Angiome

Vaut la peine
100%
Vaut la peine
Basé sur 1 expérience
Prix moyen
195 €
Prix moyen
Selon 8 spécialistes
  • Non requise
  • Pas d'hospitalisation requise
  • Moins d'une heure d'intervention
  • Pas de repos nécessaire
  • Effets visibles après un mois
  • Résultats temporaires

Qu'est-ce que l'angiome?

Exemple d'angiome

Exemple de lésions 

Le terme angiome définit une malformation vasculaire. Ce terme est très générique. Les angiomes font partie d’un vaste groupe de lésions dont l’aspect clinique, l’évolution, le diagnostic et le traitement sont très divers.

La classification de ce genre d’anomalie est parfois source de confusion à cause de la multitude de termes utilisés.

Ce sujet n’a pas qu’un intérêt esthétique. En effet, parfois il s’agit d’une vraie pathologie médicale. Il semblerait que la classification la plus reconnue est celle présentée par «the international society for the study of vascular anomalies» de 2018.

Au moins 2 enfants sur 100 possèdent un angiome. L'Association Américaine de Pédiatrie mentionne que dans la grande majorité des cas, la taille diminue progressivement au cours de la première année de vie, jusqu'à être réduite de moitié entre 5 et 6 ans. Vers l'âge de 10 ans, la plupart disparaissent seuls.

Quels sont les types d'angiomes?

Angiome chez l'enfant

Exemple chez l'enfant

Le Dr Eugenio Broccaioli nous informe que pour simplifier il est possible de parler de :

  • Des angiomes tumeurs vasculaires (bénignes) qui touchent entre 4 et 10% de la population.

Il s’agit d’une prolifération de certains vaisseaux sanguins (hémangiomes) et plus rarement de vaisseaux linfatiques (linfangiomes). Les angiomes peuvent être présents à la naissance (congénitaux) ou apparaitre ultérieurement (acquis).

Souvent il s’agit d’une condition qui ne doit pas alarmer, comme par exemple l’hémangiome du nouveau né, qui touche environ 5% de enfants. Dans ce cas de figure, il y aura une diminution progressive de la taille de l’angiome à partir du 5ème mois de vie et la plupart disparaissent au cours des années sans nécessiter de traitement. Il pourra être proposé juste de pratiquer des contrôles périodiques.

Bien que la plupart ne soit pas source d’inquiétude, le médecin vérifiera l’absence d’autres conditions qui peuvent parfois être associées.

  • Des malformations vasculairesqui touchent environ 1,2% de la population.

Ceux sont des malformations vasculaires plus importants ou qui s’inscrivent dans un cadre d’un syndrome plus complexe.

Dans ce cas, il faudra vérifier la présences de lésions multiples, la compression des tissus et organes, la connexion à des axes vasculaire à haut débit, la présence d’autres pathologies, etc… Ce deuxième cas de figure ne sera pas traité dans cet article.

Comme évoqué il est possible que les médecins utilisent une terminologie différente. Par exemple, il est possible de faire une classification basée sur la localisation (superficiel, profonde ou mixte) mais également sur la base de la présentation clinique.

Il est par conséquent fréquent parler de :

  • Angiomes planes
  • Angiomes tubéreux
  • Angiome rubis
  • Angiome stellaire

Les facteurs de risque :

La révision de la littérature montre une corrélation avec les ethnies caucasiennes, les nés pré-termes, le poids déficitaire à la naissance, le sexe féminin, les bébés de femmes âgée, l’utilisation de progestérone, l’utilisation de la fécondation « in vitro »; pre-eclampsia, etc…

Le mécanisme qui déclenche le développement d’un angiome n’a pas encore été clairement déterminé mais il pourrait être dû à une stimulation de la production de facteurs de croissance vasculaire.

Comment trouver mon docteur?

Avant / après d'un traitement d'un angiome

Photo du Dr Morgan Jefferson Goudeau


Lorsqu’il s’agit de patients nourissons ou enfants, c’est au pédiatre de faire une première évaluation de la situation. En fonction de l'emplacement, de la taille, de la zone touchée et d'autres caractéristiques, le médecin déterminera si le patient doit être évalué conjointement avec un dermatologue pour un traitement esthétique ou par un chirurgien pour éliminer la lésion. Dans certains cas, des médecins plus spécialisés seront nécessaires en fonction de l'emplacement de la masse, par exemple près de l'œil (ophtalmologue) ou de la bouche (chirurgien maxillo-facial) et / ou d'un angiologue pour les autres parties du corps. Il est important de noter que dans la plupart des cas la lésion sera de plus en plus petite et qu’il sera donc uniquement nécessaire de faire des contrôles fréquents chez le pédiatre.

Chez l'adulte, la taille de ces lésions ne diminue pas avec le temps. Lorsque le traitement n'est qu'esthétique, vous pouvez consulter un dermatologue, un chirurgien plasticien ou bien un angiologue. Ils travaillent parfois ensemble et peuvent déterminer la procédure à suivre pour obtenir le meilleur résultat.

Bibliographie

Dermato Info. (2018). Les hémangiomes. [online] Available at: https://dermato-info.fr/fr/les-maladies-de-la-peau/les-angiomes [Accessed Dec. 2018].

Medline Plus. (2018). Hemangioma. [online] Available at: https://medlineplus.gov/spanis... [Accessed Dec. 2018].

Mayo Clinic. (2018). Hemangioma. [online] Available at: https://www.mayoclinic.org/es-... [Accessed Dec. 2018].

"Les informations qui apparaissent sur ce site web sont données à titre indicatif et ne sauraient en aucun cas remplacer les informations que votre médecin, votre chirurgien ou votre spécialiste pourraient vous fournir. Si vous évaluez la possibilité d'effectuer un traitement ou une intervention médicale (également en cas de doute ou de question), adressez-vous directement à votre médecin spécialiste qui vous fournira les informations correspondantes. Multiesthetique n'approuve ni ne recommande aucun contenu, procédure, produit, avis, professionnel de la santé ou tout autre matériel et information figurant dans ce guide ou ailleurs sur ce site web."