J'ai effectué une hymenoplastie à l’hôpital public, je suis rentrée à 08h00 et j'en suis ressorti à 14h, on ma installé dans une chambre individuelle, très stressée et me demandant pourquoi je faisais ça!! 15min on me ramène dans la salle de réveille pour me poser plusieurs questions avant d'aller au bloc, une fois les questions terminées on m'installe au bloc, masque au visage l'annesthésie générale commence, on m'injècte un produits. 15 min plus tard me re-voila dans la salle de réveille on me demande si je me sens bien si je n'ai pas de douleurs, mentalement j'ai au plus mal j'avais honte d'être là mais physiquement ca allait je n'avais pas réellement de douleurs

Je vis dans une famille très très pieuse, et lorsqu'il a été question de me marier, j'ai su que ce serait pour eux (et mon compagnon, le premier qui aurait été au courant, même si je ne lui avais rien dit) le déshonneur d'apprendre que je n'étais plus vierge. En catimini, j'ai pris rendez-vous de mon côté pour me faire une reconstruction de l'hymen. Je n'étais pas pour avant, et je pensais que ma famille serait plus ouverte que ça, mais visiblement ça leur tient très à coeur en fait... Je ne regrette pas du tout de l'avoir fait, même si je sais que c'est sujet à controverse. Personne n'est au courant que j'ai fait cette opération, hormis ma petite soeur qui m'a accompagnée et soutenue. C'est peut-être bizarre, mais je pense que ça aurait pu faire exploser ma famille, donc je suis contente d'avoir pris cette décision.

Lorsque j'avais 13 ans, j'ai subi une agression sexuelle... J'ai mis beaucoup de temps avant d'en parler, notamment avec un psychologue. Je n'arrivais pas à me socialiser et à rencontrer quelqu'un, car je ne voulais pas me mettre en danger. Ma psychologue a trouvé que c'était une bonne idée que je fasse une reconstruction de l'hymen, pas pour redevenir vierge, mais pour essayer de passer l'éponge, d'oublier tout ça. L'intervention en elle-même n'as pas été très longue ni très douloureuse, ce sont plus les suites qui l'ont été. Cela ne fait que quelques mois, et j'ai encore du travail à faire sur moi-même, mais je me sens beaucoup mieux, comme lavée.

Désolant de voir comment un expert médecin refuse un patient car soit disant il ne pratique pas l’opération. Pourtant, j’ai bien insisté avec la secrétaire que sur tous les sites, il pratiquait le traitement vaginale. Je suis étonnée qu’on puisse être refusé par un hôpital privée ! Dites comment je pourrai trouver un docteur près de chez moi qui pourra me consulter ?

Bonjour les filles, je viens d'arriver sur ce forum. Je suis à la recherche d'un bon chirurgien sur Paris et pas très chère, car je suis encore étudiante et cette opération me tien à coeur depuis des années. Aujourd'hui je suis décidé à le faire. J'ai consulté beaucoup de sites mais ils me disent tous entre 1500-2500 euros. C'est une somme énorme pour moi.