Soft Lift, le traitement anti-âge avec des fils PDO

Soft Lift, le traitement anti-âge avec des fils PDO
Caroline Richier
Caroline Richier
Rédactrice spécialiste en santé et rajeunissement. Grâce à sa formation en biologie, elle écrit des articles populaires sur le bien-être et la médecine.
Création : 29 sept. 2016 · Actualisation : 16 juil. 2019

La méthode Soft Lift avec des fils PDO (polydioxanone) représente une nouvelle approche dans le domaine des traitements anti-âge, pas seulement au niveau du visage et du cou mais aussi pour le corps. Il s'agit là d'une procédure médicale très peu invasive offrant des résultats naturels.

Le Docteur Gabriela Stelian, spécialiste de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique au centre médical San Babila de Milan, nous renseigne sur ce nouveau type de traitement.

Les fils de polydioxanone sont des appareils médicaux déjà employés depuis de nombreuses années et ayant prouvé leur efficacité à la fois dans le cadre de chirurgies générales mais aussi cardiovasculaires. Ce type de fil permet d'obtenir un effet stimulant sur la production de collagène tout comme de soutenir les tissus. Ces fils d'auto-ancrage permettent de redéfinir les contours du visage. Ils portent aussi le nom de Contour Thread Lift.

Déroulement de l'intervention

La procédure consiste à installer les fils au niveau du derme, montés sur de très petites et fines aiguilles, dans le but de faciliter le repositionnement de la peau lâche. On utilise un certain type d'aiguille qui, à la différence des aiguilles traditionnelles, a le même diamètre externe mais un diamètre interne plus important. Il n'est donc pas nécessaire d'employer de plus grosses aiguilles et le patient n'expérimentera ainsi pas de gênes importantes.

Le Soft Lift est une thérapie moins invasive et moins coûteuse que le lifting chirurgical. Les fils sont faciles à mettre en place et l'intervention est donc moins longue qu'une procédure chirurgicale. On parle même de « Lunchtime Lift » ou lifting de la pause déjeuner pour souligner la rapidité d'intervention, à peine une heure.

L'action de Soft Lift n'est pas celle d'un lifting immédiat. Elle apporte plutôt à la peau du visage un aspect plus compact. Par rapport au lifting chirurgical, on peut employer la méthode du Soft Lift dans le cas d'un relâchement de la peau peu prononcé. Cette intervention est en effet :

  • Moins agressive que la chirurgie
  • Moins stressante pour le patient
  • Bien tolérée
  • Ne nécessite pas d'anesthésie
  • Ne nécessite pas de repos
  • Ne présente pas d'effets secondaires
  • Apporte une bonne tension des tissus
3.jpg

Les microfils de polydioxanone ont une épaisseur comprise entre 0.05 et 0.20 mm et sont insérés comme nous l'avons déjà expliqué au moyen de très fines aiguilles comme les aiguilles d'insuline ou à peine plus épaisses. La longueur des aiguilles et donc des fils varie en fonction de la zone de traitement. S'il s'agit d'intervenir au niveau du corps les aiguilles seront plus longues que celles employées au niveau du visage, s'agissant de traiter des zones plus étendues. La procédure ne requière pas d'anesthésie dans la plupart des cas et on traitera simplement la zone d'intervention avec de la glace.

Le positionnement des aiguilles et donc des fils est facilité par un équipement permettant de suivre les lignes de tension de la peau et de former un réseau capable d'étirer les tissus. Le patient aura recours à une ou plusieurs séances, espacées de 3 à 4 mois en moyenne.

Mécanisme d'action

L'insertion des fils dans la peau provoque un soulèvement biologique partiel auto-induit, par le biais de deux mécanismes :

  • La biostimulation : l'action des fils entraîne un effet tonifiant grâce à une augmentation du métabolisme et un effet stimulant sur la microcirculation, améliorant par la même occasion la luminosité du visage.
  • La stimulation mécanique : cette stimulation mécanique (compression, étirement, traction) crée une réponse au niveau du corps qui peut être ou non positive selon le type de stimulation exercée. Le tissu conjonctif est riche en fibroblastes, essentielles pour la santé de la peau. Les fils mis en place sensibilisent ces cellules qui produisent alors du collagène et autres composantes responsables de la turgescence de la peau. Une autre réponse du corps peut être une contraction et une traction modérée des tissus environnants.

Les fils PDO sont entièrement absorbés par une action hydrolytique au bout de 6 à 8 mois après l'intervention, de façon totalement naturelle et sans danger. La biostimulation et l'effet lifting se prolongent quant à eux dans le temps, le support exercé par les fils ayant produit au fil des mois une importante stimulation endogène dont les bénéfices seront visibles bien plus longtemps.

👉🏼 A lire également : Avantages des fils tenseurs : rajeunissement et embelissement sans douleurs 

Obtenez votre devis en un clic
Nous vous informons gratuitement !

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.