)

· 23 août 2020

oh la la. Heureusement que vouq témoignez. C'est incroyable que cette méthode reste préconisée par certains et utilisée.
J'espère que cela aidera d'autres personnes à faire d'autres choix et surtout que vous allez vite trouver une solution à ces problèmes.
Je vous trouve très courageux.
Tenez bon, continuez vos démarches.

Êtes-vous sûr de vouloir éliminer cette photo ?

Actualiser mon expérience
Actualiser mon expérience
Cette expérience vous a plu ?
Expliquez votre expérience de chirurgie esthétique
Commencer maintenant
Multiesthetique Awards Multiesthetique Awards Les spécialistes les plus recommandés en Médecine et Chirurgie esthétique de 2019 en France. Découvrez-les ! Voir toutes

Plus d'expériences

Les informations publiées sur Multiesthetique.fr ne substituent en aucun cas la relation entre le patient et son médecin. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.