Septoplastie : une opération destinée à corriger une déviation de la cloison nasale

Septoplastie : une opération destinée à corriger une déviation de la cloison nasale
Eric Vidal
Eric Vidal
Journaliste spécialisé en médecine et santé. Au cours des 5 dernières années, il a découvert le monde de la divulgation scientifique et de la médecine esthétique.
Création : 6 août 2018 · Actualisation : 16 juil. 2019

La déviation de la cloison nasale peut tout aussi bien concerner le cartilage, les os du nez ou les deux à la fois. Il existe peu de causes pouvant entraîner une déviation de la cloison nasale. Il peut s'agir soit d'une malformation (de naissance ou se développant pendant la croissance) ou d'un traumatisme (pratique d'un sport à risque comme la boxe, accident, …).

Dans quels cas pratiquer une opération de la cloison nasale ?

L'opération de la cloison nasale, ou septoplastie, est envisagée pour les personnes dont la déviation entraîne des conséquences gênantes dans leur vie quotidienne :

  • D'un point de vue physiologique : nez bouché, obstruction nasale, gêne respiratoire, ronflements, infections récurrentes du nez et / ou des oreilles, migraines, etc.
  • D'un point de vue esthétique lorsque la déformation de la forme du nez est visible et jugée inesthétique par la personne.

👃🏼 Pour en savoir plus : La septoplastie, qu'est-ce que c'est ?

En quoi consiste une septoplastie ?

Qu'est-ce qu'une septoplastie ?

La septoplastie est une opération de la cloison nasale qui permet de réduire voire d'éliminer cette déviation. Quasiment indolore, c'est une intervention de chirurgie réparatrice qui prend entre 30 minutes et 1h30. Réalisée sous anesthésie générale, elle ne nécessite pas d'hospitalisation. Dans de très rares cas, une hospitalisation peut être recommandée mais elle n'excèdera pas trois jours.

Deux types d'incision peuvent être réalisés :

  • L'incision endonasale : faite à l'intérieur du nez, ce type d'incision ne laisse pas de cicatrice visible.
  • L'incision par voie externe : faite à la base du nez, ce type d'incision n'est pratiqué qu'en cas de déviation complexe de la cloison nasale.

Déroulement d'une septoplastie

Lors d'une opération de la cloison nasale, ou septoplastie, le chirurgien va s'appliquer à retirer ou à remodeler les parties de la cloison nasale touchées par la déformation qui sont responsables de l'obstruction des sinus et / ou des voies respiratoires. Des sutures sont ensuite faites pour refermer l'incision. Une mèche est posée dans chaque narine pour limiter les saignements et les risques d'œdèmes post-opératoires. Dans certains cas, une opération de la cloison nasale peut nécessiter la pose d'attelles de chaque côté de la cloison nasale.

Opération de la cloison nasale : les précautions à prendre

Le patient opéré pourra reprendre une vie normale dans les jours suivants l'intervention. Cependant, il conviendra de prendre certaines précautions concernant :

  • L'activité sportive. Celle-ci devra être modérée le premier mois suivant une opération de la cloison nasale. Il est notamment conseillé d'éviter la natation par exemple. En outre, il est recommandé d'éviter tout sport comportant un risque de choc au niveau du nez.
  • L'exposition au soleil sera possible qu'après disparition complète des ecchymoses faisant suite à une opération de la cloison nasale.
  • Le tabac : en effet, fumer augmente le risque de complications chirurgicales et post-opératoires, notamment en termes de cicatrisation. De ce fait, les chirurgiens conseillent un arrêt complet du tabac dans les six à huit semaines précédant l'intervention. Idéalement, le patient devra également éviter une reprise du tabac dans les semaines suivant l'opération.

👃🏼 Article lié : Tout ce que vous devez savoir avant une rhinoseptoplastie

shutterstock-62600887.jpg

Suites opératoires d'une septoplastie

Dans les heures qui suivent une opération de la cloison nasale, le patient peut ressentir une gêne liée au pansement nasal et aux mèches. Cependant, les mèches sont retirées le soir même ou le lendemain de l'opération tandis que le pansement sera retiré au bout d'une semaine, de sorte que la gêne ne sera que transitoire.

En outre, dans les semaines suivant l'intervention, une gêne respiratoire peut être ressentie par le patient. Cette gêne est principalement liée à l'œdème et aux ecchymoses post-opératoires. Elle disparaîtra donc progressivement. Le gonflement du nez pourra persister jusqu'à 15 jours après l'opération de la cloison nasale.

Les bénéfices de l'opération sur la respiration seront optimaux à partir de la troisième semaine suivant l'intervention. Néanmoins, il peut s'écouler jusqu'à une année entière avant que la totalité des effets résultant d'une opération de la cloison nasale soit ressentie et appréciable par le patient opéré.

Existe-t-il des risques liés à une opération de la cloison nasale ?

Même si la septoplastie est une opération du nez courante, rapide et quasiment indolore, elle n'est pas sans risque. Comme toute opération à visée chirurgicale, elle comporte des risques et des effets secondaires dont les patients devront être informés avant toute intervention :

  • Changement dans la forme du nez. Si celui-ci est parfaitement admis dans les rhinoseptoplasties qui ont un objectif aussi bien fonctionnel qu'esthétique, le patient doit être conscient qu'une septoplastie fonctionnelle peut elle aussi entraîner un changement de la morphologie générale de son nez (et donc, de son visage).
  • Effets liés à l'opération : œdèmes, ecchymoses, saignements, réduction de l'odorat, infections, cicatrisation excessive, etc. Ces conséquences de l'opération doivent rester provisoires. En cas de persistance de l'un de ces effets, il conviendra de consulter le chirurgien ayant opéré afin de procéder le plus rapidement et le plus efficacement possible à leur résolution.
  • Effets liés à l'anesthésie : problèmes respiratoires, infection, saignement, etc. C'est pourquoi le rendez-vous préopératoire avec l'anesthésiste est essentiel. Lors de ce rendez-vous, il est impératif de donner toutes les informations en votre possession concernant vos antécédents familiaux et médicaux. Ceci afin d'éviter ou de limiter tout effet indésirable des produits anesthésiants utilisés pendant l'intervention.
19565.jpg

Coût et prise en charge d'une opération de la cloison nasale

La CPAM fait la distinction entre trois types d'opération de la cloison nasale :

  • La septoplastie fonctionnelle, indiquée pour les personnes dont la déviation entraîne une obstruction des voies respiratoires. Dans ce cas, l'opération est entièrement prise en charge par la CPAM.
  • La rhinoseptoplastie qui consiste à réduire la déviation tant dans un but fonctionnel pour réduire l'obstruction des voies respiratoires qu'esthétique pour réduire une déformation visible et disgracieuse. Dans ce cas, la CPAM prendra en charge la partie fonctionnelle de l'opération. La partie esthétique restera quant à elle à la charge du patient.
  • La rhinoplastie à but uniquement esthétique qui n'est pas prise en charge par la CPAM. Ce type d'opération coûte entre 2 500 et 4 500 euros. Le prix varie en fonction du type et de la durée de l'intervention, du chirurgien, etc.

👃🏼 Vous avez d'autres questions sur la septoplastie ? Rejoignez notre forum !

Sources :

http://www.dr-kron-chirurgie-esthetique.com

https://sante-medecine.journaldesfemmes.fr

Obtenez votre devis en un clic
Nous vous informons gratuitement !

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.