Suite à 2 grossesses et après avoir perdu tous mes kilos, mon ventre était tout flasque avec des vergetures. J'ai enfin décider à faire une abdominoplastie. Le chirurgien m'avait tout expliqué. Je lui ai fait confiance. Tout c'est très bien passé. On a des douleurs au début mais c'est supportable. J'ai eu mal au dos pendant une bonne semaine car on ne peut pas se redresser au début car ça tire. . La cicatrice est très belle. Et j'ai retrouvé un nouveau nombril. Je ne regrette pas du tout. . Cela fait maintenant un an que je l'ai fait. Il faut faire quand même attention à ce que l'on mange car on peut reprendre vite de la graisse sur le ventre. Je vous mets une photo de mon avant et après. J'avais encore mon pansement.

J'y pensais depuis quelques années après avoir pris 28 kg pour ma dernière grossesse. Même si après l'accouchement j'ai perdu progressivement mes kilos superflus, malgré le sport et bien que mon ventre était en apparence plat, un petit tablier était apparu sans que je n'y attache plus d'importance. J'étais persuadée de retrouver mon corps de jeune fille. Quand mon mari m'a quitté pour une "bombe", je me suis mise à pratiquer le sport plus régulièrement, à prendre un coach perso pour retrouver un ventre normal ; je n'étais pas grosse, mais était parfois gênée par ce tablier disgracieux. J'ai essayé de reconstruire une vie amoureuse, j'ai fait des rencontres, me suis sentie belle pendant un moment et, au fil de mes rencontres j'ai commencé à avoir honte une fois dévêtue. Je me suis mise à détester cette partie de mon corps et à faire une fixation dessus ; ce qui me sapait le moral. Les hommes me disaient que j'étais une belle femme, mes enfants étaient en admiration devant leur maman (mon fils me disait souvent qu'il me trouve belle et ma fille me disait "tu ressembles à une ado", quels beaux compliments quand on est quadra, n'est-ce pas ?). Mais plus le temps passait, plus je me disais que je dois absolument trouver le moyen de corriger cela. J'ai rencontré mon compagnon il y a 2 ans et même si j'ai trouvé une stabilité sentimentalement, j'ai tenté de cacher cette partie que j'avais de plus en plus de mal à regarder. Malgré mon sourire scotché sur mon visage et la joie de vivre que je laissais paraître, j'étais meurtrie et désespérée au fond de moi. Je me trouvais belle habillée ...et le bikini n'était pas pour moi de peur qu'il descende en dessous de mon bidou. J'avais perdu confiance en moi. J'ai enfin sauté le pas le 10 août 2018, mon copain me disait que je n'étais pas obligée, mais c'était MON CHOIX. Les premiers jours ont été difficiles mais j'ai été épaulée et soutenue par mon chéri. J'ai repris le travail au bout de 15 j et contemple mon corps avec un autre regard même si les résultats ne sont encore pas définitifs. Je continue de prendre soin de mon nouveau corps et je suis ravie d'avoir franchi le pas. Ci-après des photos à J+21 et J+5

Mon abdominoplastie avec diastasis et lipo du ventre à été faite le 18 septembre 2015 par le Dr Benoît Ayestaray. Cette intervention qu'il a réalisé, a été pour moi une renaissance. C'est un très grand chirurgien qui vous écoute, que vous pouvez joindre facilement et qui est là pour vous rassurer en cas de doutes.

Je peux enfin montrer mon ventre sans complexe
Mogne69
Membre ambassadeur
· 3 sept. 2018

J ai retrouvé confiance en moi grâce à mon abdominoplastie,ma vie n est plus la même !j ai même retrouver une vie couple,je n osais pas refaire ma vie car je me trouvais laide avec mon gros ventre,depuis l opération j ai changé de garde de robe,je suis plus féminine,j ai retrouvé mon corps de femme et non de maman....j ai eu 5 césariennes,mes enfants sont tous grands,j ai 44 ans et une nouvelle vie s offre à moi!...

