Le lipofiling mammaire - Dr Laurent Oddou

Le lipofiling mammaire - Dr Laurent Oddou
Le Docteur Laurent Oddou est un chirurgien spécialisé et qualifié en Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique, diplômé en Microchirurgie, à Lyon.
Création : 23 avril 2020 · Actualisation : 30 sept. 2020

Quels sont les objectifs d'un lipofilling mammaire ?

Le LFM (lipofilling mammaire) est une intervention chirurgicale qui a pour but d’augmenter le volume de la poitrine en utilisant la propre graisse de la patiente (prélevée par lipoaspiration) le plus souvent sans avoir recours à la mise en place d’un corps étranger (prothèses mammaires). Cette intervention est réalisée sous anesthésie générale en ambulatoire.

À qui s’adresse le lipofilling mammaire ?

Le LFM s’adresse à une personne désireuse d’une augmentation mammaire de volume modéré à moyen et qui ne souhaite pas d’implantation de corps étranger. Il faut bien entendu que la patiente présente suffisamment de graisse prélevable par lipoaspiration.

Pourquoi associer un lipofilling à une pose de prothèse mammaire ?

Après la mise en place de prothèses mammaires, et selon la qualité et l'épaisseur des téguments (peau et tissus sous-cutanés) on peut parfois observer des imperfections de forme ou d'aspect (à type de petits plis). L'association du LFM à la mise en place de prothèse est un raffinement technique permettant d'atténuer ou de prévenir ces petites imperfections qui sont parfois rencontrées. De plus le LFM peut augmenter le volume des seins dans des zones particulières (décolleté, région Inter mammaire) situées en périphérie des prothèses et améliorer ainsi le résultat final.

Quelle est la durée de vie des résultats ?

Les cellules graisseuses transplantées lors de LFM peuvent chacune vivre où se résorber dans un délai de quatre à six mois. Passé ce délai de six mois, le volume global de la poitrine est définitif, constitué par une greffe de tissu adipeux vivant. Ce tissu vivant est donc soumis aux variations pondérales ultérieures. Si la patiente prend du poids la poitrine augmentera et inversement.

Quels sont les avantages et inconvénients d’un lipofilling ?

opération chirurgicale
Dr Laurent Oddou

Nous avons vu que le LFM s'adresse à des patientes qui souhaitent une augmentation modérée et qui présentent des régions où la lipoaspiration est réalisable (afin d'obtenir ce prélèvement adipocytaire).

Les avantages sont l'absence de présence de corps étranger (prothèses) ainsi que l'absence des inconvénients liés à ces prothèses (risque d’infec

tion,

coque, rupture, changement éventuel au-delà de 10ans, absence de risque de LAGC (lymphome anaplasique récemment décrit qui pourrait être lié à certaines prothèses macro texturées)). Par ailleurs, le LFM permet de se débarrasser de capitons ou d'adiposité disgracieuses lors de la première phase de l'intervention (lipo-aspiration).

Les inconvénients - On note une contre-indication en cas de pathologie mammaire personnelle évolutive ou familiale, et la nécessité d'un suivi clinique et paracliniques radiologique dans les suites de l'intervention. Un autre inconvénient réside dans la résorption plus ou moins importante de la graisse transférée (greffée) variant de 30 à 70 % dans les six mois qui suivent l'intervention. D'où la possible nécessité d'un deuxième temps opératoire selon le volume mammaire souhaité et selon la quantité de graisse disponible. Enfin la projection du sein après LFM est moins importante que celle obtenue par prothèses.

Comment se déroule l’intervention ?

La consultation préopératoire permet par l'interrogatoire de connaître les antécédents de la patiente, les contre-indications éventuelles et enfin l'augmentation de volume souhaitée. L'examen clinique met en évidence les zones prélevables (lipo-aspiration). On demande ensuite un bilan échographie mammographie avant de prévoir l'intervention.

L'opération se déroule en trois temps. Premièrement, le prélèvement de graisse réalisé par lipoaspiration selon une technique particulière à faible dépression et avec des canules très fine. Deuxièmement, la graisse est traitée de façon à éliminer tous les composants indésirables et à ne garder que les greffons adipocytaires intactes (cellules graisseuses vivantes). Troisièmement, la greffe adipocytaire (dépose des adipocytes au niveau de la poitrine). C’est le LFM proprement dit qui permet d'injecter le tissu graisseux de façon la plus harmonieuse possible selon le projet établi en préopératoire. Puis, on met en place une contention au niveau des zones prélevées tandis qu'au niveau de la poitrine un soutien-gorge sera mis une semaine après l'intervention.

Quel est le taux de graisse qui se résorbe et en combien de temps ?

La résorption du tissu adipeux injecté varie de 30 à 70 %. Cette résorption s'effectue dans un délai de trois à six mois. Au-delà de six mois, le résultat peut être considéré comme acquis, stable. Il peut alors être complété si nécessaire.

Combien de bonnets peut-on augmenter avec un lipofilling ?

Comme nous l'avons vu le LFM s'adresse plutôt aux patientes qui souhaitent une augmentation modérée. On peut espérer gagner entre une à deux tailles de bonnet en une intervention (selon la résorption de la graisse). Le gain peut-être plus important si on renouvelle l'intervention.

Avant après lipofilling mammaire

Peut-on réaliser 2 séances d’affilée pour avoir encore plus le volume ?

Après une séance de LFM, une deuxième intervention peuvent être réalisée en respectant un délai de six à huit mois.

Au bout de combien de temps peut-on voir les résultats définitifs après l’opération ?

Le résultat d’un LFM peut être considéré comme définitif environ six mois après l’intervention.

Quelles sont les complications possibles d’un lipofilling ?

Les complications d’un LFM sont d’une part les complications de toute intervention chirurgicale liées à l'anesthésie avec possibilité de phlébite, voire d'embolie pulmonaire, d’infection au niveau du prélèvement, au niveau du site receveur (seins) mais elles sont cependant très rares.

Les complications plus spécifiques à cette intervention se situent au niveau des zones de prélèvement avec des douleurs parfois plus importantes calmées par la prise d’antalgiques. Au niveau des zones greffées (poitrine), un œdème est souvent présent, parfois important mais transitoire, la possibilité de nodules ou de kystes bénins qui peuvent se résorber spontanément ou nécessiter une ponction évacuatrice ou une exérèse. Enfin l'apparition de calcification sur les mammographies est classique et ne pose pas de problème d’interprétation par un radiologue confirmé.

L'insuffisance de résultats dus à une résorption importante et/ou une attente de résultats disproportionnés ne constitue pas en elle-même une complication mais réside plus en une incompréhension des possibilités offertes par cette technique.

Quelles sont les autres options à cette opération ?

Il existe une seule autre possibilité d'augmentation mammaire : c'est la mise en place de prothèse. Le volume, la taille et éventuellement la forme sont déterminés en consultation, de même que la voie d'abord ainsi que la situation de la prothèse par rapport aux muscles. À titre anecdotique on peut citer les injections de produits de comblement (acide hyaluronique) qui ne sont actuellement plus autorisées au niveau des tissus mammaires.

Docteur Laurent Oddou 

Obtenez votre devis en un clic
Nous vous informons gratuitement !

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.