Bonjour les filles, J’ai eu 1 cancer du sein droit en octobre 2010, tumorectomie, radiothérapie et hormonothérapie pendant 5 ans! Mon sein droit est devenu beaucoup plus petit que le gauche donc reconstruction mammaire avec implants et symétrisation à gauche, soit implants ds les 2 seins sous le muscles et lifting. J’ai eu d’atroces douleurs pendant 1 mois et tout doucement tout c’est arrangé! Juin 2020, nouveau cancer à droite, je l’ai senti tout de suite, cette fois mastectomie et seulement hormonothérapie et pose d’un expandeur! (J’ai de la chance de l’avoir senti) Ouh là là! La valve de l’ex pandémie m’a fait souffrir pendant 6 mois, mais la chirurgienne a pu remplir l’expandeur tout doucement pour assouplir et dilater la peau qui me restait! Et là le 6 janvier nouvelle opération pour retirer l’expandeur, remettre une prothèse plus petite que la toute première que je trouvais trop grosse à mon goût et donc re symétrisation à gauche! La chirurgienne a divisé mon mamelon gauche en 2 pour mettre la moitié à droite et à réalisé le tatouage de l’aréole! Ah j’oubliais, petite liposuccion des hanches pour remplir le décolleté à droite! Voilà j’en suis à 8 jours, je porte le Zbra! J’ai du mal à le supporter mais je prends mon mal en patience, juste une grosse douleur sous le sein gauche côté externe de la cicatrice! Mais courage les filles ça vaut le coup! Je poste une photo du résultat, j’ai essayé un soutien gorge juste le temps de la photo, je l’appelle ma photo moral! 💕

mis_9236

Je suis mariée, j'ai 55 ans ,suite à un cancer du sein j'espérais de tout coeur avoir la chance de faire l'objet d'une reconstruction dans la foulée de l'opération des tumeurs et des ganglions, et j'ai eu cette chance de remplir toutes les conditions pour pouvoir effectuer cette opération esthétique. Après pas moins de 5h de chirurgie -(temps total avec les trois travaux à exécuter) je me suis réveillé avec un énorme bandage on m'avait déjà remis en chambre.J'avais vraiment peur de ne pas retrouver une poitrine normale , et avec des imperfections, peur des douleurs post opératoires. Même si mes chirurgiens me rassuraient en me disant que j'avais de superbes sutures et un total de 56cm d'ouverture, j'étais effrayée en me regardant dans le miroir, d'ailleurs pour tout vous dire les premiers jours où les infirmières venaient me faire les soins, je n'avais pas le courage de me regarder dans le miroir. Seulement après le réconfort de mes infirmières j'ai pu tout doucement me regarder. Evidemment moi je ne voyais que les sutures. Des douleurs atroces au niveau des cicatrices internes. Mes moments les plus difficiles lorsque les filles (infirmières) m'ont fait le pansement mais le pansement collant malencontreusement sur les sutures, le lendemain j'ai du mettre 2h pour décoller le pansement millimètre par millimètre tellement je souffrais. Heureusement l'erreur n'a été faite qu'une seule fois. Mon meilleur souvenir lorsque j'ai pu voir mes seins refaits et que je ne voyais plus les cicatrices mais le beau galbe , le super maintien ,un poitrine toute neuve et magnifique. Je dois dire que cette intervention esthétique m'a permis de surmonter les thérapies douloureuses du cancer du sein, chaque fois que je souffre des effets secondaires de mes traitement je sais que j'ai des seins magnifiques et cela me redonne le sourire. J'ai encore quelques douleurs internes dues à certaines adhérences. Mon chirurgien esthétique m'avait dit qu'il était un vrai artiste, et là je dois dire que c'est vrai.

J'ai subi une ablation du sein gauche il y a trois ans, et ait pu bénéficier d'une reconstruction par DIEP l'année dernière. Les médecins ont prélevé la graisse dans mon ventre (j'ai perdu mon petit bourrelet, ce qui est somme toute un bon point) et l'ont replacée dans le sein gauche pour le reconstruire. Il y a deux mois, j'ai pu bénéficier d'un tatouage du mamelon, ce qui fait que mon sein est enfin terminé ! Je suis très contente, le résultat est très beau. Le DIEP a très bien pris, et j'ai été très bien suivie par toute l'équipe médicale, qui venait régulièrement voir si tout allait bien. Je suis restée à l'hôpital jusqu'au lendemain, puis je suis rentrée chez moi, où une infirmière venait pour refaire le pansement.

Cela fait maintenant quelques mois que ma reconstruction s'est achevée. bien évidemment la sensation du touché concernant mon sein reconstruit n'est plus la même, mais le résultat demeure. dans le même temps mon protocole concernant l'hormonothérapie s'est terminée également. je me sens à nouveau bien dans ma tête et mon corps.

