Vérifié par :
Le Dr Avallone se spécialise exclusivement en chirurgie digestive et viscérale. Il réalise des interventions de chirurgie bariatrique, de l'intestin et du colon, ainsi que de la vésicule biliaire.
Actualisation : 8 nov. 2021
Information rédigée par : Mathilde Haroche

Sommaire

  • Introduction
  • Objectif
  • Quelles sont les différentes techniques de réduction de l’estomac ?
  • Comment choisir mon chirurgien ?
  • I/ L’anneau gastrique
  • II/ La sleeve gastrique
  • III/ Le bypass gastrique
  • Tableau comparatif des différentes techniques
  • Les résultats
  • L’après chirurgie bariatrique
  • Questions fréquentes sur la réduction de l'estomac
  • Témoignages
  • Bibliographie

Introduction

En France, environ 15% de la population souffre d’obésité et 50% est en surpoids selon les chiffres de l’OMS. De mauvaises habitudes alimentaires, un manque d'exercice physique et une vie sédentaire sont les principales causes à l’origine de ce fléau qui touche de plus en plus de personnes. Quand les régimes classiques et le sport ne suffisent plus à retrouver un poids correct et une vie équilibrée, la chirurgie bariatrique devient alors la seule solution.

avant / après chirurgie bariatrique

Expérience de Chris69

Objectif

L’objectif d’une intervention de réduction de l’estomac est d’aider les patients obèses à perdre du poids efficacement sur le long terme, tout en les aidant à retrouver des habitudes alimentaires saines et à adopter un nouveau mode de vie. Les chirurgies de réduction de l’estomac représentent un nouvel espoir pour les patients ayant déjà essayé de perdre une grande quantité de poids dans le passé mais qui n’y sont pas parvenu. D'autres solutions existent comme par exemple le ballon gastrique.

Mais qu'est ce que l'obésité ?

Selon ce que nous indique la SOFFCO.MM (Société Française et Francophone de Chirurgie de l’Obésité et des Maladies Métabolique) , l’obésité se définit par un excès de poids pour une certaine taille, dû à l'augmentation de la masse graisseuse. Il existe un moyen simple de savoir si l’on souffre d’obésité ou de surpoids. Il suffit pour cela de calculer son IMC (IMC =poids (kg) / taille (m)2). Un IMC de 24.9 définit une personne en surpoids, et l’on peut être considéré comme obèse à partir d’un IMC de 29.9.

Quelles sont les différentes techniques de réduction de l’estomac ?

Il existe plusieurs techniques pour réduire la taille de l’estomac. Toutes possèdent leurs avantages et inconvénients  et s’adaptent à différents profils de patients, comme nous l’expliquent les professionnels de la SOFFCO.MM :

  • L’anneau gastrique

L’anneau gastrique, également appelé gastroplastie, consiste à placer un anneau ajustable autour de la partie supérieure de l’estomac, ce qui créé une petite poche. Cette poche sera vite remplie par une petite quantité d’aliments, provoquant ainsi une sensation de satiété.  Les aliments passeront petit à petit dans la seconde partie de l’estomac, comme dans le cas d’un sablier. Le patient devra alors modifier ses habitudes alimentaires et réapprendre à manger lentement afin de ne pas bloquer le passage des aliments. L’anneau peut être ajusté grâce à un boiîtier qui est placé sous la peau et qui est directement relié à l’anneau. Pour serrer l’anneau, il faudra anesthésier localement la peau, et injecter quelques centimètres cubes de liquide dans le boîtier qui va alors gonfler l’anneau gastrique, et donc l’ajuster.

  • La sleeve gastrectomie

La sleeve, ou gastrectomie longitudinale en manchon, retire les 2/3 de l’estomac et en particulier la partie contenant les cellules qui sécrètent la ghréline (l’hormone de l’appétit). L’appétit est directement diminué, l’estomac se transforme en un tube vertical qui laissera rapidement passer les aliments dans l’intestin.  L’absorption des aliments est donc préservée.

