Le Centre Facialis est un cabinet médico - chirurgical qui se trouve dans le centre ville de Saint-Priest-en-Jarez, il est composé des Docteurs Thomas ALIX, Virginie PRADE et Romain AIMARD.
Création : 22 févr. 2016 · Actualisation : 15 juin 2021
Information rédigée par : Manon Lucci

Sommaire

  • Introduction
  • Qu'est-ce que la chirurgie maxillo-faciale ?
  • Champs d’intervention de la chirurgie maxillo-faciale
  • Qui est candidat à la chirurgie maxillo-faciale ?
  • Comment trouver mon chirurgien ?
  • Que se passe-t-il lors de la première consultation ?
  • Comment se préparer à l’intervention ?
  • Anesthésie et hospitalisation
  • Comment se déroule le postopératoire de la chirurgie maxillo-faciale ?
  • Exercice physique post-opératoire
  • Quels sont les résultats à attendre ?
  • Risques et effets secondaires possibles
  • Questions fréquentes sur la chirurgie maxillo-faciale
  • Témoignages
  • Bibliographie

Introduction

La chirurgie maxillo-faciale est la spécialité médicale qui traite les pathologies médicales et chirurgicales du squelette facial, du visage et de la bouche

Les maxillaires désignent les os les plus volumineux du massifc facial.

Elle corrige les malformations congénitales, les défauts liés à la croissance, répare les traumatisme ou encore embellit le visage. Nous allons vous présenter quelques-unes de interventions chirurgicales maxillo-faciales et dans quelles indications elles peuvent vous aider.

avant / après chirurgie maxillo-faciale

Photo de la Clinique Mozart

Qu'est-ce que la chirurgie maxillo-faciale ?

La chirurgie buccale et maxillo-faciale est la spécialité médico-chirurgicale qui s’occupe de la prévention, du diagnostic et du traitement des maladies de la bouche, du visage, de la tête, du cou, du menton et de toutes les structures de soutien connexes. Elle est responsable de servir différents types de maladies infectieuses, maladies inflammatoires, accidents, malformations de naissance ou acquises. La cause la plus fréquente de chirurgie buccale est due à des traumatismes ou à des accidents du visage et à des tumeurs du visage provoquant des malformations et nécessitant une reconstruction. Les accidents du visage de toutes sortes sont plus fréquents chez les hommes que chez les femmes.

avant / après chirurgie maxillo-faciale

Expérience de Rose17

Champs d’intervention de la chirurgie maxillo-faciale

Selon le Centre Facialis, la chirurgie maxillo-faciale embrasse tout le spectre de la pathologie du squelette facial et tissu le recouvrant, mais aussi de la bouche, aussi appelée cavité orale :

  • Déformations des mâchoires : prognathie, déviation, palais étroit… Il s’agit au sens large des dysmorphies maxillo-mandibulaire et la chirurgie orthognathique permet de les corriger par des ostéotomies. Les os de la face sont mobilisés et remis dans leur bonne position selon la simulation. C’est une chirurgie très efficace, couramment réalisée depuis des dizaines d’années, et qui fait l’objet de raffinement techniques toujours plus développés (matériel sur mesure, simulation informatique 3D…). Les opérations se font du mâchoire inférérieure et supérieure.
  • Malformations congénitales : fentes des lèvres (« bec de lièvre »), du palais, agénésies dentaires, dysplasies mandibulaires, malformations plus ou moins graves du pavillon de l’oreille… De nombreuses pathologies pédiatriques bénéficient de corrections de chirurgie maxillo-faciale parfois encore plus spécialisées quand il s’agit d’un problème crânien (crâniosténoses).
  • Pathologie cancéreuse de la cavité orale : la bouche est le lieu de nombreux cancers (langue, gencive, lèvre, palais, mâchoire…), pour la plupart des carcinomes épidermoïdes. La chirurgie de ces cancers s’intègre dans un plan de soin défini en réunion de concertation pluridisciplinaire. L’ablation de la zone cancéreuse et des ganglions lymphatique du cou (curage lymphonodal), ainsi que la réparation parfois complexe (lambeaux, microchirurgie) sont des interventions courantes de chirurgie maxillo-faciale.
  • Pathologie cancéreuse cutanée : la tête est une zone où les cancers de la peau sont très fréquents (visage, paupières, pavillon des oreilles, cuir chevelu, cou). Ce sont des carcinomes basocellulaires ou épidermoïdes le plus souvent, ainsi que des mélanomes ou des cancers plus rares. La chirurgie maxillo-faciale permet le traitement chirurgical (ablation et si besoin curage lymphonodal ou ganglion sentinelle), ainsi que la réparation la plus esthétique et fonctionnelle. De nombreux lambeaux plus ou moins complexes sont pratiqués fréquemment pour avoir des résultats les plus satisfaisants, mais aussi des greffes de peaux.
  • Pathologie traumatique : le chirurgien maxillo-facial traite les fractures (mâchoires, nez, orbites…), les plaies, corps étrangers et délabrements des tissus mous, les brûlures, ainsi que leurs séquelles.
  • Stomatologie : la chirurgie maxillo-faciale englobe cette spécialité médicale. Elle comprend notamment les pathologies chirurgicales d’origine dentaires (kystes, dents incluses, extractions dentaires multiples), la chirurgie de greffe avant pose d’implants dentaires et l’implantologie, mais aussi la pathologie médicale de la bouche (lichen, stomatites, etc.) ou la confection d’appareils pour le traitement de l’apnée du sommeil (orthèses). On appelle actuellement chirurgie orale la partie chirurgicale de la stomatologie.
  • Pathologie salivaire : tumeurs bénignes ou cancéreuses des glandes salivaires, pathologie obstructive lithiasique (calcul) ou infectieuse.
  • Chirurgie esthétique de la face : le chirurgien maxillo-facial est qualifié pour la chirurgie esthétique du visage et aura un regard qui embrasse l’ensemble de la face, depuis l’architecture osseuse jusqu’au revêtement cutané, aussi bien en ce qui concerne la réparation après accident ou chirurgie d’un cancer, que pour embellir le visage (correction du nez par rhinoplastie, chirurgie des paupières, lifting, menton (génioplastie)…). Le chirurgien maxillo-facial est un spécialiste habilité à injecter de la toxine botulique

