Comme vous avez pu lire auparavant, mon intervention a été avancée. Je suis arrivée à la clinique à jeun à 6h30 et suis passé au bloc vers 10h30. Je n'est même pas compris mon anesthésie, je me suis endormie puis réveillé avec un pansement, un zbra type Juliet ainsi que des redons. J'étais encore un peu endormie lorsque l'on m'a ramené dans ma chambre et proposé une collation. J'ai pas ressenti de grosses douleurs mais plutôt une sensation de compression et le moindre mouvement faisait que j'étais essoufflée ( à J+3 c'est toujours pareil). J'ai passé une nuit à l'hôpital qui était difficile car je trouvais pas de position adéquat surtout que pour se relever c'est un véritable effort. Je suis rentrée chez moi le lendemain en fin d'après-midi car j'avais le redon côté droit qui continuait à se remplir (mon sein droit est un peu plus enflé). Le chirurgien a enlever le pansement et les drains avant ma sortie et j'ai été un peu choqué en voyant mes seins car ils ressemblent à des obus. Aujourd'hui, J+3 j'ai toujours cette sensation d'être comprimé je marche comme un robot (cela fait marré mon frère d'ailleurs) mais un peu difficile d'être au repos total avec mon fils de 5ans 😅. Je commence à avoir quelques démangeaisons au dessus et en dessous des seins ainsi qu'au niveau des cicatrices. Pour celles qui souhaitent le savoir on m'a posé des implants classique micro texturé à profil haut de la marque Sebbin et pour le volume c'est du 305 mL. Voilà mon petit récit 😊

Bonjour, J’ai 23 ans, je suis du nord de la France, et j’ai décidé de me faire opérer en Belgique et plus précisément à la Wellness Klienink à Genk. Je me suis faite opérer le 5 septembre. J’ai toujours eu un petit complexe sur ma poitrine, je faisais un bonnet A. Je m’obstinais à chercher des soutient gorge ultra push up (ah oui oui il fallait vraiment que celui-ci, soit doublement voir triplement rembourré lol) J’y pensais depuis des années, mais cette année en vacances j’ai eu un déclic. Cet été, j’ai acheté 3 maillots de bain différents sur une semaine de vacances, parce que j’étais plate, et je cherchais LE maillot de bain push up 😅 J’ai donc sauté le pas, je me suis dit que à 23 ans, j’ai la vie devant moi alors autant vivre sans complexes. Sincèrement les 3 premiers jours ont étaient très très douloureux pour ma part. Je suis sportive, donc musclée, et j’ai un petit buste. C’est pourquoi mes prothèses sont très hautes pour l’instant. Je met une bande de contention jours et nuits pour les faire descendre. 335 CC sous muscle motiva. Base bonnet A, je fais 1m65 55 kilos)

un besoin de me sentir femme avec un volume de poitrine choisi ,enfin !! je les avais depuis 16ans les précédentes prothèses et je révais de choisir le profil, le volume, le besoin comme toutes les femmes se sentir dans un corps de femmes!!!! je recommande l'opération car cela a changé à tout point de vu mon bien-être

Augmentation mammaire sur le muscle
Melanie33113
Membre ambassadeur

Bonjour les filles , Je tenais à vous faire partagez mon expérience car ce n’es pas facile tout les jours. Je me suis fait opérer lundi de prothèse de 300 CC sur le muscle. Tout sais très bien passer , les cicatrices font 4 cm sous le seins. Niveau douleur on est proche de 0 , y a juste l’es cicatrice qui gratte et qui tire. Le plus dur pour moi c’est moralement et ce maudit soutien gorge. Moralement car je retrouve tout juste la mobilité de mes bras ( 4 jours après l’operation ) et rester à rien faire c’est Très compliquée . Ensuite je suis de nature très stressé, et le soutien gorge compresse énormément donc je fais des petites crise d’angoisse de temps en temps .. j’ai appeller le chirurgien pour ça et j’ai le droit de desserrer le soutien gorge pendant mes crises. Sinon je suis très contente quand j’enleve Mon soutien gorge et que je voit enfin que j’ai des seins .. 😜

