Manon_Lucci
Manon_Lucci
Rédactrice, community manager et copywritter avec une forte expérience dans le domaine de la chirurgie et de la médecine esthétique. Manon se spécialise dans les thèmes de chirurgie intime.
Création : 22 févr. 2016 · Actualisation : 18 janv. 2019

Sommaire

  • Introduction
  • A quoi sert le ballon gastrique ?
  • Qui peut opter pour cette technique ?
  • Comment choisir mon médecin ?
  • Comment se passe le premier rendez-vous avec le médecin ?
  • Les consultations précédant la pose du ballon
  • Les différents types de ballon gastrique
  • Comment se préparer à la pose du ballon gastrique ?
  • Comment se réalise la pose du ballon gastrique ?
  • Comment se réalise le retrait du ballon ?
  • Comment se passent les suites de l’intervention ?
  • A quoi ressemble le régime après le ballon gastrique ?
  • Changements corporels
  • Les risques du ballon gastrique
  • Questions fréquentes
  • Témoignages
  • Bibliographie
obésité en France

Introduction

En France, 14.5% de la population adulte est considérée comme obèse, soit 6,5 millions de personnes, et selon les estimations de l’OMS la tendance mondiale est à l’augmentation d’ici les 10 prochaines années. Notre mode de vie sédentaire et le manque de temps nous conduisent souvent à adopter un style de vie nuisible à notre santé, mais il est encore possible d’inverser la donne. Lorsque les régimes et l’activité physique ne suffisent plus, il existe de nombreuses solutions pour nous aider à perdre du poids et à adopter une vie saine, comme dans le cas du ballon gastrique.

Ballon gastrique

Le ballon gastrique

A quoi sert le ballon gastrique ?

Le ballon instragastrique, ou ballon gastrique (BIG), est un ballon qui se pose dans l’estomac, afin de donner aux patients une sensation de satiété plus rapide, limitant ainsi la prise d’aliments et pouvant aboutir à une perte de poids. Contrairement aux autres chirurgies bariatriques, il s’agit d’une intervention simple et rapide, qui ne laisse pas de cicatrice, et qui n’est pas définitive. Le ballon gastrique a une durée limitée dans le temps, puisqu’il est retiré au bout de 6 ou 12 mois. Le Docteur Vianna Costil le décrit comme un “traitement non chirurgical de l’obésité”.

Il est indiqué pour les patients souffrant d'obésité mais qui ne souhaitent pas se soumettre à une intervention plus invasive et difficile comme par exemple une chirurgie de réduction de l'estomac.

Obésite en France

Qui peut opter pour cette technique ?

Le ballon gastrique s’adresse aux personnes souffrant d’obésité et n’ayant pas réussi à perdre du poids grâce à une technique traditionnelle (régime + activité physique) surveillée par des professionnels de la santé.

L’indice de masse corporelle (IMC) minimum à avoir afin d’être candidat à la pose du ballon gastrique dépend du type de ballon et du choix du médecin qui vous opérera. Certains médecins préfèrent poser le ballon sur des personnes ayant un IMC plus élevé.

Selon la Clinique des Champs Elysées, il s’adresse aux personnes souffrant d’obésité ou pré-obésité, possédant un IMC de 27 ou plus. Selon la Clinique Mayo, le ballon gastrique est destiné aux personnes ayant un IMC compris en 30 et 34.

Le Docteur Vianna Costil nous explique également que le ballon gastrique n’est pas recommandé si une autre chirurgie bariatrique a déjà été effectuée, lors de la grossesse, ni pour les personnes souffrant de hernie hiatale (de hauteur supérieure à 3cm). Il n’est également pas recommandé aux personnes ayant des troubles de la coagulation, des troubles psychiatriques, ni des addictions. Il est conseillé d’arrêter la prise d’anti-inflammatoires et d’aspirine.

Comment choisir mon médecin ?

En France, les chirurgiens bariatriques et les médecins gastro-entérologues sont autorisés à réaliser la pose d’un ballon gastrique.

Avant de choisir votre médecin, vérifiez qu’il soit inscrit au Conseil National de l’Ordre des Médecins, et qu’il fasse partie d’associations savantes, comme la SOFFCO.MM (Société Française et Francophone de Chirurgie de l’Obésité et des Maladies Métaboliques).

Première consultation avec le médecin

Comment se passe le premier rendez-vous avec le médecin ?

