Toutes les questions que vous vous posez sur l'abdominoplastie

Toutes les questions que vous vous posez sur l'abdominoplastie
Elodie Fiquet
Elodie Fiquet
Personal trainer avec une formation en Sciences de la Communication. Depuis deux ans, elle combine ses deux professions en écrivant des articles sur la santé et la nutrition.
Création : 20 déc. 2013 · Actualisation : 9 nov. 2020

L'abdominoplastie ou plastie abdominale permet d'améliorer les contours du ventre et de la silhouette. Ce sont surtout les femmes qui se soumettent à cette opération, en particulier après une grossesse ou une perte de poids importante.

Quel est le type de patients qui se soumet à une abdominoplastie ?

La plupart du temps, il s'agit de femmes. Les hommes sont un peu plus réticents concernant les abdominoplasties, peut-être à cause des cicatrices et parce qu'ils espèrent pouvoir résoudre leur problème grâce à d'autres traitements comme, par exemple, la liposculpture.

L'âge des patientes qui se soumettent à l'opération est lié, en particulier, aux grossesses. Il s'agit donc de femmes âgées de 25-30 ans à 40-45 ans, bien que des femmes plus jeunes en fassent également la demande, ainsi que des patientes plus âgées, en général pour des problèmes dérivés d'une perte de poids importante.

Quels sont les motifs qui poussent à se soumettre à une abdominoplastie ?

Le motif principal concerne, probablement, la perte de tonicité au niveau du ventre. Celui-ci peut être flasque, couvert de vergetures et de zones où les tissus graisseux se sont accumulés et ont résisté aux différents régimes alimentaires ainsi qu'au sport.

Il existe cinq types de flaccidité abdominale :

questions sur l'abdominoplastie
  • Tablier abdominal

Une grossesse modifie considèrablement toute la zone abdominale ainsi que la zone lombaire. Ceci concerne tous les tissus, superficiels ou plus profonds. L'excès de peau peut, dans le pire des cas, former un véritable tablier qui descend et recouvre le pubis.

  • Effet échelon ou marche d'escalier

Souvent, les cicatrices dérivées des césariennes emphatisent encore plus les problèmes de flaccidité et produisent un effet "échelon" ou "marche d'escalier" très inesthétique.

  • Poignées d'amour

Souvent, après une grossesse, un excès de graisse s'accumule autour du nombril et des "poignées d'amour". Le problème principal, dans ces cas-là, c'est le manque d'élasticité de la peau. C'est pourquoi ni la liposuccion, ni la lipostructure ne sont indiquées car ces techniques pourraient réduire le volume mais, en même temps, aggraver l'effet "tablier abdominal" puisqu'une peau peu élastique empêcherait la rétraction musculaire.

  • Diastase des grands droits (des muscles abdominaux)

Les muscles abdominaux des femmes qui ont eu un ou plusieurs enfants présentent, dans un 70 à 80% des cas, une diastase des grands droits, c'est-à-dire une séparation ou espace vide entre les deux muscles abdominaux. Après un certain temps, les viscères abdominales peuvent se déplacer à l'intérieur de cet "espace vide", ce qui produit l'apparition d'hernies. La diastase est également responsable du gonflement supra ombilicale, c'est-à-dire de l'excessive proéminence de la zone de l'estomac.

  • Excès et affaissement cutané après la perte de poids

Une perte de poids importante peut provoquer, au niveau de la zone abdominale, les mêmes effets générés après une grossesse : affaissement et distension. C'est pourquoi de nombreux patients, y compris les hommes, se soumettent à une abdominoplastie après avoir perdu beaucoup de poids.

Existe-t-il différentes procédures selon le type de problème ?

La technique de base est toujours la même :

  • Ablation de l'excédent de peau;
  • Réduction du bord de la peau et de la graisse supra ombilicale;
  • Transposition ou déplacement du nombril;
  • Synthèse des bandes des muscles droits.

