Docteur Robert Gomis

Aucune recommandation
Nîmes
Le Docteur Robert Gomis est un chirurgien averti qui met son talent à votre service. Ce praticien est multispécialiste, si vous avez le moindre souci et que vous avez besoin d'une chirurgie, n'hésitez pas à le contacter. Parcours professionnelAprès avoir terminé ses études, il s’est spécialisé dans plusieurs domaines. Aujourd’hui, il peut s’occuper de la chirurgie générale, la chirurgie plastique, la chirurgie reconstructrice et esthétique... (chirurgie reconstruction seins Gard)

Docteur Dina Huertas

(1) 100% le recommandent
Nîmes
Le Docteur Dina Huertas est une spécialiste en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique. Elle saura comprendre les besoins de ses patients et sera à l’écoute de leurs attentes afin de leur offrir des traitements adaptés.Spécialités C’est un médecin diplômé et qualifié par le Conseil de l’ordre des médecins. Les actes qu’elle réalise sont nombreux. La chirurgie du sein figure parmi ses spécialités, qu’il s’agisse d’une ablation... (reconstruction des seins Gard)

Dr Alain Mougenot

(2) 100% le recommandent
Nîmes
Le Docteur Alain Mougenot exerce exclusivement en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique. Ses compétences techniques et humaines lui permettent d’ajuster votre silhouette en fonction de vos propres besoins. Présentation Ce professionnel est titulaire de plusieurs diplômes et qualifications dans le domaine de la chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique. Le Docteur Alain Mougenot est inscrit au conseil de l’Ordre des... (reconstruction sein Gard)

Dernières photos

Expériences phares

J'ai eu mon premier cancer du sein (droit 2 tumeurs) en 2004 et le second au sein gauche, 3 tumeurs, en avril 2016. Mastectomie partielle (moitié de sein) des deux côtés. J'ai eu des chirurgiens (cancer et reconstruction) et un oncologue hors pairs !!! Il y a deux ans, je souffrais terriblement du sein droit. Je n'arrivais pas à me tourner ou à lacer mes chaussures sans que des douleurs se réveillaient à chaque mouvement. Rien ne se voyait à la mammographie et à l'échographie ! J'ai été consultée et apparemment on ne prenait pas mes douleurs vraiment au sérieux puisque on ne voyait rien ! Puis, en mars 2016, le spécialiste cancer du sein m'a envoyée passer un IRM avant d'aller consulter mon chirurgien plastique et là .... Surprise ! On m'a découvert trois petites tumeurs dans le sein gauche !!! Qui ne se voyaient pas à la mamo ! Du coup, le chir a été au plus urgent !!! donc opérée trois jours après l'IRM, le 1er avril 2016, puis radiothérapie puis hormonothérapie .... toute l'année 2016 ! Puis début d'année 2017, j'ai re-consulté pour les douleurs du sein droit qui étaient toujours là et là : mon chirurgien plasticien : un vrai magicien !!! En effet, depuis 2004, la radiothérapie avait abîmé la peau en la rétractant complètement sous le sein où il y avait déjà une prothèse en place depuis 2010. Celle-ci était plaqué contre le thorax, faisait une boule dure et la peau toute rétractée en dessous. Je ne révélerais pas le travail du chir plastique car chacun sa méthode mais pour moi cela a été un vrai miracle ! Des doigts en or ! Après deux interventions, j'ai retrouvé mon sein d'avant mon cancer ! Nickel ! Je viens de sortir de clinique il y a deux jours, j'ai un petit peu mal mais quel bonheur d'avoir eu ce chirurgien !!!

Depuis mon adolescence, je trouvais que mes seins poussaient bizarrement et qu'ils étaient tout petits, pas de la même manière que ceux de mes copines. C'est la première gynéco que j'ai vue qui a mis le doigts sur ce que j'avais : des seins tubéreux. J'ai vécu toute mon adolescence comme un vaste complexe à cause de ça, jusqu'à ce que je découvre que je pouvais faire de la chirurgie reconstructrice pour avoir une poitrine normale. On m'a dit fait une pose d'implants mammaires pour corriger l'hypotrophie, et aussi un redrapage complet pour que la forme soit plus jolie et que la glande mammaire soit mieux placée. J'ai une cicatrice tout autour de l'aréole maintenant, mais bon elle est toute fine, et ce n'est rien comparé à cette belle poitrine que j'ai aujourd'hui ! En plus, j'ai été prise en charge pour la chirurgie, je n'ai eu qu'à payer les compléments d'honoraires. Quand j'y pense, pourquoi j'ai attendu d'avoir 28 ans pour le faire ?