Mathilde Haroche
Mathilde Haroche
Diplômée en communication d'une école de mode et d'art de vivre, Mathilde est passionnée par l'esthétique et se dédie aujourd'hui à la rédaction d'articles de chirurgie et de médecine esthétique.

Sommaire

  • Quelles sont les causes des cicatrices d'acné ?
  • Quels sont les traitements les plus efficaces pour les cicatrices d'acné ?
  • Traitements chirurgicaux
  • Traitements non chirurgicaux
  • Bibliographie

Lorsque l'acné guérit, elle laisse souvent des marques et des cicatrices comme preuve de son passage, donnant à la peau du visage un aspect irrégulier et gâché. Il existe cependant, heureusement, de nombreux traitements pour éliminer ces imperfections.

Les différentes cicatrices

Les différentes cicatrices

Quelles sont les causes des cicatrices d'acné ?

Les lésions d'acné, lorsqu'elles sont infectées et enflammées, peuvent endommager les pores de la peau à partir de laquelle elles ont été créées et les tissus environnants, laissant des cicatrices visibles pendant longtemps.

Il existe deux catégories de cicatrices d'acné : atrophiques et hypertrophiques. Les premières résultent de la perte de tissus, tandis que les cicatrices hypertrophiques sont surélevées et causées par un excès de tissus. Au sein de ces deux catégories, on peut distinguer 4 types de cicatrices différentes :

  • Cicatrices Ice pick : il s'agit de petites dépressions étroites et profondes qui apparaissent comme des pores dilatés, se développant après qu'une infection d'acné kystique ait attaqué la peau en profondeur, laissant derrière elle une colonne de tissus endommagés.
  • Rolling scars : ce sont des dépressions créées par des bandes fibreuses qui tirent l'épiderme par le bas, donnant à la peau un aspect irrégulier et ondulé. Elles sont plus fréquentes dans les zones où la peau est plus épaisse, comme le bas des joues et la mâchoire.
  • Cicatrices de wagon-couvert : elles sont rondes et creuses, ont des bords définis et ressemblent aux cicatrices de la varicelle. Elles se forment lorsque l'inflammation détruit le collagène qui fournit un soutien structurel à la peau, qui par conséquent s'enfonce.
  • Cicatrices chéloïdes : elles sont en relief et sont créées par la surproduction de collagène pendant le processus de cicatrisation. Elles ressemblent à des excroissances surélevées et peuvent s'étendre au-delà de la zone de la lésion d'origine.
  • Hyperpigmentations post-inflammatoires : outre les cicatrices, les lésions et l'inflammation dues à l'acné peuvent également entraîner une augmentation de la production de la pigmentation. L'apparition de ce type de taches est plus fréquente chez les personnes au teint mat. Ces taches pigmentées se produisent lorsque l'irritation de la peau déclenche la production d'un excès de mélanine, elles sont plates et peuvent être rouges, violettes, brunes ou noires.
Les traitements contre les cicatrices

Les traitements contre les cicatrices 

Quels sont les traitements les plus efficaces pour les cicatrices d'acné ?

Normalement, une personne pourrait développer plusieurs types de cicatrices en même temps, elle ne remarquera guère un seul type de cicatrice d'acné, donc la meilleure chose à faire est de toujours s'en remettre à un spécialiste en dermatologie qui peut effectuer un examen de la peau et une évaluation du type et du degré de ces lésions. Souvent, la thérapie peut impliquer une combinaison de différentes techniques, juste pour faire face aux différents types de cicatrices qui coexistent. L'idéal serait de toujours essayer de prévenir au maximum la formation de ces cicatrices lorsque l'acné est encore en phase active, en demandant l'avis d'un dermatologue qui peut proposer le plan d'action le plus adapté à chaque circonstance et qui peut impliquer la combinaison de différentes techniques.

Les méthodes de traitement utilisées peuvent être à la fois chirurgicales et non chirurgicales, voyons d'abord les détails de cette première catégorie :

Traitements chirurgicaux

Traitements chirurgicaux

Traitements chirurgicaux

Punch grafting (chirurgicale) : est une procédure chirurgicale qui consiste à soulever la cicatrice. Le dermatologue utilise un instrument pointu pour percer une cicatrice et la retirer ; le trou est ensuite refermé à l'aide de sutures très fines. Il fonctionne mieux pour les cicatrices de type "pic à glace" et "wagon-couvert". Après l'intervention, il y a une petite cicatrice de forme linéaire et fine, qui sera beaucoup plus petite et moins évidente que celle qui a été enlevée. En fait, elle est principalement utilisée pour les cicatrices d'une taille allant de 3 à 7 mm. Le résultat est visible 6 mois après l'opération. Pendant la période post-opératoire, il peut être nécessaire de porter un pansement pour aider à la cicatrisation ou d'autres produits spécifiques recommandés par votre spécialiste.