Faisant beaucoup de sport le résultat malgré les efforts ne se faisait pas connaître en faites j avais la paroi abdominale écartée du coup le chirurgien a été dans l obligation de m ouvrir le capot pour réaliser un beau travail ! Je suis très très satisfaite de cette belle métamorphose même ravie ! Je conseille à toutes celles et ceux sui doivent subir cette intervention de la faire bien sûr entre les mains d un bon chirurgien esthétique de préférence car donner son corps pour une telle opération vaut mieux que ce soit un bon chirurgien

Je revis enfin et peut me rhabiller normalement!
EECKHOUTLaurence · 24 août 2018

Moi c est ma 2ème grossesse qui m a causé un diastasis c est à dire un écartement des abdos muscles gd droit...ce qui m a fait vivre avec un ventre de femme enceinte de 6 mois environ, donc imaginer pour m habiller, ben 4 ans et demi en leggings et haut large, du haut de mes 58kg et 1m63 donc pas d obésité du tout! Bref personne ne savais ce que j avais j ai dû moi même aller voir un gastroenterologue qui a tt de suite pensé à une eventration et m a fait passer une irm, qui a vu un diastasis de 5 cm...bref lui n opérer ce genre de pathologie et m a dit que c étais du ressors de la chirurgie esthétique et que ce n étais pas rembourser par la sécu! Et qu' il fallait avoir fini ses grossesses pour une telle intervention...bref le temps que je me décide à faire un petit dernier il c passer 3 ans et demi...encore faut il trouver le bon chirurgien esthétique, j ai eu de la chance de tomber sur le meilleur lol qui m a fait passer par un médecin conseil de la sécu car c le protocole...qui qd il m a vu dans cet état et à toucher mon ventre en me faisant tousser...m a donner son accord de prise en charge avec un gd oui car il m a dit que j avais une grosse eventration et qu' il fallait vite réparer tt ça car encore trop jeune pour un tel état, à peine 39 ans le jour là, 14 mois après mon accouchement. Donc me voila reparti chez mon chirurgien hyper soulage sinon j aurais dû faire un prêt pour me faire opérer, entre 5000 et 8000e ça fait mal! Il me donne une date 5 mois après et me voila au bloc le 4 avril 18 , en faisant ses tracés au feutre il me dit qu' il va sûrement falloir qu' il.me mette une plaque car peur que ça ne tienne pas sinon et que c étais plus sur si je voulais avoir un beau ventre plat, et effectivement qd il a ouvert tt mes intestins se balader, plus rien n était maintenu depuis tt ces années...donc pour faire court il a dû mettre plaques sous muscles pour maintenir intestins en place, plus recoudre les muscles plus redrape peau et en retirer un peu pour que ce soit le plus plat possible, 6 h au bloc du boulot...et un réveil et suite archi douloureux pouvait a peine respirer tt doucement ce fût horrible, 2 redons, le lever atrocement douloureux le lendemain, il m a dit qu' il fallait vite se lever pour éviter embolie pulmonaire et phlebite bref suis rester plier en 2 un bon mois le temps que ça se detende etc...relever complètement au bout de presque 2 mois, dormi semi assise tt ce temps dans un fauteuil que j avais acheter avec télécommande électrique pour dos et jambes sans ça je ne c pas comment j aurais fait! Je vous passe les détails que vous connaissez deja contrainte du port de la ceinture et bas de contention non stop pendant un bon mois, j ai mis 3 semaines avant de pouvoir prendre une douche tellement mal ainsi qu' au dos car tt le temps dans le fauteuil, me lever que pour pipi...en poussant une chaise bref la misère...au final très beau résultat, dommage que mes intestins sont tj gonflés ça a tj été, donc jamais le ventre archi plat du coup...d ailleurs de ce fait j ai été très constipe et j ai 2 grosses fissures anales que je dois me faire opérer le mois prochain super! J ai fait court pour ne pas rentrer dans les détails pour ne pas vous faire peur...je ne regrette rien, si c étais à refaire je le referait car ça a changer ma vie, pouvoir enfin se regarder à nouveau dans la glace, remettre des choses moulantes etc..se montrer à son mari nue...etc même si grande cicatrice plus nouveau nombril ça vaut tout l.or du monde, car j étais tomber dans la dépression...bref voilà qq photos avant, apres, juger par vous même!

