Niveau Master
Les médecins qui ont atteint ce niveau se distinguent par leur implication au sein de la communauté ainsi que leurs bonnes évaluations.

Dr Sylvain Harbon

(112) 93% le recommandent
Besançon
Présentation Le Docteur Sylvain Harbon est diplômé et qualifié en Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique. Fort de plus de 20 ans d’expérience, maîtrisant toutes les techniques et faisant attention aux détails, il propose une prise en charge personnalisée de vos demandes spécifiques. Lors des consultations pré-opératoires, il vous expliquera clairement le déroulement de toutes les étapes de l’intervention envisagée. Il est inscrit... (reconstruction grand dorsal Territoire de Belfort)

Dernières photos

Expériences phares

Depuis mon adolescence, je trouvais que mes seins poussaient bizarrement et qu'ils étaient tout petits, pas de la même manière que ceux de mes copines. C'est la première gynéco que j'ai vue qui a mis le doigts sur ce que j'avais : des seins tubéreux. J'ai vécu toute mon adolescence comme un vaste complexe à cause de ça, jusqu'à ce que je découvre que je pouvais faire de la chirurgie reconstructrice pour avoir une poitrine normale. On m'a dit fait une pose d'implants mammaires pour corriger l'hypotrophie, et aussi un redrapage complet pour que la forme soit plus jolie et que la glande mammaire soit mieux placée. J'ai une cicatrice tout autour de l'aréole maintenant, mais bon elle est toute fine, et ce n'est rien comparé à cette belle poitrine que j'ai aujourd'hui ! En plus, j'ai été prise en charge pour la chirurgie, je n'ai eu qu'à payer les compléments d'honoraires. Quand j'y pense, pourquoi j'ai attendu d'avoir 28 ans pour le faire ?

J'ai subi une ablation du sein gauche il y a trois ans, et ait pu bénéficier d'une reconstruction par DIEP l'année dernière. Les médecins ont prélevé la graisse dans mon ventre (j'ai perdu mon petit bourrelet, ce qui est somme toute un bon point) et l'ont replacée dans le sein gauche pour le reconstruire. Il y a deux mois, j'ai pu bénéficier d'un tatouage du mamelon, ce qui fait que mon sein est enfin terminé ! Je suis très contente, le résultat est très beau. Le DIEP a très bien pris, et j'ai été très bien suivie par toute l'équipe médicale, qui venait régulièrement voir si tout allait bien. Je suis restée à l'hôpital jusqu'au lendemain, puis je suis rentrée chez moi, où une infirmière venait pour refaire le pansement.