Manon Lucci
Manon Lucci
Rédactrice, community manager et copywritter avec une forte expérience dans le domaine de la chirurgie et de la médecine esthétique. Manon se spécialise dans les thèmes de chirurgie intime.
Création : 22 févr. 2016 · Actualisation : 11 déc. 2019

Demander de l’information

Sommaire

  • Introduction
  • Qu'est-ce que la mastopexie ?
  • Qui peut réaliser une mastopexie ?
  • Causes et degrés de ptose
  • Comment trouver le bon chirurgien ?
  • Comment se déroulera la première consultation ?
  • Préparation à l’intervention
  • Anesthésie et hospitalisation
  • Comment se réalise la mastopexie ?
  • Les interventions associées
  • Post-opératoire de la mastopexie
  • Résultats
  • Risques et complications de la mastopexie
  • Questions fréquentes sur la mastopexie
  • Témoignages
  • Bibliographie

Vidéo du Docteur Zerbib

Introduction

Il arrive souvent que les femmes ayant vécu une ou plusieurs grossesses ou de fréquentes fluctuations de poids voient leur poitrine se vider ou s’affaisser, ce qui devient gênant non seulement d’un point de vue esthétique, mais aussi psychologique, causant une perte d’estime de soi. Le seul moyen de faire retrouver à la poitrine son tonus et son élasticité reste la chirurgie esthétique avec la mastopexie, c’est à dire le lifting des seins.

Le sein étant l’élément du corps féminin par excellence, il n’est pas étonnant de savoir que les chirurgies plastiques de la poitrine, occupent les premières positions dans les satistiques. Comme l'indiquent les données recueillies par ISAPS, rien qu'en 2016, plus de 583 000 mastopexie ont été pratiquées dans le monde et 15 580 en France.

mastopexie avant après

Photo du Docteur Weiss

Qu'est-ce que la mastopexie ?

Le mot “pessi” indique que quelque chose doit être réparé ou repositionné dans une forme correcte, alors que "masto" indique que la partie anatomique impliquée est le sein. Cela nous fait comprendre immédiatement que l'objectif de la mastopexie est de soulever et de repositionner les seins, raison pour laquelle on parle aussi de lifting de la poitrine.

Pour effectuer ce type d’intervention, le chirurgien devra enlever l'excès de peau ou la peau détendue qui peut se former après la grossesse, l'allaitement, un changement de poids ou tout simplement en raison du vieillissement. Cette condition du sein s'appelle en médecine une ptôse mammaire, comme spécifié par le Docteur Derhy. En fonction des résultats que la patiente souhaite obtenir, l’opération peut également être réalisée en conjonction avec une augmentation mammaire, réalisant ainsi une mastopexie avec insertion d’implants mammaires.

mastopexie avant après

Photo du Docteur Foissac

Qui peut réaliser une mastopexie ?

La mastopexie peut être pratiquée chez les femmes qui ont atteint l'âge de la majorité, qui sont en bonne santé, qui n'allaitent pas et ne sont pas enceintes au moment de la chirurgie. Sur la base des données recueillies lors de la première consultation, le chirurgien déterminera si la patiente peut être opérée ou non. En général, il n'est pas recommandé de réaliser cette intervention en cas de maladies graves du système cardiovasculaire ou chez les personnes présentant des problèmes de coagulation ou d'hypertension. De plus, si la patiente souhaite effectuer une mastopexie, mais n’a pas encore vécu de grossesse, il est conseillé de différer l’intervention et d’attendre la fin de la grossesse et de l’allaitement.

Le Docteur Picovski explique que la mastopexie est recommandée pour toutes les femmes qui ressentent une insatisfaction à l'égard de leurs seins, au point d'avoir un impact négatif sur leur vie personnelle et sentimentale, en particulier en présence d'une ou plusieurs des affections suivantes:

  • ptôse mammaire
  • asymétrie
  • mamelons ou aréoles allongés ou tombants
degrés de ptôse mammaires

Les degrés de ptôse mammaire

Causes et degrés de ptose

La chute de la poitrine, également appelée ptôse mammaire est due à plusieurs causes, comme nous l’explique le Docteur Derhy :

  • nombre de grossesses
  • surcharge pondérale
  • fluctuation de poids
  • grand volume de la poitrine
  • ménopause
  • tabagisme

En outre, le Docteur Derhy ajoute qu'il existe trois degrés de ptôse mammaire :

  • premier degré : la poitrine apparaît légèrement vidée, le mamelon se trouve au-dessus du niveau du sillon mammaire.
  • deuxième degré : la chute commence à être plus évidente, le mamelon et l'aréole sont au même niveau que le sillon mammaire.
  • troisième degré : perte importante du volume de la poitrine, le mamelon et l'aréole sont situés en dessous du sillon mammaire.
mastopexie avant après

Photo du Docteur Seknadje

Comment trouver le bon chirurgien ?

