Si mastiquer provoque chez vous des douleurs de la mâchoire, cet article est fait pour vous

Si mastiquer provoque chez vous des douleurs de la mâchoire, cet article est fait pour vous
Julie Fourneau
Julie Fourneau
Après ses études en journalisme, Julie a commencé à travailler en tant que rédactrice, concentrant ses intérêts sur des questions liées au monde de la chirurgie plastique et de la médecine esthétique.
Création : 23 sept. 2015 · Actualisation : 10 nov. 2020

Le dysfonctionnement temporo-mandibulaire est un problème qui touche près de 30% de la population et qui se produit lorsque le disque articulaire qui rattache la mâchoire à la tête n'est pas positionné de façon adéquate. Ce trouble n'est à ne pas confondre avec le bruxisme, la tendance qu'ont certaines personnes à serrer les dents.

Le dysfonctionnement de l'articulation temporo-mandibulaire (ATM) est une problématique plus courante que ce que l'on pourrait imaginer. Bien que de nombreuses personnes souffrent de cette maladie, il est parfois difficile et long d'en établir le diagnostic. Ce trouble n'est parfois pas identifié et ses manifestations sont alors attribuées à d'autres problèmes de santé. Ce phénomène s'avère assez dérangeant pour le patient, l'articulation touchée servant à des fonctions basiques du quotidien telle que la mastication, la parole ou encore la déglutition.

Causes et conséquences

Les causes et conséquences du dysfonctionnement mandibulaire sont multiples. On peut trouver l'origine de ce trouble de la mâchoire dans les causes suivantes :

  • Stress et bruxisme provoquant ce déboîtement
  • Traumatisme affectant le positionnement du disque articulaire
  • Un défaut d'alignement des dents
  • Une tension émotionnelle ou une contracture musculaire
  • Des traitements dentaires mal terminés ou entraînant des effets secondaires
douleurs de mâchoire

En termes de prévention, il est important de rappeler les principes suivants :

  • Si vous souffrez de malocclusion dentaire (dents mal alignées), il est important d'avoir recours à de l'orthodontie
  • Les dents de sagesse gênantes doivent être extraites
  • Pensez à corriger les mauvaises habitudes posturales de votre bouche
  • Soignez vos troubles du sommeil, anxiété, dépression, etc. qui peuvent déboucher sur un DTM (dysfonctionnement temporo-mandibulaire)

En fonction du stade auquel se trouve votre dysfonctionnement mandibulaire, les symptômes peuvent aller des plus légers, comme l'usure dentaire, les craquements, la tension musculaire, les maux de tête ou de la mâchoire, à des manifestations plus marquées, comme des douleurs s'étendant de la mâchoire aux oreilles, aux yeux ou au cou, des sensations de raideur musculaire, des pertes de mobilité de la mâchoire, des bourdonnements, et même des problèmes d'anxiété, de fatigue ou de dépression.

Traitements existants

Divers traitements peuvent être mis en place en fonction de la gravité du dysfonctionnement de la mâchoire du patient.

Trouble léger : dans certains cas, les dysfonctionnements pourront être réglés par de simples soins et des conseils à appliquer. Un professionnel du métier prescrira un traitement incluant des recommandations de mouvements à éviter afin d'améliorer le positionnement du disque articulaire. Il sera également conseillé du repos au niveau de la mâchoire en évitant les chewing gums, les bonbons, ou tout autre aliment nécessitant une mastication excessive. Il sera aussi recommandé de dormir sur le dos, la tête bien calée contre l'oreiller, et de réaliser des exercices de stimulation de la musculature cervicale.

Pose de bagues : si le trouble s'avère un peu plus gênant, il sera possible de l'atténuer au moyen d'un étui permettant de replacer la mâchoire correctement. Au-delà d'un réajustement, cette technique contribue à la relaxation musculaire la nuit.

Acte chirurgical : l'arthroscopie, bien que devant être réalisée en ambulatoire, est une chirurgie peu invasive. Dans les cas de dysfonctionnement de la mâchoire les plus graves, l'arthroscopie permet de régler des problèmes complexes de mobilité et d'ouverture de la bouche, là ou les médicaments et les bagues ont été inefficaces. Une caméra permet d'aider à détecter les irrégularités pouvant être à l'origine de la douleur et du dysfonctionnement mandibulaire. Cette dernière alternative est peu pratiquée, la plupart des patients voyant leur trouble s'améliorer sans nécessité d'intervention.

👉🏼 A lire également : Soins après une chirurgie orale

Obtenez votre devis en un clic
Nous vous informons gratuitement !

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.