Lors de votre première consultation avec le médecin, celui-ci vous posera des questions sur vos motivations, votre parcours et votre situation actuelle, afin d’établir un bilan de votre état de santé. Il vous expliquera comment fonctionne la pose du ballon gastrique, comment se déroule le post-opératoire, vous parlera du régime à adopter avant et suite à l’intervention et du suivi dont vous aurez besoin tout au long du traitement. Il vous expliquera les points positifs et les négatifs du ballon, et pourra évaluer combien de kilos vous aurez la possibilité de perdre grâce à cette intervention. Il vous dressera également un devis détaillé.

Profitez de cette consultation pour poser toutes vos questions à votre chirurgien, si vous pensez avoir besoin d’un coach ou d’un nutritionniste, n’hésitez pas à lui en parler, il pourra sans doute vous conseiller et vous rediriger vers des professionnels de confiance.

obésité

Les consultations précédant la pose du ballon

Le Docteur Vianna Costil nous commente que quatre consultations sont possibles avant la pose du ballon gastrique. Tout d’abord la consultation avec le médecin responsable de la pose du ballon, mais aussi une consultation de diététique pour vous aider à adopter un nouveau mode de vie après la pose et à modifier vos habitudes alimentaires. Ensuite, il se peut que vous ayez besoin d’un suivi psychologique, dans le cas où votre poids serait lié à un trouble du comportement alimentaire. Enfin, vous devrez obligatoirement avoir rendez-vous avec l’anesthésiste pour planifier l’intervention.

Photo du ballon gastrique de la marque Orbera

Photo du ballon gastrique de la marque Orbera

Les différents types de ballon gastrique

Le Docteur Vianna Costil nous explique qu’il existe plusieurs types de ballons gastriques, qui s’adaptent à tous les besoins et toutes les situations :

  • Orbera : Ce ballon a une durée de vie de 6 mois et est destiné aux personnes ayant un IMC compris entre 27 et 35. Son enveloppe est en silicone, et il est rempli avec 500 à 700 cc de solution saline stérile bleue.
  • Orbera 355 : Ce ballon quant à lui a une durée d’un an, et s’adapte aux personnes d’un IMC compris entre 30 et 40. Il possède les même caractéristiques que le ballon précédant.
  • Elipse : Le ballon de la marque Elipse dure seulement 4 mois, son enveloppe est en polyuréthane et il est rempli avec 500 cc de solution saline. Il est adapté aux personnes ayant un IMC entre 27 et 35. Il s’ingère sans anesthésie, ni fibroscopie et se dégonfle seul au bout de 4 mois avant d’être éliminé naturellement par le tube digestif.
  • Heliosphere Bag : Il s’agit d’un ballon d’une durée de vie de 6 mois, destiné à un IMC de 27 à 35. Son enveloppe est en polyuréthane, il est rempli avec 720 cc d’air et pèse 30g.
  • Spatz : le ballon Spatz a une durée de vie d’un an et se destine à un IMC entre 30 et 40. Il possède une enveloppe en silicone et est ajustable grâce à une tubulure reliée au ballon, ce qui permet de diminuer son volume en cas de mauvaise tolérance, ou bien de l’augmenter si la perte de poids stagne. Il est initialement rempli de 550 cc de solution saline stérile bleue.
  • Medsil : Il s’agit d’une ballon d’une durée de vie de 6 mois pour un IMC de 27 à 35. Il est composé d’une enveloppe en silicone et est rempli de 500 à 700 cc de solution saline stérile bleue.

Tous les ballons sont mis en place et retirés par fibroscopie, sauf dans le cas du ballon Elipse.

La solution saline qui remplit les ballons est teintée d’une couleur bleue pour des raisons de sécurité. Ainsi, si le ballon venait à rompre, le patient le noterait tout de suite dans ses urines.

Ballon gastrique Orbera

Image d’Orbera

Comment se préparer à la pose du ballon gastrique ?

Votre chirurgien vous donnera toutes les indications nécessaires relatives à votre préparation. Il est possible qu’il vous demande de réaliser différentes analyses de laboratoires et des examens avant l’intervention.

La clinique Mayo nous informe qu’il est également possible que l’on vous demande de réduire votre consommation d’aliments et de liquides avant l’opération, tout comme il est probable que votre chirurgien vous invite à débuter une activité physique.

Pose du ballon gastrique

Comment se réalise la pose du ballon gastrique ?

La pose du ballon gastrique est relativement simple et se réalise sous sédation en anesthésie locale et en ambulatoire, ce qui veut dire que vous pourrez rentrer chez vous le jour même. La Clinique des Champs Elysées nous indique que la mise en place s’effectue sous endoscopie et dure entre 20 et 30 minutes.

