Je suis un homme de 42 ans. Comme souvent, de la graisse s'est amassée au niveau de mon ventre et de mes poignées d'amour. J'ai donc décidé de réaliser une liposuccion de ces zones. J'ai été opéré en ambulatoire début mai. Le chirurgien a aspiré 3,7 litres, ce qui est beaucoup. Pendant la première semaine, l'oedème m'a fait pas mal souffrir mais je suis quand même allé travailler. Ensuite, tout est petit à petit rentré dans l'ordre. Aujourd'hui, 6 semaines après l'intervention, je vois les premiers résultats : 13 cm de tour de ventre perdus, 12 cm de hanche. Ma silhouette est en V, ce qui me satisfait beaucoup. Il me reste encore de l'oedème (en donc des cm) à perdre mais je suis déjà ravi du résultat. Hormis le gain évident sur la silhouette, cette intervention donne un vrai coup de jeune. Il ne me reste plus qu'à faire des abdos! Je mets deux photos avant et deux photos à 6 semaines
36 commentaires

Bonjour, J’ai été opéré à deux reprises par le Docteur Bernard Schumacher à Bordeaux. Ce dernier a effectué une lipoaspiration des cuisses (culotte de cheval et face interne). Les résultats sont mauvais ! 1ère opération : Lipoaspiration insuffisante. Chirurgien expéditif et peu attentif. J’ai ressenti des douleurs pendant de nombreuses semaines. Les dix premiers jours, je ne pouvais quasiment pas m’asseoir ! J’ai eu des hématomes pendant plus de 6 mois très marqués (violacés) et surtout un effet de vague prononcé sur l’extérieur des cuisses et la face interne de manière plus modéré. Il m’a expliqué que je faisais partie de ses ratés….et il m’a proposé une lipoaspiration "corrective", de reprise, toujours payante, de nouveau sous anesthésie générale. Je me suis décidée 2 ans plus tard car j’étais apeurée et déprimée. Je ne supportais pas ce nouveau corps déformé par la chirurgie. Ma lipoaspiration ratée était bien plus inesthétique que ma culotte de cheval « naturelle » postopératoire. Sous ses conseils, j'ai aussi dépensé des fortunes en Cellu M6 dans l'espoir de lisser ma peau mais en vain. Malgré mon appel de réconfort le jour qui précédait la seconde opération, le jour même, il n’a pas été plus attentif. Elle a été moins douloureuse mais il n’a pas corrigé la face interne. Cela lui aurait peut-être pris trop de temps car c’est un homme pressé en mode opératoire. L’effet vague est moins visible mais toujours bien présent. Le pli sous fessier est mal placé et un « bec » s’est formé au niveau du fessier, un effet vague persiste, une en particulier. Ce seront mes souvenirs… Il a repassé ses sondes aux mêmes endroits : mes cicatrices sur les fesses, mal placées « hors maillot », sont aussi grosses qu’un ongle, bien apparentes aussi. Elles ont hyper pigmenté. Il ne m’a proposée une pommade que 6 mois après alors que nous avions constaté ce problème dès la première semaine. Pour cette deuxième intervention, malgré son insistance, j’avais refusé de le régler pour l’acte chirurgical mais il a considéré faire un geste. Il m'a faite payer l’anesthésiste car cela ne lui incombait pas… J’ai fini par payer l'anesthésie après les demandes répétées de la Clinique et dépitée par tant de gâchis. Je vous rappelle que les chirurgiens n’ont qu’un devoir de moyen, pas de résultat. Je ne pouvais pas prouver que les sondes étaient certainement trop grosses et mal employées. Il a fait preuve à mon égard d’incompétence. Je regrette beaucoup mes choix et ne recommanderai certainement pas ce chirurgien plus intéressé par des interventions plus complexes et plus lucratives !! Recherchez bien un spécialiste de la liposuccion. Demandez auparavant des recommandations à votre dermatologue ou un médecin esthétique. A bon entendeur !

14 commentaires

Dans un soucis de bien-être corporel, je souhaite refaire mon ventre par le biais d'une liposuccion. J'aimerais avoir un ventre plus plat, avec un plus joli aspect. Je ne sais pas quid de la liposuccion ou l'abdominoplastie est plus adapté à mon cas, j'aimerais donc avoir l'avis d'un spécialiste.

1 commentaire