Tout le contenu de cette page est généré par les utilisateurs réels du portail et non par des médecins ou des spécialistes.

Augmentation mammaire Bonnet A à C

Traitement réalisé Vaut la peine
magik
Toulouse · Création : 22 juil. 2020 · Actualisation : 13 févr. 2021
Expérience

Bonjour à toutes,

J'ai souhaité partager l'expérience de mon augmentation mammaire pour donner un maximum d'infos à d'autres filles qui veulent se lancer aussi.


Mensurations, taille, poids, etc.: 1m60, 45kg, 80-85A initialement

Prothèses: rondes, lisses, 270CC, profil haut, incision sous-mammaire, rétro-musculaire, résultat: 85C

Date: 10 juin 2020 à Toulouse

Prix: 4000€, sans prise en charge (avec une nuit d'hospitalisation car opérée l'après-midi)


Contexte et convalescence: toujours été complexée par ma poitrine, mais jamais osé faire le pas de rencontrer un spécialiste. Mon copain se rendait compte que je ne me trouvais pas jolie, que je n'aimais pas ma poitrine car j'avais du mal à remplir certains vêtements. C'est lui qui a évoqué le fait de pouvoir changer ça en allant voir un chirurgien. Au départ, j'avais du mal à me l'avouer, moi qui n'avais jamais pensé sauter le pas, de me dire "ça n'arrive qu'aux autres".

J'ai donc eu une 1ère consultation en octobre 2019 auprès d'un chirurgien que je connaissais déjà. Mais n'ai pas donné suite à ce RDV: démission, changement de travail, voyages prévus, etc. Et puis j'avais surtout très peur (douleurs, anesthésie, piqûre, sang...). Je me suis convaincue que je n'étais pas faite pour la chirurgie. Mais toujours complexée. Puis, mon copain a remis le sujet sur la table en mars 2020, et m'a convaincue cette fois-ci de me lancer ("t'inquiète, si c'est uniquement la douleur qui te fait peur, on te donnera tous les médicaments qu'il faut pour te shooter").

RDV pris fin mars puis arrive le confinement... RDV maintenu donc je m'y rends: on discute de l'opération, de la taille des prothèses, il me prend en photo et prend mes mensurations. Vu la situation sanitaire (covid), il me dit qu'il ne peut pas prévoir d'opération pour le moment mais qu'il me met sur liste d'attente. Je dois le rappeler en mai. Le déconfinement se précisant, je rappelle mon chirurgien en mai qui me dit de rappeler mi-juin car aucune visibilité à ce moment-là sur les opérations. Et par surprise, il me rappelle 1 semaine après pour me proposer deux dates: 3 ou 10 juin, soit 2 ou 3 semaines après! Ultra rapide! J'opte pour le 10 juin. 2ème RDV avec le chirurgien 1 semaine avant l'opération pour signer le consentement, reprendre les mesures, faire des essayages de prothèses et poser mes dernières questions.

J'ai donc RDV mercredi 10 juin à 11h à la clinique pour me faire opérer l'après-midi et y passer la nuit (ce qui m'a grave rassurée). 2 jours avant l'opération je vois encore l'anesthésiste qui me prescrit une dernière prise de sang. Les 3-4 jours avant l'opération, je me sens excitée et impatiente, pas trop de stress. La nuit avant l'opération, je prends un cachet pour m'aider à dormir (à base de plantes) et je passe une nuit pas trop mal. Jour-J: je me réveille vers 7h pour pouvoir prendre un petit-déjeuner. Puisque je passe au bloc l'après-midi, j'ai le droit de manger jusqu'à 8h du matin au plus tard. Je finis de préparer mes affaires et je prends le métro pour me rendre à la clinique (seule car mon copain travaillait). Je passe voir le chirurgien pour le marquage avant l'opération et rejoint ma chambre (individuelle, c'est top!). On me dit que je serai la première à passer au bloc l'après-midi: OUF !! Je me voyais pas attendre plusieurs heures... Je m'installe dans ma chambre, le stress commence à monter mais j'arrive à gérer: j'écris à mes proches, je joue sur mon téléphone pour penser à autre chose et faire passer le temps.

