Frédérique_Poirier
Frédérique_Poirier
Frédérique, blogueuse et rédactrice web passionnée par la médecine et les nouvelles technologies.
Création : 22 févr. 2016 · Actualisation : 4 mars 2019

Demander de l’information

Sommaire

  • Introduction
  • Qu’est-ce qu’une transpiration excessive ?
  • Que se passe-t-il lors de la première consultation ?
  • Traitement local de l’hyperhidrose
  • Les injections de toxine botulique contre l’hypersudation
  • L’ionophorèse pour lutter contre la transpiration excessive
  • Miradry : la technique par ultrasons pour soigner l’hypersudation
  • La chirurgie pour soigner l’hyperhidrose
  • Après un traitement de l’hyperhidrose
  • Comment trouver mon chirurgien / docteur ?
  • Questions Fréquentes
  • Bibliografía

Introduction

Tout le monde transpire. Si, en temps normal, le corps humain produit environ 500 ml de sueur chaque jour, certaines personnes souffrent d’une transpiration excessive : c’est l’hyperhidrose ou hypersudation. touchant 3 % de la population en France et dans le monde, la transpiration excessive peut avoir de graves conséquences sur la vie sociale et professionnelle des personnes atteintes.

Hyperhidrose palmaire

Hyperhidrose palmaire

Qu’est-ce qu’une transpiration excessive ?

La CPAM distingue deux types d’hyperhidrose :

  • l’hyperhidrose localisée. Concernant 9 cas sur 10, la transpiration excessive localisée va toucher tout particulièrement les aisselles, la paume des mains et / ou la plante des pieds. On observe également une diminution de l’hypersudation pendant la nuit. En règle générale, l’hypersudation localisée apparaît pendant l’enfance, s’accentue à la puberté avant de régresser après 40 ans. Il y a cependant des cas de réapparition des symptômes chez les femmes au moment de la ménopause.
  • l’hyperhidrose généralisée. Beaucoup plus rare (environ 10 % des cas), l’hypersudation généralisée peut se déclencher à tout âge et, comme son nom l’indique, va toucher l’ensemble du corps.
Hyperhidrose - HIHS

La première consultation avec le médecin pour traiter la transpiration excessive

Que se passe-t-il lors de la première consultation ?

Toujours selon le site “ Transpirer Moins “, lors de la première consultation, le médecin va vous examiner et vous interroger sur vos antécédents médicaux afin de réaliser une évaluation médicale.

Pour cela, il va se référer à un questionnaire d’évaluation : l'Échelle d’Intensité de l’Hyperhidrose (HIHS) :

  • Classe 1 : la transpiration n’est pas ou peu visible et ne nuit pas aux activités quotidiennes.
  • Classe 2 : la transpiration est tolérable et nuit parfois aux activités quotidiennes.
  • Classe 3 : la transpiration est difficilement tolérable et nuit souvent aux activités quotidiennes.
  • Classe 4 : la transpiration est intolérable et nuit constamment aux activités quotidiennes.

Cela lui permettra de déterminer votre degré d’atteinte ainsi que le traitement le plus adapté à votre situation. Il est donc indispensable de n’omettre aucun détail lors de votre consultation.

Hyperhidrose - Traitement local

Il existe également des crèmes qui s'appliquent localement pour traiter l'hyperhidrose

Traitement local de l’hyperhidrose

La Revue Médicale Suisse nous explique que les premiers traitements donnés pour soigner une transpiration excessive sont des traitements locaux. Le plus souvent, il s’agit de produits antiperspirants à base de sels d’aluminium.

Notamment utilisés en cas d’hyperhidrose modérée, les sels d’aluminium vont venir obstruer les glandes sudorales. L’antiperspirant sera à appliquer la nuit car il y a alors une diminution de l’activité sudorale.

Les traitements à base de sels d’aluminium peuvent provoquer des irritations cutanées mais donnent de bons résultats, particulièrement au niveau des aisselles.

Transpiration excessive - Injections de toxine botulique

Les injections de Botox pour traiter l'hyperhidrose

Les injections de toxine botulique contre l’hypersudation

Le Dr Durantet explique que le traitement de l’hyperhidrose par injection de toxine botulique va empêcher la libération de la transpiration par les glandes sudoripares.