La première étape, et l’une des plus importantes, consiste à faire appel à un véritable spécialiste, expert et compétent dans la réalisation du lifting du sein. Il ne faut jamais oublier que la mastopexie est une véritable opération. Pour être effectuée en toute sécurité, tout en minimisant les risques possibles, elle doit être réalisée dans une salle d'opération correctement préparée en présence d'un anesthésiste et réalisée par un chirurgien accrédité ainsi qu'habitué à reáliser ce type de procédures.

Nous vous conseillons dans un premier temps de faire vos recherches sur le site du Conseil National des Médecins afin de vérifier que votre professionnel soit bien inscrit dans la catégorie “Chirurgie plastique, esthétique et reconstructrice”. Vous pouvez également vous informer pour savoir s’il fait partie d’associations reconnues comme par exemple l’ISAPS.

Dans un second temps, prenez le temps de naviguer sur les forums avant de trouver différents avis, lisez les opinions des anciennes patientes s’étant fait opérer d’une mastopexie et visionnez des photos avant / après.

Enfin, nous vous recommandons de rencontrer plusieurs chirurgiens avant d’arrêter votre choix ; écoutez les solutions qu’ils ont à vous offrir et surtout, choisissez un médecin qui vous inspire confiance et vous fasse sentir à l’aise.

Comment se déroulera la première consultation ?

Lors de la première consultation, le chirurgien analysera votre état de santé général et vous posera des questions sur vos antécédents cliniques afin de déterminer si une intervention chirurgicale peut être effectuée.

Au cours de la visite, le médecin évaluera à la fois la taille et la forme initiale du sein de la patiente, ainsi que la forme de l'aréole et du mamelon. La qualité et le tonus des muscles et des tissus mammaires sont également à prendre en compte. Tout cela est nécessaire pour que le chirurgien comprenne le degré de ptôse mammaire et établisse les objectifs qui conviennent le mieux à la conformation physique de la patiente afin d'obtenir un résultat naturel.

De plus, à ce stade, le médecin sera également en mesure de déterminer si - en cas d'hypotrophie mammaire ou de développement mammaire médiocre - il peut être souhaitable que la patiente insère des implants mammaires soit pour modeler la forme du sein, soit pour corriger des asymétries.

Ensuite, votre chirurgien vous remettra un devis détaillé et personnalisé comprenant le coût total de l’intervention. Dans le cas où vous souhaiteriez procéder à une mastopexie, vous aurez rendez-vous pour une seconde consultation après 15 jours de délai de réflexion.

Préparation à l’intervention

Le Docteur Picovski nous explique qu’il est important que vous suiviez les indications précises de votre chirurgien pour vous préparer à l’intervention.

Tout d’abord, il est à savoir que l’arrêt de tabac et de contraceptif oral doit se réaliser 1 mois avant la chirurgie, et 1 mois après (dans le cas du tabac), afin de faciliter la cicatrisation et d’éviter les risques associés à l’anesthésie. Vous devrez également arrêter la prise de médicaments contenant de l’aspirine au moins 15 jours avant l’intervention.

Il est important que votre poids soit stable au moment de l’intervention, puisque les fluctuations de poids constituent un facteur aggravant de la ptôse mammaire.

De plus, une mammographie ainsi qu’un bilan pré-opératoire devront être effectués en amont afin d’écarter toute contre-indication. Vous rencontrerez votre anesthésiste au plus tard 48 heures avant la procédure.

La veille au soir et le matin qui précèdent l’intervention, vous devrez prendre une douche bétadinée.

Anesthésie et hospitalisation

Le Docteur Picovski poursuit et nous explique que la mastopexie requiert le plus souvent d’une anesthésie générale. Vous devrez donc être à jeun au moins 6 heures avant l’intervention.

En ce qui concerne l’hospitalisation, la mastopexie peut se réaliser en ambulatoire si votre domicile se trouve proche de l’hôpital, sinon vous serez gardé en observation durant 1 nuit.

mastopexie avant après

Photo du Docteur Luini

Comment se réalise la mastopexie ?

