Vérifié par :
Le Dr Eugenio Broccaioli est un expert en chirurgie maxillo-faciale, ses spécialités sont les suivantes : Medecin - chirurgien maxillo faciale - PhD - Médecine à visée esthétique. Il exerce à Paris.
Création : 22 févr. 2016 · Actualisation : 11 mai 2022
Information rédigée par : Mathilde Haroche

Sommaire

  • Qu'est-ce que l'angiome?
  • Quels sont les types d'angiomes?
  • Comment trouver mon docteur?
  • Que se passe-t-il lors de la première consultation?
  • Quels sont les traitements disponibles pour l'éliminer ?
  • Quels sont les résultats d'une élimination d'angiome?
  • Quels sont les risques et effets secondaires possibles ?
  • Questions fréquentes sur les angiomes
  • Bibliographie
Exemple d'angiome

Exemple de lésions 

Qu'est-ce que l'angiome?

Le terme angiome définit une malformation vasculaire. Ce terme est très générique. Les angiomes font partie d’un vaste groupe de lésions dont l’aspect clinique, l’évolution, le diagnostic et le traitement sont très divers.

La classification de ce genre d’anomalie est parfois source de confusion à cause de la multitude de termes utilisés.

Ce sujet n’a pas qu’un intérêt esthétique. En effet, parfois il s’agit d’une vraie pathologie médicale. Il semblerait que la classification la plus reconnue est celle présentée par «the international society for the study of vascular anomalies» de 2018.

Au moins 2 enfants sur 100 possèdent un angiome. L'Association Américaine de Pédiatrie mentionne que dans la grande majorité des cas, la taille diminue progressivement au cours de la première année de vie, jusqu'à être réduite de moitié entre 5 et 6 ans. Vers l'âge de 10 ans, la plupart disparaissent seuls.

Angiome chez l'enfant

Exemple chez l'enfant

Quels sont les types d'angiomes?

Le Dr Eugenio Broccaioli nous informe que pour simplifier il est possible de parler de :

  • Des angiomes tumeurs vasculaires (bénignes) qui touchent entre 4 et 10% de la population.

Il s’agit d’une prolifération de certains vaisseaux sanguins (hémangiomes) et plus rarement de vaisseaux linfatiques (linfangiomes). Les angiomes peuvent être présents à la naissance (congénitaux) ou apparaitre ultérieurement (acquis).

Souvent il s’agit d’une condition qui ne doit pas alarmer, comme par exemple l’hémangiome du nouveau né, qui touche environ 5% de enfants. Dans ce cas de figure, il y aura une diminution progressive de la taille de l’angiome à partir du 5ème mois de vie et la plupart disparaissent au cours des années sans nécessiter de traitement. Il pourra être proposé juste de pratiquer des contrôles périodiques.

Bien que la plupart ne soit pas source d’inquiétude, le médecin vérifiera l’absence d’autres conditions qui peuvent parfois être associées.

  • Des malformations vasculairesqui touchent environ 1,2% de la population.

Ceux sont des malformations vasculaires plus importants ou qui s’inscrivent dans un cadre d’un syndrome plus complexe.

Dans ce cas, il faudra vérifier la présences de lésions multiples, la compression des tissus et organes, la connexion à des axes vasculaire à haut débit, la présence d’autres pathologies, etc… Ce deuxième cas de figure ne sera pas traité dans cet article.

Comme évoqué il est possible que les médecins utilisent une terminologie différente. Par exemple, il est possible de faire une classification basée sur la localisation (superficiel, profonde ou mixte) mais également sur la base de la présentation clinique.

Il est par conséquent fréquent parler de :

  • Angiomes planes
  • Angiomes tubéreux
  • Angiome rubis
  • Angiome stellaire

Les facteurs de risque :

La révision de la littérature montre une corrélation avec les ethnies caucasiennes, les nés pré-termes, le poids déficitaire à la naissance, le sexe féminin, les bébés de femmes âgée, l’utilisation de progestérone, l’utilisation de la fécondation « in vitro »; pre-eclampsia, etc…

Le mécanisme qui déclenche le développement d’un angiome n’a pas encore été clairement déterminé mais il pourrait être dû à une stimulation de la production de facteurs de croissance vasculaire.

Comment trouver mon docteur?