Le champ de cette discipline est particulièrement vaste et certains chirurgiens maxillo-faciaux sont plus spécialisés dans telle ou telle partie.

avant / après chirurgie maxillo-faciale

Photo du Docteur Berwald

Qui est candidat à la chirurgie maxillo-faciale ?

Tous les patients adultes ou pédiatriques qui doivent se soumettre à une chirurgie maxillo-faciale à cause de problèmes de santé et de limitations physique et ayant besoin d’améliorer leur qualité de vie sont candidats.

Dans certains cas, il s'agira de procédures vitales et urgentes qui ne peuvent être différées. Par exemple, des traumatismes ou des urgences pédiatriques qui pourraient compromettre la vie de la personne, lorsqu'ils sont causés par des accidents, . Dans d'autres cas, des modifications telles le nez, les pommettes, etc. seront réalisées à des fins esthétiques. D'autre part, tant que le patient sera dans un état de santé favorable à l’opération et que la procédure sera possible, le médecin le considérera comme un candidat adéquat.

avant / après chirurgie maxillo-faciale

Photo du Docteur Bonafos

Comment trouver mon chirurgien ?

Il est vivement recommandé de choisir un chirurgien qualifié et spécialiste en chirurgie maxillo-faciale avant de réaliser tout type d’intervention. Tous les patients qui nécessitent une consultation spécialisée peuvent bénéficier d’un avis et d’une éventuelle proposition thérapeutique nous informe le Centre Facialis.

Dans un premier temps, nous vous invitons à vérifier que votre chirurgien est agréé, vous pourrez le savoir en faisant vos recherches sur le site du Conseil National des Médecins. La chirurgie maxillo-faciale est pratiquée aussi bien en hôpital public qu’en ville (cabinets et centres privés, cliniques).

Nous vous invitons également à faire vos recherches sur le site de la SFSCMFCO qui regroupe tous les médecins spécialistes de la chirurgie maxillo-faciale de France afin de vous assurer que votre chirurgien est bien spécialisé en chirurgie maxillo-faciale.

Enfin, nous vous conseillons de faire des recherches sur internet pour trouver des opinions d’anciens patients, d’analyser des photos avant / après et de vous rendre à plusieurs rendez-vous avec différents chirurgiens avant d’arrêter votre choix.

Le Centre Facialis nous explique comment consulter : 

Plusieurs degrés d’urgence existent et vont conditionner le délai de votre rendez-vous : en urgence immédiate ou vitale au sein d’un service d’urgences, très rapide par exemple pour une pathologie cancéreuse ou sans urgence pour d’autres problèmes.