J'ai fait une chirurgie réparatrice de la poitrine en juin 2014, il y a un peu plus d'un an. Résultat très satisfaisant et parfait suivi et pédagogie du médecin avant et après l'intervention. Je suis satisfaite de l'intervention et du relationnel avec mon médecin, qui a été très à l'écoute, je le recommande.

dumpling

Depuis mon adolescence, je trouvais que mes seins poussaient bizarrement et qu'ils étaient tout petits, pas de la même manière que ceux de mes copines. C'est la première gynéco que j'ai vue qui a mis le doigts sur ce que j'avais : des seins tubéreux. J'ai vécu toute mon adolescence comme un vaste complexe à cause de ça, jusqu'à ce que je découvre que je pouvais faire de la chirurgie reconstructrice pour avoir une poitrine normale. On m'a dit fait une pose d'implants mammaires pour corriger l'hypotrophie, et aussi un redrapage complet pour que la forme soit plus jolie et que la glande mammaire soit mieux placée. J'ai une cicatrice tout autour de l'aréole maintenant, mais bon elle est toute fine, et ce n'est rien comparé à cette belle poitrine que j'ai aujourd'hui ! En plus, j'ai été prise en charge pour la chirurgie, je n'ai eu qu'à payer les compléments d'honoraires. Quand j'y pense, pourquoi j'ai attendu d'avoir 28 ans pour le faire ?

Bonjour, Complexée depuis mes 14 ans je n’ai jamais été à l’aise avec ma poitrine j’en suis venue a en avoir horreur, après ma grossesse ça c’est empirer car ils ce sont affaissés, je ne pouvais pas m’habiller comme je le souhaitais, c’était une catastrophe au moment d’aller faire du shopping car tout ce que je voulais je ne pouvais pas me le permettre ( petites tops, soutien gorges etc ). Donc je n’avais plus le choix je devais me débarrasser de ce complexe énorme et j’ai sauté le pas, le 18/05/ 2021 je me suis faites opérer par un chirurgien dont j’avais déjà fais un traitement avec lui donc je le faisais confiance a 100% chirurgien qui a dépassé mes attentes, gentil, a l’écoute au top du top, je n’ai jamais eu de douleur après l’opération, après 3 jours je passais déjà l’aspirateur et je faisais déjà le ménage ( mais c’est déconseillé bien sur) les infermières venaient tout les jours me changer les pensements, la aussi aucune douleur, je n’ai jamais eu de complications avec ma poitrine, le seule problème a été les démangeaisons a cause des pensements ça par contre c’est vraiment désagréable mais bon je savais que tout ça allait finir et j’ai réussi a tenir bon lol. J’en suis a 2 semaines post op ça cicatrise super bien et mes cicatrices sont belles je trouves, hâte de les voir dans 2 semaines car ça me fera 1 mois. Cette opération à changé ma vie, je trouve ma poitrine magnifique et d’ailleurs je n’en reviens toujours pas loooool. Si vous avez le même complexe que moi auparavant les filles foncez vous vous sentirez tellement mieux.

J’ai subi une mastectomie totale en 2010, et ai réalisé une reconstruction mammaire par DIEP, c’est-à-dire avec la graisse du ventre, en janvier 2014. L’intervention s’est bien passée, mais a duré 7 heures : je suis rentrée la veille à Pompidou en paniquant un peu, c’est normal je pense, je me suis demandée si j’allais me réveiller. D’ailleurs j’ai paniqué en salle de réveil car j’avais les jambes paralysées (les produits injectés sont vraiment très forts), c’était très dur car je les entendais parler mais je ne pouvais rien dire car j’étais entubée. Rien à dire, le sein est magnifique, si ce n’est que j’ai rechuté avec des métastases dans les poumons en mars suivant l’intervention, mais j’ai fini les chimios et tout va bien. J’avais déjà entendu parler d’une personne qui s’était fait dieper et qui avait rechuté, mais je ne sais pas si c’est une coïncidence. De toutes façons, vous restez en observation 24h après intervention pour voir si le DIEP a bien pris, j’ai juste eu un peu de fièvre, mais j’ai été très bien suivie juste après l’intervention, on venait voir le sein toutes les heures ou toutes les deux heures. Le résultat me plaît, il est encore plus beau que l’autre, et la cicatrice est à peine visible. Comme j’avais une bouée au niveau du bas-ventre due à mes deux grossesses, ils ont prélevé de la graisse à cet endroit. Mais il faut savoir que l’on n’a pas le ventre plat tout de suite, il faut attendre un an environ que la peau se remette, et 6 mois pour voir le sein final, le temps qu’il prenne sa forme. Pour le moment, j’ai juste le sein, il me manque le tatouage du mamelon, et j’aurai aimé que ce soit le même médecin qui le fasse ou qu’il me recommande à un de ses collègues.