  • Le bypass gastrique

Le bypass gastrique est une intervention beaucoup plus compliquée même si aucun organe est retiré. Lors de cette chirurgie, le chirurgien va couper l'estomac et relier directement l'oesophage à l'intestin grêle grâce à un court-circuit.  Les aliments sont moins assimilés puisqu’ils passent directement dans l’intestin grêle, ce qui obligent les patients à prendre des suppléments de vitamines à vie et à réaliser des contrôles réguliers pour éviter les carences.  Lors de cette intervention, la suture réalisée au pied de l’anse et en Y, c’est la principale différence entre le bypass et le mini bypass.

  • Le mini bypass gastrique

Le mini bypass quant à lui est une technique de récente et de plus en plus réalisée qui n’a de mini que le nom. Lors de cette intervention, le chirurgien va réaliser une petite poche dans l’estomac et va créer une seule  suture, formant une anse en forme d’oméga. Cette technique est suspendue et interdite en France pour le moment. 

différentes techniques de réduction de l’estomac

Les différentes techniques de réduction de l'estomac

avant / après chirurgie bariatrique

Expérience de Sha_9214

Comment choisir mon chirurgien ?

En France, les médecins qui peuvent réaliser une chirurgie de réduction d’estomac sont les chirurgiens bariatriques ou les chirurgiens spécialisés en chirurgie digestive.

Il est important que vous fassiez appel à un chirurgien agréé, compétent et qualifié avant de réaliser votre intervention. C’est pour cela que nous vous conseillons tout d’abord de faire vos recherches sur le site du Conseil National des Médecins, afin de vérifier que votre chirurgien soit bien agréé.

N’hésitez pas non plus à vérifier qu’il passe partie d’autres sociétés, comme par exemple la SOFFCO.MM qui regroupe tous les chirurgiens spécialisés en traitement de l’obésité.

Enfin, lisez les commentaires d’anciens patients sur internet avant de prendre RDV afin d’en savoir plus sur votre chirurgien. 

Le Dr Salvatore Avallone nous informe que bientôt l'assurance maladie va limiter la réalisation de ces interventions à des centres très spécialisés.

I/ L’anneau gastrique

Il s’agit de la technique la plus simple de chirurgie bariatrique, qui consiste à poser un anneau ajustable autour de la partie haute de l’estomac pour diminuer l’absorption d’aliments comme nous l’avons dit précédemment.

  • Qui est candidat ?

Cette technique est adaptée aux personnes ayant un IMC compris entre 35 et plus, avec des maladies associées, ils pourront béneficier de l'anneau gastrique, à savoir qu'il est de moins en moins pratiqué en France.

  • Avantages et inconvénients

Il s’agit de l’intervention la plus facile à réaliser et la plus courte. L'avantage le plus important est que c'est une intervention réversible. Cependant, il s’agit d'une méthode très plebecité il y a 10 ans mais aujourd'hui il y a de moins en moins de chirurgie d'anneau gastrique pour éviter les corps étrangers dans le ventre. De plus, les vomissements sont faciles avec un anneau gastrique.

  • Anesthésie et modalités d’hospitalisation

L’intervention est réalisée sous anesthésie générale. Vous pouvez être hospitalisé durant 1 à 2 nuits ou bien réaliser cette chirurgie en ambulatoire et donc rentrer chez vous le jour même.

  • Préparation à l’intervention

Afin de vous préparer à l’intervention, il est important que vous suiviez les recommandations de votre chirurgien et notamment que vous arrêtiez de fumer et de prendre une contraception orale le mois précédant la chirurgie et que vous ne preniez pas de médicaments contenant de l’aspirine au moins 15 jours avant. Il faudra également que vous soyez à jeun le matin de l’opération. Avant l'opération vous recevrez des antalgiques et anticoagulants par injections sous cutanée nous informe le Dr Salvatore Avallone.

  • Technique chirurgicale

Le chirurgien va placer un anneau gastrique ajustable autour de la partie supérieure de l’estomac afin de créer une petite poche. Les aliments mettront plus de temps à descendre dans la seconde partie (effet sablier)  ce qui va créer une sensation de satiété rapide, comme nous l’indique la SOFFCO.MM.

