Quelques conseils pour une bonne alimentation

Quelques conseils pour une bonne alimentation
Caroline Richier
Caroline Richier
Rédactrice spécialiste en santé et rajeunissement. Grâce à sa formation en biologie, elle écrit des articles populaires sur le bien-être et la médecine.
Création : 9 mars 2015 · Actualisation : 17 nov. 2020

Entretien avec le Docteur Antonio Pacella :

La limite principale de la médecine contemporaine est de fragmenter la singularité et la complexité de chaque individu en une série de maladies soignées à base de médicaments. Le résultat de ce procédé est la création d'une société de malades.

Les personnes ayant établi les directives à suivre en cas de souci de santé devraient être des experts, sans aucun lien avec l'industrie pharmaceutique, qui pourrait se voir avantagée par leurs décisions ; mais ce sont en réalité en grande partie des médecins financés par cette même industrie.

À une certaine époque, la science médicale et la sagesse populaire se complétaient et s'assimilaient. Les remèdes étaient alors mis en place au moyen du bon sens et de la tradition culturelle de chaque région. Aujourd'hui, ceci est impossible si une étude scientifique n'appuie pas le remède préconisé.

Avec le développement d'Internet, il est normal que beaucoup cherchent sur la toile des informations relatives à des traitements thérapeutiques, pour différents types de troubles ou maladies. Et il devient habituel de croire toute sorte d'information sans en connaître la source ou la fiabilité. C'est aussi le cas chez certains journalistes, enseignants, et même médecins.

Chercher la réponse à sa question sur Google est pratique, mais aussi très dangereux.

Si la désinformation fait de ceux qui devraient être protégés des victimes, imaginez les personnes qui ne possèdent pas les « armes » pour se défendre de la « science poubelle » et de la « mauvaise science ».

C'est pour cela que, bien qu'Internet semble facile d'accès et commode, il ne s'agit pas d'une source d'information fiable en la matière. Sur Internet, chacun est libre de dire ce qu'il veut, et surtout chacun est libre de tromper l'autre. Et bien que nous en soyons tous conscients, il est souvent difficile de s'en rappeler quand on se trouve confronté à un problème, et à la peur.

Une personne ayant des soucis de santé ou ayant un proche malade aura tendance à tomber facilement dans des pièges faisant la promotion de traitements plus efficaces que les remèdes traditionnels.

Les tromperies médicales sont des pièges insidieux, et il est nécessaire de s'en méfier.

Voici quelques recommandations sur le sujet :

  • Toujours se méfier lorsqu'on entend parler de traitements alternatifs ou de remèdes miracles
  • Toujours se méfier de quelque article ou personne invitant à s'éloigner de la médecine officielle
  • Toujours se méfier de ceux qui disent que la médecine traditionnelle est dangereuse
  • Prendre rendez-vous avec un spécialiste avant de croire toute information publiée sur Internet se basant sur les arguments scientifiques

Le secteur de l'alimentation et de la nutrition sont malheureusement ceux qui souffrent le plus de désinformation et de tromperies. Ceci est notamment dû au fait que les personnes se chargeant aujourd'hui des conseils en matière d'alimentation forment un grand ensemble regroupé sous le nom de nutritionnistes, parmi lesquels beaucoup ne sont pas médecins, n'ont aucune ou peu de connaissances en termes de pathologies ni de physiopathologie humaine, et prétendent soigner des problèmes à base de régime magiques comprenant des médicaments et des produits plus ou moins « naturels », sans avoir aucune idée de l'évolution ni des causes de la maladie du patient.

De nombreuses personnes se hâtent de se convertir en diététiciens ou nutritionnistes sans aucun diplôme ou spécialité en la matière ou sans aucune connaissance scientifique, se transformant en marchands de minceur, avec tous les dommages et conséquences que nous connaissons.

Or, la science a clairement démontré l'existence d'un lien étroit entre une alimentation équilibrée et une amélioration de la qualité de vie, et pas simplement de son allongement.

La première règle à respecter est de se nourrir correctement, en faisant attention à la qualité plus qu'à la quantité de nourriture consommée.

Quand cet équilibre n'est pas respecté, on risque alors de souffrir de surpoids et même d'obésité.

C'est pourquoi il est important de posséder une alimentation variée et équilibrée, car une alimentation monotone peut entraîner avec elle des troubles et des maladies liées à des carences ou déséquilibres, en plus de la fatigue et du surpoids. La méthode mangi®, par exemple, propose de mettre en place un régime alimentaire tourné essentiellement vers les légumineuses, l'huile d'olive, les légumes, les céréales entières et les fruits. C'est une méthode qui prend en compte différents aspects de l'humain, comme la chronobiologie, la lipodomie, la protéomie, sans oublier l'étude de la dysbiose intestinale, des intolérances alimentaires ou des inflammations causées par certains aliments.

legumineuse pour une alimentation saine

Photo : static.casatv

Notre alimentation habituelle composée de céréales raffinées et de junk food a pour seul effet de fournir à l'organisme des « calories vides » où la pauvreté en nutriments est reine.

Consommer une quantité consistante de nourriture n'est pas synonyme de qualité en termes d'alimentation, parce que l'on court le risque de ne pas apporter à son organisme les substances nutritives nécessaires à notre santé.

Il ne faut pas non plus oublier que manger est également une affaire psychologique.

Ces recommandations sont donc tout aussi importantes :

  • Éviter la monotonie dans l'assiette
  • Penser que la nourriture se consomme d'abord avec les yeux
  • Apprendre à choisir sa nourriture avec « le nez »
  • Faire attention aux saveurs
  • Se souvenir du toucher
  • Utiliser son ouïe.

En accordant de l'importance à ses cinq sens, cuisiner et élaborer des plats deviendra chose facile. Il est primordial de transformer le repas en une occasion de se faire plaisir et non en un moment de mal être physique ou psychologique.

De cette façon nous serons davantage conscients de nos choix alimentaires, et plus disposés à découvrir de nouvelles saveurs et goûts. L'objectif de cette stratégie est de :

  • Réduire l'intolérance alimentaire et l'inflammation que causent certains aliments
  • Faire le choix de la qualité des produits au lieu de la quantité
  • Suivre le rythme circadien dans sa façon de se nourrir
  • Manger et mastiquer lentement, en dégustant la nourriture
  • Équilibrer nos assiettes
  • Obtenir des résultats concrets et durables, en perdant du gras et en équilibrant l'harmonie de notre corps.
Obtenez votre devis en un clic
Nous vous informons gratuitement !

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.