Lorsqu’il s’agit de patients nourissons ou enfants, c’est au pédiatre de faire une première évaluation de la situation. En fonction de l'emplacement, de la taille, de la zone touchée et d'autres caractéristiques, le médecin déterminera si le patient doit être évalué conjointement avec un dermatologue pour un traitement esthétique ou par un chirurgien pour éliminer la lésion. Dans certains cas, des médecins plus spécialisés seront nécessaires en fonction de l'emplacement de la masse, par exemple près de l'œil (ophtalmologue) ou de la bouche (chirurgien maxillo-facial) et / ou d'un angiologue pour les autres parties du corps. Il est important de noter que dans la plupart des cas la lésion sera de plus en plus petite et qu’il sera donc uniquement nécessaire de faire des contrôles fréquents chez le pédiatre.

Chez l'adulte, la taille de ces lésions ne diminue pas avec le temps. Lorsque le traitement n'est qu'esthétique, vous pouvez consulter un dermatologue, un chirurgien plasticien ou bien un angiologue. Ils travaillent parfois ensemble et peuvent déterminer la procédure à suivre pour obtenir le meilleur résultat.

Consultation angiome

Première consultation avec le médecin

Que se passe-t-il lors de la première consultation?

Lorsque les angiomes apparaissent chez les bébés, les pédiatres suivront le cas de près dès le début. Au début, cela peut sembler inquiétant car les lésions ont tendance à grossir, mais avec les mois, elles commenceront à se réduire jusqu'à disparaître. Le médecin procédera à un examen physique complet et vérifiera les autres zones de la peau pour déterminer le nombre et l'emplacement des lésions. L’Association Américaine d’Ophtalmologie indique qu’il sera pratique d’évaluer le patient tous les mois au cours des six premiers mois de sa vie. Ensuite, tous les 2-3 mois jusqu'à la première année de vie, et tous les 6 mois jusqu'à l'âge de 4 ans.

Medlineplus suggère qu’il sera important de déterminer qu’ils ne sont pas proches d’endroits délicats tels que les yeux, la gorge ou la bouche. Lorsque le médecin l’indique, des études plus approfondies telles que la tomodensitométrie ou la résonance magnétique seront nécessaires. Dans certains cas, cela sera nécessaire pour déterminer l'étendue et la profondeur de la blessure. Enfin, il sera confirmé que les lésions ne saignent pas, avec des signes d'inflammation ou d'infection.

Angiome

Les traitements les éliminer

Quels sont les traitements disponibles pour l'éliminer ?

Bien que la plupart ne nécessitent pas de traitement, il est important de faire une distinction selon leur localisation anatomique. C’est le cas des angiomes localisées près ou sur des organes particulièrement sensibles comme les yeux, le foie, le voies respiratoires, etc…. nous informe le Dr Eugenio Broccaiol.

Dans ces cas, ils peuvent potentiellement grandir, et causer des saignements, ou alors comprimer les organes avoisinants ou encore causer des douleurs, un traitement sera proposé en expliquant les indications et les limites.

Pour les enfants en particulier, il faudra évalué le risque et bénéfice des traitements en sachant que la plupart des angiomes aura tendance à diminuer spontanément.

En général, le premier traitement envisagé est pharmacologique : Il est possible utiliser des bétabloquants ou des corticostéroïdes (qui ont montré une action d’inhibition de facteurs de croissance vasculaire).

D’autres traitements mentionnés en littérature sont la vincristine et l’interféron, ces deux derniers sont réservés au patients qui ne répondent pas aux précédents traitements ou alors quand les précédents traitements ne peuvent pas être utilisés à cause de contre-indications.

Il est important de savoir que ces médicaments ont aussi des effets secondaires importants et que le médecin saura vous conseiller.

Si la thérapie médicale n’est pas suffisante il est possible d’envisager d’autres traitements comme la cryothérapie ou les lasers vasculaires ou de relissage, les lumières pulsées et la chirurgie. Généralement, ces traitements ne sont pas conseillés dans les phases initiales sauf si l’extension est importante et le risque de complications élevé.

Par contre, il peut y avoir des séquelles d’ordre esthétiques (comme par exemple des taches, des capillaires dilatés, ou des altérations cicatricielles ) ; elle pourront être prise en charge à l’adolescence, dans ce cas les traitement non -pharmacologiques sont plus intéressants .

Angiome stellaire

Photo du  Centre Laser Dijon

Quels sont les résultats d'une élimination d'angiome?

Avec les hémangiomes capillaires de l'enfance, les mesures thérapeutiques ne seront pas nécessaires car leur régression presque totale est attendue. Mais s'ils ne le font pas, les parents chercheront une solution esthétique pour réduire l'impact psychosocial possible sur la vie de l'enfant.