Concernant le nombril, précisons que celui-ci ne "se sépare pas" pour se refixer ensuite, il se replace simplement à la même hauteur qu'il avait avant, sur le bord abdominal "haut" qui, pendant le processus "descend". La synthèse des grands droits permettra de tonifier la musculature de la zone centrale de l'abdomen, tout en réduisant la proéminence excessive de la zone de l'estomac et en prévenant ainsi l'apparition de futures hernies. Comme complément de l'intervention, une liposculpture est réalisée.

Est-ce qu'il existe des techniques alternatives ?

En plus de la procédure habituelle, il existe d'autres techniques qui sont indiquées pour des cas particuliers. La mini abdominoplastie, par exemple, permet de corriger et d'améliorer la région infra-ombilicale où sera éliminé un petit excès de peau sans devoir déplacer le nombril. Cette intervention se réalise dans des cas spécifiques et très particuliers puisqu'on risque de retirer trop de peau, ce qui causerait des problèmes concernant les cicatrices, devenues trop hautes ou chéloïdes, produites parce qu'elles "tirent trop".

Le remodelage musculaire peut être amélioré grâce à l'utilisation d'une technique spécifique qui permet d'aider les muscles obliques externes de l'abdomen. En réalisant plusieurs sutures autour de ces muscles, on sculpte encore plus la zone de la taille.

questions sur l'abdominoplastie

Peut-on prévoir, avant l'intervention, la taille de la cicatrice ?

Avant l'intervention, le premier pas consiste à concevoir un design pré-opératoire très précis. Ce procédé permet d'évaluer et de mesurer avec exactitude la portion de peau qui doit être éliminée, et de décider, selon le patient et ses habitudes, la "ligne" qu'aura la cicatrice.

La marque, toujours en position inférieure, quelques centimètres au-dessus du pubis, est cachée, en permanence, par les sous-vêtements. Son extension varie en fonction de la quantité de peau qui se retire et sa courbure dépendra du style et de la taille de sous-vêtements utilisés habituellement par le patient.

Si le patient a déjà une cicatrice dans cette zone, par exemple due à une césarienne, elle sera "reprise" pour améliorer son aspect, en la transformant en une marque plus longue, subtile et plate.

En quoi se différencie l'abdominoplastie de la liposuccion ?

La liposuccion permet d'éliminer la graisse accumulée mais pas les effets provoqués sur la peau. Le résultat d'une liposuccion abdominale dépend de la tonicité et de l'élasticité de la peau. Lorsque le problème principal concerne l'excès cutané, la seule solution possible est l'abdominoplastie.

👀 A lire : Est-il normal de souffrir de constipation à la suite d'une chirurgie ?

Faut-il maigrir avant une abdominoplastie ?

Avant de se soumettre à cette intervention, il est conseillé d'éliminer un maximum de graisse en suivant un régime et en faisant du sport. Si le patient n'arrive pas à maigrir, c'est parfois le cas, une abdominoplastie plus grande peut être réalisée, mais cette intervention impliquera une prise en charge médicale encore plus importante.

Est-ce que les résultats sont permanents ?

Les résultats sont permanents tant que le patient ne reprend pas de poids.

Après une grossesse, combien de temps doit-on attendre avant de se soumettre à une abdominoplastie ? Peut-on encore tomber enceinte après ?

Une abdominoplastie n'empêche pas de tomber enceinte. Après un accouchement, il faut attendre 12 mois minimum avant de se soumettre à cette opération, puisque c'est le temps nécessaire pour que la peau et les muscles puissent se replier et se regrouper de forme naturelle. De même, après une abdominoplastie, il faut également attendre 12 mois avant d'envisager une grossesse.

Quelles sont les complications possibles, comment les prévenir ou les soigner ?

Comme pour toute opération, des complications peuvent se produire, mais elles ne sont pas habituelles, surtout lorsqu'il s'agit de complications sérieuses, comme l'hémorragie post-opératoire, qui peut se produire durant les premières 24 à 48 heures.

La formation de séromes ou l'accumulation de liquides dans la plaie opératoire sont des complications plus courantes, mais elles sont traitées en ambulatoire.

👀 Sur le même sujet : Tout sur la cicatrice de l'abdominoplastie 

Obtenez votre devis en un clic
Nous vous informons gratuitement !

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.