Une anesthésie locale peut vous être proposée (crème anesthésiante à appliquer 1 h avant la séance). Le médecin va ensuite procéder à l’injection de toxine botulique, à raison d’un flacon par zone à traiter, c’est-à-dire un flacon pour une main, un pied ou une aisselle.

Concernant les effets secondaires, ils sont les mêmes que pour toute injection : risques de rougeurs ou d’apparition d’hématomes aux endroits de la piqûre. Dans certains cas, une légère faiblesse musculaire peut être ressentie, notamment au niveau de la paume des mains. Cette sensation disparaîtra dans les 5 à 10 jours suivant les injections.

Les effets de la toxine botulique sur la transpiration excessive sont assez rapides. Ils persisteront pendant environ 6 mois. Le traitement devra donc être régulièrement renouvelé pour en garder tous les bénéfices.

Transpiration excessive - Ionophorèse

Traitement de la transpiration excessive par ionophorèse

L’ionophorèse pour lutter contre la transpiration excessive

Selon la Revue Médicale Suisse, l’ionophorèse est particulièrement prescrite en cas d’hyperhidrose modérée des mains et / ou des pieds. Cette technique consiste à faire baigner la partie atteinte dans une eau où circule un faible courant électrique continu, de 15 à 20 mA. On ne connaît pas l’action exacte de l’ionophorèse sur l’hyperhidrose mais il semblerait qu’elle entraîne un blocage des glandes sudoripares, les empêchant ainsi de générer une transpiration excessive.

Chaque séance dure environ 20 minutes, à raison de 3 à 6 séances par semaine. Si le patient répond bien au traitement, il sera alors possible de passer à 1 à 2 séances par semaine. Les premiers résultats sont visibles après une dizaine de séances.

L’ionophorèse se prête mal au traitement de l’hypersudation axillaire, c’est-à-dire au niveau des aisselles. En effet, la mise en place est plus complexe et est faite par le bais d’éponges mouillées et d’électrodes.

Transpiration excessive - Miradry

Traitement de la transpiration excessive par Miradry

Miradry : la technique par ultrasons pour soigner l’hypersudation

Le Dr Adda explique que le système Miradry va venir détruire les glandes sudoripares grâce à des ultrasons. Particulièrement utilisé pour l’hyperhidrose axillaire, Miradry est efficace en une seule séance dans 80 % des cas (en 2 séances pour les 20 % restants).

Avant une séance de Miradry, vous devrez vous raser complètement la zone à traiter dans les 3 à 4 jours précédents. De plus, une anesthésie locale est appliquée dans l’heure précédant la séance. Peu douloureuse, une séance de Miradry dure entre 1h30 et 2h selon les cas. Cette technique n’engendre que peu d’effets secondaires, hormis une légère hypersensibilité et / ou un gonflement de la zone traitée. Les résultats apparaissent progressivement dans les semaines suivant la séance.

Le Dr Adda précise également qu’une réduction significative de la transpiration excessive est constatée (jusqu’à 82 % de transpiration en moins). On observe également une réduction des odeurs (de 80 à 90 %) et une dépilation définitive de la zone traitée (élimination de 70 % des poils).

Hyperhidrose - Chirurgie

Appareil médical pour traiter l'hyperhidrose par chirurgie

La chirurgie pour soigner l’hyperhidrose

Dans les cas les plus sévères de transpiration excessive et résistants aux traitements locaux, il peut parfois être nécessaire d’avoir recours à la chirurgie : la sympathectomie thoracique. La CPAM explique que cette intervention consiste à couper les nerfs déclenchant l’hypersudation des aisselles, des mains ou du visage via des incisions dans le thorax.

La Revue Médicale Suisse précise que cette intervention est réalisée sous anesthésie générale. Si elle donne de bons résultats, notamment sur l’hyperhidrose palmaire, elle est cependant moins efficace sur l’hypersudation axillaire. En outre, dans 10 à 40 % des cas, elle provoque une transpiration excessive dite compensatrice au niveau du torse, des membres non-touchés auparavant ou du visage. Elle peut également provoquer une sécheresse cutanée importante (fissures, desquamation, hyperkératose).