Puis je me prépare avec les vêtements pour le bloc (blouse, chaussons, charlotte et masque). On vient me chercher à 13h50 direction le bloc: une première pour moi qui n'ai jamais été opérée. On m'installe dans un couloir devant la salle de bloc, je croise une infirmière, l'anesthésiste, puis mon chirurgien qui me dit qu'on va bientôt y aller et qui me rassure gentiment. J'entre dans la salle d'opération (atmosphère trop chelou mais tout va tellement vite que t'as pas le temps de réfléchir). On m'installe sur la table d'opération: branchement des électrodes, du tensiomètre, on me met le cathéter et les infirmières et le chirurgien essayent de me détendre en même temps. Puis je m'endors sans me rendre compte de quoi que ce soit.

Je me réveille tout doucement dans la salle de réveil, un papi à côté s'était mis à râler très fort. Je peine à ouvrir les yeux tellement je suis dans le gaz, une infirmière arrive et me demande si j'ai mal. Je lui réponds "un peu" mais à vrai dire je ne me souviens même pas si j'ai vraiment eu mal. Je lui demande l'heure et dans mes souvenirs, elle me dit qu'il est 17h30. A ce moment-là, j'ai soif et j'ai la gorge super sèche à cause de l'intubation. Mon chirurgien passe me voir rapidement et me tapote sur la jambe en me disant que tout s'est bien passé. Puis je remonte en chambre vers 18h30-45. Je n'ai plus de notion de temps de ma soirée/nuit, la morphine fait bien son effet. J'ai super faim et super soif mais je ne peux pas manger ni boire tout de suite, au risque de me sentir mal ou de vomir après l'anesthésie. Mais tout allait bien pour moi. J'ai vu pour la première fois ma nouvelle poitrine (malgré les pansements). Je ressentais comme une forte pression dans ma poitrine mais je n'avais pas mal.

Au cours de la soirée et de la nuit, le chirurgien est venu pour savoir comment j'allais et me dire quelle taille de prothèses il avait mise (240 ou 270CC). Les infirmières venaient régulièrement pour prendre ma tension, vérifier mes drains (eh oui, à mon grand regret) et me demander si je voulais me lever pour aller aux toilettes (super important, car il ne faut pas tarder à se lever pour aller aux toilettes, c'est plutôt signe de "bonne santé/condition"). Plus tard dans la soirée, j'ai appelé l'infirmière pour qu'elle m'aide à aller aux toilettes, chose que je n'ai pas pu concrétiser parce que j'ai fait un malaise. Retour au lit, on retentera plus tard. J'ai fini par y aller dans la nuit il me semble, mais le lendemain j'ai à nouveau fait quelques malaises en voulant me relever. Je n'ai vraiment pas beaucoup dormi la première nuit, sachant que je ne dors jamais sur le dos...

J+1: je n'ai aucune douleur, je ressens simplement une pression dans ma poitrine et des sensations de courbatures, c'est tout! Moi qui craignais le pire...

Au programme du lendemain d'opération: changer les pansements, enlever les drains, mettre le soutif de contention, me laver et rentrer à la maison. Mon copain travaillent jusqu'à 19h, je me voyais mal rentrer seule chez moi en Uber, surtout après avoir fait plusieurs malaises (idem pour l'infirmière qui m'a dit de rester dans ma chambre jusqu'à ce qu'on vienne me chercher, trop sympa!). J'appréhendais tellement qu'on m'enlève les drains... au final je n'ai rien senti d'un côté, et de l'autre un petit peu mais ça picote très fort/brûle un peu juste sur le coup et après plus rien. J'ai pu voir ma nouvelle poitrine bien gonflée, ça me faisait presque peur, je n'osais même pas fermer mon soutif de contention, ni les toucher, ni les regarder trop longtemps. C'était bizarre pour moi. Fin de la journée, mon copain me cherche, retour à la maison... dîner, douche (en faisant attention aux pansements) et dodo avec 3 coussins pour être bien posée. Bouteille d'eau et doliprane à proximité.

Les premières nuits se sont ressemblées: réveil vers 3-4h du matin, doliprane, rendormie jusqu'à 7-8h. Mais jamais aucune douleur. Je n'avais pris que 2 jours de congés pour ma convalescence: comme on était en déconfinement, j'étais en télétravail donc trop pratique. J'ai repris le travail (en télétravail) le vendredi, soit 2 jours après l'opération. Autant dire que j'étais dans mon lit toute la journée avec mon ordi :) J'ai même pu voyager en train le dimanche (à J+4) parce que je rentrais voir ma famille à l'autre bout de la France. Pas franchement confortable mais supportable :) En ce qui concerne les pansements et la douche, j'ai pu mouiller les cicatrices dès le vendredi à J+2 (en faisant attention bien sûr, j'avais mis du film étirable autour pour éviter au max qu'elles soient mouillées). Mes cheveux, c'est mon copain puis ma soeur qui mes les ont lavés :)

