je ne peux pas être contente car les deux premières années j'ai perdu 25 kgs et la troisième année il a fallu le repositionner ensuite après le repositionnement j'ai repris du poids (10 kgs ) pour enfin reperdre ect depuis 10 ans tous les deux ou trois ans il faut le repositionner et pour finir maintenant il ne sert a rien j'ai repris presque tout le poids que j'avais perdu et maintenant que dois -je faire ?

Je fesait 115 kg et je ne m aimait pas j ai donc fait un bypass j ai perdu 55 kg ,j ai eu des soucis pendant cette expérience perte trop rapide mais j ai retrouver une taille normale avant je ne pouvais pas m habiller clé je voulais adorant la mode je revis actuellement

Je suis une femme de 26 ans qui a réalisé un bypass l'année passée. J'avais atteint 150kg pour 1m63 : lorsqu'on m'a découvert un léger souci au coeur, j'ai dû me faire opérer d'un bypass très rapidement pour perdre du poids et soulager mon coeur. Je ne sais pas si c'est parce que ça a été fait si rapidement ou pas, mais je n'ai pas réussi à accepter l'opération. J'ai perdu beaucoup de poids, très vite, et peu de temps après l'opération je ne me reconnaissais plus dans mon corps. Sans parler des effets secondaires assez atroces, dont on parle assez peu... Je vois une psychologue, bien sûr, et ça m'aide bien, mais je suis aujourd'hui à 90kg, dont presque 20 kg de peau... Évidemment, avant, j'étais en obésité, mais je me reconnaissais dans mon corps. Aujourd'hui plus du tout, je n'arrive pas à me dire que c'est moi. J'espère pouvoir prétendre à un bodylift par la suite, mais pour le moment je crois que je suis de toutes façons trop fragile psychologiquement pour ça. Je voulais juste témoigner car heureusement, pour la plupart des gens le bypass se passe très bien, mais pour d'autres c'est très dur, physiquement et psychologiquement.

Après la pose d'un anneau gastrique en 2011 avec une perte total de 30 kilos, c'est au moment de ma 2ème chirurgies réparatrice que tout bascule pour moi car tout se passait bien, quelques blocages par moment mais sinon aucun soucis. À la 2ème intervention dont on ne m'avait jamais parlé. Tout dérape... le rdv est vite pris pour l'opération pour enlever "les oreilles", càd 2 bourrelets des deux côtés. Je rentre la veille a l'hôpital. Une longue matinée à attendre mon tour, à stresser. Enfin c est mon tour, on me decend au bloc oufff, le stress va pouvoir s'en aller... Mais non, une infirmière me parle d'un tube qu'elle veut me rentrer dans le ventre. Elle me badigonne de betadine et la une autre rentre et lui dit que je suis pas la personne a qui on doit faire ça! !! Je re stress, pour le coup j ai eu chaud. On m'emmène au bloc où on m'attend bien sûr. L'opération, le réveil, tout va bien, mal a la gorge du à l intubation mais en forme. Je ressors au bout de 5 jours avec les redons. Une cicatrisation très longue, 2 mois et demi de soin infirmier avec un staphilocoque dans la plaie. Mon médecin et infirmière trouvent que c'est moche, je vais revoir plusieurs fois mon chir qui lui trouve qu'il a fait du bon boulot. Sur conseil de mon médecin je consulte 2 chirurgiens qui eux reconnaissent que c'est raté. Il me reste des bouts de peau qui pendent et j'ai 2 trous comme des nombrils de chaque côté des hanches dans le dos. À partir de la l'anneau gastrique ne fonctionne plus, obligé de le desserrer et sûrement l'enlever bientôt pour subir un bypass. Je devrais subir une 3 ème chirurgie réparatrice mais j'ai peur, faut que j arrive à avoir de nouveaux confiance en la médecine et j ai pas les moyens. Voilà ma peite histoire.