C’est un ballon dégonflé qui sera introduit dans votre estomac. Fixé à un tube souple, il sera inséré par la bouche avec un endoscope jusqu’à l’estomac. Une fois placé, la solution saline stérile de couleur bleue sera injectée par un petit tube pour le remplir. Le ballon se scelle automatiquement après que le tube soit retiré. La caméra permet au docteur de voir le ballon qui se gonfle petit à petit et de s’assurer qu’il soit mis en place correctement.

Retrait du ballon gastrique

Retrait du ballon gastrique

Comment se réalise le retrait du ballon ?

Comme lors de la pose, le retrait se réalise lors d’une endoscopie, sous anesthésie locale avec sédation et en ambulatoire. Le retrait dure une quinzaine de minutes.

Le médecin introduira un tube pour perforer le ballon et aspirer le liquide qui se situe à l’intérieur. Après cela il saisira le ballon dégonflé pour l’extraire par l’oesophage puis la bouche, comme nous l’explique le Docteur Vianna Costil.

Ballon gastrique Orbera

Image d’Orbera simulant la réaction de l’estomac lors de l'absorption de liquide, provoquant la sensation de satiété.

Comment se passent les suites de l’intervention ?

La Clinique Mayo nous informe que durant la première semaine, “le patient devra se nourrir exclusivement d’un régime liquide, avant de passer à un régime d’aliments en purée et mous la deuxième semaine. À partir de la troisième semaine, le patient pourra incorporer les aliments solides.”

Durant les jours suivant la pose du ballon, il est probable que vous sentiez un certain inconfort dans l’estomac. Votre corps sera en train de s’habituer au ballon. Durant cette période, il est probable que vous souffriez de nausées, de ballonnement, de diarrhée ou même de crampes. Il est également courant que les patients vomissent durant les premiers jours suivant la pose. Il est conseillé de ne pratiquer aucune activité physique durant 24 heures.

Régime

A quoi ressemble le régime après le ballon gastrique ?

Il est important que vous suiviez à la lettre les conseils de votre chirurgien en matière d’alimentation afin que votre intervention soit une réussite. La Clinique des Champs Elysées nous dresse un bilan complet du régime à suivre après la pose du ballon gastrique :

1ère semaine : Le régime doit être strictement liquide. Il est recommandé de consommer plus de 2L de liquides par jour (eau, jus de fruit, bouillon…). Si vous le souhaitez, vous pouvez avoir recours à des substituts de repas liquides durant cette semaine pour maintenir stable votre apport de calories et de nutriments. Les boissons gazeuses et l'alcool sont totalement à éviter durant la première semaine, et durant la durée du traitement en général, car premièrement le gaz dilate l’estomac et de plus, les sodas et boissons alcoolisées ont un haut apport calorique qui n’est pas compatible avec un régime.

2ème semaine : L’estomac s’habitue petit à petit à sa nouvelle taille, vous pourrez désormais introduire les aliments mous, comme la purée, la soupe, toujours à caractère sain, c’est à dire contenant peu de graisses, de sucre, et de calories. Il est conseillé de manger lentement et de bien mâcher les alimentants pour donner le temps au cerveau de vous signaler que votre estomac est rempli.

À partir de la 3ème semaine : Vous pourrez commencer à incorporer des aliments solides. Il est important de choisir des aliments sains, cuisinés par vous-même de préférence et de beaucoup boire d’eau. Il est déconseillé de boire et de manger en même temps, c’est pour cela qu’il est recommandé de boire au moins un verre d’eau 30 minutes avant le repas, et deux verres d’eau 30 minutes après pour rincer le ballon.

Il est conseillé de se faire suivre par un nutritionniste durant la durée du traitement pour vous assurer de prendre de bonnes habitudes alimentaires, qui seront nécessaires pour continuer à perdre des kilos et pour stabiliser votre poids lors du retrait du ballon.

Certaines personnes décident également de faire appel à un coach sportif pour adopter un mode de vie plus sain et pour que la transition vers un nouveau mode de vie soit plus facile.

Pour en savoir plus sur le régime, cliquez ici

avant après régime

Changements corporels

L’engagement du patient à changer de mode de vie et d’alimentation est essentiel au succès de l’intervention.

Les patients peuvent perdre jusqu’à 1kg par semaine grâce à la pose du ballon. Certains patients perdent entre 15 et 20 kilos en six mois. Selon la Clinique Mayo, durant les six mois suivants la pose du ballon il est normal de perdre entre 10 et 15% du poids corporel total. Lors d’un test clinique où 255 adultes avec un IMC de 30 à 40, les personnes avec un ballon gastrique et un suivi diététique ont perdu 29% de leur excès de poids en six mois, alors que les personnes ayant reçu un simple suivi diététique ont perdu uniquement 14%.