Bonjour premièrement un grand merci à ce forum qui m'a été d'une grande utilité ! Love you Alors où je parle je suis actuellement à la clinique j'attends la visite du chirurgien pour ma sortie mon opération s'est effectuée hier à la clinique du Landy au passage personnel très très sympathique. Pour toute question je reste joignable avec plaisir car je ne sais pas par où commencer

Enfin la poitrine que je souhaitais !!!!
jutifoune
Membre ambassadeur

Bonjour à tous, Adolescente j’avais une très belle poitrine 85C mais suite à une belle perte de boîte à cause d’une maladie j’ai perdu énormément de la poitrine . Complexée depuis..... Après ma grossesse gémellaire il y a un an, j’avais repris de la poitrine ! En espérant de la garder après l’accouchement mais cela ne fut pas le cas . Je me suis retrouvé avec un 85A vidé. Je décide de sauté le pas et prendre rendez-vous avec le docteur Azoulay sur Paris . Il a vu tout de suite mon mal être, m’a mis en confiance et surtout très disponible à toutes mes interrogations. Nous partons sur un 360Cc . Arrive le jour J à la clinique des champs Élysée. Personnel soignant au top ! J’etais complètement détendu, très en confiance . Le chirurgien arrive, me fait des dessins et m’indique que se sera bientôt mon tout !!!! Trop hâte lol Habituée aux opérations, j’étais absolument paniquée !!!! On m’installe, et c’est parti pour le « dodo » Je me réveille avec aucune douleur avec deux drains. Je suis même inquiète de n’avoir pas mal ! On m’informe que qu’on m’a injecté une belle dose pour pas ressentir la douleur . Le chirurgien m’informe qu’il n’a pas mis les 360cc car beaucoup trop bombé par rapport à ma morphologie, qu’il m’avait bien rapprocher ma poitrine pour avoir un joli décolleté . On m’enlève le bandage, j’aperçois un petit hématome et je confirme qu’il a bien eu raison de choisir des prothèses de 330cc car je les trouvais bien imposant et magnifique . Je rentre à mon domicile, pas de douleur juste que cela tire . Les jours passent toujours pas de douleur, toujours les tiraillements mais je continue à prendre mes médicaments comme il m’avait indiqué . A ce jour je suis à J+16, je peux faire plein de mouvement, m’occuper de mes jumeaux et même dormir sur le côté. La conduite est encore un peu délicate surtout pour passer les vitesses mais ça va . Je suis complètement ravi du résultat !!!!!! Je recommande fortement le Docteur Azoulay pour son travail et son professionnalisme.

Je voulais retrouver un corps de femme, je suis à j+2 pour le moment les douleurs sont supportables mais j'ai souffert pour le retrait des drains pourtant je ne suis pas douillette. J'ai été opérée le 6 août 2019 par le chirurgien Dr Stricker à Nancy je suis peut être que à j+2 mais pour le moment je vous le recommande .

Augmentation mammaire
pralinette
Membre ambassadeur

Bonjour à toutes je me suis fais opérée le 2 août l opération c très bien passé pas de douleur extrême sauf au niveau des drains c tout je suis libre de tous mes geste mais sans excès bien sûr je partais d un 95 B et j ai mis des prothèses ronde sous muscle de 425 à gauche et 475 à droite car petit problème de taille sur un sein le résultat est juste super je fais un bon D et je me suis faite opéré à Nancy par le dr Stricker

Voici 25 jours que je me suis fait opéré d'une augmentation mammaire avec implants Motiva ergonomix round Silksurface en 380cc avec lipostructure (prélèvement de graisse au niveau du ventre et ré injecté sur le contour des prothèses) pour corriger une asymétrie (30cc et 70cc). Cela rendra un finil et toucher encore plus naturel une fois tout en place. Implants posés en sous pec. Je me suis fait opéré par le Docteur Rampillon à Toulouse. Tout s'est bien passé, je suis restée la journée à la clinique et sortie en fin d'après midi. J'ai gardé un redon de drain car il donnait encore trop avant ma sortie, il est resté en place 6 jours. J'ai eu pas mal de douleurs, au niveau du drain puis musculaire. La première semaine est la plus compliquée après on regagne un peu en autonomie. J'ai repris le travail (dans la vente) après 18 jours et je n'ai pas encore regagné toute la mobilité des bras... patience