Bonsoir! Alors je suis en ce moment même à l hôpital où je me suis faite opérée hier d une abdominoplastie. Je vais donc poster les quelques photos que j ai pour l instant et raconter mon expérience. J ai pris ma douche la veille à la betadine comme on me l avait demandé (de la tête aux pieds, en passant par les cheveux), et aussi le matin même. Donc j ai été convoquée pour 7h, à jeun, mais en fait personne n est venu me chercher avant presque midi dans ma chambre donc l attente à été très longue (j’ai trouvé ça abusé d ailleurs, je n ai pas compris qu on me convoque aussi tôt! J étais fatiguée et en plus très angoissée). Bref vers midi une infirmière est venue me “préparer” pour me descendre au bloc, mais auparavant elle m a posé quelques questions encore (si j avais une carte de groupe sanguin, si j étais allergique à quoi que ce soit, si j avais bien enlevé tous mes piercings, si je n avais pas de pacemaker, de vernis etc.... et, à ma grande surprise, si je m étais bien épilée partout! On ne m avait pas précisé qu il le fallait, mais par chance je l étais!). Mon piercing industriel à l oreille n était pas encore gueri mais allait bcp mieux, j avais fait mettre une barre en “PTFE” (un espèce de plastique quoi) et enlevé tout le metal... par contre j ai galéré pour retirer mon piercing tragus!!! Bref... On m a aussi demandé si j avais bien amene ma ceinture abdominale, et mes bas de contention (que je devais mettre AVANT d aller au bloc), et on m a amené la super chemise d hôpital à enfiler...avec une culotte verte informe d hôpital aussi! Je devais aussi avoir une charlotte pour couvrir mes cheveux, mais comme j ai de longues dreadlocks, ils ont du improvise et me mettre un espèce de bonnet bizarre blanc qui m à fait ressembler à Marge des Simpsons. Donc voila... j ai aussi fait pipi car ils avaient besoin d un échantillon (ça tombait bien car avec le stress j ai pu m exécuter quasi immédiatement!) Tout est ensuite allé assez vite... on m a dit de m installer sur le lit qui était dans ma chambre et on m à déplacée pour aller au bloc. J étais super stressée et en plus je ne voyais rien car on m avait demandé de retirer mes lunettes, donc je ne voyais que des formes floues et des couleurs....ce qui n arrangeait pas les choses. J étais également frigorifiée! Je tremblais comme une feuille... Pendant mon trajet sur mon charriot, plusieurs personnes en uniforme hospitalier ce sont présentées vite fait mais j étais étendue et sans lunettes donc à moins qu elles ne soient vraiment très près de moi, ça restait juste des voix! Arrivée à destination dans la salle de préparation, on m a demandé si j avais la vessie vide, mais j avais encore envie de faire pipi donc on m a amené un bassin. On a essayé de me mettre un cathéter sur le dessus du bras gauche mais la “veine” n était pas au rendez-vous, du coup la dame qui s était présentée comme l anesthésiste (et au passage ce n était PAS LA MÊME ANESTHÉSISTE que j avais rencontré préalablement!!!) m a dit qu elle allait donc être obligée de l insérer au creux du bras intérieur, ce qui n était pas idéal car plus gênant, mais qu elle n avait pas le choix. Et avec ma poisse légendaire, elle a rencontré ce qu elle a appelé un “noeud” et n arrivait pas à placer le cathéter! Du coup elle a passé la main à une autre dame qui me L a mis au creux interne du bras droit car elle n arrivait pas non plus à trouver une veine assez grosse sur le dessus du bras droit! Ensuite on a encore déplacé mon charriot et j ai été amenée dans la salle d opération, ou il faisait encore plus froid! Je grelotais vraiment...ils l ont vu et ont mis en place un truc qui m a soufflé un peu d air chaud sous le drap qu ils avaient placé sur moi. Jusque là je n avais toujours pas vu le chirurgien, d ailleurs je ne l ai vu que le lendemain après midi de l opération, cad aujourd’hui! On m a fait boire un liquide pour limiter l acidité de l estomac je crois, et j ai demandé à faire pipi encore mais cette fois on m a dit que c était trop tard car j étais en salle d opération, et que c était sans doute du au stress de toutes façons étant donné que j avais déjà fait pipi dans la salle de prep! Du coup je me suis inquiétée car j avais pas la vessie vide du tout... mais à partir de là on m a dit qu on allait bientôt m endormir et qu ils me préviendraient quand ils commenceraient le processus. Une des infirmières étaient au top car elle a vu à quel point j étais angoissée donc elle me caressait le