Le doigt à ressaut, quelles solutions possibles ?

Le doigt à ressaut, quelles solutions possibles ?
Elodie Fiquet
Elodie Fiquet
Personal trainer avec une formation en Sciences de la Communication. Depuis deux ans, elle combine ses deux professions en écrivant des articles sur la santé et la nutrition.
Création : 6 juin 2016 · Actualisation : 28 mai 2019

Le doigt à ressaut est une affection des doigts qui fait que, au moment de la flexion, celui-ci "accroche", ou tressaute, de manière assez douloureuse pour la personne. Pour le soigner, on peut réaliser des infiltrations de corticoïdes ou une intervention chirurgicale.

Aussi nommé ténosynovite des fléchisseurs, ce syndrome de ressaut au moment de la flexion/extension du doigts est tout d'abord occasionnel, pour devenir petit à petit systématique. À ce stade, il peut aussi s'accompagner d'un blocage du doigts au moment de la flexion.Souvent associé à un syndrome du canal carpien, ce qui augmente encore les douleurs chez le patient, il touche très souvent les personnes diabétiques.

Comment traiter le doigt à ressaut ?

Lorsque le patient souffre de ce symptôme depuis moins de trois mois et qu'il n'observe pas de blocage du doigt, on préconisera toujours de commencer par des infiltrations de corticoïdes.

Le patient peut commencer à voir des améliorations de la pathologie environ une semaine après l'infiltration, tout en sachant que l'efficacité sera maximale entre 4 et 6 semaines après les injections (il s'agit d'un corticoïde retard). Le ressaut doit avoir totalement disparu sous 6 à 8 semaines.

On parle de symptomatologie chronique lorsque l'infiltration ne fait aucun effet, ou que le ressaut s'accompagne d'un blocage. Dans ce cas, le patient pourra se tourner vers une intervention chirurgicale pour libérer le tendon.

Cette intervention, très courante, se déroule au bloc opératoire sous anesthésie loco-régionale. Elle consiste à faire une incision de moins de 2 cm dans la paume pour retirer l'inflammation du doigt et agrandir la poulie pour que le mouvement des doigts ne soit plus douloureux.

Comment se passe le post-opératoire ?

Après l'intervention chirurgicale, un pansement sera appliqué sur la paume de la main et à garder environ 15 jours. À noter que les patients diabétiques cicatrisent plus lentement, les soins seront donc adaptés à leur pathologie.

L'avantage de cette intervention est qu'elle ne nécessite pas d'immobilisation de la main, et surtout que le ressaut disparaît dès que l'intervention est terminée. Pour autant, le patient peut souffrir de douleurs dans la main et les doigts pendant environ un mois, qui risquent de le gêner dans sa vie quotidienne. Tous les gestes qui impliquent des forces et contraintes peuvent également être douloureux pendant un à deux mois.

Existe-t-il un risque de récidive ?

La récidive sur un doigt déjà opéré est exceptionnelle, mais il peut arriver que d'autres doigts soient atteints du syndrome du ressaut, et ce d'autant plus si le patient est diabétique.

À noter que, sur certaines formes de doigts à ressaut tardives et complexes (notamment si le patient souffre d'un blocage permanent), le post-opératoire peut être plus compliqué. Le patient peut notamment bénéficier d'orthèses dynamiques pour étendre le doigt, ainsi que de soins de rééducation spécifiques.

Obtenez votre devis en un clic
Nous vous informons gratuitement !

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.