Depuis quelque année j'avais prie pas mal de poids ( 15 kg en 3 an ) mon conjoint ne me regardais plus comme au début ... Je n'arrivée pas à perdre c'est kilos je suis passée par la [liposuccion pour affinée ma silhouette](/liposuccion) et la de déclic je me sentais mieux dans la tête dans mon corps én 1 mois et demi apres l'opération j'ai perdu 10 kg et je me sens belle

j'ai subie ces 2 opérations car je ne supportait plus mon regard dans le miroir je vous des photos avant et après. seul petit problème c est qu avec la lipo c est que la cicatrice d 'appendicite a former un creux (j espéré que ça se résorber) très complexée par mon ventre et mes poignées d'amour et il y a encore 2 opérations que j aimerais faire c'est l intérieur des cuisses( la c est vraiment moche) et mes fesses qui tombent comme quoi le corps changent avec le temps mais il va falloir que j économise pendant des années.

Je suis un homme de 42 ans. Comme souvent, de la graisse s'est amassée au niveau de mon ventre et de mes poignées d'amour. J'ai donc décidé de [réaliser une liposuccion](/liposuccion) de ces zones. J'ai été opéré en ambulatoire début mai. Le chirurgien a aspiré 3,7 litres, ce qui est beaucoup. Pendant la première semaine, l'oedème m'a fait pas mal souffrir mais je suis quand même allé travailler. Ensuite, tout est petit à petit rentré dans l'ordre. Aujourd'hui, 6 semaines après l'intervention, je vois les premiers résultats : 13 cm de tour de ventre perdus, 12 cm de hanche. Ma silhouette est en V, ce qui me satisfait beaucoup. Il me reste encore de l'oedème (en donc des cm) à perdre mais je suis déjà ravi du résultat. Hormis le gain évident sur la silhouette, cette intervention donne un vrai coup de jeune. Il ne me reste plus qu'à faire des abdos! Je mets deux photos avant et deux photos à 6 semaines

J’ai décidé de me faire opérer en France près de chez moi en ambulatoire dans une petite clinique avec un chirurgien esthétique qui se déplace dans nos campagnes normandes. J’ai auparavant été faire deux consultations une à l’hôpital de Rouen l’autre dans une clinique j’ai pris la décision de le faire avec mon chirurgien car il était non seulement plus proche de moi ( 20 minutes)mais aussi plus à mon écoute

Après mon opération([liposuccion des culottes de cheval](/liposuccion) + réinjection et remodelage des fesses) ,je m'habille sans complexe et je suis fière de ma nouvelle silhouette . Dans la rue, je ne sens que des regards positifs sur moi sans parler des compliments auxquels j'ai eu droit. Je recommande fortement Dr BADIE à ceux qui hésitent à franchir le pas car on regrette toujours de ne l'avoir pas fait plus tôt.

Une prise de poids récente et des complexes m'ont décidé à entreprendre une liposuccion complète. Mes craintes concernaient la clinique à l'étranger, Tunisie. Tout c'est super bien passé, la prise en charge, l'opération et la convalescence. Un peu douloureux mais un résultat génial!

Sportive, n ayant pas de problème de surpoids, je focalisais sur l intérieur du haut de mes cuisses ainsi que l intérieur de mes genoux aussi j ai choisi d avoir recours à une [lipoaspiration](/liposuccion) car il est difficile de perdre du volume malgré les séances de sport sur ces zones. L opération ç est super bien detoulee. Quelques bleus et des douleurs dues aux œdèmes tout à fait supportable pendant 2 semaines. J ai fait des séances de palper rouler manuels très doux dans les 4 jours qui ont suivi l opération avec une huile végétale et de l huile essentielle d elycrise (pas certaine de la bonne orthographe) pour estomper les bleus plus rapidement. J en ai profité pour faire un petit drainage pendant un mois. Au bout d un mois j avais perdu 2 petits kg et les amis se sont étonnés de ma bonne forme. Je suis ravie et si ç etait à refaire je signe tout de suite. Mon prochain cadeau serait une séance de Botox pour mon front.

Je ne supportais plus mes jambes. Je voyais cette graisse sur mes jambes qui m obsédé alors que je suis plutôt fine. Je ne portais plus de jupe. je me suis lancé dans une liposuccion. Malgré son cette peur de l opération, je me sentais soulager de m être enfin décidé à le faire