  • Post-opératoire

Votre médecin vous prescrira des antalgiques pour calmer la douleur et les gênes durant les premiers jours. Selon votre travail, vous aurez besoin d’un arrêt d’1 à 2 semaines après l’intervention.

Durant le premier mois vous allez vous habituer petit à petit aux sensations de l’anneau dans votre estomac, mais il ne sera pas encore gonflé.

L’anneau sera normalement resserré à la fin du premier mois, mais ce n’est pas obligatoire (cela dépend de votre perte de poids).

  • Alimentation post-opératoire

Il est important que vous suiviez les instructions de votre médecin concernant la reprise progressive d’alimentation après votre intervention. La pose d’un anneau gastrique n’est pas anodine et vous aurez besoin de temps pour vous habituer à votre nouvel estomac. 

  • La première semaine : l'alimentation est liquide (boissons, soupes...)
  • La deuxième semaine : l'alimentation est mixée
  • La troisième semaine : les aliments sont hachés

En fonction des patients, la texture du régime peut se maintenir d'une semaine à l'autre, si le patient ne supporte pas de passer du liquide à une alimentation mixée par exemple.

    Bien entendu, les boissons gazeuses, l’alcool, ainsi que les aliments trop gras et trop sucrés sont à éviter car ils pourraient compromettre vos résultats.

    • Perte de poids prévue

    Il est en moyenne prévu que le patient perde 40% de son excès de poids en 1 an et 50% en 5 ans.

    • Complications et risques

    Même s’il est rare que l’anneau gastrique produise des complications, il est tout de même important que les futurs patients connaissent tous les risques et complications possibles avant de se soumettre à cette intervention comme nous l’indique la SOFFCO.MM :

    Complications précoces juste après l'intervention:

    • risques liés à l’anesthésie générale
    • fistule (3%) perte de l'étanchéité de l'estomac
    • saignements
    • phlébite
    • embolie pulmonaire
    • hémorragie
    • infection

    Complications tardives même des années après. :

    • perforation
    • ulcère
    • carences nutritionnelles
    • sténose
    • occlusion intestinale
    • dumping syndrome
    • constipation
    • accélération du transit
    • échec
    • flatulences
    • mortalité (0,5%)
    avant / après chirurgie bariatrique

    Expérience de  Mar_9315

    II/ La sleeve gastrique

    La technique de la sleeve ou du manchon est plus difficile à réaliser mais il s’agit d’une opération intermédiaire entre l’anneau et le bypass. C'est l'intervention la plus pratiquée en France. L’intervention dure entre 1 et 2 heures et vous serez obligatoirement hospitalisé pour une durée d'un jour. Le chirurgien coupe l’estomac et crée une poche verticale (tube) d’⅓ qui sera la nouvelle taille de l’estomac. Il s’agit de l’intervention de chirurgie bariatrique la plus réalisée de nos jours.

    • Qui est candidat ?

    La sleeve est adaptée aux patients possédant un IMC à partir de 35 et ayant un grand apport de nourriture.

    • Avantages et inconvénients

    Lorsque le médecin va retirer une partie de l’estomac, il va retirer la partie contenant les cellules responsables de sécréter la ghréline, c’est à dire l’hormone qui stimule l’appétit, vous aidant ainsi à perdre du poids. Cette technique a l’avantage de ne pas perturber l’absorption d’aliments et les vomissements sont rares. La perte de poids est assez conséquente sur le long et court termes. Cependant il s’agit d’une technique qui n’est pas réversible… ce qui est important à savoir avant de se lancer. Néanmoins, l’estomac va progressivement se dilater et la sleeve perdra donc en efficacité au bout de quelques années (5 à 7 ans).

    • Anesthésie et modalités d’hospitalisation

    La sleeve est réalisée sous anesthésie générale et vous serez hospitalisé durant une journée.

    • Préparation à l’intervention

    Là encore il faudra arrêter de fumer ainsi que de prendre des médicaments contenant de l’aspirine, ainsi qu’une contraception orale avant l'intervention. Vous devrez être à jeun avant l’intervention.