La procédure dure environ 2 à 3 heures. Les incisions peuvent être réalisées selon 3 techniques différentes, comme expliqué par le Docteur Derhy :

  • Technique avec cicatrice en T inversé ou ancre de marine : elle est recommandée chez les patientes présentant une ptôse sévère, qui ne peut pas être corrigée de manière satisfaisante avec d'autres incisions moins invasives. C'est la technique la plus utilisée, puisque c’est la plus traditionnelle et la plus efficace, même en cas de réduction mammaire.
  • Technique avec cicatrice verticale : cette incision se reálise en suivant le périmètre de l'aréole puis se déplace verticalement vers le bas jusqu’au sillon mammaire. Cette technique est recommandée aux patientes présentant un ptôse modérée.
  • Technique round-block (cicatrices péri-aréolaire) : cette technique suit le périmètre de l’aréole, la cicatrice sera quasiment invisible ; elle est indiquée pour les ptôse légères. Elle s’associe souvent à la pose d’implants mammaires.

Les interventions associées

Le Docteur Picovski ajoute que la correction de ptôse mammaire peut être pure, sans implants, mais il peut également y avoir d’autres interventions qui s’y associent en fonction des besoins et des désirs de la patiente :

  • lifting des seins associée à une augmentation mammaire : il s’agit de cas où la poitrine en plus d’être affaissée a été vidée. Notamment suite à une grossesse ou un allaitement. Dans ces cas là, la seule remontée des seins ne suffira pas à donner à la poitrine une apparence esthétique et la patiente peut décider d’associer la pose d’implants mammaires. Il est également possible d’éviter les implants et de réaliser un lipofilling avec la propre graisse de la patiente.
  • correction de ptôse mammaire associée à une réduction mammaire : parfois, l’affaissement de la poitrine se doit à un volume trop important. Dans ces cas là, en plus de retirer l’excédent cutané provoquant la ptôse mammaire, le chirurgien va retirer l’excédent glandulaire.
  • remontée de la poitrine associée à un asymétrie mammaire : il est probable que les deux seins ne soient pas identiques et que le travail du chirurgien diffère lors du lifting de la poitrine. Cependant, il existe des cas où il y a une différence de forme et de volume importante que le chirurgien devra traiter pour un obtenir un résultat esthétique.
mastopexie avant après

Photo du Docteur Weiss

Post-opératoire de la mastopexie

Lors d’une mastopexie simple, sans pose de prothèses la douleur perçue par la patiente est minime, comme nous l’indique le Docteur Picovski. Si la mastopexie a été réalisée en complément d’une pose de prothèses, en revanche, une sensation d'inconfort ou de tension peut être ressentie dans la poitrine, ce qui peut être soulagé par des antalgiques que votre médecin vous prescrira. Il ajoute qu’il est normal que des ecchymoses et un gonflement se forment, mais ils ne dureront pas longtemps. Les fils de sutures sont résorbables, et vous n’aurez pas besoin de les enlever. Si des drains ont été posés, ils seront retirés au deuxième jour de la chirurgie.

Généralement, au cours de la période post-opératoire, un soutien-gorge de contention doit être porté pendan environ 1 mois, mais la convalescence n’est pas de longue durée. La patiente peut reprendre une activité professionnelle au bout d’1 ou 2 semaines et doit éviter de réaliser des efforts physiques pendant au moins 1 mois. Une activité sportive douce et progressive pourra être reprise au bout de 6 semaines.

Enfin, il est conseillé de ne pas dormir sur le ventre pendant au moins 2 semaines afin d’éviter d’exercer une pression excessive sur le sein.

mastopexie avant après

Photo du Docteur Seknadje

Résultats

Le résultat final et la nouvelle forme définitive du sein ne seront pas immédiatement visibles, à la fin de la procédure. Il faudra être patiente avant que l’apparence du sein devienne plus naturelle et que les résultats soient appréciables ; environ 6 mois pour voir les premiers résultats et 1 an pour voir les définitifs explique le Docteur Picovski.

Les cicatrices auront initialement une couleur penchant vers le violet, le rouge ou le rose et disparaîtront progressivement au fil des mois. Pour que les cicatrices guérissent correctement, il est essentiel d'éviter de les exposer au soleil pendant les 3 premiers mois et d’appliquer une crème solaire à haut indice de protection par la suite.