Depuis mon adolescence j'étais complexé par mes seins... au début j’avais une légère malformation, j’ai cru pendant des années que avec le temps ça passerait mais après ma grossesse cela a empiré ! Après consultation avec un chirurgien le diagnostic est confirmé, seins tubéreux ! Me sentant vraiment mal dans ma peau j’ai pris la décision me faire opérer le 22 novembre 2018, et aujourd’hui je ne regrette rien je me sens enfin femme

J+3 je suis assez libre dans mes mouvements mais je fais attention quand même. J’ai retrouvé toutes mes sensations sur le dessus des seins ou presque. Le dessus dégonfle j’ai mis un peu de glace hier. En terme de sensation hier j’avais l’impression de thorax écrasé qui n’est plus aujourd’hui. Hier j’avais le sentiment d’avoir deux boules de pétanques à la place des seins et aujourd’hui à plutot des balles de tennis. Première fois que je découvre vraiment mes seins aujourd’hui, je partage :)

J’ai effectué une augmentation mammaire il y a 5 jours (prothèse silicone 400cc profil modéré sous le muscle) je m’attendais à des seins un peu plus gros mais bon ça va me va déjà (partant d’un 75A) mais le soucis que j’ai constaté que mes seins n’étaient plus à l’an meme hauteur, un est plus haut (et plus rond) que l’autre. Selon mon chirurgien tant que le sillon est mammaire est aligné tout va bien et que ça va se relâcher. Mais honnêtement j’angoisse un peu j’ai l’impression d’avoir des seins pas au meme niveau ça fait limite une malformation pas agréable à voir. D’après vos expériences, est ce que mon sein gauche va se relâcher et devenir au même niveau que mon sein droit ?

