Manon Lucci
Manon Lucci
Rédactrice, community manager et copywritter avec une forte expérience dans le domaine de la chirurgie et de la médecine esthétique. Manon se spécialise dans les thèmes de chirurgie intime.
Création : 22 févr. 2016 · Actualisation : 1 févr. 2019

Demander de l’information

Sommaire

  • Introduction
  • Qu'est-ce-que la chirurgie reconstructrice ?
  • Reconstruction du sein
  • Chirurgie maxillo-faciale chez l’adulte
  • Chirurgie maxillo-faciale chez les bébés
  • Brûlure
  • Qui est candidat à la chirurgie reconstructrice?
  • Comment trouver mon chirurgien ?
  • Que se passe-t-il pendant la première consultation?
  • Comment se passe le post-opératoire des chirurgies reconstructrices ?
  • Risques et effets secondaires possibles
  • Question fréquentes sur la chirurgie reconstructrice
  • Bibliographie

Introduction

La chirurgie reconstructrice ou réparatrice est le principe de base de la chirurgie esthétique et plastique qui a fait ses grands début à la suite de la Première Guerre Mondiale pour redonner une apparence normale aux grands blessés. A l’heure actuelle, les chirurgiens font de véritables miracles pour redonner confiance en eux à leurs patients. Que cela soit à la suite d’un cancer, d’un accident ou pour corriger les défauts d’une chirurgie antérieure, il est bon de savoir qu’il existe la possibilité de retrouver un aspect esthétique.

chirurgie reconstructrice avant après

Photo du Docteur Thibault

Qu'est-ce-que la chirurgie reconstructrice ?

La chirurgie reconstructive est une branche de la médecine qui traite la correction de différentes zones du corps touchées par une anomalie congénitale, des séquelles d’accident ou bien une tumeur ou toute autre maladie ayant provoqué une déformation. L’objectif principal de ce type de procédure est de récupérer l’aspect esthétique, ainsi que de retrouver la fonction et la forme de n’importe quelle partie du corps affectée. La demande pour ce genre de chirurgie a augmenté ces dernières années.

La clinique Mayo mentionne les procédures suivantes qu'il est possible d'effectuer :

  • Reconstruction mammaire après cancer
  • Défauts congénitaux
  • Réparation des fentes labiales et palatines
  • Difformités craniofaciales
  • Chirurgie de la main
  • Reconstruction de la tête et du cou après un cancer
  • Chirurgie maxillo-faciale
  • Chirurgie microvasculaire
  • Réparation des défauts post-opératoires
  • Réparation des défauts traumatiques
  • Suppression et reconstruction du cancer de la peau

Nous allons dès à présent réaliser un bref résumé sur les procédures les plus couramment effectuées.

reconstruction mammaire

Photo du Docteur Derhy

Reconstruction du sein

Cette procédure est réalisée chez les femmes qui, après avoir souffert d'un cancer ou dans le but de le prévenir, doivent se faire retirer le sein. Certaines femmes décident donc de se faire reconstruire la poitrine après leur mastectomie. Il existe pour cela différentes techniques à utiliser. Parfois, il est conseillé d’utiliser des implants en silicone tels que lors d’une augmentation mammaire classique. Parfois, des tissus provenant d'autres parties du corps du même patient (lambeau, grand dorsal…) peuvent être également utilisés. En général, le tissu mammaire est prêt à être implanté 2 à 6 mois après la mastectomie. Le médecin vous aidera à clarifier vos doutes sur la technique. Même au stade final du processus de reconstruction, un mamelon et une aréole peuvent être créés à des fins plus esthétiques, notamment grâce au tatouage en 3D.

avant / après Chirurgie maxillo-faciale chez l’adulte

Photo du Docteur Dautel

Chirurgie maxillo-faciale chez l’adulte

Il s’agit principalement de reconstruire les lésions sur les os du crâne, du visage et du cou. Les plus courantes sont causées par des accidents de la route mais peuvent aussi être dues à une maladie de naissance, des problèmes liés à la mâchoire ou à une tumeur de la tête et du cou. Cela inclut également tous les types de reconstruction faciale après une brûlure ou des lésions cutanées pouvant avoir été causées par un cancer de la peau. En outre, comme cela va de pair avec la chirurgie plastique, l'objectif sera toujours de réduire les séquelles cicatricielles.

Chirurgie maxillo-faciale chez les bébés

En ce qui concerne les problèmes survenant lors du plus jeune âge, les plus fréquents sont les malformations congénitales telles que la fente labiale du palais ou du nez. Chez les patients pédiatriques, il est important de consulter dès le plus jeune âge, car cela permet d’obtenir un résultat positif et d’éviter les déficiences de développement telles que la perte de poids et le retard de la langue.

