Depuis toujours j'ai souhaité faire réduire et remonter ma poitrine, il n'y avait que la chirurgie qui pouvait réaliser ce souhait. C'était un complexe handicapant dans mon quotidien, mon choix a donc été mûremment réfléchi. Aujourd'hui je me sens ENFIN libérée d'un poids et je n'ai AUCUN regret! Je pense qu'il ne faut pas attendre que les complexes de genre nous gâchent la vie et ne pas hésiter à franchir le cap.

5 commentaires

J'étais à un bonnet B et je suis monter au F. Donc je les fait. Je supporter plus cette poitrines, je me sentais vulgaire sans le vouloir. Donc le 26 décembre 2016 je me suis fait opérer. Honnêtement c'était dur douleur mais je suis très contente du résultat. Maintenant je me sens plus femme et plus vulgaire au contraire je peux tous mettre dans mes maillots à moi je me sens plus alaise. Hâte d'être cette été.

2 commentaires
Je souhaite partager avec vous tout mon parcours pour les intéressées. Je serais à l'écoute de toutes questions et j'y rrépondrais très sérieusement. N'hésitaient pas à venir me poser des questions je suis la pour sa. vous trouverez ci-joint une photo d'une partie de mes cicatrices ce n'est pas très beau à voir et cela ne veux pas dire que j'ai été ratée.
27 commentaires
Mon premier rdv remonte à 1995. Il m'a été conseillé d'attendre d'être sûre de ne plus avoir envie d'une 3e grossesse. Heureusement, j'ai eu mon 3e bébé en 2000. J'ai à nouveau consulté en 2003. Je devais alors perdre 5 kg, mais surtout arrêter de fumer. Résultat, j'ai pris 15kg et suis passée d'un 95E à 100G . Puis à l'époque, on voyait beaucoup de cas "ratés", ça me faisait un peu peur. Puis je me suis mise au sport après une hysterectomie en 2009. J'ai perdu tous ces kg, ainsi que la poitrine, dans les mêmes proportions. Je suis passée à 90 F limite G. Mais même avec le sport, il n'était pas possible de perdre plus à ce niveau là. Et la douleur dans le haut du dos, les épaules et les cervicales était un cauchemar. Puis je me suis vue en photo début mai, sous un angle différent, et j'ai eu un choc. Ça a été le déclic. J'en ai parlé à mes amies qui avaient dans leurs relations des personnes ayant fait une RM pour avoir des noms de chirurgien , mais surtout leur avis sur le travail effectué. J'ai consulté le Dr Gahagnon le 29 mai. Très humain, il m'a bien expliqué à quoi m'attendre. Je pouvais avoir rdv pour l'opération le 26 juin. J'ai préféré attendre et ai convenu d'un rdv en septembre. Puis ça m'a travaillé tout le temps du retour à la maison. J'en ai parlé et décidé que fin juin, finalement c'était bien. Opérée lundi matin, sortie hier midi, c'est un pur bonheur... Sauf celui de dormir sur le dos
30 commentaires
J'ai décidé de consulter un chirurgien esthétique pour une réduction mammaire. Ce qui m'a motivé c'est ma perte de poids importante après deux grossesses rapproché. A 26 ans j'avais les seins flasques et tombant. Un corp tonic du au sport mais les seins rien a faire. Pour ma part ca a été une évidence. Consulter un chirurgien esthétique était ma seule chance de retrouver un corp normal pour une femme de 26 ans. 1er rendez vous c'était parfait, je suis resortie du rendez vous avec le sourire. Deuxième rendez vous devenait donc concret avec date d'opé, d'anesthesie. Ma seul peur a été de me voor au final changer et de ne plus avoir de seins. Le jour du départ pour l'hopital était plein de stress. J'ai attendu mon tour de départ au bloc et retrouvé mon chir pour les dessins qu'il fait pour se donner une idée. Ca a été un soulagement de le voir car il ma rassurer et m'a dit de ne pas m'inquiété, qu'il me fesait quelque chose de beau. Puis ensuite tout a été très vite et tout s'est bien passé. La douleur bien prise en charge et d'après les dires je m'attendais a plus de douleur. La joie m'a envahi lorsqu'il a changé les pansements et ou j'ai découvert ma nouvelle poitrine. C'est vraiment un soulagement meme si nous savons qu'il faut que ca cicatrise et qu'il faut du temps avant un résultat final. Le post op à la maison s'est bien déroulé quelques hématomes mais rien d'anormal. La douleur est presque inexistante sauf si gros effort et la fatigue. Rien a regretter de cette chirurgie qui m'a changé la vie. Très heureuse l'été d'après en bikini. Que du bonheur et je conseille a celle qui hésite a se lancer de ne pas hésité longtemps car c'est vraiment un bonheur et c'est dommage de passer à coté.
9 commentaires