Témoignage : je suis intolérante au lactose

Témoignage : je suis intolérante au lactose
Julie Fourneau
Julie Fourneau
Après ses études en journalisme, Julie a commencé à travailler en tant que rédactrice, concentrant ses intérêts sur des questions liées au monde de la chirurgie plastique et de la médecine esthétique.
Création : 9 déc. 2015 · Actualisation : 10 juin 2020

Nous avons rencontré Margot, qui a découvert il y a quelques mois son intolérance au lactose. Qu'est-ce que c'est? Comment gérer le quotidien lorsque l'on ne peut pas digérer un produit qui se trouve dans tant d'aliments? Voici son témoignage.

Comment as-tu découvert ton intolérance au lactose?

Il y avait des années que j'avais du mal avec les plats comportant beaucoup de produits laitiers, comme la raclette, la pizza au fromage, et ça s'est intensifié avec le temps, à tel point que j'étais barbouillée le matin, après un café au lait.

J'ai d'abord pensé que c'était le gras, je suis donc passée au lait écrémé, sans grande amélioration, et c'est à ce moment que j'ai commencé à être très malade régulièrement, avec de grosses crises, des douleurs à l'estomac et des vomissements. Je mettais deux ou trois jours à m'en remettre puis je mangeais normalement, et j'étais de nouveau malade.

J'ai commencé à suspecter les produits laitiers, et les ai évincés de mon alimentation : je me suis alors rendue compte que j'allais beaucoup mieux sans, et que les crises revenaient toujours quand je mangeais quelque chose qui contenait du lait.

En pratique, comment gères-tu le quotidien?

En pratique, au quotidien, je ferais le distingo entre intérieur et extérieur!

À l'intérieur de chez moi, il y a eu une période compliquée au début, car je suis intolérante totale au lactose, ce qui veut dire que je ne peux donc même pas me permettre d'aliments contenant des traces de lactose. Donc le début a été une phase d'organisation, de découverte des différentes appellations du lactose sur les étiquettes des aliments, et de recherche de substituts.

La liste de produits contenant du lactose caché est interminable, et il y a des produits vraiment surprenants : certains jus d'oranges, les produits de charcuterie, les cacahuètes, et même le pain artisanal de boulangerie qui en contient des traces car le pétrin pour les viennoiseries est le même que celui du pain, et j'ai encore nombre d'exemples...

Il existe des subsituts pour tous les produits, mais d'une part ils ne sont pas tous en magasin, et d'autre part ils ne sont pas donnés ; la plupart du temps, tout est beaucoup plus cher : les biscuits, les cracottes, la margarine... Il faut compter 4€ pour un paquet de petits biscuits sablés, ce qui implique de ne pas en acheter trop souvent vu le prix. J'ai la chance d'adorer cuisiner, je cuisine donc plus qu'auparavant, et je fais tout moi-même, depuis le pain (j'ai fait l'acquisition d'une machine à pain) aux petits gâteaux, en passant par les substituts de fromage.

On trouve également beaucoup d'alternatives et de substituts en magasins bio : les laits végétaux (amande, avoine, chataîgne, épeautre, soja...), les crèmes végétales pour remplacer la crème liquide, et parfois du fromage type Boursin ou mozzarella à base de soja.

Au quotidien, je dirais que ça ne m'a apporté que du positif, et j'ose dire que je préfère même mon alimentation actuelle à la précédente! Je mange beaucoup de légumes, ce que je ne faisais pas du tout auparavant, j'ai découvert énormément d'aliments dont je ne soupçonnais pas l'existence, comme la levure maltée, les purées d'oléagineux, les différentes farines... et j'adore ça!

photo-1441123285228-1448e608f3d5.jpg

En ce qui concerne l'extérieur, j'ai déjà souffert de beaucoup d'incrédulité dans le cercle familial au départ. Mon entourage pensait que je pouvais faire une petite entorse pour goûter tel ou tel plat, mais à force d'être malade, ils ont fini par comprendre que ce n'était pas possible, que ce n'était pas un caprice, et ils ont maintenant des produits de subsitution en stock pour moi!

En dehors du cercle familial, c'est compliqué de manger à l'extérieur, parce que je me heurte souvent au scepticisme et à l'incompréhension des gens, ce qui ne me met pas vraiment à l'aise ou en confiance pour manger. Ça nécessite un peu d'organisation, notamment d'appeller les restaurants avant pour savoir s'ils ont une alternative à proposer ; heureusement, ça reste possible la plupart du temps.