Voici les deux types d’affections les plus courantes chez le nouveau-né :

  • Le bec-de-lièvre : c’est un défaut de la lèvre qui peut passer d’une petite entaille à une lèvre complètement fendue. L’opération de reconstruction peut être effectuée lorsque l'enfant est très petit, entre 6 et 12 semaines.
  • La fente palatine : cette opération peut attendre un peu plus longtemps. Le bébé doit avoir entre 9 et 12 mois et elle consiste à reconstruire le palais. Dans certains cas, il faudra retoucher le nez. Il est également courant d'utiliser une prothèse sur l'enfant jusqu'à ce qu'il puisse être opéré.
avant / après brûlure

Photo du Docteur Hilligot

Brûlure

Lorsque les brûlures atteignent une certaine profondeur, d'autres parties du corps, telles que les muscles et les articulations, sont affectées. Les premiers travaux d’un chirurgien dans ce domaine seront essentiels pour ne pas perdre la fonction et la capacité de mouvement de la partie affectée. Le médecin tentera également de minimiser les cicatrices pouvant subsister après la brûlure. Cela sera important pour ne pas nuire à l'estime de soi de la personne. Pour cela, le chirurgien va utiliser des techniques comme la greffe de peau, la microchirurgie, le lambeau libre ou une expansion tissulaire.

calvitie femme avant / après

Photo des Docteurs Abbou et Pessis

Qui est candidat à la chirurgie reconstructrice?

Un candidat à ce type de chirurgie est tout patient adulte ou pédiatrique qui subit des problèmes de santé et des limitations physiques et dont ce type de procédure peut améliorer la qualité de vie. Dans certains cas, il s'agira de procédures vitales, qui ne peuvent être différées ni même urgentes. Par exemple, lorsqu'il s’agit d’un accident, de traumatismes, de brûlures profondes ou d’urgences pédiatriques susceptibles de compromettre la vie de la personne. Dans d'autres cas, il s'agira davantage d'une intervention de type esthétique, tel qu'une reconstruction mammaire. D'autre part, tant que le patient sera en bonne santé et que la procédure est possible, le médecin le considérera comme un candidat adéquat.

Comment trouver mon chirurgien ?

En France, il est important que vous choisissiez un chirurgien agréé et reconnu par la l’Ordre National des Médecins Français possédant une spécialité en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique.

Si vous souhaitez avoir recours à une chirurgie maxillo-faciale, vérifiez que votre chirurgien soit inscrit auprès de la Société Française de Stomatologie Chirurgie Maxillo-faciale & Chirurgie Orale (SFSCMFCO).

Dans tous les cas, nous vous conseillons de faire vos recherches sur internet avant de consulter votre chirurgien afin de lire différents avis et de visionner des photos avant / après pouvant vous encourager dans votre décision.

N’hésitez pas à consulter plusieurs chirurgiens avant de vous faire opérer. Écoutez leurs conseils et ce qu’ils vous proposent. Il est important que vous vous sentiez à l’aise et en confiance avec votre chirurgien.

reconstruction de la face après une brûlure

Photo des Docteurs Abbou et Pessis

Que se passe-t-il pendant la première consultation?

Comme pour toute consultation médicale, le médecin établira un historique médical complet et un examen physique afin de déterminer s’il le patient peut être candidat à une telle procédure. Au cours de cette consultation, il sera important de discuter avec le médecin de vos attentes, des possibles complications et risques, afin de posséder toutes les informations nécessaires à la chirurgie avant de vous soumettre à la procédure.

Il est nécessaire d'arrêter de fumer pendant au moins 6 semaines avant la chirurgie, car cela permet une meilleure récupération et une meilleure cicatrisation des plaies. Il est également important d’arrêter la prise de médicaments pouvant augmenter les saignements tels que l’aspirine.

Avant l'opération et en fonction de l'âge du patient, le médecin exigera certains tests sanguins, surtout si le patient présente des facteurs de risque tels que l'obésité, le diabète ou une maladie coronarienne.

Enfin, nous vous recommandons de venir accompagné le jour de l’intervention, car il vous sera interdit de conduire sous l’effet de l’anesthésie

reconstruction de cicatrice

Photo des Docteurs Abbou et Pessis

Comment se passe le post-opératoire des chirurgies reconstructrices ?

Le temps de récupération de chaque patient dépendra du type d’opération pratiquée. Chaque procédure a une technique, une durée et une complexité différentes. La durée de repos et de récupération complète varie également selon chaque intervention.

Il est important de discuter avec votre médecin du temps de repos et des soins de la plaie et de vous rendre aux consultations post-opératoires pendant le temps requis par le spécialiste. Vous serez placé sous un régime de médicaments analgésiques ou sédatifs contre la douleur, mais n’hésitez pas à consulter votre chirurgien si vous ressentez malgré cela des douleurs importantes.

Il est important de souligner que certaines procédures nécessiteront plusieurs opérations pour atteindre le résultat médical souhaité.

En cas de reconstruction mammaire, votre médecin pourra vous suggérer une thérapie physique. Cela vous aidera à reprendre des forces plus rapidement et à vos activités quotidiennes plus facilement.