  • Dans la majorité des cas, un courrier de votre médecin traitant est requis pour respecter le parcours de soin et que vous soyez mieux remboursé, sauf pour la stomatologie qui est en accès direct.
  • Vous aurez la plupart du temps été adressé par votre orthodontiste, votre chirurgien-dentiste ou un médecin spécialiste (dermatologue, médecin du sommeil…) dans le cadre d’un avis chirurgical.
  • Enfin, vous pouvez aussi vous adresser directement à un chirurgien maxillo-facial pour toute demande esthétique (chirurgie du visage, injections), qui ne sera pas remboursée.
avant / après chirurgie maxillo-faciale

Photo du Docteur Fayard

Que se passe-t-il lors de la première consultation ?

Comme pour toute consultation médicale, le médecin établira un historique médical complet et un examen physique afin de déterminer si vous êtes un candidat approprié pour la procédure. Au cours de cette consultation, il sera important de discuter avec le médecin de vos attentes et des complications possibles.

Profitez de cette consultation pour poser toute vos questions à votre médecin, il est important que sortiez de son cabinet en ayant éclairci tous vos doutes.

Si vous décidez de sauter le pas, votre médecin vous convoquera à une deuxième consultation obligatoire afin de vous préciser tous les détails concernant votre chirurgie et de répondre à vos nouvelles questions.

Comment se préparer à l’intervention ?

Il est nécessaire d'arrêter de fumer pendant au moins 6 semaines avant la chirurgie, car cela permet une meilleure récupération et une meilleure cicatrisation des plaies. Il sera également nécessaire de ne pas consommer de médicaments pouvant augmenter les saignements, tels que l’aspirine et les anti-inflammatoires au moins 15 jours avant l’opération.

Avant l'opération et en fonction de l'âge du patient, le médecin exigera certains tests sanguins afin de s'assurer qu'il s'agit d'un candidat préopératoire adéquat. Surtout si le patient présente des facteurs de risque tels que l'obésité, le diabète ou une maladie coronarienne.

Anesthésie et hospitalisation

Les chirurgies maxillo-faciales sont réalisées sous anesthésie générale. Vous aurez un entretien avec votre anesthésiste au moins 48 heures avant, qui décidera du type d'anesthésie qui vous convient.

Selon le type d’intervention, vous pourrez être hospitalisé pour une durée plus ou moins importante, sur les conseils de votre chirurgien.

avant / après chirurgie maxillo-faciale

Expérience de Rose17

Comment se déroule le postopératoire de la chirurgie maxillo-faciale ?

Le temps de récupération de chaque patient dépendra du type d’opération pratiquée. Chaque procédure a une technique, une durée et une complexité différentes. La durée de repos et de récupération complète varie également selon chaque intervention.

Il est important de discuter avec votre médecin du temps de repos et des soins de la plaie et de vous rendre aux consultations post-opératoires pendant le temps requis par le spécialiste. Vous recevrez un médicament analgésique ou sédatif contre la douleur. Si vous ressentez toujours une douleur modérée ou intense en dépit des médicaments indiqués, il sera important de consulter le médecin pour une réévaluation et un examen des médicaments.  

La capacité de mâcher des aliments solides va être compromise, il sera donc important de consommer un régime liquide, puis mou. Cela pourrait être constitué de smoothies aux fruits froids, de soupes au poulet ou aux légumes et de shakes protéinés qui contribueront à augmenter les calories et à éviter de perdre du poids pendant la période de récupération.

Dans certains cas, il sera nécessaire de prendre des mesures plus extrêmes, telles que l’utilisation de seringues avec de l’eau pour s’hydrater.

avant / après chirurgie maxillo-faciale

Photo du Docteur Nadon

Exercice physique post-opératoire

Les premiers jours suivants l'opération, vous serez fatigué et il se peut que vous souffriez d’insomnie. Ces troubles sont tout à fait normaux et souvent liés au gonflement et aux ecchymoses se trouvant sur la zone opérée.  Ces symptômes disparaîtront après la première semaine post-opératoire.

Il est important que vous essayez de vous remettre sur pied et de marcher dès que possible afin de pouvoir adopter immédiatement une posture correcte tout en gardant la tête haute. Il est recommandé de ne pas pratiquer d'activités sportives pendant les 8 premières semaines, car le résultat de l'opération pourrait être compromis par des mouvements brusques.

Quels sont les résultats à attendre ?

Avant la chirurgie, le médecin doit être très clair sur les résultats à attendre. Il est important vous discutiez en toute honnêteté de vos attentes et des résultats escomptés par votre médecin après l'opération. Il est également important de souligner que certaines procédures nécessiteront plus d'une intervention chirurgicale afin d’obtenir le résultat médical souhaité.

Risques et effets secondaires possibles

Nous évoquons à la suite les complications les plus courantes des interventions chirurgicales de chirurgie maxillo-faciale. Le médecin sera plus spécifique en fonction de chaque type de chirurgie.