    • Technique chirurgicale

    La SOFFCO.MM nous explique que le médecin va retirer une grande partie de l’estomac, environ les ⅔, et va alors créer un tube vertical en guise d’estomac. Les aliments passeront ainsi plus rapidement dans l’intestin. En diminuant la taille de l’estomac de plus de moitié, l’appétit est diminué.

    • Post opératoire

    Le lendemain, votre médecin vous prescrira des antalgiques pour calmer la douleur et un kiné vous aidera à vous asseoir et à faire des gestes simples. Vous aurez besoin d’un arrêt de travail de 2 à 3 semaines selon la nature de votre activité.

    Vous aurez 3 à 5 petites cicatrices au niveau du ventre. Le chirurgien pourra utiliser des fils résorbables, qui partiront seuls en quelques jours, ou bien des agrafes, qu’il faudra faire retirés une fois la peau cicatrisée.

    Une infirmière à domicile pourra vous changer les pansements tous les 2 ou 3 jours et vous injectera les anticoagulants par injection sous cutanée.

    • Alimentation post-opératoire

    Il faudra répéter le même schéma que pour la pose de l’anneau gastrique. N’oubliez pas qu’il est important que vous mangiez lentement, dans le calme et des petites quantités.

    • Perte de poids prévue

    Il est prévu que vous perdiez 60% de votre excès de poids la première année, et jusqu’à 70% en 5 ans.

    • Complications et risques

    Pour cette intervention aussi, nous pouvons cités plusieurs types de risques et de complications possibles comme nous l’indique ABCD chirurgie :

    • risques liés à l’anesthésie générale
    • hémorragie
    • fistule
    • uclcère
    • sténose (rétrécissement au niveau de l’estomac restant)
    • inefficacité du traitement
    • reflux gastro-oesophagien
    • inflammation de l’oesophage
    • dilatation de l’estomac
    • thrombose de la veine porte
    • Mortalité : 0,2 %

    III/ Le bypass gastrique

    Le bypass gastrique est l’intervention la plus délicate et compliquée concernant la réduction d’estomac. L’intervention consiste à couper l’estomac et à relier la poche gastrique à l’intestin grêle, 150 cm au plus bas.. Cette opération va réduire le volume de l’estomac et de modifier le circuit alimentaire.

    • Qui est candidat ?

    Les candidats sont les patients possédant obèses, les patients avec un IMC supérieur à 45, ont plus de probabilité de contracter des maladies telles que le diabète ou l'hypertension, l'espérance de vie est également diminuée. 

    • Avantages et inconvénients

    Le bypass gastrique apporte une perte très importante avec peu de vomissements, en revanche c'est une opération complexe qui demande un suivi très sérieux. 

      • Anesthésie et modalités d’hospitalisation

      Il s’agit là encore d’une opération qui se réalise sous anesthésie générale, et qui nécessite une hospitalisation de une journée.

      • Préparation à l’intervention

      Il est important que vous suiviez les recommandations de votre chirurgien pour vous  préparer à l’opération. Vous devrez donc arrêter de fumer, de prendre un anticonceptif oral, ainsi que les médicaments contenant de l’aspirine. De plus, vous devrez être à jeun le jour de l’intervention.

      • Technique chirurgicale

      La SOFFCO.MM nous informe que le médecin va réaliser une court-circuit en connectant directement la poche gastrique à l’intestin grêle. L’estomac n’est donc pas retiré, mais les aliments passent directement dans l’intestin, et sont donc moins bien assimilés. La sensation de satiété est directe puisque l’estomac ne peut pas être rempli d’aliments.

      • Post-opératoire

      Votre médecin vous prescrira des médicaments pour calmer la douleur ainsi que des injections d'anticoagulants. Vous aurez besoin d’un arrêt de travail de 3 à 4 semaines en fonction de la nature de votre profession. Vous aurez 3 à 4 cicatrices sur le ventre qui auront été fermées avec du fils résorbables.

      • Perte de poids prévue

      Le bypass offre la perte de poids la plus spectaculaire, il est prévu que le patient perde 70% de son excès de poids en 1 an, et 80% en 5 ans.

