Interview avec le Dr Simon Lamquin

Interview avec le Dr Simon Lamquin
Le Dr Lamquin se spécialise en médecine morphologique et anti-âge. Il propose un large éventail de soins lasers pour votre silhouette, et anti-rides pour votre peau.
Création : 14 janv. 2013 · Actualisation : 6 juin 2019

Ce mois-ci, nous vous proposons de découvrir l'interview réalisée avec le Docteur Simon Lamquin, Médecin Esthétique et Anti- Âge, spécialisé dans le rajeunissement du visage.

Issu de la nouvelle génération de médecins spécialisés dans le domaine de la médecine esthétique, il nous explique les nombreux changements dans la prise en charge des patients :

"Les mentalités ont changé, avec un désir de rajeunissement mais, avant tout, avec un résultat qui doit rester naturel. Il est important que les traitements restent réversibles, notamment au niveau des zones qui expriment notre personnalité, sous peine d'obtenir un résultat artificiel mais surtout définitif."

Nous lui avons posé quelques questions pour mieux le connaître et pour comprendre en quoi consiste sa pratique.

Quelle est votre formation ?

Je suis médecin esthétique et anti-âge. À la suite d'un DES de Médecine Générale et d'un parcours classique en médecine générale (ancien interne des hôpitaux de Paris), je me suis dirigé vers la médecine esthétique au travers du Diplôme Inter Universitaire de Médecine Morphologique et Anti-Âge (seul diplôme reconnu par le Conseil de l'Ordre des Médecins pour la pratique de la médecine esthétique).

J'ai ensuite complété ma formation au travers du Diplôme Inter Universitaire Européen des lasers médicaux et du Diplôme Universitaire Alimentation Santé et Micronutrition.

Afin d'approfondir mes connaissances sur les processus de l'avancée en âge, j'ai également réalisé une capacité en Gériatrie. En effet, une prise en charge globale du patient est essentielle et passe obligatoirement par une analyse complète et non pas seulement sur la focalisation d'une zone corporelle en particulier. Il faut bien comprendre que la façon dont on vieillit reflète, avant tout, la façon dont on a vécu et le traitement devra en tenir compte.

Quel est votre parcours professionnel ?

Après avoir réalisé un internat de médecine à la Faculté Saint-Antoine, à Paris, je me suis immédiatement investi dans la médecine esthétique et anti-âge.

J'ai réalisé différents stages chez des praticiens spécialisés dans différents domaines comme les lasers esthétiques, les injections et les fils tenseurs. J'ai fait mon compagnonnage avec ces différents experts et j'ai débuté rapidement.

Comment est né votre centre ?

Mon but est de prendre en charge les patients dans leur globalité afin d'obtenir des résultats naturels. C'est pour cela que ma dernière spécialisation concerne le lifting sans chirurgie, réalisé avec des fils crantés.

Après discussion avec plusieurs confrères, nous sommes d'ailleurs d'accord sur le fait qu'il faut réserver la chirurgie esthétique au cadre extérieur du visage. La partie centrale du visage, c'est-à-dire le triangle de notre personnalité (entre les yeux et la bouche), doit être préservée et traitée sans excès. C'est, très clairement, l'évolution et la tendance actuelle.

Quels sont les traitements et les soins que vous proposez ?

Mes traitements répondent à la nécessité d'avoir un résultat esthétique, naturel et durable. Je crois qu'il est essentiel de traiter toutes les couches du visage :

  • Dans un premier temps, il faut traiter la peau, par exemple en réalisant un traitement laser pour les taches ou un peeling.
  • Dans un deuxième temps, il faut s'occuper des contractions musculaires excessives qui provoquent les rides, etc. Pour cela, on utilise les injections de Botox (toxine botulique) sur le haut et de plus en plus sur le bas du visage.
  • Dans un troisième temps, il faut réaliser un traitement des pertes de volumes, important pour redonner un arrondi au visage. La complémentarité de ces traitements est essentielle pour moi.

Quelles sont vos spécialités ?

Une de mes spécialités est le lifting médical avec fils crantés, une technique qui permet de repousser la chirurgie.

Je réalise également des peelings profonds. Il s'agit, d'ailleurs, de l'une des grandes évolutions de cette année. Avant, ce type de traitement était très lourd mais, depuis peu, il s'est allégé et est devenu presque indolore. Après le traitement, les patients ne doivent rester chez eux que sept à huit jours et ne doivent plus supporter les suites importantes qui, avant, pouvaient durer jusqu'à plusieurs mois.

De manière systématique durant la première consultation, je réalise un plan de traitement personnalisé pour chaque patient qui devra répondre à l'ensemble des problématiques, à l'aide des différentes techniques existantes en médecine esthétique.

De plus, je crois nécessaire de prendre en charge tous les aspects du vieillissement, y compris le vieillissement de l'intérieur, comme l' alimentation. La peau reflète la façon dont on vit, le style de vie et le type d'alimentation que l'on a.

Ainsi, la première consultation permet de faire un bilan global de la peau, de l'intérieur et de l'extérieur, et d'établir un plan de traitements personnalisés puisque chaque patient est différent. Il est non seulement important de prendre en compte les besoins et envies des patients, mais aussi leur style de vie.

Pouvez-vous nous parler un peu des avancées et innovations importantes en médecine et chirurgie esthétique ? Quelles sont les tendances ?

La technique du peeling profond, comme je l'ai indiqué ci-dessus, a énormément évolué cette année et s'est réellement allégée. Concernant les injections, trois choses ont changé :

Acide hyaluronique pour les cernes :

On peut enfin traiter les cernes creux de manière rapide, indolore et naturelle.

Skin Booster ou mésothérapie profonde :

À différence de la mésothérapie classique, où l'on fait de nombreux trous en superficie, là, on met des petites éponges d'acide hyaluronique et de vitamines. On doit réaliser moins de séances et le traitement donne plus de luminosité à la peau, les résultats sont surprenants et, cela, seulement en trois séances, espacées de trois semaines.

PRP ou Plasma riche en Plaquettes :

Le Plasma Riche en Plaquettes permet d'injecter nos propres facteurs de croissance naturellement présents dans notre sang. Pour cela, on réalise au cabinet une prise de sang, on centrifuge le prélèvement sur place, puis on réinjecte la fraction riche en plaquettes chez le même patient. Cette technique va stimuler la peau en profondeur afin d'obtenir une peau réparée et re-densifiée.

Lasers :

Concernant les lasers, nous sommes également face à une évolution importante. Avant, on utilisait des lasers qui n'avaient qu'une seule fonction. Maintenant, on peut mélanger plusieurs longueurs d'ondes et ceci rentre parfaitement dans l'air du temps des traitements plus doux, qui impliquent plus de séances mais dont les suites sont plus légères.

Avec un laser CO2 dit "fractionné", par exemple, on réalise trois à quatre séances, espacées d'un mois à un mois et demi, afin d'obtenir une peau remodelée, plus lisse et lumineuse.

Une des dernières innovations est la LED. Il s'agit d'une lumière froide permettant de créer une photo biostimulation. Selon la couleur choisie, on déclenche, en effet, une régénération, une stimulation, un effet anti-acnéique, un effet contre les vergetures, etc.

Obtenez votre devis en un clic
Nous vous informons gratuitement !

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.

0 commentaires

Trouvez votre médecin