Aujourd'hui, je suis à 6 semaines post-op: bien que j'aie eu peur de regretter après mon opération, aujourd'hui je suis super contente du résultat! Ça change ma vie, je suis trop heureuse de pouvoir essayer les vêtements qui ne m'allaient pas avant, et que je remplis aujourd'hui. Je dois garder mon soutif de contention pendant 3 mois avec le contenseur (jusqu'à septembre). Et pour cet été, je pourrais me mettre en maillot et me baigner, mais porter mon soutif dès que j'en ai l'occasion. La cicatrice est superbe, très fine, je mets de la crème Cicaplast tous les jours après la douche. Et pour cet été, de l'écran total bien sûr :) Je reprends le sport doucement: vélo, mini-stepper, squats, marche. Je ne peux pas lever les bras trop haut, ni trop les solliciter. Je n'ai pas encore retrouvé la sensation à mes seins.

Photos avant/après: avant opération / jour-J / J+8 / 5 semaines post-op

Êtes-vous sûr de vouloir éliminer cette photo ?

jd1605

· Cahors

· 13 févr. 2021

Bonjour Magik,
Je vous remercie beaucoup pour votre témoignage bien détaillé. Je viens d'avoir ma 1ère consultation hier avec un chirurgien à Toulouse. Opération prévue le 05 mai. Je suis un petit gabarit, 1m59 et 47kg, poitrine 85A voir moins tellement je suis plate 😂. Nous sommes partis sur 300cc profil modéré sous le muscle mais plus j'y pense et surtout en voyant vos photos, plus je me dis que cela risque d'être un peu trop gros. Je vais sûrement me raviser et partir sur un volume moins important (250cc/270cc max) qui sera plus en harmonie avec ma silhouette. Enfin je l'espère ! C'est vraiment très dur de choisir une taille ... surtout la bonne, je ne veux pas me tromper. Je suis en plein doute ... Je peux vous demander par quel chirurgien vous vous êtes faite opérer ? En tout cas, votre résultat est plus que réussi, c'est très joli. Cela me permet de comparer même si j'ai moins de poitrine que vous initialement.
Je pense recontacter mon chir rapidement pour lui faire part de ce changement.
Je vous remercie encore et j'espère que vous aurez l'occasion de me lire 😉

Êtes-vous sûr de vouloir éliminer cette photo ?

Posts antérieurs

Augmentation mammaire Bonnet A à C rondes, lisses, 270CC, profil haut, incision sous-mammaire, rétro-musculaire

Traitement réalisé Vaut la peine
magik
Toulouse · Création : 22 juil. 2020 · Actualisation : 7 oct. 2020
Expérience

Bonjour à toutes,

J'ai souhaité partager l'expérience de mon augmentation mammaire pour donner un maximum d'infos à d'autres filles qui veulent se lancer aussi.


Mensurations, taille, poids, etc.: 1m60, 45kg, 80-85A initialement

Prothèses: rondes, lisses, 270CC, profil haut, incision sous-mammaire, rétro-musculaire, résultat: 85C

Date: 10 juin 2020 à Toulouse

Prix: 4000€, sans prise en charge (avec une nuit d'hospitalisation car opérée l'après-midi)


Contexte et convalescence: toujours été complexée par ma poitrine, mais jamais osé faire le pas de rencontrer un spécialiste. Mon copain se rendait compte que je ne me trouvais pas jolie, que je n'aimais pas ma poitrine car j'avais du mal à remplir certains vêtements. C'est lui qui a évoqué le fait de pouvoir changer ça en allant voir un chirurgien.

Au départ, j'avais du mal à me l'avouer, moi qui n'avais jamais pensé sauter le pas, de me dire "ça n'arrive qu'aux autres". J'ai donc eu une 1ère consultation en octobre 2019 auprès d'un chirurgien que je connaissais déjà. Mais n'ai pas donné suite à ce RDV: démission, changement de travail, voyages prévus, etc. Et puis j'avais surtout très peur (douleurs, anesthésie, piqûre, sang...). Je me suis convaincue que je n'étais pas faite pour la chirurgie. Mais toujours complexée. Puis, mon copain a remis le sujet sur la table en mars 2020, et m'a convaincue cette fois-ci de me lancer ("t'inquiète, si c'est uniquement la douleur qui te fait peur, on te donnera tous les médicaments qu'il faut pour te shooter").