  • Infections dans la région où l'opération a été réalisée.
  • Accumulation de liquide séreux clair ou de sang sous la peau
  • Tissu cicatriciel d'aspect dur ou chéloïde qui gêne habituellement le patient
  • Conservation du liquide, connue comme œdème
  • Ecchymose bien que celles-ci tendent à disparaître avec les jours.
  • Nécrose du tissu cutané ou d'autres zones.
  • Dans certains cas, la plaie peut être ouverte et doit être à nouveau traitée.

Questions fréquentes sur la chirurgie maxillo-faciale

  • Une intervention chirurgicale est-elle nécessaire afin de diminuer la pression et la douleur énorme dans la mâchoire ? Tout d'abord, il sera important d'évaluer la douleur et la pression. Beaucoup de cas sont dus au stress et dans ces cas, la chirurgie ne sera pas nécessaire. Des méthodes de relaxation et des techniques de gestion du stress peuvent être utilisées pour réduire la douleur. Le médecin doit procéder à une évaluation adéquate pour déterminer les autres causes nécessitant une prise en charge chirurgicale.
  • Comment savoir si ma mâchoire ou mon articulation temporo-mandibulaire est atteinte ? Vous pouvez savoir si la personne ressent un certain inconfort lors de la mastication ou s'il est même difficile de mâcher normalement. Vous pouvez également avoir des maux de tête fréquents ou même une gêne aux oreilles. Dans certains cas, la mandibule peut être bloquée, ce qui signifie qu’elle reste «piégée» et que la personne a des difficultés à l’ouvrir ou à la fermer.
  • Quel médecin est qualifié pour extraire les dents de sagesse ? Un médecin ou un dentiste avec une spécificité en chirurgie buccale et maxillo-faciale.
  • Quels sont les traitements utilisés pour traiter le cancer du cou ?  La base du traitement consiste en une intervention chirurgicale et une chimiothérapie. Votre médecin vous expliquera combien de temps vous devrez subir ces procédures. Il est également important de souligner que toutes les tumeurs ne sont pas malignes. Le mot tumeur fait référence à la masse et doit être identifié comme étant malin ou bénin dans le cadre d'études de biopsie. C’est-à-dire étudier au microscope et d’autres techniques qui déterminent son origine et son agressivité. N'oubliez pas que, en fonction du type de cancer et de son emplacement, ils peuvent être traités par un médecin spécialisé en chirurgie plastique, esthétique et reconstructive ou en chirurgie buccale et maxillo-faciale.
  • Un chirurgien maxillo-facial peut-il opérer un enfant avec une fente labiale ?  Il est important de faire la distinction entre un spécialiste en chirurgie plastique, esthétique et reconstructive qui est une spécificité dans laquelle ce type de chirurgie peut être pratiqué chez l'enfant et une autre branche, la chirurgie buccale et maxillo-faciale, qui fait référence à d'autres soins liés au même domaine du corps N'oubliez pas de clarifier avec votre médecin la capacité et l'expérience que vous avez à effectuer ce type d'intervention car de nombreuses fois, les deux spécialités peuvent être confondues.
  • A partir de quel âge peut-on pratiquer une chirurgie maxillo-faciale ? Selon les spécialistes de la clinique Mayo, il est recommandé de pratiquer cette intervention après 14 et 16 ans chez les femmes et après 17 et 21 ans chez les hommes. Comme c'est l'âge auquel la croissance est terminée, les os du visage, tels que la mâchoire ont fini de se développer normalement.

Témoignages

rose17

“Ce n'est pas une chirurgie anodine puisque cela touche la face, mais si vous voulez faire appel à elle pour corriger un problème esthétique ET fonctionnel, il faut la faire.” Lire l'expérience

Rose17 - Créteil, Val-de-Marne

"L'opération s'est bien passée, zéro douleur, aucune cicatrice puisqu elles sont à l intérieur de la bouche. Pour l'alimentation on suit le progrè liquide mixé mou puis normal au bout d un mois." Lire l'expérience

villars38090 - Villefontaine, Isère

Bibliographie

"Les informations qui apparaissent sur ce site web sont données à titre indicatif et ne sauraient en aucun cas remplacer les informations que votre médecin, votre chirurgien ou votre spécialiste pourraient vous fournir. Si vous évaluez la possibilité d'effectuer un traitement ou une intervention médicale (également en cas de doute ou de question), adressez-vous directement à votre médecin spécialiste qui vous fournira les informations correspondantes. Multiesthetique n'approuve ni ne recommande aucun contenu, procédure, produit, avis, professionnel de la santé ou tout autre matériel et information figurant dans ce guide ou ailleurs sur ce site web."