Comment se déroule une opération de la mâchoire ?

Par Multiesthetique.fr
28 sept. 2018
Comment se déroule une opération de la mâchoire ?

Explications anatomiques de l’articulation des mâchoires 

Il y a deux os qui interviennent dans l’articulation des mâchoires. Il y a l’os maxillaire en haut et l’os mandibulaire en forme de L en bas. Cette articulation permet de parler, de mâcher, d’avaler et de bâiller. Les dents sont implantées sur chacune des mâchoires. Si la personne n’a aucun problème, les dents du maxillaire recouvrent parfaitement celles du dessous, elle a donc une bonne occlusion.

Par contre, s’il y a un décalage, les dents ne pourront plus s’emboîter ou être engrenées et la personne aura alors une mauvaise occlusion. On parle de prognathie lorsque l’os maxillaire est trop en avant et de rétrognathie lorsque l’os mandibulaire est trop en arrière. Il arrive également qu’il y ait aussi des soucis de décalages mandibulaires latéraux. Dans les cas suscités et dans un cas de mâchoire décalée, on ressent souvent des douleurs et/ou des craquements dans les articulations dans cette partie du visage. Les douleurs peuvent aussi toucher les muscles et les dents.

Avec de tels problèmes, les canines et les incisives du bas et du haut ne sont plus tout à fait superposées, mais les molaires du fond, oui. De ce fait, elles subissent plus d’usures que les autres dents. On parle donc d’hyperfonction des dents. Elles seront beaucoup plus sujettes aux carries et se casseront plus facilement. Dans un premier temps, le patient peut se tourner vers les soins d’orthodontie, mais par la suite, si le problème s’aggrave, il faudra passer par une intervention chirurgicale.

↪️ Lire aussi : Le rôle esthétique de la chirurgie maxillo-faciale

Chirurgie de la mâchoireChirurgie de la mâchoire

Quand opter pour une opération de la mâchoire ?

Il n’est pas toujours facile de prendre une décision lorsque l’on parle d’une chirurgie lourde comme l’opération de la mâchoire. Dans certains cas, les problèmes dans cette zone peuvent rester esthétiques, mais souvent, la personne peut souffrir de petits soucis au quotidien, pour manger ou pour parler. On peut avoir des cas de prognathie (la personne est prognathe) ou de rétrognathie (la personne est rétrognathe). Mais en général, cela ne s’arrête pas à des mâchoires non alignées, il y a aussi des problèmes de :

  •  Menton fuyant ;
  •  De gencives apparentes lorsque l’on sourit ;
  •  De dents qui s’avancent un peu trop, notamment celles du haut.

Il est possible qu’une orthodontie suffise sur certains patients, mais la chirurgie est une solution à envisager si le problème persiste. Dans des situations un peu plus rares, la personne peut même avoir des difficultés à respirer. D’où l’urgence de faire appel à la chirurgie.

↪️ Lire aussi : Rhinoplastie et profiloplastie

Chirurgie de la mâchoireopération de la mâchoire

La solution chirurgicale pour une harmonisation du visage

La chirurgie n’est pas la première solution qui pourra s’offrir au patient qui souffre d’un problème à la mâchoire. Cependant, si cela l’empêche de « vivre » correctement et que cela implique des risques pour sa santé, c’est inévitable.   

Une chirurgie orthognatique peut être de mise pour réaliser une intervention en profondeur sur le positionnement de l’os de la mâchoire du patient, qu’il ait la mâchoire inférieure en arrière, le menton en avant ou la mâchoire en avant. C’est une opération très lourde qui demande une prise en charge s’étalant sur des mois. En optant pour une opération de la mâchoire, que ce soit une opération de la mâchoire du bas, une ostéotomie bimaxillaire ou une opération maxillo-faciale, le visage sera plus harmonieux, car tous les tissus mous seront repositionnés.

C’est surtout pour les cas de rétromandibulie qui ne peuvent plus être traités en orthodontie que l’on préconise les opérations de ce genre. Concrètement, l’intervention consiste à rectifier la symétrie de la mâchoire du patient ainsi que l’alignement de ses dents. Le chirurgien devra alors toucher à la mandibule et au maxillaire.

Le déroulement de l’opération

Comme on l’a dit précédemment, il est très rare que l’on ne couple pas des traitements d’orthodontie à la chirurgie de la mâchoire. Il y a des étapes à suivre pour obtenir les résultats souhaités. Au début, il doit y avoir ce que l’on appelle une préparation orthodontique, c’est la première étape à franchir. Il s’agit d’utiliser des appareils correcteurs fixes pour préparer les dents à la chirurgie et pour les aligner. En général, cette étape peut durer entre un an et un an et demi.

Une fois que les dents seront alignées, le chirurgien pourra passer à la phase chirurgicale. Il corrigera la position des mâchoires du patient en fonction de la gravité de son cas. Pour la rectification des déséquilibres squelettiques avant et arrière, on utilise l’ostéotomie sagittale bilatérale mandibulaire. La mandibule sera plus avancée (si elle est trop courte au départ) après l’opération s’il s’agit d’une rétrognathie mandibulaire. Elle sera par contre un peu plus reculée s’il s’agit d’une prognathie mandibulaire.

Après l’opération de la mâchoire, il y aura ce que les spécialistes appellent la finition orthodontique. C’est une étape assez longue qui peut durer quelques mois. Elle consiste à corriger une dernière fois les dents pour une amélioration de l’occlusion et à faire un suivi pour voir si la mâchoire est bien stable.

Après l’opération

Lorsque le patient aura subi sa chirurgie maxillo-faciale, les photos « avant/après » lui permettront de voir de plus près sa transformation. Il pourra réaliser qu’il ne fera plus face aux regards des gens qui le jugeaient au quotidien à cause de sa petite malformation. Il ne faut pas se le cacher, c’est une des choses les plus difficiles à surmonter en dehors de la vision que l’on a de soi et des complexes que l’on pourrait avoir.

Après l’opération de la mâchoire, il est possible que l’on doive passer par une rééducation spécifique. L’aisance à parler, à manger ou à bouger la mâchoire ne viendra pas tout de suite, il faudra quelques séances de rééducation.

Le suivi orthodontique est également nécessaire avant et après l’opération de la mâchoire. Pour la fréquence des rendez-vous, il faudra voir avec le médecin traitant ou le chirurgien chargé de l’intervention et du suivi. Elle peut ne pas être la même en fonction du patient et de la gravité du cas.

Coût et durée de l’opération

Temps : Quelques heures sont nécessaires, mais cela dépend du cas et du chirurgien.  

Coût : Cela dépend de plusieurs facteurs dont les honoraires du chirurgien, mais il faut aussi savoir que la Sécurité sociale rembourse une partie du coût de l’intervention, il faudra se renseigner avant de sauter le pas.

Information : L’opération se déroule sous anesthésie générale, il faut prévoir entre 3 et 5 jours d’hospitalisation.

↪️ Pour en savoir plus sur l'opération de la mâchoire ou pour témoigner, rejoignez notre Forum !

Vous pouvez également contacter nos médecins spécialistes en opération de la mâchoire

Source : 

https://www.allodocteurs.fr

Obtenez votre devis en un clic
Nous vous informons gratuitement !

Les informations publiées sur Multiesthetique.fr ne substituent en aucun cas la relation entre le patient et son médecin. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.

0 commentaires

Demander de l’information

Consulter médecin