Les différentes techniques chirurgicales pour un ventre plat

Les différentes techniques chirurgicales pour un ventre plat
Elodie Fiquet
Elodie Fiquet
Personal trainer avec une formation en Sciences de la Communication. Depuis deux ans, elle combine ses deux professions en écrivant des articles sur la santé et la nutrition.
Création : 14 janv. 2016 · Actualisation : 10 nov. 2020

Les deux traitements principalement utilisés pour corriger les défauts au niveau du ventre sont la liposuccion ou lipoplastie (retirer la graisse de l'abdomen) et l'abdominoplastie (éliminer l'excès de peau et corriger l'avachissement des muscles grâce à une intervention sur les muscles droits de l'abdomen).

Ces deux méthodes originellement entreprises de façon indépendante sont aujourd'hui de plus en plus souvent associées. Le patient obtient ainsi un résultat toujours plus efficace et esthétique.

La liposuccion abdominale ou lipoplastie

Elle est réalisée au moyen de canules connectées à un aspirateur permettant de remodeler l'abdomen ainsi que la ceinture abdominale. Cette opération peut être suffisante lorsque la qualité de la peau du patient est bonne, sans mollesse ni diastasis des grands droits (séparation abdominale).

L'abdominoplastie

On parle d'abdominoplastie lorsqu'on cherche à éliminer toute la peau se trouvant sous le nombril. Cette intervention peut être doublée d'une chirurgie plastique ombilicale qui étire la peau jusqu'à la suturer le long d'une ligne suprapubienne basse (technique similaire à la césarienne qui prévoit une rainure pour replacer le nombril découpé). Cette pratique n'est envisageable que s'il existe un réel excès de peau au niveau de la partie basse de l'abdomen.

mini-abdominoplastie

La mini-abdominoplastie

On utilise cette technique lorsque l'excès de peau abdominale n'est pas trop important. On réalise alors un retrait d'une quantité variable de peau sous le nombril, sans cette fois avoir recours à une chirurgie ombilicale. Ici, le nombril reste en place et peut éventuellement être déplacé vers le bas.

Il a été démontré que la liposuccion abdominale (lipoplastie) permet d'augmenter l'élasticité de la peau tout comme son étirement, sans pour autant la décoller de ses couches profondes. C'est cette révélation qui a permis de révolutionner cette technique en ouvrant les portes à des interventions associées de type abdominoplastie et liposuccion, autrefois jugées risquées.

La combinaison d'une liposuccion et d'une abdominoplastie se nomme lipoabdominoplastie. Une autre association possible est celle de la liposuccion à la mini-abdominoplasite ; dans ce cas-là on parle de lipominiabdominoplastie.

Il existe de nombreuses possibilités permettant de corriger les défauts esthétiques de l'abdomen. Cependant, il est nécessaire de prendre en compte les trois paramètres suivants :

  • L'épaisseur de la couche de graisse (réduite par liposuccion)
  • L'avachissement ou l'excès de peau pouvant co-exister avec une augmentation de l'épaisseur de la couche de graisse (à corriger par chirurgie)
  • L'affaissement des parois musculaires entraînant des gonflements et des inflammations, même en cas d'absence d'augmentation de la couche de graisse ou d'affaissement de la peau.

Ce phénomène que l'on doit souvent à la grossesse ne peut être éliminé au moyen d'exercices physiques, qui peuvent même parfois aggraver la situation. C'est pourquoi il est nécessaire d'avoir recours à une chirurgie plastique des muscles droits de l'abdomen, pour que ceux-ci soient à nouveau correctement unis.

L'abdominoplastie : où, quand, comment ?

Cette opération s'effectue sous anesthésie générale, locale ou péridurale, et dure environ trois heures.

Les effets secondaires sont les mêmes que pour de nombreuses chirurgies, comme par exemple l'excès de sérum qui doit être expulsé par l'incision chirurgicale et peut donc retarder la récupération du patient.

Certains patients présentent des infections au niveau de l'incision, ayant pour conséquence une plus grande prise de médicaments post-opératoires. Dans la plus grande partie des cas la cicatrice est cependant de bonne qualité.

De façon générale, la cicatrice due à l'opération se trouve couverte et donc dissimulée par les sous-vêtements, et possède un temps de guérison similaire à celui d'une incision de césarienne.

Si l'incision devait s'étendre de façon trop importante ou cicatriser de manière irrégulière, celle-ci pourrait être retouchée par le chirurgien.

Obtenez votre devis en un clic
Nous vous informons gratuitement !

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.