Opération des varices en ambulatoire

Opération des varices en ambulatoire
Mathilde Haroche
Mathilde Haroche
Diplômée en communication d'une école de mode et d'art de vivre, Mathilde est passionnée par l'esthétique et se dédie aujourd'hui à la rédaction d'articles de chirurgie et de médecine esthétique.
Création : 26 sept. 2018 · Actualisation : 3 nov. 2020

Le diagnostic et les symptômes

Une varice au mollet peut être disgracieuse et fait souvent l’objet d’une certaine peur chez beaucoup de personnes. En effet, selon le cas, cela peut être douloureux ou provoquer différentes gênes. En ce qui concerne le diagnostic, il faudra rester attentif aux veines tortueuses et dilatées sur les jambes.

Avant de penser à une chirurgie des varices, il est nécessaire de passer par un examen ultrasonographique. Pour ce faire, il faudra que le patient consulte le service d’angiologie. C’est une étape primordiale, elle permet de confirmer que le réseau veineux est fonctionnel, mais avant cela, les médecins pourront tracer de façon précise la cartographie des veines variqueuses. À partir des résultats, on pourra mieux préparer le drainage veineux des jambes une fois l’intervention terminée.

Quels sont alors les symptômes à vérifier avant de prendre rendez-vous chez le médecin et programmer une éventuelle opération des varices en ambulatoires ? En fonction du patient, les signes pourront être légèrement différents. Mais pour les varices et l’hyperpression veineuse, les points les plus fréquents sont :

  • Les douleurs ;
  • Les sensations de lourdeur ;
  • Les œdèmes ;
  • Les démangeaisons ;
  • Les troubles de la circulation (thrombophlébites) ;
  • Les ulcères cutanés dans les stades un peu plus graves.

↪️ Lire aussi : 3 questions clés concernant la chirurgie des varices

Les étapes pré et post opératoires

Pour une opération des varices en ambulatoire, il faut passer par quelques petites étapes en préopératoire. En premier lieu, il y a la consultation chirurgicale. Le patient sera informé de tout ce qui va se passer, du diagnostic aux techniques opératoires pouvant être utilisées lors de l’opération. Le chirurgien devra aussi l’informer des éventuels risques et complications après une opération des varices.

Le patient aura aussi de plus amples détails sur les règles d’hygiène avant l’opération. C’est une étape qui nécessite une très grande attention. Le patient devra prendre une douche antiseptique la veille et quelques heures avant l’opération. Une dépilation sera aussi effectuée par le phlébologue la veille. Pour les soins postopératoires, le médecin prescrira des pommades anti-inflammatoires, des antalgiques et des anticoagulants injectables. Il est utile de rappeler qu’un devis est strictement obligatoire depuis presque une dizaine d’années, les honoraires y seront mentionnés.

Après cette consultation, il y aura celle de l’anesthésie. Les patients éligibles à une intervention de ce genre (ambulatoire) seront sélectionnés en collaboration avec le chirurgien, le tout en prenant en compte l’état général du patient, les traitements à suivre et les différentes prescriptions postopératoires.

Une fois que le chirurgien et l’anesthésiste auront terminé la visite en fin d’après-midi, le patient pourra sortir. Toutefois, il devra être accompagné par une personne de confiance ce jour-là, sinon, il devra attendre le lendemain pour sortir. Le traitement postopératoire comprend le port de bas de contention après l’opération (pendant au moins 36 heures la première fois, puis pendant toute la journée pendant un mois), la prise d’antalgiques, l’application d’une pommade anti-inflammatoire pour les ecchymoses. Afin de prévenir les phlébites, il faudra aussi suivre un traitement quotidien par anticoagulant pendant 10 jours. Les points cutanés seront enlevés dix jours après l’opération environ.

Comment se déroule l’opération ?

Une opération des varices en ambulatoire se déroule en ces quelques étapes :

  • Un doppler sera réalisé la veille de l’opération, le phlébologue marquera les veines défectueuses qu’il faudra enlever avec du feutre indélébile ;
  • Le patient devra être sous anesthésie générale, dans la majorité des cas ;
  • Le chirurgien passera ensuite à l’éveinage de chaque veine saphène marquée en préopératoire ;
  • La prochaine étape sera la phlébectomie, une pratique qui consiste à réaliser des micro-incisions mesurant 2 mm pour enlever les veines inesthétiques et dilatées (branches des veines saphènes) ;
  • Les perforantes seront ensuite ligaturées par incision si elles provoquent ne serait-ce qu’un léger reflux sanguin du système veineux en direction du réseau superficiel saphène.

↪️ Lire aussi : Éliminer les araignées vasculaires grâce à la sclérothérapie

varices en ambulantoire

Les différentes techniques possibles

Il y a deux techniques possibles pour une opération des varices en ambulatoire :

  • La technique endovasculaire ;
  • La technique chirurgicale.

La première est de plus en plus utilisée aujourd’hui, cette technique consiste à placer délicatement un cathéter à l’intérieur de la veine à problème pour qu’il puisse la détruire de l’intérieur. On peut alors enlever ces varicosités en les brûlant par laser endoveineux ou par sclérothérapie. Cette dernière consiste à injecter un produit sclérosant dans la veine.

Avec cette technique, le patient pourra être opéré en anesthésie locale, ce qui limite les douleurs après l’opération des varices. Elle est aussi appelée la crossectomie. C’est une technique souvent utilisée pour une varice grand saphène.

La seconde technique est chirurgicale, c’est la plus répandue actuellement. On l’appelle plus communément la phlébectomie. Elle est réalisée sous anesthésie partielle ou locale (sur les jambes). Pour réussir cette varicectomie, il faudra que le chirurgien réalise quelques incisions sur les jambes et dans les plis inguinaux afin de mieux accéder aux grosses varices. Ces dernières sont ensuite liées, puis sectionnées avant d’être excisées. Pour accéder aux varices plus petites, le médecin effectuera de petites ponctions cutanées.

Les résultats de l’opération

La convalescence après une opération des varices dépend de chaque cas et de chaque patient, mais en règle générale, la reprise est assez rapide, quelques jours suffisent pour une bonne récupération. Cependant, il faut que le patient porte des bas de contention pendant deux semaines.

S’il choisit de suivre un traitement endovasculaire, il n’aura pas besoin d’être hospitalisé, puisque quelques heures dans un cabinet suffiront. D’un autre côté, une intervention chirurgicale peut être réalisée en ambulatoire et peut nécessiter une hospitalisation de trois jours, en moyenne.

En ce qui concerne l’arrêt du travail, il faut compter environ un à trois jours de repos pour une cure endovasculaire, et entre deux à trois semaines pour une chirurgie.   

Durée et coût de l’opération

Durée : Il n’y a pas vraiment de temps d’opération minimal pour une opération des varices en ambulatoires. Mais selon la gravité du cas, on devra compter entre une et deux heures. Quelques rares fois, un peu plus.

Coût : C’est très varié, cela dépend de plusieurs paramètres, il faudra bien se renseigner sur ce point auprès de l’angiologue, du chirurgien, du phlébologue, ainsi que sur le remboursement par les mutuelles.

Conseil : Le traitement est surtout réalisé durant les saisons fraîches.

↪️ Pour en savoir plus sur le traitement des varices, rejoignez notre Forum !

Vous pouvez également contacter nos médecins spécialisés en varices.

Source :

http://www.clinique-turin.com

https://www.chuv.ch/fr 

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.