front en fait et se voulait très rassurante, me disant qu elle était là et que tout allait bien se passer. Elle m a ensuite mis un masque d oxygène et m a demandé d inspirer et d expirer profondément non stop, pas forcément vite, mais de le faire à fond et ensuite de ne pas lutter si je sentais ma tête chavirée car j allais m endormir. J ai senti des picotements, et je me souviens juste d une autre dame qui me demandait si c était au niveau de la tête et j ai répondu “non, jambes”, elle a dit qu un autre médicament faisait parfois cet effet, et après j ai du m endormir car je ne me souviens plus de rien! Je ne me souviens pas non plus de la salle de réveil! Mais j étais dans le coltard...Au début je n avais pas mal, mais j ai ensuite senti que ça “tirait” et j étais un peu oppressée au niveau de la ceinture abdominale qu on m avait posée après l opération pendant que je dormais. On est venu ds ma chambre pour me demander si ça allait. J ai dit oui mais que ça tirait quand même et que j étais oppressée mais on m a dit que c était normal et qu ils ne pouvaient pas vraiment desserrer la ceinture...par contre j avais une perf donc ils augmentaient le paracetamol. A partir de la Je ne pouvais évidemment plus trop bouger donc c était (et c est toujours!) super frustrant car je dois tout avoir à portée de mains... J ai juste soulevé les draps et g vu que mon ventre était plus plat certes, mais cela dit, paradoxalement, semble “enflé” juste au dessus du pubis. Bien entendu je n ai aucune idée de comment c est “ c est encore trop frais! Je pourrais juste poster quelques photos de mon ventre avant et après avec la ceinture abdominale (mais j ai pris la photo moi même donc pour celles avec la ceinture, étant dans le lit, je n avais pas beaucoup de recul!). Je dois demander le bassin à chaque fois et je déteste ça, mais bon pas le choix... Apparemment ils vt essayer de me faire assoir demain (enfin tout à l heure, vu l heure tardive!) et j avoue que j appréhende énormément car j ai qd même mal encore quand j essaie de me tourner etc...ça tire vraiment au niveau de l aisne donc j ai peur de ça! Depuis hier donc on me prend la tension régulièrement, ainsi que la température. On vérifie aussi mes “redons” (j ai deux espèces de bouteilles qui sont reliées à moi par des tuyaux et y a un peu de sang qui s évacue par la et qui remplissent les bouteilles. Il se trouve qu elles sont très peu remplies, et apparemment c est très bon signe. En tous cas c ce qu a dit le chirurgien quand il est passé 5min en début d aprem. J en ai profité pour lui demander “combien” il m avait retiré, et il ne savait pas exactement! Il m a dit sans doute dans les 600g... Voilà pour mon expérience jusque là... on m a retire la perf dans l aprem. J étais ravie car ça me gênait vraiment dans le creux du bras droit qu il ne fallait pas que je plie trop si je voulais que les médicaments s écoulent bien! De plus, je ne pouvais pas avoir de soutien gorge non plus à cause de ça et je trouvais ça désagréable. Les repas: on m a amené enfin à manger le soir mais en fait je n avais pas faim! Au menu: une tranche de jambon et du riz à l eau, avec un petit morceau de fromage, 2 biscottes et de la confiture de groseille. Je n ai mangé que 3 bouchées de jambon et une bouchée de fromage, et une biscotte. Je n ai pas touché au riz. Et le pire c est que j ai vomi ça 3h plus tard, HEUREUSEMENT pour moi l envie de vomir m a prise quand une aide soignante était la! Du coup elle a couru chercher une bassine, juste à temps! Elle m a dit que c était sans doute du aux médicaments car on me donne régulièrement des comprimés à prendre, certains sont à prendre impérativement en mangeant etc. Heureusement je n ai pas encore recommencé à vomir. J ai demandé une chambre individuelle (a ma charge du coup, mais c est remboursé donc ça va), et je suis bien contente d être seule dans ma chambre croyez moi! J ai la télé, et j ai envoyé quelqu un de ma famille me prendre le code wifi (payant), ce qui me permet de tout vous raconter en “direct live!”. Voilà.. le chirurgien m a dit qu il repasserait me voir lundi. Ce matin on m a amené une bassine d eau tiède, 2 gants de toilette et 2 torchons (enfin mini serviettes, mais c était plus des torchons en fait!) et on m a dit que je devais faire ma toilette au lit du coup... c était mon KOH LANTA a moi quoi! Pouvant à peine bouger, croyez-moi c était pas facile!!! Bon sur ce je vais vous laisser avec quelques photos. À bientot.

