Qu’est-ce que le risque de symmastia ?

 · 
Qu’est-ce que le risque de symmastia ?

La symmastia est une anomalie également connue sous le nom d'effet unisein, puisqu'il s'agit pour la patiente de la perte de son sillon intermammaire. Ce type de complication apparaît le plus souvent à la suite d'une chirurgie d'augmentation mammaire.

De quoi dépend la symmastia ?

La perte du sillon intermammaire peut résulter de l'insertion de prothèses mal positionnées, trop proches l'une de l'autre, finissant par se toucher au centre de la poitrine.

Certains cas de symmastia sont liés à la mise en place de prothèses trop grandes par rapport à la dimension de la patiente. Il peut aussi s'agir d'un mauvais positionnement de la prothèse.

Un très faible pourcentage de symmastia est lié à une déformation congénitale. De façon générale, la symmastia est liée à une mauvaise intervention chirurgicale.

C'est pour cela qu'il est particulièrement important d'avoir affaire à un chirurgien plastique qualifié possédant une solide expérience lorsqu'on envisage de pratiquer des modifications esthétiques, quelle que soit la partie du corps concernée. Il faudra bien sûr rencontrer son chirurgien une première fois et réunir tous les renseignements nécessaires pour décider en toute connaissance de cause si l'on est prêt à avoir recours ou non à une augmentation mammaire.

Selon les professionnels de ce domaine d'activité, la symmastia ou perte du sillon intermammaire est plus fréquente chez les femmes très minces ou celles présentant un sternum légèrement creusé. On parle dans ce dernier cas de pectus excavatum ou encore de thorax en entonnoir.

Les chirurgiens expliquent que la symmastia n'a pas de rapport avec le type de prothèse inséré, qu'il s'agisse d'une prothèse ronde ou anatomique. Dans certains cas il peut en revanche être utile de réduire le volume de la prothèse choisie, cette dernière pouvant se révéler trop grande pour une patiente très mince. Les points importants à vérifier par le chirurgien dans ce type de cas sont la projection de la prothèse ainsi que sa base.

Quels sont les symptômes de la symmastia ?

Les patientes ayant pu présenter un cas de symmastia font référence à un gonflement excessif, phénomène normal à la suite d'une intervention, ce qui peut amener le chirurgien à minimiser leur malaise.

En réalité, la symmastia donne surtout la sensation de sentir sa peau se décoller du sternum. Si vous êtes face à ce type de ressenti et que votre chirurgien n'en prend pas la mesure, n'hésitez pas à aller consulter un autre spécialiste.

En quoi consiste l'intervention de révision pour résoudre un problème de symmastia ?

Une intervention chirurgicale de révision est le remède le plus efficace pour corriger un problème de symmastia, une fois que l'on en aura identifié la cause.

L'intervention a pour but d'éliminer le tissu responsable du rapprochement des seins. Si le problème vient d'un choix de prothèses trop grandes ou que leur positionnement est trop rapproché, l'opération permettra de les placer sous le muscle pectoral, si cela n'avait pas déjà été fait au cours de la première chirurgie, ou encore de les repositionner afin de les éloigner l'une de l'autre.

Dans certains cas de figure on a pu parler de la possibilité d'utiliser un soutien-gorge spécifique pour corriger la symmastia, mais les chirurgiens affirment qu'il n'existe pas de soutien-gorge capable de produire un tel effet. En réalité, la seule manière de traiter une symmastia est bien l'intervention chirurgicale qui permettra de substituer ou de repositionner les prothèses et réparer les poches dans lesquelles elles ont été insérées.

Pour bien choisir ses prothèses mammaires dès le départ il est important de prendre en considération leur volume et leur taille, tout comme les caractéristiques anatomiques et le positionnement des mamelons de la patiente. Ceci étant dit, un chirurgien expérimenté sait comment prévenir ce type de complication dès le départ.

Multiesthetique.fr

Commentaires (0)

Consulter médecin