Après plusieurs années de réflexion, j’ai enfin sauté le pas, j’ai décidé de me débarrasser de mon complexe… Certaines ne comprendrons pas, d’autres me comprendrons peu importe, cela m’est égal, j’ai enfin ma nouvelle poitrine. Pour celle qui ont besoin d’informations et un avis il ne vous reste plus qu’à me lire  Après avoir mis des sous de côté j’ai enfin cherché celui ou celle à qui je pouvais faire confiance pour mes implants. J’ai donc commencé à chercher sur le net (ce n’est pas une affaire facile puisque les avis sont mitigés). Je me suis donc tourné vers deux chirurgiens qui avaient opéré deux de mes copines. Le premier dont je ne citerais pas le nom travail à l’hôpital saint louis. Autant vous dire que le premier rdv à durer 3 minutes montre en mains ! Il m’a posé les prothèses sur la table et m’a dit « choisissez » euuuuuh comment vous dire que je ne suis pas au marché en train d’acheter des melons ! Et ensuite m’a dit « ça coute 7800 € » euuuuh monsieur vous ne connaissez pas mon compte en banque et puis on parle argent à la fin hein  bref c’était sur je n’allais certainement pas me faire opérer par lui... Je continue mes recherches et fini par discuter avec une copine qui au passage avait une poitrine de rêve. Elle me dit c’est le docteur Alice DE TADDEO qui m’a opéré... Je regarde donc sur internet les avis qui était mitigé encore une fois … Ma copine me dit « elle est au top vraiment va au premier rdv »... Bon je décide de faire confiance à mon amie plus qu’au internaute... Premier rdv mois de mai : Grand smile Alice de taddeo me met tout de suite à l’aise, elle m’explique tout, m’ausculte, me demande si j’ai des questions, me montre des photos de ses précédentes interventions … le rdv à durer presque 1 heures. Je fais un 90 B et décide de mettre 350 CC ce qui donnerais à priori un grand C petit D, puisque le résultat recherché est que cela fasse « naturel » comme si il avait toujours été la... Elle me dit de réfléchir et de revenir vers elle pour un deuxième rdv lors duquel on fixera la date d’intervention… Deuxième rdv : j’y suis presque, je vais enfin passer à l’action, le docteur me demande si j’ai des questions en plus, me rassure m’explique la technique, me remet tous les documents y compris les ordonnances, nous fixons donc la date d’intervention au 1 juillet 2019. Quelques jours avant l’intervention : bien que je ne suis pas de nature peureuse, je commence à stressé, angoisser, je me pose beaucoup de questions car il s’agit quand même d’un changement physique... Je deviens désagréable avec mon entourage ahah mais c’est tout moi ça... 5 jours avant l’intervention je prends un traitement homéopathique (je ne connaissais pas) je ne suis pas trop médicament mais bon je fais ce que le docteur m’a dit... La veille au soir de l’intervention : vous vous doutez bien que je n’ai pas réussi à dormir, je me disais annule l’intervention, non annule pas, tu vas souffrir comme une dingue … bref je cogite et fini par m’endormir aux alentours de 4 heures du matin... JOUR J : arrivé à 7h30 à la clinique de la muette avec une amie. Je suis rapidement installée dans ma chambre en attendant le brancardier. Avant son arrivé je suis stressé mais j’essaye de relativiser, je me lave avec la Bétadine et enfile leur super tenue sexy qui laisse une aération à mes jolies fesses  Le docteur arrive dans la chambre pour me faire de jolis dessins sur mes nénés : p 9 heures, le brancardier arrive et me conduit au bloc, je suis au maximum de l’angoisse, je décide donc courageusement de fermer les yeux jusqu’au bloc haha. J’ouvre les yeux en cachette et aperçois toute l’équipe qui va s’occuper de mes futurs nénés, j’ai peur je tremble, je claque des dents et au passage la clim était à fond.. L’anesthésiste arrive et commence sa piqure, il me dit « vous allez avoir la tête qui tourne dans quelques secondes « et quelques secondes après je m’endors… Salle de réveil : je suis au chaud, installé confortablement, j’ouvre les yeux et la une infirmière avec un grand sourire me dit : »bonjour vous êtes en salle de réveil, l’opération est terminé, tout c’est bien passé, vous êtes comment au niveau de la douleur ? » Je réponds avec un smile : « j’ai des nénés ?! » Elle me dit « oui vous avez des nénés ». La douleur : humm je crois que je suis un extraterrestre ! Zéro douleurs (appart une sensation de lourdeur) les filles vraiment alors je me dis que ça va venir. Je remonte dans ma chambre puis attend sagement de souffrir  1 heures après : rien 3 heures après rien !! Le docteur de taddeo vent me voir : « ça va les douleurs » je lui dis que oui que je ne sens rien j’avais la pèche limite ! Elle me fait savoir qu’elle a mis un peu plus gros car le 350 CC était trop petit par rapport à la largeur de mon seins. Elle décide de me laisser rentrer chez moi avec mon amies et de ne pas trop bouger... Le soir : toujours pas de douleurs !! Mais je ne suis pas humaine ! Je prends les antis douleurs quand même ! Nous sommes le 16 juillet, j’ai revu le docteur de taddeo le 10 juillet elle m’a retiré les points de suture et ma donnée une crème cicatrisante à mettre pour les cicatrices. Aujourd’hui je vais très bien, je surkiffe mes nénés, et me sent mieux dans mon corps, je porte toujours le contenseur h24 mais je vie normalement, et j’arrive même a me laver les cheveux toutes seules je n’ai aucune limite dans mes mouvements, seule chose je ne peux rien porter de lourd pendant quelques temps. Voilà j’espère que ça vous servira et n’hésitez pas si vous avez des questions. Bien sur mon avis sur ALICE DE TADDEO : elle est au top, pro et à respecter ce que je lui avais demandé, mes amies qui souhaite augmenter leur poitrine vont elle aussi passer par elle les yeux fermés. PS : j’ai acheté mon premier soutien-gorge taille 90 D hihihihi RUBY

Voilà 15 jours que je me suis fait opérée, avant ça j’étais super complexée je rembourrais mes soutifs pour avoir un décolleté Sympa. J’ai perdu de la masse suite à une grossesse et aussi avec le temps j’ai 36 ans et mes seins avait pris de l’age. Lors de ma 1 ère consultation le docteur m’a diagnostiqué une ptose du coup il m’a fait une mastopexie + prothèses. Il aura fallu patienter 3 mois entre la 1 ère consultation et l’operation. Je partais d’un bon 90b détendu pour arriver à un bonnet d qui fait assez naturel pas bimbo . À la base le chirurgien devait me mettre du 300cc modéré qu’il a finit par remplacer par du 240cc car selon lui après avoir essayé les 300 c’etait trop gros sur mon thorax. A la base j’aurai aimé un tout petit peu plus gros ça aurait été top mais je suis quand même satisfaite.