Il est important de mentionner qu'avec le temps, la peau affectée peut présenter une légère coloration rougeâtre, un aspect légèrement ridé ou même devenir complètement normale. Cela dépendra de chaque patient.  

Lorsque le traitement est indiqué, les résultats commencent à être notés après 15-20 jours. Parmi les complications, notons la rougeur de la peau, le gonflement de la zone traitée et la desquamation cutanée.

Angiome sur la lèvre

Photo du Docteur Thirion

Quels sont les risques et effets secondaires possibles ?

Medline décrit les complications les plus courantes :

• Saignements (en particulier si la lésion est blessée)

• Problèmes de respiration et d'alimentation

• Problèmes psychologiques dus à l'apparence de la peau

• Plaies et infections secondaires

• Changements visibles de la peau

• Problèmes de vision

Plusieurs spécialistes mentionnent les points suivants concernant le traitement :

• Les traitements éliminent efficacement ces lésions vasculaires.

• Ils sont rapides et indolores.

• Ils ne laissent pas de cicatrice.

• Il n’y a pratiquement aucun effet secondaire.

Questions fréquentes sur les angiomes

  • Est-ce héréditaire ? Si j'en ai un, puis-je le transmettre à mon bébé ?  C'est une tumeur bénigne qui survient généralement assez fréquemment dans l'enfance. On pense qu'il s'agit d'un défaut de développement, et qu’il est probablement héréditaire. Les angiomes sont des lésions qui tôt ou tard ont tendance à disparaître, c'est-à-dire qu'après une période de croissance, il y a une phase de stabilisation et finalement une régression qui se termine par une disparition dans la plupart des cas et ne laissant pratiquement aucun signe de son existence.
  • Est-il possible de retirer un hémangiome facial ?   Ces lésions vasuclaires peuvent être traités au laser vasculaire. S'il s'agit d'un angiome plat, le laser à colorant pulsé, ou lumière intense pulsée de dernière génération, est généralement recommandé. En cas d'angiomes en relief, le laser Neodymium: yag peut également être utilisé. Normalement, les résultats esthétiques sont bons, mais vous devriez évaluer votre cas en spécialiste.
  • Comment savoir si il peut partir seul ou s'il faudra utiliser le laser ?  Habituellement, chez les adultes, en cas d'angiome (dilatation vasculaire), il n'y a pas de retour en arrière, car ils ne régressent pas et disparaissent seuls, il faut le laser pour les faire disparaître. Le traitement à effectuer en plusieurs séances, qui dépendent de la taille et de la pression vasculaire de l'angiome.
  • Est-il possible d'éliminer la cicatrice qui reste après l'ablation d'un angiome chez l'enfant ?  Il est recommandé de recevoir un diagnostic personnalisé. De cette façon, vous pouvez déterminer la direction à suivre pour continuer à obtenir les effets esthétiques souhaités.
  • Les angiomes peuvent-ils faire appel après avoir été traités ?  Selon le type d'hémangiome, ce que j'ai vu qui fonctionne le mieux, c'est l'ablation au laser. Tenant compte du fait que tout hémangiome a des taux de récidive élevés.
  • Comment supprimer un hémangiome plat et de grande taille sur le cou et le visage ? C'est une malformation des vaisseaux superficiels qui se présente sous la forme d’une tache rougeâtre. Ils se développent généralement aux premiers stades mais ont tendance à disparaître avant l'adolescence. Si la tache est toujours présente après cela, il peut s'agir d'une malformation veineuse à débit faible ou élevé. Si elles sont asymptomatiques, le traitement peut ne pas être nécessaire, mais s'il augmente ou donne des problèmes avec les structures du visage ou du cou, le traitement est plus difficile. Une évaluation de la blessure est nécessaire pour déterminer les avantages et les inconvénients de toute intervention.

Bibliographie

"Les informations qui apparaissent sur ce site web sont données à titre indicatif et ne sauraient en aucun cas remplacer les informations que votre médecin, votre chirurgien ou votre spécialiste pourraient vous fournir. Si vous évaluez la possibilité d'effectuer un traitement ou une intervention médicale (également en cas de doute ou de question), adressez-vous directement à votre médecin spécialiste qui vous fournira les informations correspondantes. Multiesthetique n'approuve ni ne recommande aucun contenu, procédure, produit, avis, professionnel de la santé ou tout autre matériel et information figurant dans ce guide ou ailleurs sur ce site web."