L’hyménoplastie pour retrouver sa virginité

L’hyménoplastie pour retrouver sa virginité
Elodie Fiquet
Elodie Fiquet
Personal trainer avec une formation en Sciences de la Communication. Depuis deux ans, elle combine ses deux professions en écrivant des articles sur la santé et la nutrition.
Création : 17 mars 2016 · Actualisation : 29 oct. 2020

L'hyménoplastie est une intervention qui permet de reconstruire l'hymen, cette fine membrane recouvrant l'orifice externe du vagin. Certaines femmes se soumettent à cette intervention pour des raisons sociales, culturelles ou simplement personnelles, dans le but commun de récupérer leur virginité.

L'hyménoplastie ou reconstruction de l'hymen est une procédure chirurgicale qui permet de reconstruire la membrane recouvrant la sortie du vagin grâce à une méthode non invasive. Cette membrane est généralement rompue lors des premières relations sexuelles mais il peut arriver que celle-ci se déchire au cours de certaines activités physiques ou par l'utilisation de tampons. Une femme sur 1.000 naît également sans hymen.

Durant l'enfance, l'hymen protège le vagin des agents externes potentiellement nocifs. À la puberté, le vagin développe sa propre flore qui lui sert de protection naturelle. L'hymen perd alors de son épaisseur et cesse d'agir en tant que barrière protectrice.

En quoi consiste le traitement ?

L'hyménoplastie consiste à reconstruire l'hymen au moyen de petites incisions sur les bords de l'épithélium vaginal (la muqueuse recouvrant les parois du vagin), maintenues entre elles grâce à des sutures résorbables. De cette manière il est possible de retrouver l'hymen dans son état d'origine, en fermant l'orifice par des caroncules ou vestiges membranaires du patient lui-même.

Il s'agit là de la procédure la plus courante concernant l'hyménoplastie. Cependant, il existe deux autres types d'intervention :

  • La réparation immédiate. Lorsque l'hyménoplastie est pratiquée au maximum 15/20 jours après le déchirement de l'hymen. Le médecin peut utiliser les bords de l'hymen qui viennent d'être déchirés pour reconstruire la zone naturellement.
  • Une nouvelle membrane. Lorsque le patient ne possède pas suffisamment de tissu ou que celui-ci est endommagé, il s'agit alors de créer une nouvelle membrane à partir de lambeaux de la muqueuse vaginale.

La chirurgie de l'hymen ne nécessite pas d'hospitalisation et se réalise en ambulatoire. Elle dure environ 1 heure et on anesthésie le patient localement. Une fois l'intervention achevée le patient peut retourner chez lui sans aucun problème. Il est recommandé de se reposer durant 24 heures pour éviter des déchirures éventuelles tout comme de passer 1 mois sans relations sexuelles.

Les effets secondaires de ce traitement peuvent être des saignements légers durant 2 ou 3 jours après l'intervention. Il est donc recommandé d'utiliser des serviettes hygiéniques pendant les premiers jours. Dans de rares cas les patientes présentent des hématomes, rougeurs ou inflammations.

Il est conseillé de prendre des anti-inflammatoires durant les quelques jours précédant l'opération, avec l'accord de son médecin. Après l'hyménoplastie, il faudra éviter de prendre de l'aspirine et autres antiplaquettaires afin de limiter les saignements.

Les cicatrices liées à ce type de procédure sont quant à elles minimes et deviennent pratiquement imperceptibles avec le temps.

hyménoplastie

L'hymenoplastie et la pression sociale

Dans de nombreuses sociétés, les préceptes moraux d'une religion donnée ou les coutumes d'un peuple ou d'une nation obligent certaines personnes à se soumettre à une intervention de chirurgie esthétique dans le but d'éviter d'être répudié ou expulsé de leur communauté.

Un des cas les plus évidents en la matière concerne les femmes musulmanes ou de la communauté gitane qui doivent se marier vierges. La perte de la virginité représente dans ces cultures une grande offense envers le mari et peut mettre la femme en danger sachant que parfois cette offense est punie par une lapidation.

Pour éviter ce châtiment, de nombreuses femmes décident d'avoir recours à une hyménoplastie, intervention dont la finalité est la reconstruction de l'hymen, redonnant à la femme sa virginité physique et aux yeux de sa communauté sa pureté.

Il faut rappeler ici que toutes les ruptures de l'hymen ne sont pas dues aux relations sexuelles avec pénétration. La pratique de certains sports peut causer la déchirure de cette membrane. Certaines filles naissent également sans hymen, ce qui les prédestine à passer par un bloc opératoire à l'âge adulte si elles font partie d'une des communautés précédemment mentionnées.

👉🏻 A lire également : Les différentes techniques d'hymenoplastie

Obtenez votre devis en un clic
Nous vous informons gratuitement !

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.