Transpiration excessive - Risques

Traitement de la transpiration excessive

Après un traitement de l’hyperhidrose

La plupart des traitements de la transpiration excessive sont destinés à bloquer l’activité ou à éliminer totalement les glandes sudoripares. Pour autant, le Dr Adda insiste sur le fait que celles-ci ne sont pas fondamentales à la gestion de la transpiration. En effet, la transpiration se fait sur tout le corps, par les pores de la peau. La transpiration exprimée par les glandes sudoripares ne représentent que 2 % de la transpiration du corps. De ce fait, il n’y a aucun risque à supprimer les glandes sudoripares pour traiter une transpiration excessive.

Transpiration excessive

Cas typique de transpiration excessive

Comment trouver mon chirurgien / docteur ?

Le site “ Transpirer Moins “ souligne l’importance de trouver un médecin qualifié mais surtout, un médecin avec lequel vous vous sentirez à l’aise pour communiquer ouvertement sur votre maladie et sur tous les symptômes que vous avez. En effet, cette confiance sera indispensable afin que votre médecin puisse vous prescrire le traitement le plus approprié.

Par ailleurs, afin de vous assurer des qualifications de votre médecin, vous pouvez vous adresser au Conseil National de l’Ordre des Médecins ou à l’Association Française de Médecine Esthétique (AFME).

Questions Fréquentes

  • Quelles solutions contre l’hypersudation ? Il existe différents traitements permettant de lutter contre l’hyperhidrose : l’injection de toxine botulique, le système Miradry par ultrasons, l’ionophorèse ou même des traitements chirurgicaux dans certains cas. Le choix d’un traitement se fera en accord avec votre médecin / chirurgien.
  • L’ionophorèse est-elle efficace contre la transpiration excessive ? Cette technique consiste à baigner les mains et / ou les pieds dans de l’eau traversée par un léger courant électrique. Elle peut également être appliquée au niveau des aisselles grâce à un système d’électrodes et d’éponges. Les premiers résultats sur l’hypersudation sont visibles au bout d’une dizaine de séances et donne de très bons résultats sur l’hyperhidrose moyenne des mains et des pieds.
  • Que faire pour lutter contre une transpiration excessive du visage et du cuir chevelu ? Si ce n’est pas une des zones les plus exposées à l’hyperhidrose, il peut arriver de constater une transpiration excessive au niveau du visage et / ou du cuir chevelu. Dans ce cas, les injections de toxine botulique donnent de très bons résultats.
  • Comment fonctionne le système Miradry ?  En cas de transpiration excessive, il est possible d’avoir recours au Miradry. Cette technique consiste à envoyer des ultrasons dans la zone touchée. Ces ultrasons vont venir détruire les glandes sudoripares. Elle est notamment utilisée pour la transpiration excessive des aisselles.
  • Peut-on se faire opérer pour soigner l’hyperhidrose ?  Oui, cela est possible : il s’agit de la sympathectomie transthoracique. Réalisée sous anesthésie générale, cette opération va venir sectionner les ganglions de la chaîne sympathique pour stopper le phénomène de transpiration excessive. Si elle donne de très bons résultats sur l’hyperhidrose palmaire (paume des mains), elle est moins efficace pour l’hypersudation des aisselles. En outre, elle peut provoquer une hyperhidrose compensatrice (torse, membres, visage).

Bibliografía

"Les informations qui apparaissent sur ce site web sont données à titre indicatif et ne sauraient en aucun cas remplacer les informations que votre médecin, votre chirurgien ou votre spécialiste pourraient vous fournir. Si vous évaluez la possibilité d'effectuer un traitement ou une intervention médicale (également en cas de doute ou de question), adressez-vous directement à votre médecin spécialiste qui vous fournira les informations correspondantes. Multiesthetique n'approuve ni ne recommande aucun contenu, procédure, produit, avis, professionnel de la santé ou tout autre matériel et information figurant dans ce guide ou ailleurs sur ce site web."