RDV pris fin mars puis arrive le confinement... RDV maintenu donc je m'y rends: on discute de l'opération, de la taille des prothèses, il me prend en photo et prend mes mensurations. Vu la situation sanitaire (covid), il me dit qu'il ne peut pas prévoir d'opération pour le moment mais qu'il me met sur liste d'attente. Je dois le rappeler en mai. Le déconfinement se précisant, je rappelle mon chirurgien en mai qui me dit de rappeler mi-juin car aucune visibilité à ce moment-là sur les opérations. Et par surprise, il me rappelle 1 semaine après pour me proposer deux dates: 3 ou 10 juin, soit 2 ou 3 semaines après! Ultra rapide! J'opte pour le 10 juin. 2ème RDV avec le chirurgien 1 semaine avant l'opération pour signer le consentement, reprendre les mesures, faire des essayages de prothèses et poser mes dernières questions. J'ai donc RDV mercredi 10 juin à 11h à la clinique pour me faire opérer l'après-midi et y passer la nuit (ce qui m'a grave rassurée). 2 jours avant l'opération je vois encore l'anesthésiste qui me prescrit une dernière prise de sang. Les 3-4 jours avant l'opération, je me sens excitée et impatiente, pas trop de stress. La nuit avant l'opération, je prends un cachet pour m'aider à dormir (à base de plantes) et je passe une nuit pas trop mal.


Jour-J: je me réveille vers 7h pour pouvoir prendre un petit-déjeuner. Puisque je passe au bloc l'après-midi, j'ai le droit de manger jusqu'à 8h du matin au plus tard. Je finis de préparer mes affaires et je prends le métro pour me rendre à la clinique (seule car mon copain travaillait). Je passe voir le chirurgien pour le marquage avant l'opération et rejoint ma chambre (individuelle, c'est top!). On me dit que je serai la première à passer au bloc l'après-midi: OUF !! Je me voyais pas attendre plusieurs heures... Je m'installe dans ma chambre, le stress commence à monter mais j'arrive à gérer: j'écris à mes proches, je joue sur mon téléphone pour penser à autre chose et faire passer le temps. Puis je me prépare avec les vêtements pour le bloc (blouse, chaussons, charlotte et masque).

On vient me chercher à 13h50 direction le bloc: une première pour moi qui n'ai jamais été opérée. On m'installe dans un couloir devant la salle de bloc, je croise une infirmière, l'anesthésiste, puis mon chirurgien qui me dit qu'on va bientôt y aller et qui me rassure gentiment. J'entre dans la salle d'opération (atmosphère trop chelou mais tout va tellement vite que t'as pas le temps de réfléchir). On m'installe sur la table d'opération: branchement des électrodes, du tensiomètre, on me met le cathéter et les infirmières et le chirurgien essayent de me détendre en même temps. Puis je m'endors sans me rendre compte de quoi que ce soit.

Je me réveille tout doucement dans la salle de réveil, un papi à côté s'était mis à râler très fort. Je peine à ouvrir les yeux tellement je suis dans le gaz, une infirmière arrive et me demande si j'ai mal. Je lui réponds "un peu" mais à vrai dire je ne me souviens même pas si j'ai vraiment eu mal. Je lui demande l'heure et dans mes souvenirs, elle me dit qu'il est 17h30. A ce moment-là, j'ai soif et j'ai la gorge super sèche à cause de l'intubation. Mon chirurgien passe me voir rapidement et me tapote sur la jambe en me disant que tout s'est bien passé. Puis je remonte en chambre vers 18h30-45. Je n'ai plus de notion de temps de ma soirée/nuit, la morphine fait bien son effet. J'ai super faim et super soif mais je ne peux pas manger ni boire tout de suite, au risque de me sentir mal ou de vomir après l'anesthésie. Mais tout allait bien pour moi. J'ai vu pour la première fois ma nouvelle poitrine (malgré les pansements). Je ressentais comme une forte pression dans ma poitrine mais je n'avais pas mal. Au cours de la soirée et de la nuit, le chirurgien est venu pour savoir comment j'allais et me dire quelle taille de prothèses il avait mise (240 ou 270CC). Les infirmières venaient régulièrement pour prendre ma tension, vérifier mes drains (eh oui, à mon grand regret) et me demander si je voulais me lever pour aller aux toilettes (super important, car il ne faut pas tarder à se lever pour aller aux toilettes, c'est plutôt signe de "bonne santé/condition"). Plus tard dans la soirée, j'ai appelé l'infirmière pour qu'elle m'aide à aller aux toilettes, chose que je n'ai pas pu concrétiser parce que j'ai fait un malaise. Retour au lit, on retentera plus tard. J'ai fini par y aller dans la nuit il me semble, mais le lendemain j'ai à nouveau fait quelques malaises en voulant me relever. Je n'ai vraiment pas beaucoup dormi la première nuit, sachant que je ne dors jamais sur le dos...


