Niveau Master
Les médecins qui ont atteint ce niveau se distinguent par leur implication au sein de la communauté ainsi que leurs bonnes évaluations.

Dr Sylvain Harbon

(112) 93% le recommandent
Besançon
Présentation Le Docteur Sylvain Harbon est diplômé et qualifié en Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique. Fort de plus de 20 ans d’expérience, maîtrisant toutes les techniques et faisant attention aux détails, il propose une prise en charge personnalisée de vos demandes spécifiques. Lors des consultations pré-opératoires, il vous expliquera clairement le déroulement de toutes les étapes de l’intervention envisagée. Il est inscrit... (chirurgie réparatrice Territoire de Belfort)

Dernières photos

Expériences phares

J'habite en Suisse, les prix étant très onéreux chez nous, j'ai pris la décision d'effectuer mon opération en France. Depuis mon adolescence, je complexais sur mon nez, qui avait légère bosse sur le dessus, il était légèrement trop large, déviait d'un coté, de plus, la pointe était trop ''ronde'' et tombante. J'avais notamment des difficultés à respirer, ma cloison nasale étant déviée. J'ai toujours su q'un jour, j'allais sauter le pas. Après avoir eu une consultation chez mon chirurgien, la date de l'opération était déjà fixée! J'allais opéré tout juste dans un mois. Je vous passe des détails administratifs qui ont suivi (rendez-vous avec l’anesthésiste etc...). Le jour de l'opération arrive, je suis euphorique et en même temps je peine à croire ce qu'il m'arrive. J'entre dans le bloc opératoire en début d'après-midi et en ressort vers 18h, j'ai mal, c'est normal, mais les antidouleurs font heureusement vite effet. Les douleurs sont propres à chaque personne et c'est difficile d'expliquer le niveau, mais j'ai été agréablement surprise car je m'attendais vraiment à des maux de têtes effroyables mais pour ma part la douleur était facilement supportable. Le lendemain de l'opération, mon chirurgien passe voir si tout va bien et m'annonce (pour mon plus grand bonheur) que je peux rentrer quelques heures après qu'on m'ait retirer les mèches. Les infirmières viennent me les enlever (je me passerai de donner tout commentaire pour ce moment malheureusement pas très chouette). Heureusement, la douleur passe dès que la mèche est retirée et le nez est beaucoup moins ''sous pression'' (parce que les mèches, ça tire un peu sur les narines). Donc quelques heures après, vers 16h, ma famille vient me récupérer et nous prenons la route pour la Suisse, avec un beau plâtre et les yeux qui enflent toujours plus. Dormir, dormir, et dormir, sont les maîtres-mots pour passer les 48h post-op au mieux. Le surlendemain de l'opération, je ne ressens plus le besoin de prendre des antidouleurs. Le nez est par contre pleins de croûtes (et de pommades) donc difficile de respirer autrement que par la bouche. 10 jours après l'opération, je me rends à Besançon au cabinet de mon chirurgien pour enlever le plâtre. Le résultat est... fascinant. Mon nez est énormément gonflé et pourtant je vois déjà la différence et je revis ! Mon nouveau nez correspond parfaitement à mon visage et les personnes me connaissant peu ne voient même pas la différence (sauf qu'il faut leur expliquer pourquoi on a des bleus comme ça sous les yeux). Mon nez ce jour-là était déjà bien moins encombré par les croûtes, mais la respiration restait tout de même difficile. Un nouveau rendez-vous est fixé pour tout juste 1 mois après l'opération, histoire de contrôler que tout va bien. Il en ressort que mon nez a encore dégonflé exit la vilaine bosse et la pointe est remarquablement plus fine. Ma maman ne se souvient déjà plus du nez que j'avais avant, comme si il avait toujours été ainsi et moi non plus, je dois avouer que mon nez d'avant est déjà un bien lointain souvenir. Je tiens d'ailleurs à remercier mon chirurgien, qui a fait un excellent travail (à savoir qu'il n'a pas du tout ouvert mon nez, donc aucune cicatrice) et qui a surtout su me mettre en confiance et à respecter mes désirs et mon visage. Quelques soit le prix, la douleur, l'anxiété, l'opération en vaut clairement la chandelle et aujourd'hui, je suis ravie et fière de montrer mon nez et partager mon expérience. Je retourne encore à Besançon au mois de septembre, pour un dernier contrôle, quand mon nez sera quasiment définitif.

J’ai 19 ans depuis le collège je voulez faire une chirurgie du nez c’etait mon reve et je l’ai fait ya 15 jours Pour dire jai rien sentie aucun douleur aucun regret (Juste au moment enlever les tampons j’ai regretter 15,20 seconde ) Mais apres sa vaut le coup j’ai eu bcp de bleu j’ai etait gonfler mais la en 15 jours je suis au top