Sommaire

  • La pointe du nez : peut-on la modifier ?
  • Quelles sont les causes d'une pointe de nez tombante ?
  • Interventions et traitements pour corriger la pointe du nez
  • Bibliographie
pointe du nez tombante

Nous souhaitons tous avoir un nez harmonieux et symétrique par rapport à notre visage, mais ce n'est pas toujours le cas. Les imperfections du nez sont nombreuses et l'une des plus courantes est sans doute la pointe du nez tombante, qui tend vers le bas. Nous avons à notre disposition divers remèdes pour la pointe du nez tombante qui diffèrent par leur type d'action et leur caractère invasif.

La pointe du nez : peut-on la modifier ?

La pointe du nez : peut-on la modifier ?

La réponse est oui. Il existe différentes solutions pour intervenir sur la pointe du nez et en modifier la forme et la direction, solutions qui peuvent être aussi bien chirurgicales que non chirurgicales. Et c'est une bonne nouvelle, car en plus d'être une imperfection esthétique, elle peut également créer des difficultés respiratoires en raison de l'angle créé avec la lèvre qui limite le passage de l'air.

Idéalement, l'angle existant entre la base du nez et la lèvre devrait être chez la femme d'environ 100 degrés (angle obtus) et chez l'homme d'environ 90 degrés (angle droit). Dans les cas où les mesures de l'angle sont plus basses, on parle d'une pointe du nez descendante ou tombante.

De plus, ce type de conformation de la pointe du nez fait paraître le nez plus long et disproportionné par rapport au visage.

 les causes d'une pointe de nez tombante

Quelles sont les causes d'une pointe de nez tombante ?

Les causes d'une pointe de nez tombante sont nombreuses, allant des causes congénitales aux causes traumatiques.

On parle de causes congénitales lorsque, dès la naissance, la cloison nasale est mal formée et ne fournit donc pas le soutien adéquat à la pointe du nez, qui apparaîtra tombante et projetée vers le bas.

Avec l'âge, le nez a tendance à augmenter de taille et à se projeter encore plus vers le bas, accentuant encore plus une pointe de nez qui n'est pas ascendante.

Une autre cause peut être trouvée dans des événements traumatiques, comme un accident au cours duquel la cloison nasale est fracturée. Ou bien, dans certains cas, il arrive qu'à la suite d'une rhinoplastie ratée, la pointe du nez soit modifiée, créant un résultat qui ne correspond pas aux goûts ou aux attentes du patient. Dans ce cas, il est conseillé de procéder à une rhinoplastie secondaire pour corriger la pointe tombante du nez précédemment opéré.

rhinoplastie médicale

Interventions et traitements pour corriger la pointe du nez

Les remèdes proposés par la Médecine et la Chirurgie Esthétiques pour corriger et modifier la pointe du nez peuvent être plus ou moins invasifs, mais l'intervention la plus adaptée à chaque cas est établie avec le spécialiste en fonction des caractéristiques du nez à opérer.

Rhinoplastie médicale

La rhinoplastie médicale est un excellent traitement non invasif et très rapide. L'intervention se réalise en ambulatoire et s'effectue par des injections d'acide hyaluronique à la fois à la base de la columelle pour augmenter l'angle entre le nez et la lèvre et dans la zone entre le haut du nez et la pointe, de manière à relever la pointe qui sera donc plus haute. Ce traitement particulier n'est pas recommandé pour ceux qui ont une pointe de nez large et une peau épaisse, dans ces cas vous devrez opter pour une rhinoplastie. Les résultats seront immédiatement visibles et la durée est d'environ 1 an, après quoi le traitement peut être répété.

rhinoplastie

Fils tenseurs

Cette procédure est peu invasive et s'avère appropriée pour la correction de la pointe du nez tombante. Elle consiste à pratiquer une incision extrêmement petite (environ 2 mm), nécessaire au passage d'une aiguille à deux branches à laquelle est fixé un fil résorbable. L'aiguille est utilisée pour s'approcher des couches profondes du muscle procerus, où une extrémité du fil est ancrée. Ensuite, l'aiguille effectue une torsion de 180 degrés pour poursuivre son chemin vers les cartilages de l'aile, la pointe et revenir vers le procerus où l'autre extrémité du fil sera attachée et l'aiguille sortira de l'incision qui sera scellée avec une suture. Ensuite, un pansement sera appliqué sur le nez pour maintenir le nez en hypercorrection pendant environ 2 semaines. Au terme des 2 semaines, les résultats obtenus seront évalués et, si nécessaire, il sera possible d'effectuer quelques retouches avec de l'acide hyaluronique.

Rhinoplastie

La rhinoplastie est une procédure chirurgicale idéale pour la correction de la pointe du nez. Elle est réalisée sous anesthésie locale ou générale et peut être effectuée selon deux techniques différentes :

  • Rhinoplastie fermée : des incisions internes non évidentes sont pratiquées et sont indiquées pour une rhinoplastie primaire. Temps de guérison rapide.
  • Rhinoplastie ouverte : une incision est pratiquée entre les deux narines pour permettre de déplacer la peau du nez. Il est indiqué pour les révisions secondaires de rhinoplastie, les traumatismes ou les remodelages qui nécessitent l'insertion de greffons cartilagineux.

Après l'opération de rhinoplastie, la pointe apparaîtra rouge et gonflée et les résultats seront évidents après avoir retiré le plâtre, bien que les résultats définitifs puissent être vus après plusieurs mois.

Bibliographie

"Les informations qui apparaissent sur ce site web sont données à titre indicatif et ne sauraient en aucun cas remplacer les informations que votre médecin, votre chirurgien ou votre spécialiste pourraient vous fournir. Si vous évaluez la possibilité d'effectuer un traitement ou une intervention médicale (également en cas de doute ou de question), adressez-vous directement à votre médecin spécialiste qui vous fournira les informations correspondantes. Multiesthetique n'approuve ni ne recommande aucun contenu, procédure, produit, avis, professionnel de la santé ou tout autre matériel et information figurant dans ce guide ou ailleurs sur ce site web."