Subcision (chirurgicale) : ou la chirurgie subcisionnelle est une opération chirurgicale oui, mais elle est mini-invasive. Cette technique consiste à briser les bandes de tissu fibreux sous la surface de la peau à l'aide d'une aiguille ou d'une canule à pointe émoussée, ce qui permet de soulever la zone où se trouve le tissu cicatriciel. Elle est réalisée sous anesthésie locale et dure de 30 à 60 minutes par séance. Il est recommandé de traiter une ou deux zones à la fois afin de minimiser les effets secondaires tels que le gonflement, les ecchymoses et la sensibilité. Les bénéfices de la procédure sont immédiats, mais les meilleurs résultats sont obtenus lorsque la procédure est répétée tous les 6 à 9 mois jusqu'à ce que le problème soit complètement résolu.

Traitement non chirurgical

Traitement non chirurgical peeling

Traitements non chirurgicaux

  • Microneedling : Cette procédure utilise de petites aiguilles pour percer la couche supérieure de la peau afin de déclencher la réaction naturelle de cicatrisation des plaies, ce qui entraîne une production accrue de nouveau collagène et d'élastine. Le traitement peut être effectué avec un dermaroller ou un dispositif automatisé tel que Dermapen, qui contient des d'aiguilles stériles jetables. Les dimensions des aiguilles sont variées et pénètrent à une profondeur pouvant aller de 0,5 mm à 2,5 mm, ce qui permet de personnaliser le traitement. Le nombre de séances nécessaires varie en fonction de la taille des cicatrices et de leur profondeur, mais elles doivent être espacées d'au moins 4 mois (sans dépasser 6 mois). 
  • Laser : ce type de traitement améliore le teint et la texture de la peau, en provoquant des micro-dommages dans la peau et en déclenchant une réaction de guérison régénératrice de l'épiderme. Il existe deux types de lasers : les lasers ablatifs enlèvent la couche superficielle de la peau, tandis que les lasers non ablatifs la laissent intacte et ciblent la couche inférieure. Un traitement ablatif au laser produira des résultats plus significatifs, mais entraînera également des temps de guérison et de récupération plus longs. Il existe de nombreux appareils pouvant être utilisés pour ce type de traitement, les plus courants sont le laser CO2 et le laser Nd:YAG, mais c'est un spécialiste qui déterminera quel appareil offre les meilleures performances en fonction des caractéristiques spécifiques de chaque patient. Quel que soit le laser utilisé, plusieurs séances seront nécessaires et il sera souvent préférable de combiner le laser avec un autre traitement.
  • Fillers  : les produits de comblement peuvent masquer les cicatrices d'acné atrophique en comblant les dépressions créées par la perte de collagène et de graisse déclenchée par ces lésions. L'utilisation de produits de comblement est associée à une sous-cision sous-cutanée, car la grande majorité des cicatrices d'acné sont atrophiées. En plus des produits de comblement connues à base d'acide hyaluronique, il existe d'autres fillers contenant une résine appelée polyméthacrylate de méthyle (PMMA) et du collagène bovin, qui non seulement entraînent une augmentation immédiate du volume mais contribuent également à stimuler la production de collagène. Avec les produits à base de PMMA (comme la marque Bellafill), les résultats peuvent durer jusqu'à 5 ans, contrairement à l'acide hyaluronique qui dure normalement de 12 à 18 mois.
  • Peeling : les peelings chimiques améliorent l'apparence des cicatrices en éliminant les cellules mortes de la peau, ce qui permet à une nouvelle peau de se renouveler. Les meilleurs résultats pour les cicatrices d'acné sont les peelings moyens et profonds, car ils pénètrent à la fois les couches superficielles et inférieures du derme. Les plus utilisés sont les peelings contenant de l'acide trichloroacétique (TCA) ou du phénol et les peelings de Jessner. La récupération est immédiate, mais après ce traitement, la peau va entamer un processus de desquamation essentiel à son renouvellement. Dans le cas de peelings profonds, cette période durera plus longtemps, mais ne dépasse généralement pas 2 semaines, après quoi la peau sera plus lumineuse et plus lisse. Les résultats continueront ensuite à s'améliorer au cours des trois prochains mois. Il sera très probablement nécessaire de faire davantage de séances de peeling ou d'adopter une approche combinée pour obtenir les meilleurs résultats.

"Les informations qui apparaissent sur ce site web sont données à titre indicatif et ne sauraient en aucun cas remplacer les informations que votre médecin, votre chirurgien ou votre spécialiste pourraient vous fournir. Si vous évaluez la possibilité d'effectuer un traitement ou une intervention médicale (également en cas de doute ou de question), adressez-vous directement à votre médecin spécialiste qui vous fournira les informations correspondantes. Multiesthetique n'approuve ni ne recommande aucun contenu, procédure, produit, avis, professionnel de la santé ou tout autre matériel et information figurant dans ce guide ou ailleurs sur ce site web."