J'ai des petits seins 85B et j'avais des aréoles trop grosses ce qui était vraiment disgracieux. Je me suis faite opérée il y a 15 jours et je suis contente du résultat, mes seins ont une jolie forme. J'attends un an pour voir le résultat et les cicatrices définitives.

J ai ete opérée par le docteur Hunsinger et le docteur Ozil à la clinique blomet en décembre 2018. J etais bien informée de la reconstruction par diep notamment grâce aux conférences accessibles sur internet réalisée par ces 2 chirurgiens. L opération c est parfaitement déroulée et le suivi a parfaitement correspondu à ce que m avait décrit le docteur Hunsinger. Les 2 chirurgiens sont venus chaque voir, une infirmière dédiée surveillait toutes les heures mon sein reconstruit. Je n ai eu aucune inquiétude sur la prise en charge éventuelle du moindre problème. La découverte de mon sein reconstruit a été comme une renaissance. La symetrisation et la reconstruction du mamelon et de l areole a eu lieu 3 mois plus tard. Aujourd hui j'ai retrouvé une silhouette normale et je n ai plus de stress par rapport à mon apparence. Je souhaite à toutes les femmes qui subissent cette amputation de rencontrer des chirurgiens comme le dr Hunsinger et le docteur Ozil.

A 43 ans, suite à une mastectomie en traitement d’un cancer du sein, on m’a conseillée le docteur Lekieffre pour ma reconstruction. Après consultation, le docteur Lekieffre m’a conseillé des opérations de lipostructure avant la reconstruction par prothèses mammaires. Aujourd’hui, je suis ravie et surtout reconnaissants envers docteur Lekieffre pour son travail. Le résultat est magnifique, à s’y méprendre !! Grâce à sa douceur et à son travail magnifique, je peux désormais reprendre ma vie avec fierté , et je surtout reconnaissante pour ce que le docteur Lekieffre m’a rendue. Encore merci Docteur.

Dès la première rencontre cela s'impose comme une évidence. Vous vous dites "c'est à lui que je vais confier mon visage, mon corps". Il est o votre écoute, il prend son temps, se met à votre portée, répond inlassablement à toutes les questions que vous lui posez avec une patience et une empathie surprenantes. Vous allez être touchés par sa gentillesse, sa disponibilité, sa capacité à ressentir, à comprendre, à identifier ce que vous souhaitez et à s'y adapter. Vous serez aussi conquis par son professionnalisme et l'amour qu'il a pour son métier. Toujours disponible 24 h sur 24 pour vous recevoir vous expliquer, toujours avec le sourire, vous rassurer, vous conseiller. Les résultats sont à la hauteur de vos espérances. Cet amoureux de l'esthétique est un grand perfectionniste, minutieux, méticuleux, attentif et très exigeant avec lui-même . Il va produire chez vous une métamorphose physique et mentale

Le jour où je me suis faite operer (diep) en me réveillant j'ai vu un volume à la place du creux de mon ablation du sein gauche et la je me suis dites" ça y est je suis guérie! !!!!"

J'ai besoin de vos avis s'il vous plaît J'ai eu une mastectomie sous cutanée pour le sein gauche avec reconstruction mammaire immédiate et symetrisation le 18 mars 2020 Mais aujourd'hui le résultat est catastrophique le sein gauche est figé la prothèse n'est jamais descendu et la cicatrice est très laide et est plus petit que le sein droit qui lui au contraire est trop descendu est plus gros par contre la cicatrice est belle sur celui ci pour faire simple le gauche fait un bonnet B+/C- et le droit un bon bonnet C bien rempli 3 mois après l'opération j'ai vu mon chir je lui ai demandé si c'était normal que le sein gauche soit si dur et si c'était parce qu'il n'y avait plus de glandes mammaires il a été incapable de me répondre que en gros fallait attendre Je l'ai revu il y a 2 semaines,( entre temps depuis le 21 juillet jusqu'au 24 août j'ai des séances de radiothérapie 5 jours sur 7,) je suis restée 5 mn avec lui il a juste regardé à dit que c'était à cause des rayons que le sein était comme ça alors qu'il a toujours eu cet aspect ne m'a pas proposé une reprise de la cicatrice et m'a limite expédié et on se revoit en novembre et au revoir... J'ai pris rdv avec une chir spécialisée dans la reconstruction mammaire pour avoir son avis Est ce que ça vous est arrivé ? Qu'avez vous fait ? Et financièrement ? Merci par avance pour vos conseils