Lors de cette perte importante de poids, les patients améliorent également leur santé à nivel global en réduisant les risques de souffrir une maladie cardiaque ou un accident cérébrovasculaire, en réduisant leur tension artérielle, ainsi que l’apnée du sommeil et les risques d’avoir un diabète de type 2.

avant après le ballon gastrique

Les risques du ballon gastrique

Comme lors de toute opération, il y a des risques concernant la pose du ballon gastrique. Vous risquez notamment de vous sentir mal durant les jours suivant l’intervention, avec des nausées et des vomissement. Le Docteur Vianna Costil nous précise qu’il peut également il y avoir un reflux gastrique persistant ou une gastrite. Le ballon pourrait également se dégonfler s’il n’est pas retiré dans les délais prescrits, il existe alors un risque d’occlusion intestinale (sauf dans le cas du ballon Elipse).

Questions fréquentes

  • Combien de poids peut-on perdre à l’aide du ballon gastrique ? La perte de poids la plus courante est comprise entre 10 et 25 kilos durant les 6 mois où le ballon est mis en place. Mais pour cela, il faudra changer d’alimentation et de mode de vie. Un ballon posé sans suivi diététique n’aura pas autant de succès.
  • Reprend-on du poids après avoir enlevé le ballon gastrique ? Afin d’éviter de reprendre du poids après avoir enlever le ballon, il est important que vous changiez vos habitudes alimentaires dès la pose. Nous ne le répéterons jamais assez, un suivi nutritionnel est essentiel pour vous accompagner durant le traitement, et pour stabiliser votre poids voire vous aider à continuer à en perdre une fois le ballon retiré.
  • Peut-on avoir recours à cette intervention plusieurs fois au cours d’une vie ? Il n’y a pas de contre indications particulières pour avoir recours à cette intervention plus d’une fois. Cependant si le premier traitement a échoué, vous devrez vous posez les questions nécessaires afin de vous assurer que cette deuxième intervention sera une réussite.
  • Est-il pris en charge par la sécurité sociale ? Le ballon gastrique n’est pas remboursé par la sécurité sociale.
  • Que se passe t-il si le ballon se rompt ou s’il n’est pas retiré ? Si le ballon se rompt, vos urines seront automatiquement colorées, ce qui vous permettra d’appeler au plus vite votre médecin afin de procéder au plus vite au retrait du ballon. Si le ballon n’est pas retiré dans les délais pour lequel il a été conçu, vous risquez qu’il se rompe et devrez donc le retirer en urgence, afin d’éviter d’occlusion intestinale.

Témoignages

“Pose du ballon le 26 janvier et au 15 mars je suis à moins 12 kilos. Je n'ai jamais perdu du poids aussi vite, sans trop de douleur et de changement dans ma vie.” Lire l'expérience

Odin3 - Bondy, Seine-Saint-Denis

“Mise en place d’un ballon il y a 4 jours. Après 3 jours difficiles la vie reprend normalement. Une sensation de satiété très rapide. Une aide nutritionnelle. Suis persuadée d’avoir pris la bonne décision pour perdre du poids rapidement. Je suis motivée et j’espère voir les kilos s’envoler ! 25 à perdre à 50 ans. J’ai un ballon pour 1 an.” Lire l'expérience

M007 - Paris (Ville), Paris

“J'ai 46 ans et 25 kilos de trop. 1.71 m pour 94.7 kg Voilà 12 jours je me suis fait poser le ballon. Aujourd'hui j'ai déjà perdu 5.2 kg et je recommence à prendre confiance en moi.

Même si j’avoue que les 4 premiers jours ont été difficiles mais j'ai vraiment été soutenue par mon chirurgien. Je ne regrette à aucun moment de l'avoir fait et je suis impatiente de voir l'évolution de semaine en semaine” Lire l'expérience

ValSanchez - Cagnes-sur-Mer, Alpes-Maritimes

Bibliographie

"Les informations contenues dans cette page ne peuvent en aucun cas, ni ne prétendent, remplacer les informations fournies individuellement par votre chirurgien plasticien, votre médecin esthétique ou votre spécialiste. En cas de doute, votre chirurgien plasticien vous fournira les réponses nécessaires. Si vous envisagez de subir une intervention de chirurgie plastique ou esthétique, faites appel à un spécialiste en chirurgie plastique, reconstructive et esthétique."