      • Complications et risques

      Il existe plusieurs types de complications et risques liés au bypass gastrique : 

      Complications tardives même des années après. :

      • perforation
      • ulcère
      • carences nutritionnelles
      • sténose
      • occlusion intestinale
      • dumping syndrome
      • constipation
      • accélération du transit
      • échec
      • flatulences
      • mortalité (0,5%)

      Complications précoces juste après l'intervention:

      • risques liés à l’anesthésie générale
      • fistule (3%) perte de l'étanchéité de l'estomac
      • saignements
      • phlébite
      • embolie pulmonaire
      • hémorragie
      • infection
        Le bypass

        Différences entre bypass et mini-bypass

        Tableau comparatif des différentes techniques

        A continuation, nous vous offrons un récapitulatif et une comparaison des différentes techniques de réduction de l'estomac. Toutes possèdent des avantages et des inconvénientes et s'adaptent à différents types de patients.

        Anneau gastrique Sleeve gastrectomie Bypass
        Technique Un anneau ajustable est placé autour de la partie supérieure de l’estomac 2/3 de l’estomac sont retirés. L’estomac est réduit à une poche verticale Court-circuit : une petite partie de l’estomac est directement reliée à l’intestin grêle
        Candidat IMC entre 35 et 45, 3 gros repas par jour, sans grignotage IMC entre 35 et 45, un grand apport de nourriture IMC supérieur à 45, alimentation plutôt sucrée
        Difficulté Facile Difficile Très difficile
        Durée de l’intervention 15 à 30 minutes 1 heure 1h30 à 3h
        Réversibilité Réversible Non Complexe
        Anesthésie Anesthésie générale Anesthésie générale Anesthésie générale
        Hospitalisation Une journée Une journée Une journée
        Arrêt de travail 2 semaines ou plus 2 à 3 semaines 4 à 6 semaines
        Complications Problèmes liés au boîtier, glissement de l’anneau, troubles de l’œsophage, lésions de l’estomac 2 à 3 nuits d’hospitalisation 2 à 4 nuits d’hospitalisation
        Perte de poids sur le long terme 50% 70% 80%




        avant / après chirurgie bariatrique

        Expérience de  Taferrant

        Les résultats

        Une chirurgie de réduction de l’estomac change la vie des patients souffrant d’obésité et n’a pas que des conséquences sur l’aspect physique . En effet, en perdant du poids les patients retrouvent une meilleure qualité de vie et diminuent les risques des maladies associées à l’obésité et notamment le risque de mortalité (mortalité à 5 ans est améliorée de 89%) selon une étude de Ann surg de 2004. Le risque de  maladies associées à l’obésité est également amélioré suite à ce type d’intervention, on parle ici de diabète de type 2, de maladies cardio-vasculaires, de maladies respiratoires ainsi que de maladies rhumatologiques.

        Information importante


        Se soumettre  à une chirurgie de réduction de l’estomac n’est pas une intervention anodine. Il est essentiel que vous soyez prêt à accepter un changement de mode de vie et que vous adoptiez de nouvelles habitudes, que cela soit sur le plan alimentaire ou sportif. Il faut que vous soyez motivé. Il est également nécessaire que vous vous fassiez suivre par une équipe complète afin d’obtenir de bons résultats : nutritionniste, psychologue, coach sportif… La gastroplastie, la sleeve ou le bypass sont des méthodes qui vont vous aider à perdre du poids, mais c’est à vous de faire des efforts pour y arriver.

        avant / après chirurgie bariatrique

        Expérience de Jennifer50

        L’après chirurgie bariatrique

        Enfin, il est important que vous possédiez toutes les clés concernant votre chirurgie bariatrique avant de vous lancer. La chirurgie bariatrique fait perdre du poids rapidement. Comme nous l’avons vu précédemment, selon la technique que vous choisirez, vous allez perdre entre 40 et 70% de votre excès de poids durant la première année. Une perte de poids aussi rapide conduira dans la plupart des cas à un relâchement de la peau, et vous aurez donc certainement besoin de vous soumettre à une chirurgie réparatrice (bodylift, lifting des membres), pour compléter votre transformation.