Dans d'autres cas, tels que les chirurgies de la tête et du cou, des mesures alternatives doivent être prises pour maintenir le patient hydraté et nourri, car sa capacité à mâcher et à avaler sera très probablement compromise. Dans ces cas là, le médecin pourrait vous indiquer l'utilisation de sondes nasogastriques et / ou d'hydratation intraveineuse liquide.

Dans le cas de patients brûlés, il est très possible qu’en fonction de la gravité et de l’ampleur de la blessure, le rétablissement soit programmé à plusieurs stades de l’intervention chirurgicale. C'est-à-dire plusieurs traitements cutanés, chirurgies et greffes seront prévu. Il s’agit d’un processus long et pénible dans lequel les médecins travaillent en étroite collaboration pour une gestion appropriée de la douleur. De plus, les membres affectés, qu’il s’agisse des bras, des jambes ou d’autres parties du corps, devraient être soumis à la physiothérapie pour ne pas perdre leur mobilité et leur force musculaire. Dans les cas de brûlures étendues, l'alimentation est très importante pour un meilleur rétablissement. Certains patients auront besoin de suppléments et de calories extra pour améliorer leur récupération.

reconstruction de cicatrices

Photo des Docteurs Abbou et Pessis

Risques et effets secondaires possibles

Nous mentionnerons ci-dessous les complications les plus courantes des interventions chirurgicales comme nous le mentionne la SOFCPRE. Le médecin sera plus spécifique en fonction de chaque type de chirurgie.

  • Infections dans la région où l'opération a été réalisée
  • Accumulation de liquide séreux clair ou de sang sous la peau qui se résorbe ou doit être éliminée pour prévenir les infections
  • Tissu cicatriciel d'aspect dur ou chéloïde qui gêne habituellement le patient
  • Oedème
  • Hématomes bien que ceux-ci tendent à disparaître avec les jours
  • Nécrose du tissu cutané
  • Dans certains cas, la plaie peut être ouverte et doit être à nouveau traitée

Question fréquentes sur la chirurgie reconstructrice

  • À quel âge est-il possible d’opérer la fente labiale d'un bébé ? Cette opération est possible à partir de 3 mois si la santé du bébé est satisfaisante, avec l'accord de votre médecin.
  • Combien de temps dois-je attendre après l'ablation du sein pour réaliser une reconstruction mammaire ? Cette opération se fait en plusieurs étapes. Vous pouvez attendre 2 à 6 mois pour commencer la reconstruction. Le médecin peut néanmoins effectuer une autre technique consistant à démarrer la reconstruction au cours de la même intervention chirurgicale d'extirpation. Les deux procédures sont composées de plusieurs phases. Le médecin indiquera ce qui convient le mieux compte tenu du cas individuel de chaque femme.
  • Quand peut on reconstruire l’aréole et le mamelon ? La reconstruction de l'aréole et du mamelon est considérée comme la phase finale de la reconstruction mammaire. Elle est effectuée lorsque le médecin a terminé le processus complet de reconstruction du sein.
  • Si je dois seulement reconstruire un sein, comment puis-je savoir que les deux seins seront identiques ? Selon le cas, le médecin recommandera une intervention chirurgicale sur le sein opposé (non retiré) pour obtenir une symétrie des deux. Cela peut être un lifting des seins, une réduction ou une augmentation mammaire, selon les besoins.
  • Est-il possible d'effectuer une chirurgie de la main pour les personnes qui ont subi un accident dans cette région du corps ? Oui vous pouvez effectuer une chirurgie reconstructrice de la main. Celles-ci requière des connaissances du médecin en techniques de réparation microchirurgicales des nerfs, des tendons et des vaisseaux sanguins. La chirurgie de la main est utilisée chez les personnes qui ont perdu un doigt, qui souffre d’un dysfonctionnement ou même chez des patients présentant des malformations congénitales ou qui ont été touchées par des maladies chroniques telles que l'arthrite. 
  • Quelle est la différence entre un chirurgien reconstructeur et un chirurgien plasticien ? La chirurgie reconstructrice va de pair avec la chirurgie plastique et esthétique. En France, un chirurgien reconstructeur porte le titre de chirurgien plasticien, esthétique et réparateur. Certains médecins de ce titre sont plus enclins à effectuer des interventions à des fins esthétiques telles que l’augmentation mammaire classique, tandis que d’autres s’intéressent davantage au domaine de la réparation et de la reconstruction afin de restaurer la fonction des parties du corps touchées.

Bibliographie

"Les informations qui apparaissent sur ce site web sont données à titre indicatif et ne sauraient en aucun cas remplacer les informations que votre médecin, votre chirurgien ou votre spécialiste pourraient vous fournir. Si vous évaluez la possibilité d'effectuer un traitement ou une intervention médicale (également en cas de doute ou de question), adressez-vous directement à votre médecin spécialiste qui vous fournira les informations correspondantes. Multiesthetique n'approuve ni ne recommande aucun contenu, procédure, produit, avis, professionnel de la santé ou tout autre matériel et information figurant dans ce guide ou ailleurs sur ce site web."