L’ISAPS nous rappelle que les résultats peuvent différer d’une patiente à l’autre et que, des facteurs tels que le vieillissement, la grossesse et les fluctuations de poids peuvent altérer la forme des seins. L'insertion de prothèses pour compléter la mastopexie offre généralement des résultats plus stables dans le temps.

mastopexie avant après

Photo du Docteur Weiss

Risques et complications de la mastopexie

Toutes les interventions chirurgicales comportent des risques et des complications qu’il est important que vous connaissiez avant de vous faire opérer. La SOFCPRE nous parle de risques liés à l’anesthésie, mais aussi au geste chirurgical. Ces derniers peuvent être en partie évités en faisant appel à un chirurgien expérimenté et qualifié

Parmi les complications possibles de la mastopexie, nous retrouvons donc :

  • infections
  • hématome demandant une nouvelle intervention
  • chéloïdes ou cicatrices hypertrophiques
  • problèmes de peau
  • nécrose cutanée
  • asymétrie des mamelons
  • anomalies transitoires ou permanentes de la sensibilité

Questions fréquentes sur la mastopexie

  • Quels résultats peut-on attendre d’une mastopexie ? Les résultats sont toujours très bons et vous permettent d'atteindre le volume et la forme souhaités, en contrastant les signes du vieillissement, comme nous l’indique le Docteur Picovski
  • Après combien de temps peut-on voir les résultats ? Le résultat est appréciable après 2 mois, il sera définitif après 6 mois voire 1 an, comme nous le commente le Docteur Picovski
  • Est-il possible d'éliminer les vergetures du sein par mastopexie ? Seules les vergetures incluses dans la zone de la peau enlevée sont éliminées, les autres restent.
  • A quoi ressemble les cicatrices de la mastopexie ? Les cicatrices sont permanentes, mais dans la plupart des cas, elles disparaissent et s'améliorent considérablement avec le temps. La prédisposition du patient est très importante. Dans le cadre d’une cicatrice en round block, elle deviendra invisible.
  • Peut-on prévenir la ptôse du sein ?  Il est très difficile de l’empêcher, il faut pour cela éviter les changements de poids excessifs. Le port de soutiens-gorge de soutien est également essentiel. La tendance à la ptôse est physiologique. L'activité sportive quant à elle est inefficace
  • Quel est l’âge minimal pour réaliser une mastopexie ? Le Docteur Picovski nous dit qu’il est important que la poitrine ait terminé sa croissance, c’est à dire qu’il faudra attendre d’avoir 17 ans.
  • Combien de temps après l’intervention peut-on tomber enceinte ? Même s’il n’est pas recommandé de tomber enceinte après l’intervention pour ne pas altérer les résultats, le Docteur Picovski recommande d’attendre au moins 1 an.

Témoignages

“J'ai eu mes enfants très jeunes et de grosses prise de poids pour chaque grossesse. Entres chacunes d'elles j'arrivais plus ou moins à reperdre... Du coup mon corp et ma poitrine en a subi les conséquences. [...] je pensais à cette opération depuis 15 ans et j'ai franchis le pas cette année !!!” Lire l’expérience

nanou69 -

“Suite à une perte de poids, mes seins ne me plaisaient plus. La peau n'était plus ferme donc ils tombaient, le mamelon était beaucoup trop large, je les trouvais laids et j'avais l'impression d'avoir perdu ma féminité. J'ai donc pris la décision (1 an auparavant, en novembre 2017) de me faire opérer. [...] J'ai retrouvé ma féminité grâce à la mastopexie”  Lire l’expérience

Leila_ - Nancy, Meurthe-et-Moselle

"Marre de cette poitrine pesante, des soutiens gorges onéreux, des vêtements sombres pour me cacher, de remettre mon dos en place chez l'ostéopathe car je me tiens recourbée en avant pour encore plus cacher ce mal être !" Lire l'expérience

Lalibeldu26 - Valdrôme, Drôme

Bibliographie

"Les informations qui apparaissent sur ce site web sont données à titre indicatif et ne sauraient en aucun cas remplacer les informations que votre médecin, votre chirurgien ou votre spécialiste pourraient vous fournir. Si vous évaluez la possibilité d'effectuer un traitement ou une intervention médicale (également en cas de doute ou de question), adressez-vous directement à votre médecin spécialiste qui vous fournira les informations correspondantes. Multiesthetique n'approuve ni ne recommande aucun contenu, procédure, produit, avis, professionnel de la santé ou tout autre matériel et information figurant dans ce guide ou ailleurs sur ce site web."