        Questions fréquentes sur la réduction de l'estomac

        • A partir de quel âge peut on réaliser une réduction de l’estomac ? Il est possible de réaliser une réduction de l’estomac à partir de 18 ans.
        • Quel est l’âge limite pour se soumettre à ce type d’intervention ? Pour des questions de santé et de risques, l’âge limite pour se soumettre à ce type d’intervention est de 65 ans.
        • Quelles sont les contre indications ? Certains problèmes médicaux peuvent perturber l’acte chirurgical comme une inflammation importante du tube digestif, un problème cardiaque ou pulmonaire important (risque lors de l’anesthésie générale), une intervention précédente de chirurgie bariatrique, une dépression ou un problème lié à l’alcool ou aux drogues.
        • Quant-est-il d’un désir de grossesse après une réduction de l’estomac ? Il n’y a pas de contre-indications spéciales concernant la grossesse après une réduction de l’estomac. Il est conseillé cependant d’attendre d’avoir perdu tout le poids nécessaire et de faire un bilan complet avec votre médecin avant de vous lancer dans ce nouveau projet.
        • Le corps peut-il faire une réaction à l’anneau gastrique et le rejeter ? Il n’y a pas de risque de rejet concernant l’anneau qui a été testé scientifiquement. Il existe d’autres risques possibles que nous avons cité dans la partie concernant l’anneau gastrique.
        • A quoi ressemble les cicatrices de l’intervention ? Les cicatrices sont petites (de 0,5 à 1,5 cm sur l’abdomen), il y en a en tout entre 3 et 5. Ce sont les cicatrices nécessaires à la réalisation de la coelioscopie.
        • Y-a-t-il la possibilité d’être pris en charge par la sécurité sociale pour financer l’opération ? Oui, certains patients peuvent bénéficier d’une prise en charge par la sécurité sociale, n’hésitez pas à en parler à votre chirurgien lors de votre premier rendez-vous pour savoir si vous entrez dans les critères.
        • Quand peut-on planifier une chirurgie de type bodylift après une chirurgie bariatrique ? Le Docteur Derhy nous indique qu’il faudra attendre que le poids se soit stabilisé et que le patient ait atteint son poids idéal.

        Témoignages

        taferrant

        “Je me suis faite opérer d'un anneau gastrique, j'ai eu un résultat d'une perte de poids de 60kg. Ont suivi 2 grossesses et une abdominoplastie. Les 2 opérations se sont très bien passées et m’ont apporté que du bonheur.” Lire l'expérience

        Taferrant - Loos, Nord
        chris69

        “Je suis sortie à 109 kg après plusieurs mois difficiles, j'ai repris le sport et aujourd'hui à 8 mois de l'intervention je pèse 82 kg. Et je suis heureuse de l'avoir fait et merci à mon chirurgien qui est vraiment un homme gentil et super professionnel.” Lire l'expérience

        Chris69 - Champagné-les-Marais, Vendée

        "Tout a debuté en 2012 ou j'ai entamé les demarche pour me faire poser un anneau gastrique ! Les examens s'enchaînent et voilà le passage obligatoire à la secu ou ils acceptent ma demande car ma vie est en jeu !! [...]  Les mois passent et les kilos s'envolent je suis fière car les efforts payent !!!" Lire l'expérience



        Mar_9315 - Noyelles-lès-Vermelles, Pas-de-Calais

        Bibliographie

        "Les informations qui apparaissent sur ce site web sont données à titre indicatif et ne sauraient en aucun cas remplacer les informations que votre médecin, votre chirurgien ou votre spécialiste pourraient vous fournir. Si vous évaluez la possibilité d'effectuer un traitement ou une intervention médicale (également en cas de doute ou de question), adressez-vous directement à votre médecin spécialiste qui vous fournira les informations correspondantes. Multiesthetique n'approuve ni ne recommande aucun contenu, procédure, produit, avis, professionnel de la santé ou tout autre matériel et information figurant dans ce guide ou ailleurs sur ce site web."