Après un passé d obèse et 4 loulous ,j'ai réussi a "dégommer "les kilos force de perceverance et de volonté et je suis arrivée a 68 et stable depuis plusieurs années ...mais le corps abîmé et la féminité meurtrie ... J'ai donc pris la décision de "me réparer" ... De redevenir femme ... Et pour moi ,mon ventre était ce berceau ... Mon abdominoplastie a été une Réussite totale :un médecin en or qui m'a soutenu et tout expliqué, un protocole respecté a la lettre ,aucune douleur et une cicatrisation parfaite. ..Je me suis retrouvée enfin grâce a ça ..une renaissance Je remercie le Dr Geoffrion a St Pierre du Mont qui a été formidable en tout point .

J'ai réalisé une abdominoplastie, j'en rêvais depuis ma jeunesse mais mes peurs étaient surtout l'anesthésie, peur de ne pas me réveiller. Finalement, aucune douleur, je suis vraiment contente du résultat, si c'était à refaire je le referais sans aucun problème.

L Abdominoplastie quel aventure :)
Sofanny · 9 août 2018

Bonjour à tous je suis à 3 semaine post opératoire Accompagné toujours de cette gaine, je suis droite mais n éyant pas repris ma cambrure phénoménale je ne peu en juger

Jour +1 après mon abdominoplastie
Sarahbel · 2 août 2018

Hier , je suis passée au bloc , et j ai enfin subi mon abdominoplastie, qui a été programmé en juillet .je suis arrivée à 7h30 à jeun et j avais pris la douche betadinee a la maison . Le temps de faire l admission , d être accueillie en chambre , la tenue jetable enfilée , un décontractant avalé et me voici au bloc . Le chirurgien me dessina ses repères puis anesthésie sur le brancard. Je me réveille sans douleurs mais avec la nausée . Tout s est bien passé , je n ai pas eu mal cette nuit mais j ai été gênée car il faut dormir sur le dos et j ai eu mal aux lombaires . Prise des constantes toutes les 3h plus piQure d anticoagulant. Je sentais que ça tirait niveau cicatrice . L infirmière a préféré me mettre un anti-inflammatoire dans la perfusion .Ce matin , ça allait sauf qu un redon se remplit plus que l autre , le chirurgien et l anesthésiste sont repassés ( ils sont déjà passés hier soir) pour eux tout est ok , sortie prévue à 15h alors j attends . Après [c est sur que ça reste une intervention importante](/abdominoplastie/experiences/me-debarasser-de-ce-ventre-qui-tombe-sur-mon-pubis-6180) et que ça fatigue

La fin du combat contre mon obésité
Lillychsn · 20 juil. 2018

Après un combat de 6 ans pour perdre 50 kg et me re muscler naturellement je décide en février 2018 de prendre RDV avec un des chirurgien trouvé selon les avis sur multiesthetique.fr (Le Dr Julien Hacquard à Besançon) après de multiples analyses des avis et commentaires. Je fonce. Notre premier RDV nous conforte, mon conjoint et moi, dans le choix de pratiquer cette abdominiplastie, qui me permettrait d'enfin profiter des bénéfices du sport et des sacrifices que j'ai du faire tout au long de ma transformation. Je n'ai pourtant pas droit à une prise en charge par la sécurité sociale. Après l'établissement des devis, consentements etc... Une date est prévue: le 18 juin 2018. 4 mois pour préparer cette opération, ou je ne lâche rien. Ni mon boulot d'infirmière, Ni les 8h de sport hebdomadaire, Ni la nutrition. Et puis nous sommes a l'échéance 0. Le jour où je vais passer au bloc. Mon conjoint m'accompagne, je suis un peu stressée mais en confiance. J'ai confiance. Je fais mon entrée a la clinique et c'est partit ! A la Clinique Saint Vincent de Besançon, j'ai pu y trouver des équipes formidables, avenants et aimable. J'ai été extrêmement bien prise en charge et je ne les remercierai jamais assez. Mon entrée en pré anesthésie se fait sans encombre, on rigole beaucoup pour détendre l'atmosphère avec l'anesthesiste et le chirurgien. Et après TROU NOIR

après 3 grossesses j'ai pris 45kg, j'ai du perdre 15 pour mon abdominoplastie et après mon opération je me sentais mieux dans mon corps cela m'a motivé j'ai commencé à faire du sport et g perdu 10 de plus. aujourd'hui je reprends plaisir à m'habiller et je me sens à nouveau femme. je n'ai rien payé tout a été pris en charge par la sécurité sociale.

Abdominoplastie je revis
lulu59200 · 14 juin 2018

Je recommande le docteur Omar Abdel-Wahab de l hôpital Victor Provo a Roubaix. Il m a opérée d'une abdominoplastie en avril 2018 il est très à l écoute explique bien l opération très gentil et donne super confiance. J'ai toujours (n'ayons pas peur des mots) été grosse je faisais 104kgs opérée d une sleeve en 2015 perdu 40 kg et grâce à cette abdominoplastie je revis. 2.5kgs de peau enlevée.