J+1: je n'ai aucune douleur, je ressens simplement une pression dans ma poitrine et des sensations de courbatures, c'est tout! Moi qui craignais le pire... Au programme du lendemain d'opération: changer les pansements, enlever les drains, mettre le soutif de contention, me laver et rentrer à la maison. Mon copain travaillent jusqu'à 19h, je me voyais mal rentrer seule chez moi en Uber, surtout après avoir fait plusieurs malaises (idem pour l'infirmière qui m'a dit de rester dans ma chambre jusqu'à ce qu'on vienne me chercher, trop sympa!). J'appréhendais tellement qu'on m'enlève les drains... au final je n'ai rien senti d'un côté, et de l'autre un petit peu mais ça picote très fort/brûle un peu juste sur le coup et après plus rien. J'ai pu voir ma nouvelle poitrine bien gonflée, ça me faisait presque peur, je n'osais même pas fermer mon soutif de contention, ni les toucher, ni les regarder trop longtemps. C'était bizarre pour moi. Fin de la journée, mon copain me cherche, retour à la maison... dîner, douche (en faisant attention aux pansements) et dodo avec 3 coussins pour être bien posée. Bouteille d'eau et doliprane à proximité. Les premières nuits se sont ressemblées: réveil vers 3-4h du matin, doliprane, rendormie jusqu'à 7-8h. Mais jamais aucune douleur.

Je n'avais pris que 2 jours de congés pour ma convalescence: comme on était en déconfinement, j'étais en télétravail donc trop pratique. J'ai repris le travail (en télétravail) le vendredi, soit 2 jours après l'opération. Autant dire que j'étais dans mon lit toute la journée avec mon ordi :) J'ai même pu voyager en train le dimanche (à J+4) parce que je rentrais voir ma famille à l'autre bout de la France. Pas franchement confortable mais supportable :)

En ce qui concerne les pansements et la douche, j'ai pu mouiller les cicatrices dès le vendredi à J+2 (en faisant attention bien sûr, j'avais mis du film étirable autour pour éviter au max qu'elles soient mouillées). Mes cheveux, c'est mon copain puis ma soeur qui mes les ont lavés :)

Aujourd'hui, je suis à 6 semaines post-op: bien que j'aie eu peur de regretter après mon opération, aujourd'hui je suis super contente du résultat! Ça change ma vie, je suis trop heureuse de pouvoir essayer les vêtements qui ne m'allaient pas avant, et que je remplis aujourd'hui. Je dois garder mon soutif de contention pendant 3 mois avec le contenseur (jusqu'à septembre). Et pour cet été, je pourrais me mettre en maillot et me baigner, mais porter mon soutif dès que j'en ai l'occasion. La cicatrice est superbe, très fine, je mets de la crème Cicaplast tous les jours après la douche. Et pour cet été, de l'écran total bien sûr :)

Je reprends le sport doucement: vélo, mini-stepper, squats, marche. Je ne peux pas lever les bras trop haut, ni trop les solliciter. Je n'ai pas encore retrouvé la sensation à mes seins.

Êtes-vous sûr de vouloir éliminer cette photo ?

stephanie37260
Beauty Ambassadrice

· Tours

· 7 oct. 2020

Merci pour ton retour d’expérience je me reconnais un peu dans ton profil.
Je mesure 1,56 pr 45kg j’ai eu 2 enfants ils m’on vidé les seins. Je fais actuellement un 85A pas rempli.
Mon chirurgien me propose des prothèses arion en 245cc sous muscle sous mammaire
En regardant sur leur site ça correspond à un profil modéré ça me perds complètement... j’ai peur que la taille soit juste et que le profil convienne pas je n’arrive pas à me décider ...

Êtes-vous sûr de vouloir éliminer cette photo ?

Actualiser mon expérience
Actualiser mon expérience
Cette expérience vous a plu ?
Expliquez votre expérience de chirurgie esthétique
Commencer maintenant
Voir toutes

Plus d'expériences

Les informations publiées sur Multiesthetique.fr ne substituent en aucun cas la relation entre le patient et son médecin. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.