En ce qui concerne les amis, il y a ceux qui ne le comprennent pas et le prennent à la rigolade, et ceux qui le comprennent et le prennent bien en considération.

Quelle est la différence entre intolérance et allergie? Où te situes-tu?

L'intolérance et l'allergie sont deux choses bien différentes.

Au niveau du lait, on peut distinguer l'intolérance au lactose (rare chez les enfants et courante chez les adultes) et l'allergie aux protéines de lait de vache (rare chez les adultes et courante chez les enfants).

L'allergie aux protéines de lait de vache est une réaction du système immunitaire, de la même manière qu'une allergie au pollen, par exemple.

Au contraire, l'intolérance au lactose est un problème digestif. Enfant, nous avons besoin de lait, et produisons la lactase, l'enzyme qui permet de dégrader le lactose. Adulte, n'ayant plus besoin de lait, on est censé ne plus produire de lactase et ne plus le digérer. Pourtant, la majorité des gens produit toujours de la lactase!

Pour ma part, je ne produits plus du tout de lactase, ce qui fait que je ne digère pas la moindre trace de lactose. Malgré tout, chaque personne peut avoir une sensibilité différente. Il faut savoir que 25% environ de la population est intolérante au lactose, mais à des degrés divers. Certains vont ressentir uniquement de la fatigue ou des migraines, d'autres ont une digestion difficile... D'où l'essor des laits délactosés type Matin Léger, dans lesquels on a introduit artificiellement de la lactase, mais qui, personnellement, ne me conviennent pas car ils contiennent toujours des traces de lactose.

Il faut savoir qu'énormément de personnes souffrent d'intolérances alimentaires, et je sais que le lactose et le gluten sont les deux majeures. Je sais qu'il existe aussi une intolérance aux sulfites (adieu le vin), ainsi que d'autres encore.

symtpomes-intolerance-lactose-ok.jpg

Quels tests médicaux as-tu réalisés pour découvrir l'intolérance?

J'ai réalisé un test médical simple : j'ai éliminé toute trace de lactose de mon alimentation, et j'ai vu que j'allais mieux, que je n'avais plus aucun symptôme. Pourtant, à chaque erreur ou mauvaise lecture d'étiquette, j'avais une nouvelle crise.

J'ai vu un allergologue, qui a testé mes réactions aux protéines de lait de vache, et a conclu à une intolérance totale au lactose. Il m'a expliqué qu'au vu de mes symptômes, il n'y avait aucune hésitation à avoir : il ne voulait pas que je fasse de tests plus poussés parce que j'avais fait une dizaine de crises à cause du lactose en deux mois et demi, et que j'étais vraiment épuisée. Or, les tests nécessitent de consommer du lactose ; il m'a donc recommandé de laisser passer du temps, et qu'on se reverrait par la suite pour faire le point.

As-tu quelques recettes à nous proposer? Quelques astuces marquantes?

J'ai toujours été amatrice de fromage, et j'en consommais énormément avant de découvrir mon intolérance. C'est pourquoi c'est l'un des aliments qui me manque le plus (surtout le gruyère, que curieusement je ne consommais pas tant que ça auparavant). Je vous propose donc quelques recettes de fromages :

La première que j'ai testé et aimé, c'est le rawmesan. C'est une excellente alternative au parmesan, avec un goût identique, sans ce côté fondant, mais fait à partir d'ingrédients très bons pour la santé : les amandes, les noix de cajou, l'ail...

👉🏼 Recette du rawmesan

La deuxième recette que j'ai testé est le fromage à base de noix de cajou. Parfait pour tartiner ou manger à la petite cuillère!

👉🏼 Recette du fromage au noix de cajou, la Cuisine d'Anna et Olivia

Enfin, la dernière et non des moindres, la recette des beignets de fromage. Filants à souhait, fondants et délicieux! Il existe des variantes de ce fromage à mettre sur les pizzas, pour retrouver le côté filant et fondant!

👉🏼 Recette des bâtonnets de fromage, Season-Square

Et bien sûr, le mieux pour les recettes et les idées de cuisine est de traîner sur les blogs vegan, parce que l'on est sûr de ne pas avoir de souci de produit avec du lactose, et de découvrir de nouveaux produits et de nouvelles idées!

Et vous, vous ètes-vous découvert une intolérance? Comment vivez-vous avec? Racontez-nous tout dans les commentaires!

Obtenez votre devis en un clic
Nous vous informons gratuitement !

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.